Inscription sur un site de rencontres : bonne ou mauvaise idée ?

inscription site de rencontres : faut-il s'inscrire sur les sites de rencontres et arrêter la drague de rue

Salut les Player ! C’est Richard pour la Pickup Alliance. On se retrouve dans une nouvelle vidéo podcast, en compagnie de Chrys du site Drague académie, encore là, toujours présent avec nous.

Aujourd’hui, on va parler d’un sujet qui nous tenait à cœur, et qui est en fait : faut-il s’inscrire sur des sites de rencontres ?

Et faut-il vraiment tout miser sur cela finalement, puisque maintenant sur un site de rencontres, on a énormément de possibilités, énormément de choix.

On pourrait se dire : “Voilà, cela ne sert à rien d’aller dans la rue ou en soirée, de toute façon j’ai tout sur Internet.

Je ne sais pas par rapport à cela Chrys, ce que tu en penses ? je donnerais peut-être mon avis après.

Alors, moi, déjà, je n’ai jamais dragué sur les sites de rencontres.

J’ai peut-être un a priori par rapport à cela.

Cependant, j’en ai pas mal discuté avec des élèves, des amis à moi, etc.

Et je conçois le fait que ce soit quelque chose de très, très pratique.

En ce moment, je suis dans une petite ville en plus, je crois 1 000 habitants ; sans compter la banlieue et toute la périphérie autour.

Je me suis aperçu qu’en effet, en hiver, par exemple, dans la rue, il n’y avait rien du tout.

Entre avril et octobre, il n’y a pas de souci, on peut draguer dans la rue, et puis, sans doute, en boîte aussi.

Mais à partir d’octobre jusqu’à avril, dehors, c’est mort, et il faut peut-être un mode, on va dire, complémentaire.

Et même en soirée, cela ne sort pas ?

Je ne sais pas.

Moi non plus, je ne fais plus de soirée depuis un petit moment.

Du coup, j’imagine qu’il y a beaucoup de gens qui sont un peu comme moi, ils ont peut-être la trentaine, ils ne sont pas forcément hyper extravertis.

Ils n’aiment pas les lieux avec la musique à fond, etc.

Oui, ça arrive totalement.

Ils ne boivent pas d’alcool ou très peu.

Du coup, ils préfèrent des endroits calmes, et ils préfèrent rencontrer soit dans la rue, soit sur Internet.

À choisir d’ailleurs, je ne sais même pas si… en tout cas, moi, je suis tout seul dans mon petit coin en ce moment.

Donc, à choisir entre la drague sur Internet et sortir en boîte, moi, actuellement, surtout que la boîte ce n’est pas trop compatible avec mon style de vie actuelle, je choisirai Internet franchement pour un tas de raison.

Puis, moi aussi, ce n’est pas trop mon délire, la boîte.

Après, il y en a qui, c’est eux leur délire.

Puis ils aiment vraiment avoir un choix maximum, un max de filles qui se trouve dans les boites.

Oui, c’est une question de tempérament.

Moi, à chaque fois que je suis sortie en boite, ça a bien marché.

Je ne suis pas sorti beaucoup, mais je crois que les 4 dernières fois où j’étais sorti, j’ai rencontré deux filles.

Quand je dis rencontrées, c’est FClose, je suis allé au bout.

La preuve que ça ne marche pas si mal que ça, même loin de là, mais ce n’est pas le truc.

Moi, je ne prends pas plaisir à aller en boite de nuit, il faut chauffer avant, il y a la musique à fond. Enfin, je ne sais pas, je ne prends pas de plaisir.

Donc, à la rigueur si vraiment tu es en chien, que tu as envie d’aller rencontrer des filles, pourquoi pas. Ou alors, avec des amis, puisque les seules fois où j’y suis allé, c’était avec beaucoup de mes amis, sinon je n’irai pas spontanément. Je ne pratiquerai pas 4 soirs par semaine tout seul.

Concrètement, je ne sais pas ce que tu en penses, mais je pense qu’on est à peu près du même avis, les sites de rencontre c’est bien, mais il ne faut pas avoir que cela.

Oui. Alors, je n’ai pas fini en fait. Donc, ce que je voulais dire c’est oui, le site de rencontre c’est pratique.

Si pour plusieurs raisons, quand on est pressé et en effet quand on vit dans une ville qui ne permet pas en hiver, en tout cas, 6 mois, 7 mois dans l’année, de rencontrer des filles spontanément dans la rue, etc.

Cela peut être un super moyen, mais justement tu vas parler peut-être des autres avantages ou peut-être que toi, tu perçois des inconvénients.

Oui, parce que moi j’utilise pas mal Internet pour rencontrer des filles.

Donc, c’est vrai, cela marche pas mal.

Après, je voulais parler de cela.

C’est qu’il y a beaucoup de personnes qui disent « Utiliser Internet et ne pas rencontrer des filles dans la rue, parce qu’ils n’ont pas le temps à cause du boulot. »

Je trouve que c’est une fausse excuse.

C’est une fausse excuse parce qu’on a le temps, le matin en allant au bureau, d’aller aborder les filles.

On peut très bien partir 10 ou 15 minutes avant et de se dire avant et dire « ok, ces 15 minutes, je le prends pour aller faire une rencontre. »

Et c’est pareil le soir. On peut très bien même si on finit à 21 heures, à 22 heures, très bien rencontrer des gens dans la rue à cette heure-ci.

Donc, moi je pense que c’est une fausse excuse de se dire que vous êtes obligé de n’utiliser que des sites de rencontre pour rencontrer des gens.

Celui qui veut, trouve les moyens ; celui qui ne veut pas trouve les excuses, comme on dit.

Donc, en fait, je vois le monde comme une source de trafic.

Il y a les sources de trafic qui viennent d’Internet.

C’est très bien, il y a plein d’applications : Happn, Tinder, Once, adopteunmec, Meetic, il y a vraiment le choix.

Après, c’est bien sur les sites de rencontres, il y a vraiment tout.

Mais voilà, on est limité…

Si vous voulez, il y a des formes de communication qui ne sont pas transmissibles sur Internet.

Par exemple, la voix, le toucher, le regard, il y a plein de choses.

La proximité.

La proximité, le langage corporel.

Il y a vraiment tout un tas d’informations qu’on ne peut pas véhiculer sur Internet, qu’on peut véhiculer dans la rue.

Et du coup, c’est vrai que, par exemple, une fille qui ne vous remarquera pas spécialement sur Internet, peut-être vous remarquera lorsque vous êtes en soirée ou dans la rue.

Ou qui ne sera pas spécialement attiré par la photo.

Exactement, par une photo.

Attiré par le charisme et par la présence de la personne.

Donc, je pense que c’est vraiment important d’utiliser…

Si vous voulez utiliser Internet, c’est très bien, parce que ça marche, mais vraiment utiliser à côté le pick-up, le street pick-up, le night pick-up, pour vous améliorer socialement, et surtout de sortir de vos zones de confort.

Puisqu’Internet, c’est très bien, on a un profil, on recherche et on a le temps aussi de réfléchir aux messages qu’on va envoyer.

Alors que là, c’est vrai, dans la rue et en soirée, on se rend compte de la spontanéité.

Donc, on joue sur ça et cela permet en fait de programmer votre cerveau à être très rapide dans votre tchatche.

Du coup, en fait, ce que tu es en train de dire, ce que je pense aussi, c’est que finalement, les gens pensent qu’ils font l’opposition drague dans la rue, etc. avec la drague sur Internet.

Alors que ça peut être très bien être complémentaire.

Totalement complémentaire.

Parce que le mec qui drague sur Internet, et qui n’a pas l’habitude d’interagir, même d’interagir sous pression, ce qu’on apprend généralement les pick-up, on va dire, dans la rue, dans tous les contextes dans lesquels on peut rencontrer dans la vraie vie.

Parce que c’est sous pression qu’on apprend la vie.

Quand il se retrouve aussi à chatter soit au téléphone avec la fille, un peu après quand ils prennent leurs numéros, soit plus tard en rendez-vous.

Et bien, en fait, ils ont encore cette timidité en eux et justement la drague de rue, enfin, puisque moi je suis surtout spécialisé dans la drague de rue, ça permet aussi de bosser sa présence et d’être à l’aise, même sous cette pression sociale et cette tension sexuelle avec les filles.

Ce qui permet de justement dégager une certaine aura, un charisme qui nous lie aux femmes, au-delà de l’apparence, etc.

Ça, c’est quand même important à bosser.

Même pour ceux qui n’ont pas envie de rencontrer dans la rue, ou qui se disent que ça ne sert à rien, ça peut être un excellent exercice pour avoir des résultats sur Internet.

Et ce qui est incroyable aussi d’aller aborder, parce que c’est bénéfique d’aller aborder dans la rue en soirée ou dans les magasins.

Oui. En fait, c’est en journée.

Puisque nous, on dit drague de rue.

En vérité, je préfère le terme « Day Game», en réalité, puisqu’en réalité la drague de rue, c’est aussi drague dans les jardins, drague dans les magasins, etc.

Donc, bref, ce qui est intéressant, c’est que, par exemple, vous rencontrez une fille sur Internet, vous avez quelques photos d’elle, mais voilà, ça s’arrête à là.

Et vous vous dites : « oui, elle me parait bien, voilà, etc. »

Moi, ça m’arrivait pas mal de fois.

Ou je discute avec elle pendant des heures et des heures et des semaines.

Je la rencontre, et là, grosse déception.

Et là, on se dit : « toute l’énergie tout le temps qu’on a perdu à discuter avec elle alors que si je l’avais croisée dans la rue, non, je ne serai pas allé la voir. »

Donc, au moins, ça m’aurai fait gagner énormément de temps et d’énergie.

Donc, c’est ça aussi le bénéfice.

C’est de pouvoir aussi filtrer très rapidement et de ne pas perdre son temps et son énergie sur des filles qui, finalement, ne vous plaisent pas physiquement, ou même mentalement.

Là au moins, dans le street, c’est bien, c’est qu’on sait directement si la fille nous plaît, mentalement et physiquement, alors que sur Internet, il y a un peu cette barrière-là aussi.

Évidemment, il y a des bonnes surprises.

Il y a aussi des bonnes surprises sur Internet.

D’ailleurs, mon ex je l’ai rencontré sur Internet, une très bonne surprise. Voilà.

Mais il y a plus de déceptions que de surprises.

Enfin, sur Internet, il faut vraiment filtrer, vraiment regarder les photos.

Les photos sont trafiquables.

Moi, franchement, les photos ou c’est un peu suspect, je me dis “Ouais, voilà, je passe !

C’est vraiment important de mixer…

Oui, c’est bien de travailler sur différents modes, puis de voir aussi la drague de rue ou la drague en général.

Enfin, là où on va vers les filles directement, et ne pas rester dans son confort zone, devant son écran interposé comme un moyen aussi de s’affirmer, un moyen de développement personnel.

J’en ai parlé sur mon blog, j’ai fait la comparaison entre la drague, on va dire, hormis « online », puisque justement, il y a ce côté… on ne va même pas parler drague de rue, parce que c’est vrai qu’on peut même dans la drague en soirée ou en boite, on peut même céder avec l’alcool et l’énergie parce que quand on est avec ses potes et qu’on fait la fête, il y a un moment où on atteint un tel niveau d’énergie, presque d’euphorie, qu’on arrive à aborder les filles assez facilement, alors que quand on redescend à froid, ce n’est plus possible.

La drague de rue, on est tout le temps plus ou moins à froid, et ça nous permet quand même d’aller vers les filles malgré ce manque d’énergie, malgré le fait qu’on ne soit pas alcoolisé, malgré le fait qu’on soit direct, qu’on est face au rejet, la phrase n’est pas belle, mais on a compris.

Qu’on fasse front au rejet.

Toutes ces choses en fait ça permet aussi de développer certaines qualités, déjà d’avoir beaucoup moins peur du rejet.

Or sur Internet, envoyer un message à une fille, ça ne nous émancipe pas du rejet.

Comme je disais, moi je vois un parallèle avec les arts martiaux.

Quand vous faites un art martial, ce n’est pas forcément pour éclater le pif de votre adversaire.

C’est aussi pour apprendre un certain nombre de choses.

Déjà, ça fait du sport. Enfin, vous faites du sport, donc vous éliminez les toxines, etc.

Il y a un tas de bénéfice à côté.

Vous apprenez aussi une certaine autodiscipline, gestion de l’émotion, respecter son adversaire, etc.

Il y a plein de bénéfices secondaires qu’on ne voit pas forcément en apparence, mais qui sont néanmoins présents avec la pratique, au fur et à mesure de la pratique.

Sinon, si c’était juste éclater le pif de son adversaire, je pense qu’il y a beaucoup de parents qui hésiteraient à envoyer, enfin, inscrire leurs enfants au judo.

Donc, voilà ! La drague de rue, c’est la même chose.

Même si ce n’est pas forcément pour le résultat, enfin, vous n’êtes pas obligé de le faire pour le résultat nécessairement.

Vous pourrez le faire juste comme exercice d’affirmation de soi.

Et ça vous aide à vous développer, à être meilleur en fait.

On développe des skills sociaux, des compétences sociales.

Je trouve du coup, s’entraîner à draguer dans la rue va permettre d’être plus à l’aise sur les sites de rencontres.

Alors que juste se concentrer sur un site de rencontre, et après derrière, aller dans la rue sera bien plus compliqué.

Parce qu’évidemment, on va développer juste une certaine petite capacité de faire une bonne impression.

Alors, vraiment, dans la drague de rue, on a accès à toutes les communications, à toutes les formes de communication.

Et ce n’est pas assez. Pas la même première impression, enfin, le virtuel, c’est…

Par exemple, voilà, sur Internet, on va développer quoi ?

On va développer notre capacité à envoyer des messages.

Alors, vraiment, dans la rue, on développe tout.

Il y a toutes les compétences qui peuvent être développées.

Voilà ! Retenez bien :Internet c’est bien, mais n’oubliez d’aller développer vos compétences sociales dans la rue, en soirée.

Oui. Les fondamentaux, les compétences sociales c’est très important aussi.

Le problème d’Internet, c’est que ça peut nous emprisonner dans un confort zone qui peut nous empêcher justement de développer cela.

Mais ça peut également faire des bonnes rencontres.

Oui, au niveau résultat, bien évidemment.

À partir du moment où on a ces fondamentaux-là, c’est ce qu’il y a.

Exactement !

Oui, Internet c’est très bien.

Écoute, merci Chrys.

Je t’en prie.

Puis, on se dit à la prochaine pour une nouvelle vidéo podcast.

ça roule.

Salut, salut !

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Partagez