Comment bien parler à une fille pour l’intéresser ?

comment parler à une fille pour l'intéresser

Attraction Code : Guide Offert

Célibataire ? Découvrez le Code Secret De L'attraction pour attirer et rendre complètement accro les femmes que vous désirez !

Parler à une fille, surtout dans les premières minutes d’une interaction, est l’une des épreuves les plus délicates et complexes du processus de séduction.

En effet, d’abord ce n’est pas si facile de savoir quoi dire à une fille tant que la conversation n’est pas parfaitement bien lancée.

Mais en outre, c’est plus que jamais le moment où il faut parvenir à l’intéresser.

  1. Premièrement pour que la fille ait envie de continuer à vous parler ; parce que si vous ne l’intéressez pas elle partira après quelques minutes, voire secondes.
  2. Deuxièmement, pour qu’elle soit assez compliante pour aller au-delà que la simple discussion; pour qu’elle vous donne son numéro de téléphone, ou vous accompagne prendre un verre par exemple.

En plus de cela, quand je parle d’intéresser une fille, je ne parle pas seulement d’entamer une conversation intéressante avec elle…

Certes, c’est une très bonne chose d’accrocher une fille, mais si ça ne suffit pas.

S’il vous manque les deux éléments que nous allons voir ci-dessous, vous risquez d’atterrir dans la friendzone et de ne jamais pouvoir en sortir.

En d’autres termes, vous allez la faire s’intéresser à vous en tant qu’ami, mais pas en tant que partenaire sexuel potentiel — ce qui est pourtant votre objectif.

Vous ignorez encore comment parler à une fille pour parvenir à l’intéresser correctement ?

Pas de panique !

A la suite de cet article, je vais vous livrer la meilleure méthode pour y parvenir.

De quoi parler à une fille pour l’intéresser ?

L’avantage de draguer des filles différentes, c’est qu’on peut leur dire à toutes la même chose

Frédéric Beigbeder

Trouver quoi dire à une fille n’est pas si compliqué.

Cependant, cela demande quand même un peu de préparation et de pratique.

Pour commencer, cessez de croire qu’une conversation s’improvise totalement.

C’est faux !

Même ceux qu’on appelle les « naturals » — les hommes qui draguent les filles sans connaître aucune technique de séduction — utilisent des routines, abordent toujours des sujets de conversation similaires, racontent à peu près les mêmes histoires.

La seule différence avec les PUA, c’est qu’ils n’en ont pas toujours conscience.

Si aucune conversation n’est exactement la même d’une rencontre à l’autre, il y a toujours des similitudes.

Il ne s’agit évidemment pas de planifier mot pour mot tout ce qu’on s’apprête à dire à une fille avant d’aller lui parler.

En revanche, il faut savoir aborder quelques sujets susceptibles d’intéresser une fille.

Des sujets qui plaisent aux filles, il y en a plein !

En voici quelques-uns :

  • La mode ;
  • Les voyages ;
  • Les sorties (boites, bars, musées) dans la ville dans laquelle elles vivent.
  • La plupart des sujets « branchés » ou d’actualité.

Si vous avez quelques notions ou connaissances dans un ou plusieurs sujets de cette liste, vous pouvez orienter la conversation dessus.

Vous verrez que la plupart des filles un minimum disposées à socialiser apprécieront parler de ces sujets.

Ensuite, une fois que la conversation sera lancée et deviendra dynamique, ça signifiera que vous êtes parvenu à intéresser suffisamment la fille pour qu’elle ait davantage envie de rester parler avec vous plutôt que de partir.

Un premier obstacle viendra d’être franchi.

À cet instant, vous pouvez vous jeter un peu plus dans l’improvisation, et chercher à l’intéresser davantage comme partenaire potentiel.

Sous-communiquer des qualités attirantes aux filles

Évidemment, n’allez pas croire que réussir à installer une conversation suffit pour intéresser une fille !

Ce serait trop facile !

La plupart du temps, pour l’intéresser vraiment, il faut sous-communiquer des qualités attirantes, comme :

  • L’aisance sociale,
  • La confiance en soi,
  • La présélection (le fait de plaire à d’autres belles femmes),
  • Le leadership.

Ce sont des valeurs de survie et de reproduction qui font qu’une fille s’intéresse à vous en tant que partenaire sexuel, et ne vous voient pas seulement comme le bon ami.

Il existe deux moyens de sous-communiquer des qualités attirantes : à travers de la sous-communication verbale et non-verbale.

Comment intéresser une fille non-verbalement ?

Il n’y a pas que le contenu de la conversation qui compte pour intéresser une fille !

L’aspect non-verbal de la communication est au moins aussi important.

À vrai dire, elle est même souvent plus indispensable !

Quand vous êtes en train de parler à une fille, vous pouvez et DEVEZ sous-communiquer plusieurs qualités attirantes.

Notamment :

  • Aisance sociale : être décontracté, éloquent et à l’aise dans votre manière de parler et dans vos gestes.
  • Confiance et audace : avoir un langage corporel qui dégage de la virilité (une posture droite, une attitude non-réactive), une attitude directe, franche, taquine.

Comment intéresser une fille verbalement ?

Il y existe quelques techniques pour intéresser les filles à travers la sous-communication verbale.

L’une des meilleures est le storytelling.

Autrement dit, vous pouvez facilement faire passer une idée à travers des anecdotes ou de petites histoires courtes, sans donner l’air de fanfaronner.

Comme par exemple : que vous êtes préselectionné par d’autres femmes, en mentionnant que votre ex-copine se faisait siffler par des mecs à chaque fois que vous sortiez ensemble (sous-entendu : vous plaisez à des filles très belles).

Pas la peine d’en faire des tonnes ni de raconter un roman !

En fait, deux ou trois petits storytelling d’une minute ou deux, racontés sous forme d’anecdote, sont souvent les plus efficaces pour faire passer vos messages et créer de l’attraction.

Sexuer pour intéresser

Le second élément important pour intéresser les femmes consiste à sexuer la conversation.

Même si une fille vous trouve attirant de prime abord, sans sexualisation la discussion risque de tomber dans un rapport trop amical, et nous savons tous où cela nous conduit…

Par contre, sexuer la discussion peut faire gripper la « buying temperature » des femmes mieux que n’importe quoi d’autre.

Là encore, il existe une manière verbale et non verbale de sexuer la conversation.

La manière verbale consiste, pour résumer, à parler de sexe de manière directe ou indirecte :

  • Soit en abordant le sujet (vous serez surpris de savoir à quel point une fille peut apprécier en parler une fois que vous l’avez mise à l’aise !)
  • Soit en faisant des allusions.

Il y a une pléiade de techniques de Dirty Talk que l’on peut utiliser à cet effet.

Mais il est également possible de sexuer de manière non-verbale.

Cela consiste à exprimer son désir à la fille sans le verbaliser.

Vous pouvez le faire :

  • Par le regard ; en ayant un EC plus insistant ou en lui faisant les yeux doux.
  • En initiant la proximité.
  • En lui lançant un rictus régulièrement.

Et vous pouvez faire cela tout en lui disant des choses totalement anodines, ou en l’écoutant parler.

C’est une autre façon de sexuer la conversation et intéresser la fille davantage durant l’interaction.

Toutefois, attention à ne pas le faire trop tôt dans la discussion.

En général, cette stratégie est plus efficace lorsque vous en êtes à un niveau plus avancé du processus.

Quand vous cherchez à faire grimper la tension sexuelle pour l’embrasser par exemple.

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j’utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

2 commentairesLaisser un commentaire

  • Merci Richard pour votre article et vos conseils !! Je n’osais jamais “sexuer” une conversation de peur de passer pour un pervers ou quelqu’un qui ne pensais qu’a cela !! Grace a vous je n’hésiterais plus merci

  • C’est toujours amusant quand on est une femme de venir lire ce genre de blog.
    Mais… N’essayez pas ces conseils avec moi. Merci.

    Anecdote sur votre ex petite amie ? Je n’en ai rien à faire. Non, ça ne vous rend pas attirant.
    La mode ? Vous risquez de passer pour quelqu’un qui pense de façon stéréotypée.
    Quant au reste… …
    Sérieusement ? C’est ça que vous voulez ? Passer pour un type qui parle de sa vie et de banalités ? Pourtant, ce que vous voulez, c’est paraître intéressant, vous détacher, non ?
    Alors si plutôt vous prenez plutôt un sujet (ou plusieurs) que VOUS aimez, puis demander à la fille que vous voulez draguer de vous parler d’un sujet qu’elle aime. C’est simple, non ?

    (Je cite un autre article)
    « Si vous dégagez une attitude d’homme Alpha, sûr de lui-même et détaché, vous plairez aux femmes. Si au contraire, vous adoptez l’attitude inverse : needy, collant, qui manque de confiance en lui… Vous allez repousser toutes les femmes. C’est quasi mathématique ! »
    Non. Ce n’est pas exact. Car toutes les femmes ne sont pas les mêmes. Alors arrêtez d’affirmer que les femmes veulent un seul genre d’homme.
    Il y a des qualités (et des défauts) bien plus importantes que celles notées ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

8 Partages
Partagez5
Tweetez1
+1
Partagez2

Guide Offert : Attraction Code

x

Convertissez vos rencontres en relations sexuelles et amoureuses

Couchez avec plus de femmes et trouvez l'amour en utilisant mes Techniques d'attraction méconnues de 90% des hommes

chevron-down