Comment conclure avec une fille et la mettre dans son lit en moins de 24h

comment conclure avec une fille et la mettre dans son lit

Je me suis souvent demandé depuis mon entrée dans la communauté de la séduction comment certains hommes arrivaient à conclure rapidement avec des filles. Comment ces hommes arrivaient à donner l’envie à ces filles de coucher avec eux et ce moins de 24h après les avoir rencontrés.

Je me suis alors mis à me documenter sur le sujet. Vidéos, livres et même rencontres avec d’autres coachs en séduction m’ont permis de découvrir petit à petit les secrets d’un coup d’un soir réussi.

Et parmi ces secrets, il y en a un qui a littéralement changé ma manière d’appréhender la drague.

À mes débuts, je faisais comme la majorité des hommes sur terre : je communiquais avec les femmes sans trop savoir réellement si tel ou tel comportement créé plutôt de l’attraction ou de la répulsion. Et lorsque le succès frappait à ma porte, je ne savais donc pas ce qui l’avait engendré. Je me disais même que la chance avait peut-être sa part là-dedans.

Cette incapacité à connaître le pourquoi du comment m’empêchait donc de réitérer mes exploits et me faisait stagner indéniablement.

Un jour, j’ai donc pris la décision de prendre sur moi et de découvrir une bonne fois pour toute ce qui pouvait bien créer cette attirance chez les femmes.

Et c’est là que j’ai découvert que ce qui créait cette attirance avait un rapport, non pas avec ma communication, mais avec ma sous-communication !

La sous-communication est le secret de l'attraction.Click to Tweet

Conclure avec une femme grâce à la sous-communication

conclure avec une femme grâce à la sous-communication

La sous-communication c’est l’art de communiquer des idées qui vont s’imprégner non pas dans l’esprit conscient de la personne mais dans son inconscient. Et c’est pour cette raison que cette forme de communication est si puissante : parce qu’elle conditionne la personne à adopter un comportement libre de toute pression que sa partie consciente pourrait lui faire subir.

Car lorsque l’on touche à l’inconscient d’une personne grâce à la sous-communication, on l’oblige en quelque sorte à ne pas activer la partie rationnelle de son cerveau, celle qui engendre la conscience des faits et nous pousse à comparer l’information présente avec celle déjà emmagasinée durant tout le long de notre vie.

En d’autres termes, si la fille avait un idéal masculin construit au fil de ses expériences passées, en lui sous-communiquant certaines informations, cet idéal disparaît subitement. C’est comme cela que certains hommes au physique peu harmonieux se retrouvent à conclure avec des superbes femmes

Grâce à la puissance de la sous-communication, vous allez donc pouvoir faire ressortir chez la fille sa véritable nature. Vous allez faire en sorte qu’elle lâche prise et communique ses véritables désirs, ses véritables envies.

Et pour y arriver, nous allons devoir jouer sur ces valeurs de survie et de reproduction. Vous savez, ce fameux S&R cher à Mystery.

Pour attirer une fille vous devez lui sous-communiquer des valeurs de survie et de reproduction.Click to Tweet

Tout se joue à ce niveau ! Si vous arrivez à lui sous-communiquer l’idée que vous avez de bons gènes et qu’avec vous elle peut être en sécurité alors vous augmenterez incontestablement vos probabilités de conclure avec elle.

Tous les hommes que je rencontre ne savent pas communiquer ces idées ou le font que très peu, et cela les empêche de conclure plus souvent.

Si vous voulez vraiment commencer à obtenir des résultats avec les femmes, commencez par apprendre à leur sous-communiquer ce type d’idée. Faute de quoi, vous pourriez continuer à marcher dans le désert pendant de longues années sans qu’aucun oasis ne pointe le bout de son nez.

Mettre une fille dans son lit en moins de 24h

mettre une fille dans son lit

Alors comment faire en sorte de sous-communiquer ce type d’idées aux filles pour les mettre dans notre lit ? Comment s’y prendre concrètement pour lu faire comprendre que nous avons de bons gènes et un instinct protecteur ?

À cette question, vous serez nombreux à me répondre : grâce aux mots. Et vous n’auriez pas tort. Les mots sont un excellent moyen d’arriver à nos fins. Mais si vous vous intéressez un tant soi peu à la séduction, vous n’êtes pas sans savoir que la communication verbale n’est pas la seule forme de communication disponible. La communication non verbale en est également une.

Et le plus intéressant dans l’histoire c’est que cette forme de communication agit bien plus facilement au niveau inconscient que les mots peuvent le faire.

Mais attention ! Pour que votre communication non verbale passe par la partie inconsciente et non consciente du cerveau de la fille, celle-ci doit pouvoir :

  • être de courte durée
  • être espacée dans le temps et
  • être aidée par la communication verbale.

Je m’explique.

Imaginons que vous souhaitez toucher la fille et que cette information passe dans la partie inconsciente de son cerveau. D’après vous, quel comportement aura le plus de probabilité de valider votre objectif :

  • lui toucher le bras rapidement ou
  • lui toucher le bras et rester dessus pendant de longues secondes ?

Vous serez d’accord avec moi que c’est bien le premier comportement qui permettra de le valider et ceci pour la simple et bonne raison que plus la durée de votre communication non verbale est longue plus la personne a le temps d’en prendre conscience.

Et il en va de même avec la fréquence de votre communication non verbale.

Imaginez que vous souhaitez montrer votre côté protecteur à la fille en l’enlaçant dans vos bras. D’après vous, quel comportement aura le plus de probabilité d’amener cette information à la partie inconsciente du cerveau de la fille :

  • l’enlacer une fois ou
  • l’enlacer plusieurs fois ?

Vous serez encore une fois d’accord avec moi que c’est bien le premier comportement qui permettra de valider votre objectif et ceci pour la simple et bonne raison que plus la fréquence d’une information est élevée plus la personne a la possibilité d’en prendre conscience.

Mais ce n’est pas tout.

Pour que l’information provenant de votre communication non verbale arrive à l’inconscient de la fille, vous devez également vous faire aider par votre communication verbale.

Par exemple, si je me mets à dire à une fille : “Regarde la bas” (communication verbale) avec mon doigt et que je me mets à la toucher (communication non verbale) au même moment, mes mots iront dans sa partie consciente tandis que mon toucher ira dans sa partie inconsciente.

Pendant que l’une fait diversion, l’autre agit en toute quiétude, sans que la fille en est conscience. Un peu à l’instar des magiciens ou des pick pocket qui dirigent l’esprit de la personne vers une information afin que leur comportement passe inaperçu.

Si je n’avais pas communiqué verbalement et que j’étais resté sur sur son bras, la fille aurait pris conscience de mon geste et cela n’aurait pas eu le même effet. Elle aurait sûrement rejeté cette information au lieu de la garder dans sa partie inconsciente.

Maintenant que vous savez cela, voyons de plus près comment communiquer nos valeurs de survie et de reproduction grâce à notre communication.

Comment amener une fille dans son lit en quelques heures

comment amener une fille au lit

Alors comment s’y prendre pour mettre rapidement une fille dans son lit ? Comment lui sous-communiquer les bonnes informations, celles qui lui donneront l’envie de coucher avec vous ?

À cette question, nous allons y aller en deux étapes. Et sachez que je ne vais pas passer par 4 chemins et vous donner directement des exemples que vous pourrez appliquer dès aujourd’hui.

Mais avant de commencer, j’aimerais juste souligner le fait que ces idées de survie et de reproduction peuvent être sous-communiquer de deux manières :

  • soit en démontrant vos valeurs.
  • soit en pointant du doigt les valeurs de la fille.

Et c’est ce que je vous propose de voir tout de suite en commençant par la communication verbale.

Comment amener une fille au lit grâce à la communication verbale

Pour démontrer verbalement vos valeurs de survie et de reproduction, vous pourriez par exemple dire à une fille :

  • “J’adore partir voyager seul [survie], voir d’autres pays, d’autres cultures. En plus ça facilite grandement les rencontres [reproduction]. Par exemple, ça m’arrive souvent de partir dans un pays et de rencontrer des groupes d’hommes ou de femmes et de passer quelques jours ensemble. C’est vraiment sympa, je te conseille.”

Qui fonctionnera bien mieux que :

  • Moi je préfère voyager seul, la survie ça me connait ! En plus ça me permet de rencontrer tout un tas de femmes super belles avec qui je peux m’amuser.

Bon, c’est un peu exagéré, mais vous voyez un peu l’idée 😉

Même chose si vous souhaitez pointer du doigt les valeurs de la fille. Il serait préférable d’aborder une fille qui attend de cette manière :

  • Salut, vu comment s’est parti, il ne viendra pas [reproduction]”

Plutôt que de lui dire :

  • Salut. Je vois que tu es toute seule, les hommes ne veulent pas de toi ?

Ou encore, de dire à une fille qui vient d’éternuer fortement :

  • Et tu arrives à avoir des copains comme ça ?

Plutôt que de lui dire :

  • Ah, malpolie cette fille !

Pareil pour la valeur de survie. Il est préférable de dire à une fille qui bafouille :

  • “Ok, je connais un très bon orthophoniste dans le quartier, ça pourrait sûrement t’aider.

Plutôt que de la laisser continuer comme si de rien n’était.

Mais la communication verbale n’est pas l’unique moyen de faire passer des valeurs de survie et de reproduction. La communication non verbale en est un autre.

Comment utiliser le non verbal pour donner l’envie à une fille de coucher avec vous

Pour rappel, la communication non verbale se compose de la communication vocale et de la communication visuelle.

On va donc jouer ici sur ces deux formes pour faire passer nos valeurs de survie et de reproduction.

Du point de vue vocale, l’utilisation d’une voix grave, chaude et suave sera à privilégier face à une voix criarde car, contrairement à cette dernière, elle sous communique des notions de confort et de sûreté nécessaire à la survie et à la reproduction.

Concernant la communication visuelle cette fois-ci, vous pourriez par exemple :

  • prendre une fille dans vos bras [survie + reproduction]
  • regarder la fille dans les yeux pendant que vous lui parlez [reproduction]
  • de ne pas trop bouger [survie]
  • vous muscler [survie]

Plus votre communication sera dirigée vers la nécessité de faire valoir vos valeurs de survie et de reproduction ou de pointer celles de la fille, plus vous aurez de chances qu’elle devienne progressivement et inconsciemment attirée par vous.

Et pour voir si vous avez bien saisi comment sous-communiquer les valeurs de survie et de reproduction, je vous propose de passer un petit test.

Ce sera l’occasion de vous entraîner et de tester vos répliques avant de les utiliser sur le terrain 🙂

Alors dites-moi en commentaire comment vous sous-communiquerez ces valeurs à une fille :

  • qui postillonne.
  • qui est en retard.
  • qui ne parle pas beaucoup.
  • qui attend à côté de son vélo.

À vos claviers !

Ps : vous n’êtes pas obligé de tous les faire même si je vous le conseille vivement 🙂

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

3 commentairesLaisser un commentaire

  • Bonjour Richard

    perso rien ne marche..j ai beau etre sympa..parler.;essayer de relancer la conversation..cela ne suscite qu un intéret poli dans le meilleur des cas..alors honnetement je ne sais plus trop quoi faire…
    Thierry

    • Hello Thierry 🙂 encore une histoire d’attraction tout ça. Si tu ne communiques pas les bonnes informations à la fille, celles qui permettent de créer de l’attraction, tu resteras malheureusement toujours au même point :s
      Trois solutions :
      1. Lire mon livre.
      2. Analyser tes rencontres et écrire sur papier ce qui fonctionnent et ne fonctionnent pas pour pouvoir au fur et à mesure te perfectionner.
      3. Te documenter sur le fonctionnement du cerveau pour comprendre comment fonctionne l’amour.

  • Oui…en fait l intéret existe(pas tout le temps mais il est présent) mais l attirance,je ne sais pas..il me manque quelque chose…je ne pense pas etre difforme,ou idiot comme un manche à balai..mais ce sont toujours les memes réponses” ça ne m intéresse pas” la plupart du temps ce sont des soirée meetic..et les gens viennent avec tout un tas d idées bien ancrée et quand les personnes se rendent compte que rien ne correspond à ce qu elles cherchent,elles restent dans un cadre amical..et les filles sont parfois bien hautaines..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *