Parler de sexe avec une fille pour éviter définitivement la zone d’amis

parler de sexe à une fille pour éviter la zone d'amis

Les Secrets Pour Exciter Une Fille
Grâce À La Sexualisation Verbale

Commence toi aussi à exciter les filles grâce aux secrets de la sexualisation verbale méconnus et inutilisés par 90% des hommes..

Je me rends compte, au fur et à mesure de mes expériences avec les femmes, que l’élément le plus déterminant pour éviter de tomber dans leur zone d’amis et de leur donner l’envie de coucher avec nous concerne la sexualisation.

Savoir parler de sexe avec une fille devrait être l’objectif numéro 1 de tout homme.Click to TweetEn effet, comment voulez-vous qu’une fille ait l’envie de coucher avec un homme si celui-ci ne lui donne pas matière à faire réveiller ses désirs sexuels ?

Si vous rencontrez des difficultés pour conclure avec les filles, posez-vous la question suivante : « Mes interactions sont-elles assez connotées sexuellement ? ».

Il y a de très fortes chances que vous répondiez négativement à cette question et cela est tout à fait normal.

Si vous ne liez pas de vous-même le sexe à votre personne, ce n’est pas la fille qui le fera à votre place.

Pour que la fille se projette mentalement dans une scène érotique dont vous en êtes les protagonistes, vous vous devez d’embaumer votre discours, vos interactions d’un parfum sexuel.

Lorsque vous parlez à une femme, vous ne devriez avoir que cet objectif en tête !

Et si vous pensez que parler de sexe à une femme pourrait vous faire passer pour un obsédé sexuel, j’aimerais vous rappeler que les femmes sont autant, voire plus, accro au sexe que les hommes.

Meredith Chivers, professeure de psychologie à la Queen’s University de Kingston l’a d’ailleurs démontré au cours d’une expérience qui consistait à faire visionner une série de films érotiques à une population féminine.

Les résultats de l’expérience sont sans appel : « L’excitation sexuelle féminine est totalement anarchique et affiche des tendances omnivores. Ce qui signe l’animalité d’une pulsion primitive dans le désir féminin. »

Une autre expérience du même genre a démontré que la perspective d’un corps-à-corps enflammé avec un homme ou une femme inconnus décroche la Palme du désir impérieux et débride la libido féminine (plus d’infos).

Surpris ?

Pourtant il n’y a pas de quoi l’être.

Le désir est certes un mécanisme complexe qui fait appel à plusieurs composantes (cognitif, physique, émotionnelle et motivationnelle) mais toujours est-il que celui-ci est formé au sein d’une même entité : notre cerveau.

C’est lui qui va activer certaines régions particulières qui vont contribuer à sa manière à la naissance du désir sexuel.

Donc si l’information que vous envoyez vers une femme est de nature à activer ces régions, nul doute qu’elle sera attirée sexuellement par vous.

Alors ceci étant dit, laissez-moi maintenant vous expliquer la raison pour laquelle les hommes n’osent pas parler de sexe aux femmes.

Pourquoi les hommes n’osent pas parler de sexe avec une femme

pourquoi les hommes n'osent pas parler de sexe avec une femme

Si nous, hommes et femmes, n’osons plus trop aborder le sujet du sexe auprès c’est parce-que la société a eu raison de nous.

Elle nous a conditionnée à avoir ce comportement asexué auprès de personnes qui pourtant nous attirent.

En effet, on entend encore de nos jours des personnes donner aux femmes le conseil de ne pas coucher  le premier soir, de se faire désirer, de cultiver sa part de mystère pour donner l’image d’une personne respectable.

En clair, on leur préconise de ne pas parler de sexe pour ne pas passer pour des salopes, des filles faciles.

Du côté des hommes, aucune recommandation de ce côté-là.

Du coup, il advient tout naturellement qu’une femme qui ose parler de sexe à un homme est une femme qui a plus de chances de se voir accoler cette étiquette que tout homme prenant cette initiative.

Un statut qui, bien sûr, est loin d’être concevable.

De ce fait, pour éviter de se voir affliger cette étiquette de salope, les femmes ont pris pour habitude de ne pas initier le sujet du sexe avec un inconnu.

Et de ce comportement est née chez l’homme une croyance forte, la croyance que les femmes n’aiment pas parler de sexe.

En effet, si c’était le cas, elles ne se comporteraient pas de cette manière et aborderaient sans tabou ce sujet.

Les hommes se sont donc mis progressivement à ne plus oser sexualiser par peur d’être mal vu et de se faire rejeter.

Pourtant, derrière tout ça, la vérité est que les femmes n’attendent que ça, que l’homme ose aborder le sujet du sexe pour les libérer de ce carcan que la société leur a infligé.

Rappelez donc vous bien de cela : ce n’est pas parce qu’une femme n’initie pas le sujet du sexe qu’elle ne souhaite pas que vous l’initiez, bien au contraire.

Il est de votre responsabilité d’aborder ce sujet si vous voulez que la fille en fasse autant.

Si vous ne le faites pas, vous pouvez attendre longtemps, très longtemps pour que la fille décide d’aller sur ce terrain.

Mais attention toutefois ! Ce n’est pas parce que vous devez aborder le sujet du sexe en premier que vous devez le faire n’importe comment.

Les femmes n’attendent pas d’un homme qu’il commence à sexualiser la conversation d’une manière trop brutale.

Elles attendent d’un homme qu’il puisse parler intelligemment de sexe sans être trop trash, trop direct dans ses propos.

Pourquoi ?

Pour la raison que je vous aie évoqué précédemment.

Une femme qui ose parler crûment de sexe à un homme a plus de chances de passer pour une fille facile, une salope qu’une fille qui :

  1. A une raison plausible de parler de sexe. Cette raison, ce prétexte étant donné par l’initiation de votre part aux sujets sexuels.
  2. Parle subtilement et indirectement de sexe.

C’est pour cela qu’il est primordial de toujours initier (A) la sexualisation et ceci de manière indirecte (B) !

Si l’un ou l’autre de ces deux conditions ne sont pas respectés, vous allez droit dans le mur !

  • Si vous n’initiez pas la sexualisation alors les probabilités de tomber dans la zone d’amis seront plus élevées.
  • Si vous initiez la sexualisation mais que vous le faites de manière directe alors vous passerez pour un obsédé sexuel.

C’est de la logique booléenne pur et dur :

A B Résultat
0 0 Zone d’amis
0 1 Zone d’amis
1 0 Obsédé sexuel
1 1 Homme sexuée

Donc maintenant que vous savez pourquoi il est important d’initialiser la sexualisation sur le mode indirect, voyons comment procéder.

Comment parler de sexe avec une femme en étant sexuée

parler sexe avec une femme

Pour parler de sexe avec une femme, il faut avant tout oser !

Pour certains, ce passage à l’action n’est pas un problème, mais pour une grande partie de la population masculine, cela n’est malheureusement pas le cas.

Si vous rencontrez des difficultés à ce niveau, il vous faudra surement vous forcer un temps pour que ce passage à l’action devienne un automatisme, un comportement naturel.

Sans cette motivation à passer à la sexualisation, vous resterez toujours au même point.

Pour réellement progresser, pour commencer à enchaîner les conquêtes et pourquoi pas trouver l’amour, il vous faudra obligatoirement passer par ce stade.

De plus, et en parallèle de cette étape, vous allez devoir également apprendre à bien débuter votre sexualisation.

Pour ce faire, vous allez devoir construire votre cadre sexuel de manière subtile, sans que cela paraisse arriver comme un cheveu sur la soupe.

Si votre sexualisation est grosse comme une maison, la fille rationalisera et vous passerez automatiquement pour un petit cochon, un mec recherchant uniquement un plan cul.

Et pour que cela ne vous arrive pas, pour que votre approche soit perçue positivement par la fille et vous rende sexuellement attirant, vous allez devoir prêter attention à chaque phrase, à chaque mot prononcé.

Regardez par exemple ce bout de conversation que j’ai eu avec une fille sur Tinder.

parler de sexe avec une fille sur tinder

Ici, je rebondis sur le mot infirmière pour commencer à sexualiser indirectement la conversation en lui faisant remarquer que c’est le fantasme de pas mal d’hommes (le mot “Fantasmes” est un mot connoté sexuellement permettant d’embaumer la discussion d’un parfum sexuel).

Par sa réponse, la fille me fait comprendre qu’elle est réceptive à ma sexualisation, à mon cadre sexuel (elle répond à ma question en allant dans le sens du cadre et en ajoutant un “lol” à la fin de sa phrase).

Je décide donc de continuer ma progression sexuelle en ajoutant dans ma réponse des mots connotés sexuellement comme “fantasme” ou “exciter“.

Ça n’a l’air de rien dit comme ça mais le fait de distiller dans mon discourt de la sexualisation me permet de conditionner progressivement la fille à adopter un comportement plus ouvert vis-à-vis du sexe.

Et le tout bien sûr, sans qu’elle ne se rende compte de ma manœuvre…

Magique n’est-ce pas ?

Attention tout de même. Il est bien sûr recommandé de ne pas en abuser pour ne pas passer pour un obsédé.

Toutefois, si vous le faites aux moments où la fille s’y attend le moins, je peux vous assurer que vous passerez pour une personne sexuée et non un obsédé sexuel.

Et si vous voulez en apprendre davantage sur la sexualisation, vous pouvez toujours télécharger gratuitement mon guide juste en dessous où vous inscrire à ma formation dédiée spécialement à ce sujet 🙂

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

66 Partages
Partagez61
Tweetez1
+13
Partagez1