Comment stimuler le point G pour donner un orgasme à une femme

comment stimuler le point g pour donner un orgasme à une femme
enfin-entre-ses-jambes-footer

Enfin entre ses jambes

Découvrez la méthode inédite pour rendre une femme folle de désir pour vous.

02
Jours
06
Heures
56
Minutes
15
Secondes

Il y a deux extrêmes.

D’un côté, les « négationnistes » du point G : ceux qui disent que le Point G n’a jamais existé, que c’est un mythe.

D’un autre côté, il y a les utopistes : ceux qui affirment que cette partie érogène existe bien, et qu’il s’agit d’ailleurs d’une zone extrêmement sensible, qui amène une femme à l’orgasme à coup sûr…

Où est la vérité ? Dans la modération, comme souvent.

  • Oui, le point G existe…

Et, dans cet article, je vous expliquerai où il se situe exactement.

  • Non, il ne fait pas jouir à tous les coups…

Malheureusement, ce n’est pas un point « magique » qui donne un orgasme instantané aux femmes quand on le touche !

Il peut en effet être très érogène chez certaines femmes.

Cela dit, en règle générale, pour parvenir à faire jouir une femme il faut savoir le stimuler.

Cela demande :

  1. de la connaissance sur le fonctionnement de l’orgasme du point G ;
  2. du savoir-faire, pour bien le stimuler.
enfin-entre-ses-jambes-footer

Enfin entre ses jambes

Découvrez la méthode inédite pour rendre une femme folle de désir pour vous.

02
Jours
06
Heures
56
Minutes
15
Secondes

Ce qu’il faut savoir sur le point G

point g définition

Après le clitoris, le point G — G pour « Gräfenberg » — est la zone érogène la plus sensible chez la plupart des femmes.

Si vous savez caresser le point G de votre partenaire, vous pouvez lui donner un orgasme.

Évidemment, il y a des exceptions. Certaines femmes sont moins réceptives que d’autres, et ressentent peu de plaisir quand on stimule leur point G.

Il y a aussi des filles  lentes, qui ne jouissent qu’à la suite d’une très longue stimulation de leur point.

Et le plaisir étant le plus souvent exponentiel chez la femme, on peut parfois passer plus de 10 minutes à la caresser pour qu’elle ressente du plaisir.

Avec de la persévérance, vous pouvez la faire jouir.

Mais ça demande du temps, et vous pourriez leur donner un orgasme — plus facile et rapide — autrement.

Donc, il faut toujours compter avec sa partenaire, sa réceptivité, et calibrer.

Sur ce point, rien ne diffère de la séduction.

Comment trouver le point G (sans GPS)

comment et où trouver le point g

Le point G, qui n’est pas vraiment un point, mais une zone, est intravaginal.

Il se situe donc à l’intérieur du vagin.

Où précisément ? à environ 1 à 3 centimètres de profondeur, sur la paroi supérieure.

Parce qu’une image vaut mieux qu’une longue explication, je vous propose de revoir cet article, cela vous donnera une bonne idée.

Le point G est facile à reconnaître à sa texture.

Elle peut varier d’une femme à l’autre, mais en général on la compare à celle d’une fraise.

Plus simplement, si, en glissant votre doigt à 1-3 cm à l’intérieur du vagin de votre partenaire, comme je l’ai expliqué, vous tombez sur une zone légèrement rugueuse au toucher (= pas lisse) c’est que vous y êtes ! Champomy !

C’est un point qui, à vrai dire, est facile à découvrir ; du moins, quand on est habitué à sa texture.

Comment stimuler efficacement le point G ?

comment stimuler toucher caresser le point g

Savoir où se situe le point G est une chose. Savoir le stimuler en est une autre. Une autre très différente !

Le trouver est un bon début ; beaucoup d’hommes ne sauront jamais où il est… ou ne sauront jamais qu’il existe (l’organe sexuel de la femme est encore si tabou qu’on en ignore beaucoup de choses.)

L’intérêt n’est pas de savoir le trouver ; l’intérêt est de savoir où il se situe pour le stimuler.

Et, en dernière instance, être capable de donner en orgasme du point G à une femme.

On peut stimuler le point de différentes manières :

  • Dans certaines positions sexuelles – vous stimulez le point G de votre partenaire avec votre sexe.
  • Vous pouvez, bien sûr, le stimuler en le touchant et en le caressant avec un ou plusieurs doigts.
  • Ou encore, avec votre langue, si celle-ci a bien était exercée.

Les positions qui stimulent le point G

Les positions qui stimulent le point G ne manquent pas.

Si l’on révise l’intégralité des postures sexuelles dans le Kama Sutra, on peut en trouver plusieurs dizaines.

Vous avez notamment :

  • L’étoile ;
  • L’enclume ;
  • Le fœtus ;
  • Les munitions ;
  • En l’air ;
  • Le piège ;
  • L’union du papillon ;
  • Le lotus ;
  • L’Indrani ;
  • La bougie.

L’angle par lequel vous pénétrez la femme avec chacune de ces positions favorise la stimulation du point G pendant l’acte sexuel.

La magie du doigté

Cependant, vous avez en réalité plus de chances de faire jouir une fille en caressant son point G avec les doigts que lors de la pénétration.

C’est une anomalie de la nature, je sais… Le vagin est peut-être prévu pour être pénétré par le pénis et non les doigts. Mais ça n’en demeure pas moins vrai pour autant.

C’est parce que votre doigt est un membre articulé, et peut exercer une pression dessus, ainsi qu’aller plus vite et se concentrer davantage sur la zone, que ne peut le faire votre sexe durant un coït classique.

C’est pour cela qu’il est préférable de savoir utiliser ses doigts.

Quelquefois, c’est même le seul moyen de donner un orgasme intravaginal sa partenaire – certaines femmes ne parviennent à ressentir que des orgasmes extravaginaux.

Alors concrètement, comment utiliser ses doigts pour stimuler le point G et faire jouir une femme ?

Là encore, rien de bien sorcier.

  1. Caresser le point G avec la partie lisse de votre doigt (celle des empreintes digitales).
  2. Éviter d’avoir les ongles longs, ou mal coupés – l’intérieur du vagin et très, très fragile. Des micro-déchirures sont vite arrivées, et les caresses deviennent moins agréables ensuite.
  3. Faites des mouvants de va-et-vient le long de la zone érogène de la femme ou des mouvements circulaires.

De préférence, si vous exercez des va-et-vient, faites-les :

  1. En courbant le doigt quand vous le reculez;
  2. En le redressant quand vous le renfoncez

…un peu comme si vous faisiez le signe « viens ici » à quelqu’un.

Les mouvements de va-et-vient ne doivent pas être amples ! 1 à 2 cm maximum.

Cela dépend de la largeur de la zone, qui diffère pour chaque femme.

Si vous faites entrer et sortir toute la longueur de votre doigt, vous ne stimulez pas uniquement le point G…

Utiliser toute la longueur peut être une bonne idée au tout début, quand vous commencez à l’insérer.

Mais ensuite il est préférable de faire des mouvements plus courts, uniquement le long cette partie érogène.

Plus vous ciblez vos caresses sur le point G, plus vous augmentez les chances d’atteindre votre but : faire ressentir à la fille un puissant orgasme.  

En bref :

  • Faites des mouvements de va-et-vient courts (d’un à deux cm environ).
  • Frottez le point G avec la partie lisse de votre doigt.
  • Dressez votre doigt quand vous l’enfoncez, et courbez-le légèrement (comme pour faire signe à quelqu’un de venir vers vous) quand vous le ramenez vers vous.

Si vous faites cela durant plusieurs minutes, en augmentant l’intensité de la stimulation au fur et à mesure — plus vite, plus appuyé — votre partenaire devrait ressentir du plaisir. Beaucoup de plaisir !

enfin-entre-ses-jambes-footer

Enfin entre ses jambes

Découvrez la méthode inédite pour rendre une femme folle de désir pour vous.

02
Jours
06
Heures
56
Minutes
15
Secondes

Stimuler avec la langue

Une autre façon de stimuler le point G d’une femme, et presque inconnue, est d’utiliser la langue.

Si vous savez bien vous y prendre, ça peut être encore plus agréable pour votre partenaire ; et encore plus rapide pour lui donner un orgasme.

C’est sans doute grâce à la structure de la langue : douce et humide à la fois.

Le problème, c’est qu’il est BEAUCOUP plus difficile de stimuler avec la langue, et durant assez longtemps. C’est un vrai exercice de musculation !

La langue est un muscle… Beaucoup l’ignorent.

Exercée très régulièrement, elle peut faire des miracles.

Comme un homme qui exerce régulièrement ses muscles peut soulever plusieurs tonnes à la seule force de ses bras, un homme peut, en exerçant régulièrement sa langue, l’utiliser pour faire jouir sa partenaire.

En développé couché, le record du monde est de 504 Kilos !! Et il n’est pas rare de voir des amateurs soulever plus de 100 kilos dans une salle de sport.

C’est dire le potentiel qu’ont nos muscles, la langue incluse.

Comment s’y prendre :

  1. Insérer la langue à l’intérieur du vagin de votre partenaire. Cela demande de l’étendre aussi loin que possible.
  2. Caressez son point G avec, avec le bout de sa langue, et si possible la partie plus épaisse.
  3. Continuez, jusqu’à lui faire atteindre l’orgasme. Même si ça brûle !

Amener une fille à l’orgasme

comment donner un orgasme aux femmes

Indépendamment de la stimulation, il y a un certain nombre d’éléments qui peuvent favoriser l’orgasme.

Les voici pêle-mêle :

L’excitation sexuelle

Exciter la fille est un élément indispensable.

Si votre partenaire n’est pas excitée, la stimuler n’aura aucun effet.

Peu importe à quel point elle est réceptive de manière générale, et de quelle manière vous vous y prenez.

L’excitation sexuelle et l’orgasme sont corrélés l’un et l’autre.

Contrairement à l’homme, qui peut être prêt pour le sexe en l’espace de quelques secondes (il lui suffit d’avoir une érection), la femme a besoin de temps.

Il faut toujours passer par des préliminaires pour la rendre plus réceptive : l’embrasser, la caresser, lui glisser des mots à l’oreille, etc.

La lubrification

Quand le membre avec lequel vous stimulez le point G est bien lubrifié, la stimulation est plus agréable.

Pour la langue c’est assez simple : il suffit de l’humecter régulièrement avec votre salive, en la rentrer dans votre bouche.

Pour votre pénis et vos doigts (surtout votre doigt), un bon lubrifiant n’est pas du luxe. Ça vous sera utile.

À défaut, vous pouvez utiliser votre salive comme lubrifiant naturel. Mais il est préférable d’avoir un bon lubrifiant, au moins pour démarrer la pénétration.

La règle est la suivante : plus ça glisse facilement et mieux c’est !

La stimulation multiple

Enfin, la stimulation multiple a tendance à accélérer l’orgasme.

Autrement dit : caresser une ou plusieurs autres parties érogènes de votre partenaire, en même temps que son point G, peut la faire jouir plus rapidement (et parfois plus intensément aussi).

Vous pouvez par exemple stimuler son point G ET son clitoris; ou alors, malaxer ses seins, ou embrasser son cou.

On oublie trop souvent que, même si quelques zones bien spécifiques seulement peuvent procurer un orgasme aux femmes (suite à une stimulation maintenue), tout son corps est potentiellement érogène et peut lui procurer du plaisir sexuel !

En stimulant d’autres parties sensibles de son corps en même temps que son point G, vous pouvez accélérer l’arrivée à l’orgasme.

Maintes combinaisons sont possibles :

  • Stimuler le point G avec un ou deux doigts ET le clitoris avec la langue ;
  • L’embrasser dans le cou et malaxer ses seins, pendant que vous la pénétrez dans l’une des positions sexuelles qui stimulent le point G ;

Votre créativité seule délimite le nombre de formules possibles.

enfin-entre-ses-jambes-footer

Enfin entre ses jambes

Découvrez la méthode inédite pour rendre une femme folle de désir pour vous.

02
Jours
06
Heures
56
Minutes
15
Secondes

Utiliser plusieurs doigts à la fois

Quelques femmes aiment que l’on insère deux, voire 3 doigts, en elles pour intensifier la stimulation.

Quel que soit le nombre de doigts utilisés, les mouvements restent les mêmes.

Faites simplement attention à ne pas aller trop vite…

Presque toujours, commencer avec un doigt durant quelques minutes, puis en insérer un second (puis un troisième éventuellement) ensuite, est préférable.

Surtout, prêtez très attention aux feedbacks que vous donne votre partenaire.

Observez-la pour savoir si elle aime ou pas. N’y allez pas à l’aveugle !

Est-ce que sa respiration s’intensifie ?

Est-ce qu’elle se tortille ?

Est-ce qu’en regardant son visage, vous pouvez deviner qu’elle apprécie ?

Là encore, calibrer est la clé !

Mise en pratique

donner un orgasme aux filles

Maintenant que nous avons vu la théorie, faisons une petite illustration de tout ce que nous avons vu :

  1. Les préliminaires

Avant de démarrer la stimulation, il convient de prendre une bonne dizaine de minutes pour bien chauffer votre partenaire.

Je commencerais donc par exciter ma partenaire…

  • En l’embrassant ;
  • En la caressant ;
  • En la déshabillant lentement,
  • En descendant progressivement jusqu’à son sexe…

Ensuite je démarrerais la stimulation du point G.

  1. La stimulation

Le mieux est de commencer par stimuler sa partenaire avec les doigts.

Souvent, c’est la phase qui arrive spontanément entre les préliminaires et le rapport sexuel.

C’est aussi préférable de commencer à la stimuler de cette manière, plutôt qu’avec la langue – bien qu’il n’y ait aucun dogme sur l’ordre à respecter.

Disons que ma partenaire soit en position classique, allongée sur le dos les jambes légèrement écartées.

J’utiliserais mon index, que je lubrifierai correctement avant. Soit avec un lubrifiant ; soit, à défaut, avec ma salive.

Je commencerai par des caresses délicates et lentes. Quelques mouvements circulaires, et des va-et-vient par alternance.

Puis, au fur et à mesure, j’accélérerais la cadence et j’exercerais un peu plus de pression. Ainsi, elle ressentira progressivement une stimulation plus intense et agréable (si vous ne le faites pas progressivement, elle peut avoir mal ou ressentir un certain inconfort).

  1. Stimulations multiples.

Je sens que ma partenaire commence à apprécier…

Elle halète. Je l’entends gémir légèrement. Elle grimace de plaisir et tortille son bassin.

Je décide d’augmenter son plaisir en commençant à stimuler un autre endroit.

Je l’embrasse intensément (le baiser est aussi très stimulant).

Puis je descends le long du cou, et descendre encore jusqu’au clitoris, en passant par ses seins, ses tétons, son nombril.

En général, à ce stade-là, le plaisir devient intense chez ma partenaire.

  1. Le grand final !

Je peux décider d’arrêter là et me mettre à caresser ma partenaire avec la langue. Ou alors passer à la pénétration.

Mais, si ma partenaire apprécie mes doigts, au point d’être au bord de l’orgasme, je peux continuer la stimulation et la faire jouir (que voulez-vous, je suis si généreux !)

Dans ce cas, je vais continuer à intensifier davantage la stimulation :

  • En allant encore plus vite,
  • En mettant plus de pression,
  • En intensifiant la stimulation du clitoris (ou autres)
  • En lui insérant un second doigt – lubrifié bien entendu.

…jusqu’à ce que son orgasme vienne. Ce qui peut prendre encore plusieurs minutes.

Maintenant, disons que j’ai envie de varier un peu ou que ma partenaire préfère que j’use de ma langue…

Plutôt que de poursuivre avec mes doigts, je vais les retirer et les remplacer par ma langue – pour « finir le boulot » ou pour ajouter une autre étape avant le rapport sexuel.

Enfin, je peux également attendre le coït classique, en utilisant l’une des positions sexuelles citées plus haut, pour la faire jouir.

Ma position préférée est celle de l’enclume et ses variantes.

En plaçant les jambes de ma partenaire en hauteur, j’arrive très souvent à lui faire atteindre un puissant orgasme.

C’est la position que j’utilise toujours pour le « finish », après plusieurs dizaines de minutes de sexe sauvage et passionné.

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j’utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

10 Partages
Partagez4
Tweetez1
+13
Partagez2

Vidéo Offerte : Entre Ses Jambes

x

Rendez les femmes complètement accro
au sexe

Découvrez la méthode inédite pour

rendre les femmes folles de désir pour vous

chevron-down