Chat vidéo Tinder : l’arme anti-coronavirus déployée par Tinder arrive

Il y a quelques temps, le concept de vidéo rencontre Tinder semblait inenvisageable.

Après tout, pourquoi s’adonner à cette pratique, alors qu’il est très simple d’obtenir un rendez-vous Tinder ?

Mais la pandémie causée par le coronavirus a mis un grand coup d’arrêt aux rencontres en ligne.

La plupart des sites de rencontres ont d’ailleurs désactivé leurs services depuis l’entrée en vigueur d’un confinement quasi-généralisé.

Mais pas question pour Tinder de se laisser abattre pour autant !

Le site de rencontres le plus populaire du monde a en effet décidé de prendre les devants.

C’est ainsi que le chat vidéo Tinder va bientôt débarquer sur vos écrans.

Le chat vidéo Tinder, un pied de nez au coronavirus

À moins de vivre dans une grotte, il est difficile d’ignorer le contexte actuel.

L’épidémie de coronavirus sévit actuellement dans le monde entier, provoquant l’arrêt presque total de l’économie.

Et les rencontres en ligne ont été particulièrement impactées par les mesures de confinement décrétées au niveau mondial.

Dès lors, difficile pour Tinder et autres de préserver un chiffre d’affaire aussi astronomique qu’avant.

Les sites de rencontres ont en effet dû mettre un frein aux ardeurs des plus pressés de se rencontrer en vrai.

Il a donc fallu s’adapter à cette situation inédite, et trouver des palliatifs acceptables pour les membres.

Et quoi de mieux qu’une rencontre vidéo Tinder pour préparer le déconfinement ?

Cela dit, il faut savoir que cette fonctionnalité n’est pas encore opérationnelle sur Tinder.

En revanche, d’autres n’ont pas traîné pour la déployer.

Tinder est connu pour être le roi des exclusivités dans le domaine de la rencontre en ligne.

Mais sur la question de la rencontre vidéo, force est de constater qu’il s’est fait coiffer au poteau.

Bumble a en effet pris les devants, et déployé avant tout le monde son système de vidéo chat.

Voilà de quoi alimenter l’animosité du duel Bumble vs Tinder !

Rencontre vidéo Tinder, une fonction bientôt native ?

Pour commencer, il faut savoir que le système de vidéo chat Tinder n’a pas encore été déployé.

Il est pour le moment en phase de test, comme toutes les nouvelles fonctionnalités Tinder.

D’après Match Group, le système devrait être déployé dans le courant du second trimestre 2020.

Étant donné que l’on est en plein dedans, tout laisse présager que c’est pour très bientôt.

Et comme bien souvent, la rencontre vidéo Tinder sera réservée aux membres premium.

Autrement dit, les membres gratuits ne pourront pas bénéficier de ce système.

Une raison de plus de s’abonner à Tinder payant et à ses fonctionnalités très intéressantes.

Autre interrogation légitime à propos du vidéo chat Tinder : s’agit-il d’une fonctionnalité temporaire ?

A priori, il semblerait que Tinder ait décidé de rendre ce système natif prochainement.

Cela signifie que la rencontre vidéo serait désormais intégrée à l’appli de façon permanente.

Mais Match Group étant réputé pour sa communication des plus floues, il est impossible de confirmer ou d’infirmer cette information.

Alors, enrichissement fonctionnel programmé ou simple coup de com’ destiné à surfer sur l’actualité dramatique ?

Il faudra très certainement attendre la fin de la pandémie pour le savoir.

En attendant, une question subsiste : que va faire Tinder de toutes ces données personnelles recueillies ?

Un nouveau problème de confidentialité ?

Le débat revient sur le tapis à chaque nouvelle fonctionnalité déployée sur Tinder.

Il est toutefois légitime, tant les dérives liées à l’exploitation des données personnelles sont nombreuses.

Et la rencontre vidéo Tinder risque fort de ne pas faire exception à la règle.

D’autant plus que ce sont bien deux problèmes qui se posent avec cette nouvelle fonctionnalité.

D’un côté, les vidéos réalisées via le système de vidéo chat Tinder devront bien être hébergées quelque part.

On peut donc se demander si elles deviendront la propriété de Tinder ou pas.

Si oui, cela poserait un vrai problème de confidentialité pour les utilisateurs.

Ces derniers devraient alors éviter de divulguer une quelconque information personnelle.

Et ce, même si dévoiler des informations personnelles à un inconnu rencontré sur Tinder sonne comme une évidence.

Confinement oblige, beaucoup de gens s’ennuient au point de rechercher un contact à tout prix.

Ce qui nous amène au second problème : le sexe virtuel.

Hé oui, c’est une pratique beaucoup plus répandue que l’on pourrait le penser, surtout en période de confinement.

Mais c’est aussi une pratique très risquée, en raison notamment des risques de revenge porn.

Pour rappel, il s’agit de divulguer une vidéo à caractère sexuel sans le consentement de la personne qui y figure.

Cette pratique est un délit, mais elle reste très peu punie dans les faits, ce qui encourage les gens un peu trop vindicatifs.

En résumé, la rencontre vidéo Tinder reste encore très sujette à caution.

Mieux vaut donc l’utiliser avec la plus grande précaution, et veiller à ne pas trop s’exposer en vidéo.

Il faut toutefois reconnaître que cette fonctionnalité peut aider à se protéger des dangers de la rencontre réelle avec un inconnu.

Il ne reste donc plus qu’à attendre son déploiement massif sur Tinder.

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *