Comment choisir son site de rencontre

0 Partages

Profitez exceptionnellement d'un accès à l'inscription Meetic Gratuitement Inscrivez-vous maintenant pour en profiter. 
Important : pensez bien à valider votre adresse email après votre inscription pour être sûr de profiter de toutes les fonctionnalités offertes par Meetic ;)

Il existe une telle quantité d’options en matière de site de rencontre aujourd’hui qu’il est difficile de choisir.

Dans cet article, je vais vous parler des critères sur lesquelles vous devriez vous appuyer pour faire votre choix.

Ces critères, nous pouvons les séparer en 2 catégories :

  1. Les critères personnels.
  2. Les critères du site de rencontres.

Voyons cela plus en détail…

Les critères personnels pour choisir son site de rencontre

Ce sont de loin les critères les plus importants pour bien choisir sur quel site de rencontre vous allez investir votre temps et votre argent.

Le premier de ces critères : votre âge.

En fonction de la tranche d’âge à laquelle vous appartenez, certains sites de rencontres seront plus appropriés que d’autres.

Par exemple :

  • Si vous avez autour de 25 ans, Tinder sera probablement un meilleur choix pour vous qu’un site tel qu’Elite Rencontre, qui s’adresse à des célibataires qui ont une situation professionnelle confortable – ce qui n’est peut-être pas (encore) votre cas à votre âge.
  • Si vous avez entre 35 et 50 ans, en revanche, Elite Rencontre ou Meetic sera probablement plus approprié que Tinder, où vous aurez l’air d’un dinosaure comparé aux autres membres, beaucoup plus jeunes que vous.

Le deuxième critère important à prendre en compte : le type de fille que vous souhaitez rencontrer (si vous avez un type particulier).

Si vous voulez rencontrer un type de femme en particulier, vous feriez bien de privilégier un site dit de « niche », où vous pouvez rencontrer ce type de femme.

Si vous avez plus de 50 ans et que vous voulez rencontrer une femme de votre âge, par exemple, vous privilégierez un site de rencontres pour seniors.

Et si vous voulez rencontrer une femme d’une même religion, d’un profil ethnique particulier ou autre, vous irez plutôt vers un site spécialisé pour rencontrer ce type de femme.

Toutefois, si vous ne désirez pas rencontrer un type de femme en particulier, alors vous vous orienterez vers un site généraliste, où vous pourrez rencontrer des femmes de tout âge, toute confession et toute origine. 

Enfin, il y a encore d’autres critères importants à prendre en compte, comme :

  • Le type de relation que vous recherchez : sérieux, polyamoureux ou frivole) ;
  • La zone géographique où vous vous situez : dans une très grande ville, une ville moyenne ou en zone rurale ;
  • Le budget que vous êtes prêt à mettre : si vous êtes prêt à investir de l’argent ou pas, et si oui, combien.

Les critères d’un site de rencontres

Après avoir affiné vos recherches en fonction de vos critères personnels, vous ne devriez plus avoir à choisir qu’entre quelques sites de rencontres sérieux

Vous pourrez alors les départager sur des critères relatifs à chacun d’eux.

Le premier critère important pour les départager, c’est la réputation du site.

Vous n’avez pas forcément besoin de vous inscrire sur le site de rencontres le plus populaire et fréquenter.

Toutefois, gardez en tête que la réputation d’un site reflète son efficacité…

Donc :

  • Soit le site de rencontre doit être populaire, sinon il vaudra mieux ne pas le choisir.
  • Soit il doit appartenir à une filière connue – comme Meetic par exemple.

En tout cas, n’allez pas souscrire n’importe où, simplement parce qu’on vous promet des rencontres agréables !

Certains sites sont des attrape-couillons, et vous n’y rencontrerez que des profils fictifs.

Enfin, parce que vous risquez d’y passer pas mal de temps, privilégiez un site que vous appréciez utiliser.

Il faut que son ergonomie vous convienne.  

Par exemple : si vous préférez faire des rencontres par le biais de votre téléphone, choisissez un site qui possède une app pratique et facile à utiliser.

Il n’y a rien de plus frustrant et désagréable que d’essayer de faire des rencontres sur des sites ou apps mal foutu(e)s.

D’autres conseils pour savoir quels sites de rencontres choisir

Regarder Quels sites de rencontres choisir sur YouTube

Les livres et formations de Chrys :

Retranscription :

― C’est le podcast du goûter, celui que tous vous attendez et que Richou va vous donner.

C’est le podcast du goûter.

Bienvenue à tous mes chers players dans ce nouveau podcast du goûter.

Il est 16 heures et je suis toujours en compagnie de Chrys du site drague académie, coach en séduction et pas du tout chanteur.

― Pour le meilleur et pour le pire, en compagnie de Richou dans le podcast du goûter.

― Dites-nous en commentaire si vous avez bien aimé cette intro qui a été improvisée.

Du coup, aujourd’hui, dans ce podcast Chrys, de quoi allons-nous parler ?

Je pense que nous allons parler de quelque chose qui est en rapport avec les sites de rencontres.

― Je ne sais plus, tu avais donné le thème, mais j’ai complètement oublié.

Donc, tu vas le rappeler peut-être.

― Le thème, c’est les sites de rencontres.

― On avait changé entre temps.

C’était juste les sites de rencontres.

― Ce sera plutôt, on va dire, déjà comment bien choisir son site de rencontre.

Parce que c’est vrai qu’il y en a pas mal.

Il y a du Happen, du Tinder, du Bumble, du Adopte, du Meetic, du Élite Rencontre.

Lequel choisir ?

Parce qu’on ne peut être non plus partout.

Alors, je veux bien qu’on soit sur plusieurs sites de rencontres, mais au bout d’un moment, il va falloir aussi privilégier le bon, le bon pour vous, en fonction de quelques critères.

Donc ça, on va en parler.

Puis, après peut-être quelques bases, quelques bases par rapport à vos photos, à la description, premier message, conversation.

― Peut-être à voir combien de temps on passe sur le vrai sujet, puis on voit si on termine par ça ou si on fait un deuxième podcast.

― On va essayer de voir les bases, surtout les bases.

Bien choisir son site de rencontres

Comment choisir son site de rencontres d’après toi, Chrys ?

― Alors pour moi, bien choisir son site de rencontre, déjà il faut un petit peu analyser les sites de rencontres parce que tous les sites de rencontres ou apps de rencontres, je mets tout dans le même paquet, n’ont pas la même sociologie, la même clientèle.

Il n’y a pas exactement la même clientèle chez, je ne sais pas, par exemple Élite Rencontre que chez Tinder.

En plus, la manière de séduire, ou plutôt la manière de sélectionner des femmes est différente.

Sur Tinder, ça va beaucoup se baser sur le physique, plus exactement sur les photos.

L’importance des photos sur les sites de rencontres

― Il faut surtout rappeler que sur les sites de rencontres, le plus important, ce n’est pas d’être beau, c’est d’être photogénique.

Ça, je pense qu’il y en a beaucoup qui l’oublient et c’est pour ça qu’il faut bien aussi tester ces photos, peut-être parfois mettre des filtres.

C’est vrai qu’on en parlait hier, des filtres.

― Oui, pour moi, c’est fondamental de mettre des filtres, ne serait-ce que pour embellir légèrement la photo au niveau de la lumière, etc.

Parce que finalement en fait, tu as souligné un point important et j’en parle sur mon blog quand je donne des conseils sur Tinder.

En fait, être photogénique c’est un peu un mythe et que ça dépend beaucoup de l’angle et de la luminosité de sa photo.

C’est-à-dire que sur une photo, je peux avoir l’air dégueulasse, trois sur dix d’attractivité sur une échelle d’attractivité.

Et sur d’autres photos, je peux avoir l’air d’un œuf juste parce que la photo, elle a été prise dans un cadre différent, dans un angle différent, avec une luminosité différente.

Du coup, un truc que je conseille, c’est de prendre beaucoup de photos, se prendre régulièrement en photo et au bout d’un moment, on va voir sous quel angle on est un peu mieux, avec quel contraste de lumière le rendu est bon.

En fait, plus on a de photos aussi et plus on aura de chance d’avoir une, deux, trois ou quatre photos de bonne qualité.

Alors que si on ne se prend jamais en photo ou qu’on prend une seule photo pour la mettre sur internet, forcément ce sera souvent une des pires qu’on va mettre.

― Alors, c’est vrai que pour les photos, on peut soit faire appel à un ami évidemment, soit sinon à un photographe professionnel.

― Appel au public, je plaisante.

― Appel au public, à voir s’il y a des gens dans la rue qui veulent te prendre en photo.

Après évidemment sur les photos, il faut être bien habillé, bien coiffé, avoir un bon petit look.

Parce vous êtes, rappelez-vous, en concurrence avec énormément de personnes.

Donc, il faut vraiment se démarquer par rapport à ça.

― Maitriser un peu l’environnement de la photo parce que si on se prend, je ne sais pas dans sa chambre avec ses caleçons qui traînent, ça ne fait pas très DHB, comme on dit dans le jargon de la communauté de la séduction.

Alors que quand on le prend dans un appart propre ou même dans une rue sympa, c’est toujours plus agréable à la vue.

Puis en fait, je pense qu’il y a une association un peu inconsciente qui se fait entre la valeur de l’environnement et sa propre valeur.

Je pense que ce n’est pas par hasard que les influenceurs et tout ça se prennent souvent dans des milieux de luxe ou devant une Lamborghini ou ce genre de truc.

Ça ne veut pas dire qu’il faut se prendre devant une Lamborghini et tout ça, mais juste si on veut faire passer le message qu’on a une vie organisée, c’est mieux d’être dans un environnement qui est propre, qui est classe sans que ça fasse trop luxueux ou pire encore, que ça fasse un peu péteux, un peu recherche de validation, too much.

― C’est Robert Cialdini qui avait mis ça en lumière.

Tu sais par exemple si tu te mets à côté d’une Lamborghini, tu vas être associé.

C’est le principe d’association.

Dans les publicités, il y a beaucoup ça aussi.

On dirait que c’est important aussi de se mettre dans un environnement qui puisse mettre en avant ce principe et te donner de la valeur.

Pour les photos aussi, je conseille, si vous êtes sur Tinder et je sais que la plupart sont sur Tinder, c’est de tester vos photos, tester, tester, tester.

Pour ça, je conseille vraiment que vous preniez un abonnement premium parce qu’avec l’abonnement premium, vous allez pouvoir vraiment tester rapidement vos photos et vraiment dégager celles qui convertissent le plus.

Prenez-vous un abonnement, je ne sais pas, un mois, deux mois.

Testez les photos une par une.

Alors moi, ce que je fais une par une.

― Il y a une fonctionnalité sur Tinder.

― Alors, il y a une fonctionnalité pour un petit peu mélanger les photos et les faire tester aléatoirement pour dégager celle qui obtient le plus de likes.

Mais je trouve que ce n’est pas vraiment utile.

Pour moi, c’est mieux de tester les photos les unes après les autres.

Je ne sais pas toi comment tu fais sur les sites de rencontres pour obtenir des matchs.

Est-ce que tu mets plusieurs photos ?

Est-ce que tu remplis tout ton profil de photos ?

― Oui, c’est mieux.

Plus tu as de photos, mieux c’est, à condition que ces photos soient attirantes.

― C’est ça.

Donc, tu les as quand même testées un petit peu avant.

― Ouais, ouais.

En général, je teste deux ou trois photos.

Je regarde si mon profil matche.

Alors, je n’essaie pas uniquement sur Tinder, mais à peu près toutes les applis de rencontres.

Il y a Bumble, il y a Facebook Rencontres, sur un peu tout.

En général, je fais un genre de test A/B.

Je vais mettre trois photos.

Un premier groupe de trois photos sur une appli de rencontre, un second groupe sur une autre appli, un troisième groupe sur un troisième.

― Ce n’est vraiment pas bête ça.

J’ai déjà pensé.

― Après, je regarde sur quelles applis de rencontre j’ai le plus de résultats.

En général, une fois que j’identifie le groupe, je vais mettre ces premières photos sur les autres, voir ce que ça donne.

En fonction de ça, j’en remets d’autres sur l’appli B, l’appli C et au fur et à mesure je me constitue une petite banque de photos testée et approuvée.

― Après, j’aime bien prendre un truc payant parce que je trouve ce n’est pas non plus hyper cher, ça va Tinder.

En plus, il y a une grosse base d’utilisateurs donc, il y a vraiment de quoi bien tester.

Du coup, on a parlé beaucoup des photos.

Je voudrais revenir sur le choix du site de rencontre.

Choisir son site en fonction du type de relation

― Eh oui, on peut dire aussi que les photos, elles sont très importantes sur Tinder puisqu’on était parti sur Tinder.

Mais histoire de refermer la parenthèse, c’est qu’elles vont être beaucoup moins importantes.

Elles ont toujours une certaine importance, quel que soit le site de rencontres, mais elles seront moins importantes sur, par exemple l’Élite Rencontre où on va davantage être jugé sur sa réussite sociale.

― Exactement, la personnalité, la réussite, etc.

― La personnalité ou sur Meetic.

Ou là, en effet, le reste du profil va être beaucoup plus important dans le choix de la femme.

En général, sur Tinder, c’est plus des relations casual, donc les autres informations à savoir si tu as des gosses, si tu fumes, ça a très peu d’importance.

― C’est vrai que globalement sur Tinder, en tout cas les femmes, je pense qu’elles ne recherchent pas trop à se mettre en couple.

En tout cas, ce n’est pas vraiment une application pour ça, fait à la base.

― C’est juste pour se connecter avec d’autres personnes et c’est un truc qui en plus même ne serait-ce que de son fonctionnement, on ne va pas chercher à en savoir plus de la personne avant de se mettre en contact avec.

Je pense qu’il y a 80 % des utilisateurs qui ne vont même pas cliquer pour voir un petit peu la présentation.

― C’est vrai que le premier besoin quand tu vas sur Tinder, ce n’est pas je veux me mettre en couple.

Certes, il y en a quelques-uns qui sont comme ça, mais à la base, l’application n’a pas été développée pour ça.

Donc, c’est vraiment, comme tu dis, des relations casual, coup d’un soir.

― Qui peuvent se transformer en vraie relation, mais ce n’est pas le but au départ.

― Après, voilà, mais ce n’est pas le but premier.

Par contre sur Meetic, Disons Demain, c’est vraiment le but premier.

― Voilà.

Ouais donc les filles qui s’y inscrivent, elles sont dans l’optique d’avoir une relation durable.

Elles vont sélectionner le mec dans cette optique et du coup, forcément, même si le physique, ça aura toujours une certaine importance, on ne va pas se le cacher, elles vont regarder les autres informations, notamment si vous avez des enfants.

Parce que pour certaines, c’est important que l’homme n’ait pas d’enfant.

Ou tu en as d’autres qui ont déjà des enfants et qui préfèrent un homme avec des enfants comme ça, elles sont sûres que le mec avec qui elles vont se mettre, il ne voudra pas d’autres enfants.

La religion, ça peut aussi compter.

Enfin, ça dépend de son système de valeurs.

Ça dépend d’un tas de choses.

Mais la religion, ça peut compter.

Ouais, la distance, le travail, évidemment.

La situation sociale du bonhomme, ça compte toujours un peu pour une femme, pas que le mec doit être riche.

Là, on ne va pas partir dans les théories de l’hypergamie, etc.

Mais il faut quand même que l’homme ait au moins une situation équivalente à la femme, voire mieux, sinon il va perdre des points.

C’est comme ça.

Donc si on n’est pas forcément hyper beau, hyper photogénique, pour reprendre un peu tes termes, mais qu’on a une bonne situation, on aura plus de chance d’avoir du succès sur les sites de rencontre un peu plus traditionnels que sur Tinder ou les autres applis de rencontres où ça se base surtout sur le physique, un peu comme en boîte de nuit.

― Donc, il vaut mieux quand même bien miser sur la description pour bien montrer sa personnalité sur les Meetic, l’Élite Rencontre, etc., contrairement à Tinder.

Choisir son site en fonction de l’âge

― Autre chose qui me vient en tête, c’est qu’aussi il faut sélectionner par rapport à l’âge qu’on a et par rapport à l’âge des femmes.

En fait, les apps de rencontre, ça s’adresse plutôt à des jeunes femmes, 20 à 30 ans.

― Disons les Tinder, les Bumble, Happn, Adopte, ça va être 18 à 30 ans.

― Tout ce qui est app de rencontre, c’est la nouvelle génération, c’est en dessous de 30 ans.

Il y a des femmes de 35 ans, il y a des femmes de 40 ans, mais c’est une minorité.

La plupart des femmes vont être entre 20 et 30 ans.

Du coup, plus il y a un écart d’âge qui se creuse, si vous avez 40 ans, ce sera un peu plus difficile d’intéresser une femme de 20 ans qu’une femme de 30 ans et encore plus difficile que d’intéresser une femme de 40 ans.

Donc, plus on est âgé, plus il vaut mieux partir sur des sites de rencontres où la moyenne d’âge va plutôt toucher les 30 à 40 ans, plutôt donc des sites de rencontres traditionnels, même si c’est la même chose.

Les sites de rencontres traditionnels, on peut aussi rencontrer des jeunes femmes.

Cela dit, la différence, c’est qu’il y a plus de chance que sur les apps de rencontres.

Les femmes de 35 à 40 ans recherchent des hommes jeunes ou au moins n’aient aucun a priori et aucun inconvénient à sortir avec un homme plus jeune.

Alors qu’à l’inverse, les jeunes femmes qui vont sur les sites, genre Meetic ou Élite Rencontre, recherchent ou au moins n’aient pas d’a priori à l’idée de sortir avec un homme de 10 ans, 15 ans, 20 ans de plus qu’elles.

― Disons que Tinder, Bumble, Happn, Adopte, ça va entre 18 et 30 ans.

Meetic, c’est à peu près entre 30 et 45 ans.

Après, du Disons Demain, une filiale de Meetic, on va dire c’est pour les seniors de plus 50 ans.

Puis Élite Rencontre, ça va être du 30 à 45 ans à peu près.

― En fait, Élite Rencontre, c’est un peu plus niché pour les catégories sociales supérieures.

Je pense qu’il y en a aussi beaucoup chez Meetic, mais on va dire qu’on va retrouver presque exclusivement que de cette catégorie-là sur Élite Rencontre, alors que Meetic, c’est beaucoup plus hétérogène.

― Après, on vous parle de ces sites de rencontres.

Vous pouvez évidemment aller sur d’autres sites, mais nous, on ne vous le conseille pas parce que sur les autres sites, malheureusement, la base utilisateur, elle est beaucoup moindre que sur les gros sites.

Donc évidemment, ça réduit les possibilités de faire des rencontres.

Je ne sais pas si tu as autre chose à dire par rapport aux sites de rencontre.

Les bases à respecter sur les sites de rencontres

Est-ce que tu veux partir un peu sur la conversation, premier message ?

Comment dérouler un peu ton game sur les sites de rencontres ?

― Déjà, on peut parler des bases, on va dire, à respecter dans tous les cas.

Donc pas de fautes d’orthographe, pas de langage grossier.

Sexualisation, mieux vaut éviter au départ.

― Tout à fait.

― Ça peut être soft au fil de la conversation, faire démarrer par quelques allusions, etc.

Puis au fur et à mesure installer un peu plus de trucs.

Moi le conseil que j’aurais à donner, c’est d’essayer de faire passer le plus rapidement possible.

Quand je dis le plus rapidement possible, ça ne veut pas dire au bout du troisième ou quatrième message, ça peut prendre 20 messages, 30 messages, ça peut même prendre deux jours.

Mais essayer de passer le plus rapidement possible du site de rencontre à une autre plateforme qui peut être WhatsApp, qui peut être un échange de textos classiques pour les plus de 40 ans, un réseau social ou une application genre Snapchat pour les jeunes.

L’idée, c’est de passer du site de rencontre à une autre plateforme.

― Et surtout ne pas trop attendre, ne pas faire trop durer la conversation.

Essayer d’avoir rendez-vous au bout de deux ou trois jours, c’est bien parce qu’après dès que ça commence à faire une semaine qu’on discute, la conversation se refroidit.

Enfin, voilà, on n’est plus dans le même mouvement.

― Moi, ce que j’ai remarqué, je ne sais pas si tu as remarqué aussi la même chose, c’est que plus le temps passe, plus les jours passent et moins tu as de chance aussi de récupérer le contact ou d’obtenir un rendez-vous avec une fille sur un site de rencontres.

― C’est vrai qu’au tout début, l’attraction est vraiment au top, une bonne première impression, une bonne photo, etc.

Vous avez bien démarré la conversation après la nana, elle veut que…

― Ça fane naturellement.

La conversation, elle fane.

On a moins de choses à se dire, c’est normal.

― On veut une rencontre physique au bout d’un moment.

― Et puis l’autre chose, c’est que derrière, elle matche avec d’autres mecs ou elle rencontre d’autres mecs.

Il y a d’autres mecs qui la contactent.

Reprenons l’exemple de Tinder.

Vous discutez le soir avec une fille, vous ne prenez pas son contact le soir même.

Du coup, vous la relancez sur Tinder le lendemain.

Peut-être qu’elle a fait trois ou quatre matchs et vous êtes un match parmi d’autres.

Et en plus, comme votre conversation, elle date d’hier, il y a d’autres matchs qui sont plus frais donc qui sont plus excitants pour elle.

Du coup, elle vous relègue au second plan.

― Totalement, totalement.

― Donc c’est mieux, surtout sur les applis comme Tinder où ça doit aller assez vite, de conclure.

Quand je dis conclure, passer à une autre plateforme dès le jour même.

Après, ce n’est pas obligatoire.

Ça ne veut pas dire que vous allez gâcher une opportunité si vous ne le faites pas.

Faites preuve de bon sens.

Si vous pensez que c’est trop prématuré, tant pis, vous attendez le lendemain.

Mais plus vous attendez de jours et moins vous avez de chances finalement d’obtenir quelque chose et plus vous augmentez aussi vos chances de finir par être ignoré.

― Après dans la conversation vraiment, le plus important, c’est de toujours avoir une bonne vibe, de donner du fun vraiment à la conversation, de progressivement sexualiser si possible.

Après c’est vraiment ça, c’est au bout de deux ou trois jours de donner le max.

Il ne faut pas non plus surjouer, mais il faut donner l’envie à la nana.

― Il faut montrer la bonne version de soi-même.

― C’est ça, la meilleure version de soi-même.

― Sans surjouer, mais en se montrant cool puis sexué.

― Sur ce, je pense que ça fait déjà une vingtaine de minutes.

On va s’arrêter là.

Peut-être qu’on fera un autre podcast par rapport à ça.

En tout cas, mes chers players, si vous avez aimé le podcast, je vous invite à le liker, puis à le partager.

Puis, sur ce, on se dit à la prochaine pour de nouvelles aventures et pour un nouveau podcast.

― Ciao !

― Ciao !

0 Partages

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

Success message!
Warning message!
Error message!
Offre Spéciale Meetic : Profitez exceptionnellement d'un accès à l'inscription Meetic Gratuitement
angle-double-right
angle-double-left