Comment gérer sa colère sainement

Vous vous mettez souvent en colère, d’une manière parfois démesurée, et vous savez que ça vous porte préjudice, mais sans pour autant parvenir à gérer votre humeur….

Si c’est le cas, vous êtes face à un problème.

Puisque l’excès de colère a tendance à affecter sa vie sociale et sentimentale.  

Non seulement les personnes colériques ont tendance à être plus dur à vivre, mais on a aussi tendance à les éviter.

En plus, la colère a tendance à mettre de l’huile sur le feu et faire empirer les problèmes.

Imaginons simplement que votre partenaire fasse quelque chose de relativement insignifiant, mais qu’au lieu de laisser passer – comme la plupart des autres hommes feraient – vous sortez de vos gonds et lui criez dessus.

En faisant cela, vous provoquez une scène de ménage qui n’a pas lieu d’être et qui va, à coup sûr, dégrader l’harmonie du couple.

Peut-être pas de beaucoup sans doute, seulement de 1%…

Mais si vous répétez la même erreur encore et encore, ce qui sera sans doute le cas si vous ne savez pas gérer votre colère, ces « 1% » vont s’accumuler au fil du temps et, après quelques années à peine, l’harmonie de votre couple aura été totalement anéantie.   

Et ce, pourquoi ?

Pour des scènes de ménage idiotes que VOUS avez provoquées, à cause de votre incapacité à gérer votre colère.

Cela n’est qu’un exemple des mille et une manières dont une mauvaise gestion de sa colère peut dégrader sa vie sentimentale.

Si vous vous mettez vite et facilement en colère, vous devez faire quelque chose.

Gérer sa colère s’apprend, et cela peut vous éviter de multiples problèmes.

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Mieux gérer sa colère en comprenant d’où elle vient

La colère est une émotion humaine tout à fait naturelle.

C’est normal de ressentir de la colère de temps en temps.

Et bien sûr, il y a des personnalités plus sensibles que d’autres, qui sont plus enclines à la ressentir.

Mais au-delà de ces paramètres-là, il existe d’autres émotions, ainsi que des dispositions mentales, qui exacerbent sa colère.

Si vous parvenez à vous en défaire, vous vous mettrez moins en colère et serez plus à même de la gérer.

Les émotions négatives

On ne peut pas tout mettre sur le dos de son « fort caractère ».

En réalité, la colère est aussi due à un ensemble d’émotions qu’on extériorise inconsciemment dès qu’une occasion se présente.

Les personnes qui ressentent un haut niveau de stress au quotidien et/ou une forte frustration ont tendance à se mettre vite et facilement en colère et à fulminer, parce que leur colère est leur défouloir pour évacuer ces émotions négatives.

Prenez conscience que l’une des raisons pour lesquels vous vous mettez facilement en colère, c’est en partie parce que vous éprouvez un haut niveau de stress et/ou de frustration élevé.

Si vous parvenez à réduire votre stress et frustration, la colère que vous avez en vous va spontanément s’amoindrir.

Bonne nouvelle : il existe un tas de moyens d’évacuer le stress et la frustration.

  • Vous pouvez faire une activité physique qui vous permet de vous défouler : un sport de combat, de la musculation, etc.
  • Vous pouvez pratiquer une discipline qui fait retomber le stress : yoga, méditation, sophrologie, etc.
  • Vous pouvez également consulter un psychologue ou un médecin. 

L’estime de soi

Aussi, les gens colériques ont tendance à être à fleur de peau, à cause d’un ego fragile corrélé à une mauvaise estime d’eux-mêmes.

Ils prendre la mouche facilement…

Ils se sentent ridiculisés, moqués, dévalorisés pour pas grand-chose.

Prenons un exemple relatif à la séduction.

Admettons que vous ayez rencard avec une fille et qu’une poignée de minutes avant, alors que vous êtes déjà en route ou sur le lieu de rendez-vous, elle annule par SMS.

C’est un scénario TRÈS courant, notamment avec les jeunes filles – qui par définition ont généralement plus de mal à s’organiser et changent plus facilement d’avis.

Cela m’est arrivé maintes fois !

Et mon expérience de coachs m’a permis de constater qu’on pouvait avoir 2 interprétations totalement opposées de cet évènement.

En effet, l’interprétation de ce genre d’évènement n’est jamais vraiment objective.

Nous l’analysons à travers le filtre de sa propre estime de soi

Un homme avec une bonne estime de lui-même ne va pas prendre l’annulation pour personnel…

Il va se dire que, comme elle est jeune, elle a dû mal à s’organiser…

Où alors qu’elle a été prise par un coup de panique de dernière minute (tout comme les hommes peuvent paniquer à l’idée d’aborder une inconnue et y renoncer au dernier moment, les filles peuvent paniquer à l’idée de revoir un inconnu et annuler le rencard au dernier moment).

Quoi qu’il en soit, puisqu’il se perçoit comme un homme plein de qualité et attirant, il ne voit pas pourquoi ce serait personnel.

Et donc, il ne se met pas en colère contre la fille.

Il se montrera même compréhensif.   

Il va se montrer cool avec la fille à propos de cette annulation, reprogrammer un autre rendez-vous, installer du confort pour la rassurer entre temps, ce qui va parfois (pas toujours mais plus souvent qu’on ne le pense) lui permettre de conclure plus tard.

Un homme avec une faible estime de lui, au contraire, va vivre l’évènement comme une attaque contre sa personne !

Son ego va se sentir froissé, rabaissé, insulté.

Il va se sentir très en colère après la fille.

Il va sans doute l’appeler pour réclamer des comptes et lui crier après, peut-être l’insulter par SMS si elle ne répond pas. 

En fin de compte, il n’y a pas de Happy End pour lui.

Le mec va avoir le seum à cause de l’annulation de dernière minute et l’interprétation qu’il en fait.

Et sa réaction va repousser la fille, qui va immédiatement cesser de lui répondre !

C’est un exemple courant de la manière dont nous pouvons interpréter les choses (plus ou moins négativement) en fonction de notre estime de nous-mêmes. 

Si vous avez tendance à vous mettre en colère parce que vous percevez toute action et décision en votre défaveur comme une attaque personnelle, sans doute que le problème vient de votre estime de vous-même.

Améliorer votre estime et renforcer votre ego peut vous dispenser de vous mettre régulièrement en colère souvent, pour peu de chose…

Comment faire pour gérer ses émotions quand on sent la colère montée

Maintenant que nous avons vu pourquoi vous vous mettrez dans une colère que vous avez du mal à gérer, et comment faire en sorte de moins la ressentir, voyons comment vous pouvez mieux la gérer.

Un bon réflexe à avoir est de temporiser avant de l’extérioriser

Souvent, la colère n’est que passagère.

Si au lieu de réagir au quart de tour en laissant éclater votre colère, vous preniez sur vous une minute, ou pourquoi pas même une heure ou une journée…

Vous remarqueriez que, la plupart du temps, quand vous ne la laissez pas éclater votre colère disparaît naturellement, parce qu’il n’y avait pas matière à s’emporter.

Si votre partenaire vous dit quelque chose qui vous fait mal ou vous vexe, au lieu de vous mettre en colère tout de suite, tâchez de garder votre sang-froid dans la minute qui suit, puis prenez votre veste et quitter l’endroit sans dire un mot.

Allez faire une balade en écoutant de la musique, ou n’importe quoi qui vous apaise. 

Mais ne restez pas en contact avec la source de votre colère, changez-vous les idées !

C’est déjà une première chose à faire pour perdre l’habitude de se mettre en colère (car, oui, les émotions aussi peuvent être ancrées dans nos habitudes).

Aussi, la respiration profonde peut aider dans certaines situations.

Si vous sentez la colère montée, tâchez de ralentir votre respiration, et d’inspirer et expirer profondément pour détendre votre corps.

Si vous parvenez à détendre votre corps, votre esprit suivra. 

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *