Firedooring : gérer l’amour à sens unique

L’amour à sens unique, ou firedooring, est assez courant entre un homme et une femme.

Mais celui qui en fait les frais se retrouve souvent au plus mal, surtout si la situation dure.

Il ressent en effet un sentiment de frustration, parfois d’injustice, ne comprenant pas pourquoi il n’est pas aimé en retour.

Et ce phénomène, qui touche indifféremment les hommes et les femmes, se rencontre de plus en plus.

Alors comment savoir si l’on est victime de firedooring, ou amour à sens unique ?

Et surtout, comment remédier à cette situation et transformer l’amour non réciproque en coup de foudre mutuel ?

Voici tous mes conseils pour reconnaître et vaincre l’amour à sens unique.

Firedooring ou ghosting ?

Tout d’abord, il convient de distinguer le firedooring du ghosting (promis, on s’arrête là pour les anglicismes).

Ce sont en effet deux manifestations d’amour à sens unique différentes, bien qu’assez similaires.

Le ghosting consiste à ignorer totalement un partenaire, le plus souvent après un premier rendez-vous.

Il n’est pas rare en effet de subir un silence après un premier rendez-vous, sans trop savoir pourquoi.

Mais le ghosting peut survenir à n’importe quel moment, très souvent sans crier gare d’ailleurs.

Ce sont alors l’incompréhension et la frustration qui dominent chez la personne qui subit ce silence radio.

Le ghosting se caractérise par un silence total, un blackout complet, sans aucun contact de la part de l’autre.

En cela, il est différent du firedooring, qui est une autre forme d’amour à sens unique.

Contrairement au ghosting, ce dernier n’implique pas de silence radio total, au contraire.

Le firedooring se caractérise en effet par un contact plus ou moins régulier avec l’autre.

Celui qui l’inflige ne souhaite pas rompre tout contact : il s’en fiche tout simplement.

Cela signifie qu’il n’est pas contre écrire et recevoir quelques textos de temps en temps, mais qu’il ne sera pas affecté si ce n’est pas le cas.

En bref, le firedooring est une forme de désinvolture face à une relation.

Mais ce n’est pas toujours simple de reconnaître l’amour à sens unique.

Les signes de l’amour à sens unique

L’amour à sens unique, ou firedooring donc, peut se manifester de plusieurs façons.

La manifestation la plus évidente de firedooring est la désinvolture dont fait preuve une femme.

Celle-ci se montre en effet très désintéressée à l’idée de rencontrer de nouveau son rencard.

De même, elle répond à ses messages uniquement quand elle en a l’envie, le temps, ou quand elle y pense tout simplement.

Il faut bien comprendre que l’amour à sens unique ne signifie pas forcément un total désintérêt.

Au contraire même : le firedooring se traduit généralement par une porte laissée ouverte.

Ainsi, l’autre peut être considéré comme une simple relation sex friend, alors que lui voit plus loin et veut plus.

En bref, l’amour à sens unique est une relation hybride, totalement déséquilibrée.

Or, ce genre de relation peut rapidement devenir invivable pour celui qui subit le firedooring au quotidien.

Dès lors, il devient impératif d’y mettre fin le plus vite possible, au risque sinon de provoquer des dommages irréparables.

Et la première chose à faire pour remédier à l’amour à sens unique, c’est de comprendre pourquoi.

Pourquoi l’amour est-il à sens unique ?

De nombreuses raisons peuvent expliquer l’amour à sens unique.

Il faut déjà comprendre qu’un amour ne peut pas être réciproque s’il n’est pas révélé au grand jour.

Autrement dit, impossible d’attendre de quelqu’un qui ait des sentiments s’il n’est pas au courant que l’autre a des sentiments pour lui.

Vous l’aurez compris, l’amour à sens unique n’est pas toujours volontaire.

Il se peut en effet que l’autre n’ait absolument aucune conscience des sentiments qui lui sont portés.

Ainsi, et même si ces sentiments sont partagés, il ne les déclarera pas non plus et attendra que l’autre le fasse.

Autre raison au firedooring : l’amitié amoureuse.

Derrière ce terme un peu ambivalent se cache une idée toute simple : l’un est ami, l’autre veut être amant.

Ce genre de relation est assez fréquent, car il arrive souvent qu’une femme ne veuille que de l’amitié avec un homme.

L’amour à sens unique peut aussi se manifester en cas d’attirance physique non réciproque.

Dans ce cas, la femme plaît beaucoup à l’homme, mais lui ne plaît tout simplement pas à la femme.

C’est d’ailleurs cette forme de firedooring qui est la plus difficile à vivre.

Elle oblige en effet celui qui éprouve des sentiments non partagés à côtoyer celle qu’il aime dans la vie de tous les jours.

Un véritable calvaire, qui peut donner lieu à un état de déprime, voire de dépression.

Il est donc urgent de mettre fin au firedooring coûte que coûte.

Mettre fin au firedooring d’une amie

L’amour à sens unique entre un homme et une femme qui sont amis est la définition ultime de la friendzone.

Le mot est lâché, ce mot qui fait peur à tant d’hommes, qui ne savent pas comment l’éviter.

Hé oui, la friendzone touche ou a touché à peu près tous les hommes au moins une fois dans leur vie.

Qui n’a jamais connu une femme pour laquelle il avait des sentiments amoureux non réciproques ?

Encore une fois, la friendzone n’est pas forcément volontaire, et une femme ne se rend pas toujours compte qu’elle attire un homme.

Quoi qu’il en soit, il est toujours possible de sortir de la friendzone, même si l’on y est profondément englué.

Pour quitter la zone d’ami et mettre fin à l’amour à sens unique, il faut passer dans la zone d’amant.

Concrètement, cela signifie qu’il faut parvenir à générer chez une femme de l’attirance sexuelle.

Il faut en effet savoir qu’une femme n’est pas attirée sexuellement par un ami, sauf sex friend.

Pour transformer l’amour à sens unique en amour réciproque, il faut donc créer de l’attraction sexuelle.

Et pour cela, il ne faut pas hésiter à employer les grands moyens.

Combattre le firedooring par le firedooring

Il faut savoir que le firedooring et l’amour à sens unique sont aussi dûs à l’attitude de celui qui en fait les frais.

Celui-ci a en effet tendance à se mettre à la disposition totale de celle qu’il aime, quitte à s’oublier totalement.

Il se plaint par exemple de ne jamais avoir d’attention, mais se précipite dès qu’il reçoit un texto.

S’installe alors une relation de force, dans laquelle l’homme qui subit le firedooring n’est jamais gagnant.

Pour faire en sorte d’obtenir un résultat, il faut donc parfois recourir à des méthodes plus radicales.

Et l’expression “combattre le feu par le feu” n’aura jamais été aussi vraie que dans le cadre du firedooring.

Pour faire comprendre à une femme que son firedooring n’est pas acceptable, le mieux est en effet de retourner son arme contre elle.

En gros, il suffit de lui faire vivre la même chose à son tour.

Ainsi, si elle ne répond pas au bout du dixième texto par exemple, il faut stopper net et lui imposer un silence radio.

Cela permettra de savoir une bonne fois pour toutes si cette désinvolture est volontaire ou pas.

Si oui, alors il y a deux possibilités :

  • soit elle se laisse prendre à son propre piège et revient d’elle-même à la charge
  • soit elle laisse tomber, car elle n’était pas suffisamment attirée

Notez que ces deux possibilités s’appliquent aussi dans le cas d’un firedooring involontaire, inconscient.

Le silence radio, s’il est bien respecté, est généralement très efficace pour mettre fin à l’amour à sens unique.

Si toutefois il ne fonctionnait pas, alors mieux vaudrait laisser tomber et s’éviter des souffrances inutiles.

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *