Les grands MENSONGES du développement personnel

mensonges développement personnel

L’heure est grave chers lecteurs. J’ai le regret de vous annoncer que l’on vous a menti et que cela continue encore aujourd’hui. La société dans laquelle vous êtes censé évoluer vous met de freins, des barrières qui accablent vos croyances et bloquent votre développement personnel

Ces barrières ont un seul but : vous faire rester bien sagement dans votre zone de confort pour rester dans le moule. Il suffit de regarder comment nous réagissons face au succès ou à de nouvelles informations ébranlant nos croyances les plus ancrées pour comprendre à quel point nous sommes programmés depuis notre plus tendre enfance à nous recroqueviller sur nous-même dès lors que l’inconnu nous fait face.

Une position bien confortable pour nous autres êtres humains puisqu’elle nous permet d’évoluer sereinement tout au long de notre vie. Parce que oui, rester dans sa zone de confort n’a finalement qu’un but : éviter à tout prix tout état négatif. Et cet état négatif est ni plus ni moins que notre premier mensonge du développement personnel.

Mensonge n°1 : l’état négatif est mal

Vous le croyez-vous ? Que la société nous impose en silence de faire sans cesse attention à cet état négatif, comme si cet état était finalement la représentation du mal en personne ? Mais je vais vous dire une chose que sûrement personne ne vous a dite auparavant : l’univers ne connaît pas ce qui est bien et mal. Que vous soyez mort ou vivant cela ne change rien pour lui.

Par ailleurs, et ce qui est encore plus surprenant, c’est que c’est dans le chaos que nait la vie. Vous ne seriez pas exemple pas ici à lire cet article si l’univers et notre galaxie n’était pas nés de cette explosion initiale qu’est le big bang, si notre terre n’était pas née de l’agglomération de gaz, de poussières et de matières engendrées par l’explosion d’une étoile en supernova, si la mort d’autres espèces avant nous n’était pas survenue …

Vous voyez où je veux en venir ? Ce que nous voyons comme le mal n’est finalement que la source de la vie. Et lorsque l’on commence à penser comme cela, je vous assure que tout devient possible !

Si au lieu de vous dire que chaque obstacle est un frein mais plutôt la pédale d’accélérateur alors votre esprit s’ouvrira au monde comme jamais il ne l’a fait auparavant.

Mais ce mensonge n’est pas le seul auquel la société nous a éduqué. Elle nous a également mis en tête que tout ce que nous ne percevons pas d’un point de vue matériel n’existe pas, que le fait de croire en l’invisible fait de nous des illuminés. Or, c’est bien loin d’être le cas…

le grand mensonge Anypsologie

LE GRAND MENSONGE DU DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

Reçois ce guide et découvre :

  • Le mensonge légitime du développement personnel
  • La méthode étape par étape pour te dépolluer entièrement (physiquement et mentalement)
  • Les 3 clés pour atteindre ton véritable rêve ...

Mensonge n°2 : l’inexistence de l’invisible

En effet, l’histoire nous a prouvés à maintes reprises que c’est en essayant de percevoir l’information invisible/impalpable via la pensée puis d’essayer de la faire ressortir grâce à l’information visible disponible de notre environnement que l’invisible est devenu visible.

C’est par exemple le cas de la fameuse loi E=Mc2 ou de la relativité générale d’Einstein.

Si avant de découvrir que l’attraction est une déformation du tissu de l’espace-temps et que nous sommes qu’énergie sous forme de vibration,  vous aviez eu la folie de l’expliquer à une quelconque personne extérieure, vous seriez passé pour un fou.

Mais le pire dans tout ça c’est que même des années après cette découverte, certaines personnes n’y croient toujours pas. Elles ne veulent pas admettre que tout est une question de vibrations énergétique.

Et aujourd’hui il en va de même avec tout ce qui touche aux mondes parallèles par exemple ou aux fabuleux pouvoirs de l’esprit.

Ce qui nous fait dire une chose : que la vision du monde n’évolue pas à la même vitesse pour chaque être humain et ceci à cause de plusieurs facteurs que peuvent être :

  • Le manque d’information.
  • Le manque d’ouverture d’esprit.
  • Un trop plein d’informations mensongères poussant le cerveau à se créer de fausses croyances.

Attention toutefois, je ne vous demande pas de croire en tout, je vous demande simplement d’ouvrir votre esprit dès qu’une information titille vos croyances et de tirer des conclusions une fois que vous aurez un maximum d’informations entre vos mains.

Et ceci est la base de tout développement personnel : récupérer la bonne information, la traiter pour finalement en ressortir l’essence même qui vous permettra d’évoluer dans la bonne direction.

Mensonge n°3 : le développement personnel réservé aux adeptes

À force de parler de développement personnel, on en oublierait presque ce qu’il représente. D’ailleurs, on parle de développement personnel comme si celui-ci était une démarche réservée qu’à un groupe d’adeptes.

Mais ce qu’il faut bien comprendre, c’est que chacun d’entre nous faisons l’expérience du développement personnel au quotidien. La seule différence entre vous et eux se situe au niveau de la prise de conscience.

Alors que la plupart des gens préfèrent se laisser dériver durant toute la traversée de leur vie et lui octroyer la possibilité de dicter leur direction, d’autres préfèrent être le seul maître à bord et garder un cap de vie définit en amont.

Mais cela ne signifie en aucun cas que le premier groupe de personne a tort et le second raison. Si vous faites parti du premier groupe et que vous êtes heureux dans votre vie alors tant mieux pour vous. Mais d’autres ont besoin de voir plus loin, de titiller leurs limites. Ils ont besoin de se surpasser et veulent à tout prix atteindre des objectifs qui leur tiennent à cœur.

Ils veulent tout simplement faire évoluer leur propre programme génétique pour lui faire atteindre l’excellence. Mais attention, pas une excellence standardisée, une excellence dictée par ce qui les fait vibrer au plus profond de leur être.

Et pour en avoir discuté avec de nombreux adeptes du développement personnel conscient, c’est généralement lorsque l’on a ressenti cette vibration que nous nous mettons tout naturellement à vouloir évoluer vers un objectif.

Cette vibration est comme un déclencheur qui nous autorise à faire passer notre programme du stade post-initial au stade évolué.

D’ailleurs, c’est ce même déclencheur qui rentre en jeu lorsque vous passez du stade initial (enfant) au stade post-initial (adulte).

Et c’est donc à cause de ce déclencheur que certains adulte ont des mentalités d’enfants tandis que d’autres ont des mentalités de leaders.

programme développement personnelLe développement personnel n’est donc finalement que l’envie indescriptible de faire passer son programme à un stade évolué, en lien avec ce déclencheur vibratoire.

Il n’est donc en aucun cas l’envie de devenir une personne parfaite dictée par la société.

Si vous avez compris ça, vous avez déjà fait un fait un grand pas dans votre développement personnel.

4ème mensonge : le mental est plus fort que le corps

Je ne pouvais m’empêcher de finir cet article en parlant de ce mensonge bien connu de tous puisque rabâché continuellement dans les médias.

Ce mensonge qui nous fait croire que le mental est plus fort que le corps. Qu’avec son simple mental il est possible de dépasser ses limites physiques.

Alors oui, le mental permet de puiser dans ses derniers retranchements, de rester motiver à garder le cap pour atteindre ses objectifs mais il ne peut en aucun cas se substituer à ce qui nous est vital pour rester vivant physiquement.

Allez donc passer 2 mois en ne buvant et en vous nourrissant que très peu et vous verrez si votre mental fait vraiment la différence.

Lorsque le corps physique est épuisé, le mental ne peut rien y changer. Ça se serait si l’immortalité physique existait.

Je pense donc personnellement que cette croyance est plutôt due à une mauvaise interprétation qu’à un véritable mensonge. Le mental et le physique sont certes deux informations différentes mais qui communiquent sans cesse pour maintenir votre corps en état d’homéostasie.  En d’autres termes, soyez fort physiquement et votre mental sera fort, soyez fort mentalement et votre physique sera fort. Facile n’est-ce pas ?

Pour conclure cet article, je dirais qu’il ne tient vraiment qu’à vous, via votre esprit critique, de déceler le vrai du faux dans ce que vous inculque la société afin d’éviter à tout prix de vous mettre des barrières inutiles à l’accomplissement de vos objectifs de vie.

Et si vous souhaitez découvrir tous les autres mensonges qui vous empêchent d’avancer dans votre vie, sachez que mon ami Jean-Luc Noé, formateur en développement personnel ayant travaillé entre autres pour Antony Robbins, vous offre son guide d’une richesse inégalé pour passer au niveau supérieur. Pour le télécharger gratuitement, il vous suffit de .

Attention, le guide n’est disponible que pour quelques jours ! Alors téléchargez-le maintenant sinon vous passerez à côté d’une formidable occasion d’en apprendre plus sur vous et le monde qui vous entoure 🙂

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j’utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

2 commentairesLaisser un commentaire

  • Salut Richard !
    J’ai bien aimé le premier point. En regardant dans mon passé, toutes les choses “négatives” qui me sont arrivées étaient en fait des bénédictions. Dans chaque situation douloureuse il y a un petit truc à apprendre, une leçon à comprendre.

    Pour ça il faut savoir mettre son ego de côté, faire avec la douleur et avancer.
    Pour aller un peu plus loin, nos émotions négatives peuvent être un moteur, une motivation supplémentaire dans l’atteinte de nos objectifs.

    J’ai tendance à dire que la rage est l’un des meilleurs moteurs qui soit pour aller de l’avant. Au lieu de se laisser consumer, on la transforme, on en fait quelque chose de positif.

    Sam

    • Salut Samir le Guerrier Pacifique 🙂
      En effet, c’est dans la douleur que les choses les plus belles arrivent. Le problème c’est qu’au moment où le “négatif” nous arrive en pleine face nous ne pouvons nous imaginer quels impacts positifs cela pourrait avoir sur nous. C’est seulement dans le futur que nous pouvons saisir toute la portée de cet événement, un tant soi peu qu’on l’utilise comme un moteur et non comme un frein comme tu l’as si bien souligné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

17 Partages
Partagez11
Tweetez
+13
Partagez3