Bouton d’urgence Tinder : ce que vous devez savoir

Le bouton d’urgence Tinder fait partie des nouveautés 2020 annoncées par le site de rencontres américain.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fameux bouton d’urgence fait grand bruit.

Si la plupart des utilisateurs saluent l’idée, d’autres pointent également du doigt un problème de confidentialité.

Alors le bouton d’urgence Tinder, vraie révolution ou fausse bonne idée ?

En attendant sa mise en service, voici tout ce que vous devez savoir à propos de ce bouton d’urgence.

Pourquoi un bouton d’urgence Tinder ?

C’est un fait que plus personne ne peut ignorer : les femmes sont de plus en plus vulnérables.

Les actes criminels envers ces dernières ont en effet tendance à se multiplier depuis quelques années.

Que ce soit sur Uber ou Tinder, dans la rue ou ailleurs, les femmes craignent pour leur sécurité.

On ne compte d’ailleurs plus les histoires sordides relatant des viols et autres agressions.

Et Tinder a été particulièrement touché cette année, avec de nombreux cas d’agressions envers les utilisatrices.

À tel point que de nombreuses femmes craignent aujourd’hui de rencontrer en personne un homme connu via l’application.

C’est justement contre ce sentiment d’insécurité permanent que le bouton d’urgence Tinder entend lutter.

Le but : permettre aux femmes de se rendre à leur rendez-vous Tinder en toute sérénité.

Alors en quoi va consister ce bouton d’urgence Tinder au juste ?

Le bouton d’urgence Tinder en pratique

Tout d’abord, il est important de faire le point sur les différentes rumeurs à propos du bouton d’urgence Tinder.

Deux d’entre elles véhiculent notamment de fausses idées à propos de ce nouveau concept.

D’une part, il faut savoir que le bouton d’urgence Tinder ne permet pas d’écourter un rendez-vous raté.

Certains ont en effet avancé que ce bouton permettrait de mettre fin à un date Tinder jugé ennuyeux.

Or il n’en est rien, puisque le bouton d’urgence Tinder est, comme son nom l’indique, un bouton d’urgence.

À ce titre, il est exclusivement destiné à porter assistance à une utilisatrice qui se trouve en situation de danger immédiat.

D’autre part, le bouton d’urgence Tinder n’est pas relié directement aux services de police.

C’est en effet ce que rappelle la plateforme de sécurité Noonlight, mandatée par Tinder pour assurer la gestion de ce service.

En cas d’utilisation du bouton, ce sont d’abord les opérateurs de Noonlight qui vont prendre en charge le signal.

Ce sont eux également qui jugeront de la gravité de la menace.

Et si celle-ci est avérée, c’est seulement à ce moment-là que l’opérateur préviendra les autorités compétentes.

Les utilisateurs devront donc télécharger l’application Noonlight pour pouvoir actionner le bouton d’urgence Tinder.

Et c’est d’ailleurs ce qui a donné lieu à une controverse autour de ce tout nouveau service.

Controverse autour du bouton d’urgence Tinder

Le bouton d’urgence Tinder suscite déjà le débat, alors même qu’il n’est pas encore en service.

Mais pourquoi une telle controverse autour de cette fonctionnalité, somme toute louable car en faveur de la sécurité des utilisateurs ?

La méfiance de certains vient du fait que ce n’est pas Tinder qui gère directement cette fonctionnalité.

Comme indiqué précédemment, c’est Noonlight qui tient lieu d’intermédiaire entre l’utilisateur et Tinder.

De plus, l’utilisation du bouton d’urgence Tinder suppose l’activation de la géolocalisation.

Les utilisateurs devraient en effet communiquer la date et le lieu de leur rendez-vous à l’avance.

Noonlight aurait donc accès à ces informations à propos des utilisateurs qui souhaitent utiliser le service.

Il n’en fallait pas plus pour que les puristes crient au scandale quant à l’exploitation des données personnelles.

Il faut ajouter à cela le fait que Noonlight travaille en collaboration avec d’autres sociétés spécialisées dans le retargeting.

Ces dernières utilisent en effet les données personnelles des utilisateurs pour leur proposer des publicités ciblées.

Et même si le PDG de Noonlight assure que ces données ne seront jamais revendues, ni même communiquées à des tiers, le doute subsiste.

Certains estimeront que se sentir en sécurité lors d’un rendez-vous avec un inconnu n’a pas de prix, pas même celui d’en communiquer la date et le lieu à des tiers.

D’autres en revanche voient cette obligation comme une violation de la vie privée, injustifiée au regard du bénéfice.

À ce sujet, chacun voit midi à sa porte.

Peut-on utiliser le bouton d’urgence Tinder en France ?

Malheureusement, le bouton d’urgence Tinder n’est pas encore disponible en France.

Et pour cause : il n’a même pas encore été lancé aux États-Unis pour le moment.

Il y a donc fort à parier que cette fonctionnalité n’est pas prévue pour tout de suite en Hexagone.

La plupart des nouveautés proposées par Tinder sont en effet d’abord testées outre Atlantique.

Et c’est seulement en cas d’expérience concluante que la fonctionnalité est déployée dans le reste du monde.

Les françaises et français qui comptaient profiter de la sécurité offerte par ce bouton d’urgence Tinder devront donc patienter encore un peu.

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *