Amour au travail : comment bien vivre une relation au travail ?

La tentation de mener une relation au travail est parfois grande.

Pas facile en effet de résister à cette personne avec laquelle on travaille tous les jours.

Mais si l’amour au travail peut être une source de motivation, il peut aussi être source de problèmes.

C’est pourquoi on ne peut pas mener une relation au travail comme n’importe quelle autre.

Voici donc quelques conseils pour bien vivre l’amour au travail.

Relation au travail : beaucoup de gens concernés

D’après le fameux dicton, on ne mélange pas amour et travail.

Une étude menée par les éditions Tissot en 2011 tend pourtant à affirmer le contraire.

Selon cette étude, 31 % des français avouent avoir déjà eu une relation au travail.

Presque un tiers d’entre eux a donc vécu l’amour au travail, de façon éphémère ou durable.

Toujours selon le même sondage, 50 % considèrent également l’environnement de travail comme propice au rapprochement amoureux.

Mais comment expliquer un tel engouement pour les relations sexuelles et amoureuses au bureau ?

Déjà, le simple fait de se côtoyer tous les jours incite forcément au rapprochement.

De plus, les rencontres sont grandement facilitées par le travail.

Les gens n’ont en effet pas besoin de forcer le destin pour croiser une personne qui leur plaît et aller lui parler.

Le sociologue Ronan Chastellier, qui a participé à l’étude Tissot, parle notamment de lieu d’agglutination dynamique.

Le terme d’aimantation active est également évoqué pour parler du rapprochement entre deux salariés.

L’amour au travail permettrait ainsi d’échapper au côté strict et austère de l’univers professionnel.

Vivre une relation au travail est en effet souvent perçu comme une façon de braver l’interdit.

Il faut ajouter à cela les intérêts communs partagés par deux salariés qui travaillent ensemble.

C’est pour toutes ces raisons que l’amour au bureau suscite autant de passion.

Et contrairement aux idées reçues, ce dernier est d’ailleurs un bon moyen de rester motivé.

La relation au travail, une manière de rester motivé

Ce n’est pas un secret : beaucoup de gens traînent la patte au moment d’aller travailler.

Soucis divers et variés rencontrés au travail, manque de passion pour l’activité exercée…

Toujours est-il que ce n’est pas toujours facile de trouver la motivation pour se lever le matin.

Mais tout devient beaucoup plus simple quand c’est l’amour qui devient une source de motivation.

Vivre une relation au travail permet en effet d’aller au bureau de façon beaucoup plus légère et sereine.

Quoi de mieux pour être motivé que de savoir que l’on va retrouver son conjoint ?

Ou en tout cas, la personne avec laquelle on aime passer du bon temps sans engagement.

L’amour au bureau permet ainsi d’aborder le travail avec le coeur plus léger.

Il faut toutefois garder à l’esprit que le bureau reste un lieu de travail, et qu’il faut s’y comporter de façon professionnelle.

S’il n’est pas interdit de s’adonner à une relation au travail, la discrétion est donc de mise.

Amour au travail : discrétion de mise

Qu’il s’agisse d’un coup d’un soir ou d’une relation durable, la discrétion est essentielle pour une relation au travail réussie.

Toujours selon l’étude Tissot, 22 % des gens vivant une relation au travail préfèrent le faire en toute discrétion.

Ils sont en revanche 17 % à préférer l’assumer et la vivre au grand jour.

Il faut toutefois noter que ces 17 % sont généralement dans une relation sérieuse.

Ils n’ont donc aucun problème à vivre leur amour aux yeux de tous.

Mais pour les autres, c’est-à-dire les amourettes de passage, mieux vaut rester le plus discret possible.

Si les relations amoureuses au bureau ne sont pas interdites à proprement parler, elles peuvent toutefois donner lieu à des situations délicates.

Il n’est pas rare en effet qu’une relation au travail soit vue d’un mauvais oeil par les autres salariés.

L’amour au bureau peut également nuire à la qualité du travail.

C’est d’ailleurs souvent ce qui se produit lorsque les deux salariés ne parviennent pas à compartimenter les choses.

Le privé prend ainsi le pas sur le le professionnel, provoquant alors un conflit d’intérêt.

Le sondage mené par Tissot révèle d’ailleurs que 6 % des gens ayant connu l’amour au bureau préfèrent quitter leur entreprise.

Sans atteindre cette extrémité, il est tout à fait possible de vivre sereinement l’amour au travail.

Mais cela ne pourra se faire que si l’on est capable de distinguer amour et travail.

Compartimenter les choses

Aussi intense que soit une relation au travail, le privé ne peut pas, et ne doit pas prendre le pas sur le professionnel.

Dans le cas contraire, la qualité du travail s’en ressentirait forcément, et l’entreprise en pâtirait.

C’est notamment le cas de ceux qui utilisent les ressources de leur entreprise au service de leur relation.

Et d’après Tissot, ils sont presque 9 % à détourner ainsi les moyens technologiques à leur disposition.

L’exemple le plus courant est l’utilisation de la messagerie professionnelle pour envoyer des messages à caractère privé.

Autre dérive possible de l’amour au bureau : les conflits.

Ceux qui ne parviennent pas à compartimenter leurs rapports risquent en effet de ramener leurs soucis personnels au travail, et inversement.

Il est ainsi fréquent d’observer des disputes de couple au bureau, et pour une raison autre que professionnelle.

Et dans ce cas, ce n’est plus seulement la qualité du travail qui s’en trouve impactée.

Les disputes entre couple sur le lieu de travail peuvent en effet affecter l’ambiance générale dans l’entreprise.

Sans compter que deux salariés en conflit personnellement peuvent également se mettre volontairement des bâtons dans les roues au travail.

Quelle que soit la nature de la relation, l’amour au bureau doit donc être cloisonné en toutes circonstances.

Et cette condition est encore plus importante lorsqu’il existe un lien hiérarchique dans la relation au travail.

Gérer une relation au travail en cas de lien hiérarchique

L’amour au travail entre un salarié et son supérieur est assez fréquent.

Et le principal danger de ce genre de relation est bien évidemment le harcèlement sexuel.

C’est en effet une dérive assez courante, surtout lorsque la relation se termine mal, ou que la rupture est mal vécue par le supérieur.

Sans aller jusqu’au harcèlement sexuel, il n’est pas rare non plus que ce dernier abuse de sa fonction et de son pouvoir pour nuire au salarié.

L’autre inconvénient de vivre l’amour au travail avec un supérieur ou un subordonné, c’est l’inégalité.

En tant que responsable, on peut par exemple être tenté de favoriser son conjoint salarié par rapport aux autres.

Et si ces derniers apprennent l’existence d’une quelconque promotion canapé, il se pourrait qu’ils déchantent.

Si l’amour au bureau n’est pas interdit par la loi, il n’autorise donc pas à faire n’importe quoi.

Discrétion, lucidité et cloisonnement seront donc essentiels pour bien vivre une relation au travail.

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *