Sites de rencontres gratuits – attention aux pièges

Beaucoup de gens cherchent à faire des rencontres amoureuses sur un site qui propose un service gratuit.

C’est une tendance déjà présente depuis plusieurs années, mais qui s’est renforcée avec la crise sanitaire.

Les rencontres online se démocratisent, tandis que les autres modes de rencontres, eux, se marginalisent.

Si bien que ce mode de rencontres est devenu incontournable.

Bien sûr, je ne dis pas que c’est la seule option pour faire des rencontres.

Ni même la meilleure.

Mais c’est la plus pratique.

Et c’est celle où vous trouverez le plus de filles aujourd’hui.

Cependant, vous devez vous méfier des sites de rencontres gratuits.

Non pas qu’ils soient tous mauvais.

Certains comme Tinder peuvent être efficaces – à condition de savoir s’en servir.

Mais d’autres peuvent vous faire perdre votre temps, sans vous donner aucun résultat en fin de compte.

Ou s’avérer quasi inutilisables sans la version premium.

Ou être remplis de faux profils.

Ou encore : capter votre e-mail juste pour les refiler à des spammeurs.

En bref, il y a plein de pièges à éviter.

Vous devez être vigilant.

Tous les sites de rencontres gratuits ne sont pas bons à fréquenter.

C’est pourquoi j’ai décidé de vous décrire les principaux pièges à éviter quand vous décidez de draguer sur un site de rencontres gratuit.

Les sites de rencontres traditionnels ne sont pas réellement gratuits…

C’est la toute première chose que vous devriez garder en tête à propos d’un site de rencontres : il est rarement gratuit, même s’il prétend l’être

À l’exception de quelques-uns, la plupart des sites de rencontres sont payants en réalité.

Vous trouverez bien sûr une version gratuite pour quasiment chacun d’eux.

Mais les fonctionnalités qui sont proposées avec cette version gratuite sont trop restreintes pour que vous puissiez rencontrer qui que ce soit.

Vous pourrez vous inscrire, configurer votre profil en y ajoutant une description et quelques photos, rechercher des membres, peut-être même consulter leur profil.

Mais en dehors de cela, vous ne pourrez ni briser la glace ni correspondre avec qui que ce soit.

Pour contacter un membre qui vous plaît, il faudra accéder aux fonctionnalités payantes, disponibles uniquement après souscription d’un abonnement.

Malheureusement, ces fonctionnalités payantes sont essentielles.

Ne pas pouvoir vous en servir annihile toute possibilité de faire des rencontres sérieuses.

Mais bien entendu, ça ne veut pas forcément dire qu’il est inutile de s’inscrire sur ce genre de site.

Je vous invite même à le faire, mais sous 2 conditions seulement.

  • Si vous souhaitez faire un test gratuit du site de rencontres, vous familiariser avec les fonctionnalités, voir si vous pouvez rencontrer des femmes là où vous vous situez, etc.
  • Si vous avez VRAIMENT l’intention de souscrire à un abonnement, après que le test s’est avéré satisfaisant.

Dans ce cas-là, alors oui : ce peut être utile de s’inscrire sur le site.

Vous aurez un aperçu de ce que vaut la version premium.

Mais si vous n’avez pas l’intention de vous y abonner après une période d’essai, fréquenter ce genre de sites de rencontres n’a pas d’intérêt.

Vous allez juste pouvoir consulter passivement les profils des autres membres, et recevoir de la pub par email.

En bref, si vous n’avez aucune intention de prendre une version premium, passez votre chemin !

Les versions gratuites ne servent à rien d’autre qu’à tester les sites quelques jours.

La gratuité a toujours une contrepartie sur les sites de rencontres

D’autres sites de rencontres, qui sont en réalité des versions desktop d’applis, proposent une version gratuite.

Avec cette version, vous pouvez effectivement rencontrer des femmes sans rien payer.

Ce sera plus difficile que si vous souscrivez à un abonnement ou à des options payantes, mais ce sera néanmoins possible.

Mais n’allez pas croire que ces sites de rencontres font du bénévolat !

C’est juste que leur stratégie de « monétisation » est différente de celle des sites de rencontres traditionnels.

Les sites de rencontres gratuits s’y prennent de 2 façons pour gagner de l’argent.

La première stratégie est similaire à celle qu’utilisent les chaînes de télévision.

Ils acquièrent une audience, puis la « vendent » aux agences publicitaires.

Autrement dit, ils s’arrangent pour vous exposer à diverses images ou spots publicitaires pendant que vous utilisez leur site ou appli.

Dans ce cas, le site n’a pas besoin de vous faire souscrire à une version premium.

Puisque le produit, c’est vous !

Et puisque les clients, ce sont les agences de pubs.

La seconde stratégie, généralement associée à la première (mais pas toujours, consiste à vous laisser utiliser le site ou l’appli de rencontres gratuitement, dans l’optique de faire de la pub pour leurs abonnements ensuite.

Ils font le pari qu’en laissant une version gratuite à ses utilisateurs, une partie d’entre eux finiront par souscrire à un abonnement.

Bien sûr, ces sites de rencontres n’ont pas besoin de convertir chaque utilisateur gratuit en client.

À vrai dire, plus ils ont de trafic et plus un petit pourcentage leur suffit pour générer un chiffre d’affaires colossal.

C’est le cas pour Tinder.

La majorité d’entre nous utilise uniquement la version gratuite.

Pourtant leur chiffre d’affaires annuel se compte en centaine de millions de dollars.

Grâce à ses 2 stratégies, ces sites n’ont pas besoin de restreindre complètement leurs fonctionnalités.

Ils ont juste à proposer des fonctionnalités supplémentaires, qui avantagera les utilisateurs premium.

En général, moins un site « monétise » avec des abonnements premium, plus il a tendance à mettre de la pub.

Par exemple : Tinder propose très peu de pub parce que ses abonnements premium lui suffisent pour générer un gros chiffre d’affaires.

Plutôt que d’ennuyer ses utilisateurs avec de la publicité tous les 5 à 10 swipes, l’appli de rencontres préfère rendre l’utilisation plus agréable pour son audience.

D’autres sites de rencontres, comme Lovoo par exemple, gagnent beaucoup moins d’argent via ses services payants.

Vous y verrez donc beaucoup plus d’images et petits spots publicitaires.

À titre personnel, je ne trouve pas la pub très dérangeante.

D’autant plus que ça me permet d’utiliser le site gratuitement, et d’y faire des rencontres.

Mais là encore, il faut tout de même faire un peu attention.

Gardez à l’esprit que la pub incite à la consommation.

Souvent sans même que nous en ayons conscience.

De nombreuses études prouvent qu’il y a une corrélation entre la quantité d’images publicitaire à laquelle nous sommes exposée, et notre tendance à acheter.

Plus nous voyons de la pub, plus nous consommons.

Quand vous utilisez ce type de site de rencontres gratuit pour hommes et femmes quotidiennement, vous vous exposez potentiellement à des dizaines de messages subliminaux à chaque fois.

Et c’est difficile de ne pas être influencé par une bonne publicité.

On pourrait dire en quelque sorte que c’est une manière détournée de nous faire payer pour rencontrer…

Vous allez utiliser ce genre de sites de rencontres gratuits, mais à cause de la pub vous pouvez être amené à acheter un produit ou service que vous n’auriez pas acheté, ou à préférer une marque à une autre (de même qualité mais plus chère).

Alors il ne faut pas trop baisser la garde.

À titre personnel, je préfère limiter mon utilisation sur ce genre de sites à quelques minutes par jour.

Beaucoup de sites de rencontres ne sont pas ce qu’ils prétendent être

Beaucoup de sites de rencontres ont une allure d’iceberg.

Il y a la partie que vous voyez (celle que l’on vous montre) et la partie que vous ne voyez pas (celle que l’on vous cache).

Les sites de rencontres gratuits ont tendance à vous mettre de la poudre aux yeux.

Dans un sens, c’est normal.

Ils veulent vous convaincre de vous inscrire.

Alors ils prêchent pour leur chapelle.

Mais parfois, derrière cette façade qui promet de belles rencontres se cache une réalité qui n’est pas aussi géniale.

Un bon nombre de sites de rencontres sont peu fréquentés et/ou remplis de faux profils.

Les faux profils sont les pièges les plus dangereux à éviter quand on drague en ligne.

Souvent, ils servent à hameçonner les utilisateurs.

Ce peut être pour vous faire souscrire à un abonnement payant…

Après votre inscription, vous recevez un message de la part d’une (ou plusieurs) mystérieuse(s) inconnue(s), que vous ne pouvez évidemment pas lire… à moins de souscrire à un abonnement.

Mais après avoir souscrit à un abonnement, vous vous apercevez qu’il s’agit en réalité d’un compte fictif.

Vous vous êtes fait avoir !

C’est une technique de phishing très courante, qu’utilisent certains sites de rencontres sans scrupule.

Faites très attention à ne pas vous faire piéger.

Aussi, ce peut être pour vous garder le plus longtemps possible sur le site…

Certains sites utilisent des profils fictifs pour vous parler et prolonger votre temps d’utilisation, pour que vous soyez plus souvent exposé à leurs pubs.

Car vous connaissez le système : plus le site vous expose à la publicité, plus il gagne de l’argent.

Ce deuxième piège est moins grave que le premier.

Cela dit, ces faux profils risquent de gaspiller votre temps.

Et le temps est une ressource précieuse.

Là encore, mieux vaut faire attention.

Enfin, une dernière chose…

Vous pouvez aussi perdre votre temps sur des sites de rencontres qui ont peu de membres, même s’ils n’utilisent pas de faux profils pour vous faire rester.

Comme vous pouvez vous en douter, un site de rencontres ne vous avouera jamais qu’il est peu fréquenté, ni que vos chances de trouver quelqu’un sont faibles.

Vous risqueriez de vous inscrire pour rien, sinon pour errer sur un site web désert.

Pour éviter cela, voici ce que vous pouvez faire…

Rendez-vous sur SimilarWeb.

C’est un site qui permet d’analyser le trafic de n’importe quelle page référencée sur le web.

Puis lancer votre recherche.

L’accès est gratuit et vous pourrez comparer les trafics de différents sites de rencontres.

Attentions aux arnaques sur les sites de rencontres gratuits (il y en a des centaines chaque année)

Certains sites de rencontres créent leurs propres faux profils pour vous inciter à souscrire à un abonnement, ou à rester plus longtemps.

C’est le piège que vous venons de voir dans le point précédent.

Mais il existe un autre piège relatif aux faux profils : les escrocs qui cherchent à vous arnaquer.

En effet, certains sites de rencontres – surtout ceux qui sont gratuits – ne font pas suffisamment la chasse aux faux profils.

Du coup, certaines personnes peu scrupuleuses en profitent.

Elles volent des photos de femmes attirantes sur les réseaux sociaux, puis créent un profil pour ce faire passer pour elles.

Leur but étant d’attirer des hommes naïfs pour leur soutirer de l’argent.

Certains prétendent qu’ils sont escort girls et qu’il faut les payer d’avance.

D’autres vous embrouilles pour que vous leur envoyer des mandats cash pour leur « rendre service ».

Je pense qu’il faut être très naïf pour se faire avoir par ce genre de personnes.

Mais mieux vaut faire preuve de vigilance, certains peuvent confectionner des pièges plus malins.

Comme organiser des guet-apens (évitez donc aussi les rendez-vous dans des quartiers étranges, ou ce genre de choses un peu suspect, on ne sait jamais).

Si vous êtes victime d’une arnaque sur ce genre de site, la note peut être salée.

De nombreuses personnes se font arnaquer sur des sites de rencontres gratuits chaque année.

Parfois plusieurs milliers d’euros.

Autre recommandation pour faire plus de rencontres sur un site gratuit

Je viens de vous décrire les principaux pièges à éviter quand vous draguez sur un site de rencontres gratuit.

À présent, j’ai une autre recommandation à vous faire.

Si vous voulez faire des rencontres gratuites, privilégiez le smartphone à l’ordinateur.

En effet, la plupart des sites de rencontres gratuits (non pas ceux qui proposent seulement l’inscription gratuite) sont en réalité des applis.

Ils sont conçus pour être utilisés sur un téléphone.

Bien entendu, vous trouverez aussi une version desktop pour la plupart d’entre elles, mais pas pour toutes.

Vous pouvez utiliser Tinder ou Bumble sur votre ordinateur par exemple.

Toutefois, même s’il existe une version desktop, celle-ci est beaucoup moins ergonomique (swipe avec le pouce impossible, etc.).

Et ce qui est vrai dans un sens ne l’est pas dans l’autre.

C’est-à-dire que les sites de rencontres traditionnels ont tous une version application.

Mais souvent celle-ci est toute aussi ergonomique que leur version desktop !

Pour ces raisons-là, je vous recommande vivement de passer à la drague online sur téléphone plutôt que sur ordinateur, si vous ne vous y êtes pas encore mis.

Vous devriez vous y accoutumer, car c’est beaucoup plus pratique et avantageux – en tout cas en ce qui concerne les rencontres gratuites.

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *