Comment avoir constamment de la conversation avec une fille

comment avoir de la conversation

Comment avoir constamment de la conversation avec une fille ?

Comment faire pour qu’une conversation se créée avec une fille que vous rencontrez dans la rue ou en soirée ?

Comment faire pour enfin avoir la tchatche et ne jamais manquer de conversation ?

Vous le savez comme moi, votre premier objectif lorsque vous parlez avec un ou une inconnue est d’engager une conversation jusqu’à l’amener au point d’intérêt.

Et lorsque vous draguez une fille, que ce soit dans la rue ou en soirée, il peut souvent arrivé qu’elle soit fermée à la discussion.

Cela ne signifie pas nécessairement qu’elle est timide ou pas très bavarde (les filles débitent 3 fois plus de mots que les hommes).

C’est tout simplement qu’elle se protège face à l’inconnu.

Elle veut tout d’abord en savoir plus sur vous avant de s’ouvrir à vous.

Et cela semble normal.

Pourquoi irait-elle raconter sa vie à une personne qui, pour le moment, ne lui apporte aucune valeur ?

Ainsi, parler de la pluie et du beau temps ne vous amènera nulle part.

Ce genre de futilité ne créée aucune valeur autour de vous.

On va donc s’attaquer au cœur du problème et pour cela je vais vous donner quelques solutions pour enfin savoir quoi dire à une inconnue que vous rencontrez.

Avoir de la conversation avec les filles : les propulseurs

Ok, imaginons que vous rencontriez une fille dans la rue.

Quel sujet de conversation serait le plus efficace pour l’aborder ?

Si vous venez à sa rencontre pour lui dire bonjour et que vous vous arrêtez à ça, nul doute que la fille vous trouvera bizarre et s’en ira sur le champ.

Vous devez donc capter son attention par un sujet de conversation qui l’intéresse.

Et quel est selon vous le sujet de conversation qui pourrait le mieux l’intéresser.

Je vous le mets dans le mille : ELLE.

Si vous arrivez à la faire parler d’elle vous ferez ressortir le côté narcissique propre à chaque être humain.

Peut-être qu’au début la fille sera fermée, mais si vous vous y prenez bien, arrivera un moment où elle se livrera à vous comme un livre ouvert.

Mais pour cela, comme je vous le dis, il faut que vous vous y preniez bien. N’allez donc pas lui poser tout un tas de questions sur son âge, son métier etc.

sans y incorporer des éléments autour. Parce qu’il y existe un fossé énorme entre dire à une fille : « Tu as quel âge » et lui dire : « A la vue de ta tenue et de ton visage, je parierais que tu dois avoir… ».

Dans le premier cas la fille répondra tout bêtement son âge tandis que dans le second cas vous l’invitez à vous répondre : « Pourquoi dis-tu cela ? ».

La discussion ne s’arrête donc pas et continue tout naturellement.

Comment avoir de la conversation : écouter l’autre

La toute première chose que vous devez faire une fois la conversation lancée est d’écouter l’autre.

L’écoute active est primordiale si vous voulez que la conversation ne se finisse pas prématurément.

On pourrait d’ailleurs se représenter une conversation comme le ping pong.

Un nouveau sujet de conversation représentant le service et la discussion les échanges.

Pour que vos échanges durent le plus longtemps possible, vous avez donc intérêt à suivre la balle (c’est-à-dire à suivre ce que vous dit la fille : pour ceux qui ne suivent pas !).

Dès lors que vous saurez rester attentif aux dires de la fille et lui relancer la balle correctement (sur elle), alors vos conversations finiront par devenir longues, très longues, très très longues…

Avoir de la conversation : parler de soi

Le problème avec le fait d’écouter l’autre c’est qu’il peut arriver que la fille soit timide ou pas très bavarde.

De ce fait, les sujets de conversation que vous lancerez finiront souvent en ace.

Une des solutions pour remédier à ce problème est de parler de VOUS (votre vie, vos opinions, vos émotions, vos expériences passés (anecdotes), ce que vous aimez et n’aimez pas etc.) jusqu’à ce qu’une de vos phrases ou un de vos mots fasse tilt dans la tête de la fille et l’invite à s’ouvrir à vous.

Attention toutefois, tout ceci ne doit pas se faire hors contexte.

Vous devez rester cohérent en rapport avec le sujet de conversation initial.

Le mieux est d’intégrer un élément de la situation, voire même d’intégrer la fille, à votre discours.

Exemple ? Exemple !

Exemple :

[Sujet de conversation initial]

Vous : « A la vue de ta tenue et de ton visage, je parierais que tu dois avoir 25 ans. »

Elle : « Aha, non j’ai 19 ans, mais pourquoi tu dis ça ? »

[Sujet lié à vous]

Vous : « Non ! T’es pas sérieuse là ?! C’est fou ça comment les filles vous paraissez toujours plus vieille. Mais d’ailleurs ça m’étonne pas, mon ex c’était pareil. On aurait dit qu’elle avait 40 ans alors qu’elle en avait que 20. Elle n’arrêtait pas de se faire aborder par des vieux pervers du coup…. »

[La fille continue la conversation grâce au tilt du mot « pervers »]

Elle : « Aha, t’es un pervers ça veut dire »

Vous : Pause « Je ne te permets pas Jacqueline (si la fille s’appelle Jacqueline, merci de la quitter poliment). On se connait à peine et tu me traites déjà de pervers. Il y a des filles qui vont en prison pour moins que ça tu sais. »

Avoir de la conversation : identifier ce qui intéresse l’autre

A ce stade, vous avez déjà quelques pistes pour ne pas manquer de conversation avec une fille. Mais ne nous arrêtons pas en si bon chemin.

Comment plaire davantage à une fille durant une conversation ?

Nous avons vu que la laisser parler d’elle était un des moyens d’y arriver. Toutefois, si vous décidez de la faire parler d’elle, il faut qu’il y ait un but à cela.

Et ce but est précisément de rechercher ce qui l’intéresse vraiment.

En effet, en la laissant parler d’elle, de sa vie, de ses passions etc. vous allez pouvoir extraire des informations capitales que vous allez pouvoir utiliser immédiatement ou un peu plus loin dans la discussion.

Par exemple, si elle vous dit qu’elle adore les chats, alors n’hésitez pas à lancer une discussion sur ce sujet.

Si elle vous dit qu’elle revient des État Unis, embrayez sur ce sujet etc.

Vous voyez, il n’est pas si difficile d’avoir de la conversation lorsque l’on s’intéresse à l’autre, qu’on l’écoute et que l’on sait parler de soi…

Comment avoir de la discussion : trouver des sujets de conversation

Bon, toujours est-il que certains auront encore du mal à improviser (car oui, avoir de la conversation, de la tchatche nécessite parfois un peu d’improvisation, qui ne s’acquiert qu’après des centaines et des centaines de discussions).

Pour ces-derniers, vous pouvez vous aider de sujets de conversation tout pré fabriqués.

Je vous invite donc à lire ou relire mon article dédié aux sujets de conversation pour plus de détails.

Mais bien que cette roue de secours puisse vous être utile à vos débuts, il n’en reste pas moins que, à un certain moment, vous devriez absolument commencer à créer vous-même vos conversations.

La liste que je vous ai fournie est non exhaustive.

Il existe une infinité de sujets de conversation.

C’est pour cela que lorsque je vais aborder une fille, je ne me préoccupe plus de ce que je vais lui dire.

Je préfère ne pas y penser car sinon cela me fait perdre en spontanéité et en sincérité.

Avoir de la discussion : avoir de la culture

La connaissance c’est le pouvoir !

Si vous ne savez pas quoi dire à une fille c’est que vous n’avez rien à lui raconter d’intéressant.

Cela signifie donc que vous manquez de culture !

Bon, ok, je vous l’accorde, je prends un raccourci.

Parce qu’il y a des hommes qui ont tout un tas de choses intéressantes à raconter et qui pourtant cherchent toujours quel sujet de conversation utiliser avec une fille.

Messieurs, ne cherchez plus, votre savoir, votre culture est votre meilleure arme.

Vous devez juste simplement apprendre à bien la maîtriser.

Si vous êtes quelqu’un de cultivé, pourquoi ne pas le faire savoir à la fille qui vous fait face, sans prétention ? Je vous pose la question.

Vous avez en vous de quoi alimenter des heures et des heures de discussions et pourtant vous n’utilisez aucune de vos ressources.

C’est regrettable.

Surtout lorsque l’on pense à ceux qui n’ont pas ce genre de ressources en eux et qui cravachent vraiment à être intéressants aux yeux des femmes.

D’ailleurs, pour ceux là, je vous conseille deux excellents livres qui ont fait leurs preuves : « comment se faire des amis » de Dale Carnagie et « l’encyclopédie du savoir relatif et absolue » de Bernard Werber.

Bon, vous l’aurez compris, avoir de la conversation est la conséquence directe d’un passage à l’action et d’une forte concentration.

En effet, plus vous irez à la rencontre d’inconnus, plus votre intelligence sociale et votre concentration augmenteront (vous ne serez plus perturbé par la recherche de sujets de conversation), plus vous focaliserez votre attention sur la personne (vous l’écouterez et identifierez ce qui l’intéresse vraiment) et plus les sujets viendront d’eux même (vous saurez exactement quoi dire grâce à l’information extraite de votre interlocuteur).

Maintenant, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *