Les pièges du séducteur

les pièges du séducteur

Attraction Code : Guide Offert

Célibataire ? Découvrez comment vous pouvez devenir un aimant à femmes sans être particulièrement beau, riche, intelligent ou confiant grâce aux mécanismes codés de l'attraction 

Lorsque l’on désire devenir un vrai séducteur cela nécessite inévitablement que l’on y consacre du temps.

Même les hommes que l’on nomme « natural » pour leur faculté à avoir du succès auprès des femmes sans connaitre les codes ni les lois qui régissent l’attraction et la séduction devraient consacrer du temps à devenir de véritables séducteurs.

Il m’arrive parfois d’aller à la rencontre d’hommes au succès indéniable pour essayer de comprendre de mieux en mieux ce qui attire les femmes.

C’est ainsi qu’au fil des années de théorie et de pratique, j’ai compris les fondements qui régissent l’attraction.

Malgré tout, lorsque je commence à discuter avec ces « natural », il m’arrive de me remettre en question sur certains points.

Cependant, cela ne dure qu’un laps de temps très réduit puisqu’au fil de la discussion je me rends rapidement compte que je n’ai aucune raison de les envier. Ces naturals possèdent certes un Outer Game puissant mais leur Inner Game est en tout point catastrophique et mettent parfois à mal certains commandements.

Vous allez me dire : « Ok mais au moins ils arrivent à se faire des nanas » et c’est là que je vous réponds : « Attendez de lire la suite… »

Avant d’aller plus loin, il serait bon de définir ce qu’est un séducteur.

Par définition, un séducteur est une personne qui charme.

Il n’est donc finalement ni plus ni moins qu’un homme charmant, un homme qui possède en lui un Inner Game puissant… Voyez où je veux en venir.

Par ailleurs, le terme séducteur n’est pas péjoratif contrairement à celui de dragueur ou bourreau des cœurs (homme charmeur se basant que sur l’Outer Game).

Alors qu’un dragueur a tendance à forcer le rapport et à ne penser qu’à son objectif de conquêtes féminines, le séducteur ne pense ni n’agit de la même manière. Son état d’esprit est tout autre.

Lorsqu’il fait la rencontre d’une femme, son seul objectif est de passer un bon moment en sa compagnie et, si celle-ci lui plaît, si elle se rapproche de son idéal féminin, alors il prend la décision de continuer l’interaction et de voir où cela peut le mener.

C’est ainsi que le dragueur impose tandis que le séducteur dispose.

Cela signifie que malgré l’intérêt d’une femme à son égard, un séducteur à la capacité de refuser ses avances parce qu’elle ne correspond pas à ses critères ou à ses valeurs.

A contrario, le dragueur aura tendance à accepter toutes les avances pour coucher avec un maximum de femmes.

Certes, le dragueur couchera sûrement avec plus de femmes que le séducteur mais d’après vous, quelle image (valeur) finira-t-il par avoir de lui-même ?

Il est impossible de répondre à cette question avec précision mais ce qui est sûr c’est qu’un séducteur qui choisit celles qui correspondent au plus à ses critères et à ses valeurs s’accordera une meilleure estime de soi.

À vous de voir de quel côté vous souhaitez être mais si vous êtes dans l’optique de gagner en estime de soi, c’est-à-dire avoir une meilleure vision de soi, une meilleure confiance en soi ou encore une meilleure acceptation de soi alors voici les pièges qui pourraient être un frein dans votre objectif de devenir un véritable séducteur.

Piège n°1 du séducteur : rester célibataire

Le problème de nombreux hommes, lorsqu’ils commencent à avoir du succès auprès des femmes, est qu’ils ne peuvent pas s’empêcher de séduire dès qu’ils en voient une qui leur plait.

Ils sont dirigés par la simple envie d’en avoir toujours plus comme s’ils voulaient prendre une revanche sur la vie.

Alors qu’ils ne se contentaient que d’une fille par an ou plus, les voilà qui enchaînent dorénavant les conquêtes.

Le game peut vite devenir une drogue si l’on ne se met pas de limite. 1 femme par an puis 1 femme par mois pour finalement finir à 1 femme par semaine voir plus, l’apprenti séducteur peut vite être pris dans une spirale infernale où il ne contrôle pas ses pulsions primaires.

Le piège est alors pour lui de ne pas réussir à faire la part des choses et à rester emprisonné dans cette obsession du chiffre.

La vie de célibataire lui tend les bras au détriment d’une vie de couple qui pourrait le satisfaire tout autant s’il comprenait enfin que le game n’est pas un style de vie mais un outil parmi tant d’autres pour réussir d’autres objectifs de vie.

Piège n°2 du séducteur : oublier ses amis

Comme toute nouvelle activité, il arrive que l’enthousiasme et l’excitation que procure l’arrivée de résultats nous rendent aveugle.

Nous ne nous focalisons plus que sur cette activité qui nous procure du plaisir par la fierté car des connexions se créent désormais dans notre cerveau faisant augmenter notre estime de soi.

Le piège du séducteur serait alors d’en oublier le monde qui l’entoure et par voie de conséquence d’en oublier ses amis.

Ne vous brûlez pas les ailes.

Certes, votre développement personnel est important, mais vos amis ne doivent en aucun cas passer au second plan.

Ils doivent rester ce qui est le  plus important à vos yeux.

Réfléchissez une seconde à ce que vous deviendriez sans eux. Je suis certain que cela laisserait un grand vide dans votre existence que le développement personnel ne pourrait combler.

Alors bien sûr, en tant que séducteur vous avez la capacité d’élargir votre cercle social et ainsi rencontrer d’autres personnes avec qui devenir amis.

Cependant, si vous restez toujours focalisé sur le game alors ces mêmes nouveaux amis finiront un jour ou l’autre par avoir le même sort que vos tout premiers.

Vous les oublierez et ils vous oublieront à leur tour. #FinDuGame

Piège n°3 du séducteur : perdre en congruence

En séduction, la congruence se définit comme un alignement cohérent entre votre Inner Game et votre Outer Game.

Rappelez-vous de ce que nous disions au début de l’article : les naturals sont des hommes qui possèdent un très fort Outer Game sans en avoir conscience.

Je vous disais également que je ne les enviais pas, bien qu’ils aient plus de facilité avec les femmes.

Cela est simple à comprendre.

La plupart (pour ne pas dire la quasi-totalité) des naturals avec qui j’ai discuté dans ma vie possédaient un faible Inner Game. L’incohérence entre leur Outer Game et leur Inner Game se ressentait très fortement dès lors que je commençais à parler avec eux.

Dans cet article j’explique notamment pourquoi il est primordial de ne pas rester focalisé sur les techniques de séduction (Outer Game) mais qu’il faut en parallèle consacrer du temps à son développement personnel.

Disons que l’Outer Game est efficace sur le court terme tandis que l’Inner Game le sera sur le long terme.

Un homme au faible Inner Game (comme les Naturals) aura moins de chances de garder une femme à ses côtés qu’un homme ayant développé des qualités grâce à son développement personnel car celle-ci finira un jour ou l’autre par découvrir le pot aux roses.

Ces qualités peuvent être l’intelligence (abstraite et intuitive), la culture ou le savoir-vivre.

Le piège du séducteur, vous l’aurez deviné, serait de se consacrer à l’Outer Game et, voyant les résultats positifs que cela lui apporte, d’en oublier l’Inner Game.

Retenez bien que si vous voulez devenir un homme séduisant, ce ne sera qu’en développant parallèlement ces deux types de Game.

Rester focalisé sur l’Outer Game et vous deviendrez un Dark PUA (un dragueur, un fake natural).

Rester focalisé sur l’Inner Game et vous deviendrez un White PUA (hello FriendZone).

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

>

GUIDE OFFERT : ATTRACTION CODE

Transformez vos rencontres en relations sexuelles et amoureuses

Couchez avec plus de femmes et trouvez l'amour en utilisant mes techniques d'attraction méconnues de 90% des hommes

chevron-down