Je préfère qu’on reste amis : comment y faire face

je préfère qu'on reste amis : let's just be friends

Je préfère qu’on reste amis

Vous avez rencontré cette fille, vous la trouvez intéressante et plutôt jolie.

Soudain, tout espoir de la conquérir s’anéantit lorsqu’au détour d’une conversation elle vous sort d’un uppercut verbal: « Désolé mais je préfère que l’on reste amis ».

Cette phrase arrive comme un coup de massue sur vos neurones.

Sur le moment, vous ne comprenez pas ce qui vous arrive.

Vous ne comprenez pas pourquoi cette fille qui semblait plutôt réceptive vous a subitement fait comprendre que rien n’allait se passer entre vous.

Vous décidez alors de feinter votre rancœur par fierté et vous retournez chez vous pour vous poser et essayer de prendre du recul sur la chose.

Après quelque temps de réflexion, rien n’y fait, vous ne comprenez toujours pas les raisons qui vous ont fait passer du statut de possible futur petit ami à bon pote, surtout que , comme nous l’avons vu, l’amitié homme femme n’existe pas.

Cet article a donc pour vocation de vous faire comprendre comment et pourquoi les femmes sont amenées à vous inviter à vous rendre dans le grand salon des hommes tatoués au LJBF (Let’s Just Be Friends : restons simplement amis) et à vous donner des solutions pour éviter dorénavant ce genre de déconvenue.

Et avant de voir cela ensemble, sachez que j’ai sorti récemment un nouveau guide, “Dirty Talk“, qui vous fournit les techniques de sexualisation les plus efficaces pour ne plus que vous tombiez dans la zone d’amis des filles.

Je préfère qu’on reste amis : pourquoi une fille préfère que vous restiez amis

Si une femme vient à vous dire qu’elle préfère que vous restiez amis, sachez que vous venez de rentrer dans sa Friend Zone.

La Friend Zone (la zone d’amitié) est l’endroit à absolument éviter lorsque vous séduisez une fille.

C’est le trou noir de la séduction où même les plus téméraires et les plus habiles séducteurs ne peuvent s’en échapper.

Pour être plus précis, plus proche vous serez du centre du trou noir (de la Zone Ami) plus vos chances de conquérir une femme tendront vers le néant.

A contrario, plus vous en serez éloigné plus vous aurez la possibilité de sortir de la zone ami facilement.

Vous savez donc à présent que la fille vous considère comme un ami du fait qu’elle vous ait confortablement installé dans sa zone d’amis.

La question que vous êtes en droit de vous poser est de comprendre pourquoi elle vous a mis dans pareille situation.

En effet, ce n’est qu’en comprenant ces erreurs que l’on peut plus facilement les éviter la fois suivante.

Lorsqu’une femme vous dit : « Je préfère que l’on reste amis », comprenez deux choses :

  • Elle souhaite vraiment que vous deveniez son ami.
  • Elle ne souhaite pas que vous deveniez son ami. Elle n’a trouvé que cette phrase pour vous faire comprendre poliment et sans vous peiner que la relation que vous entretenez jusqu’à présent avec elle n’évoluera pas vers quelque chose de sérieux.

Le plus dur est d’analyser la situation pour comprendre l’idée sous-jacente de cette phrase.

Déceler de la sincérité dans ses propos et c’est la certitude qu’elle souhaite vraiment que vous deveniez amis.

Ne pas en trouver et c’est vous faire comprendre implicitement que vous n’êtes pas son genre d’homme.

Dit d’une façon plus explicite cela signifie que vous n’avez pas réussi à créer assez d’attraction.

Toujours est-il que dans les deux cas vous vous retrouvez dans une situation qui ne vous convient absolument pas.

Maintenant, si la fille est sincère, deux solutions s’offrent à vous :

  • Vous tentez d’utiliser les conseils que je vous ai fournis pour sortir de la zone d’amis car vous sentez via votre intuition qu’elle pourrait succomber à votre charme avec un peu de patience et de ténacité.
  • Vous ne perdez pas votre temps à la reconquérir et décider d’aller à la rencontre d’autres femmes en gardant bien en tête les erreurs à éviter pour rentrer dans sa FriendZone.

Si la fille n’est pas sincère dans ses propos, une seule et unique solution se présente à vous :

  • Vous l’oubliez et passez à autre chose.

Je préfère qu’on reste amis : comment réagir

Comment réagir lorsqu’une femme vous sort : « Je préfère qu’on reste ami » ? La réponse est simple.

Qu’elle soit sincère ou non, réagissez sans violence verbale, sans montrer votre rancœur.

Ne montrez aucune faiblesse émotionnelle. Restez humble quoi qu’il advienne.

Si une fille souhaite réellement devenir votre ami, je vous conseille d’accepter.

Pourquoi ? Tout simplement parce que cette même fille a très certainement des copines qui pourraient être célibataires.

Et même si elles ne le sont pas, vous pourriez très bien les rencontrer puis faire ami-ami avec elles pour qu’elles vous présentent à leur tour leurs copines.

En agissant de la sorte, vous finirez par développer un large cercle social et trouver de nombreuses femmes faites pour vous.

Par contre, si une fille ne montre aucune sincérité dans sa démarche, un simple : « OK, on verra » suffira. Elle ne mérite pas plus. Accepter sa proposition :

  • Vous dévalorisait davantage
  • La valoriserait indirectement
  • Ne servirait finalement pas à grand-chose…

Let’s just be friends : les solutions pour l’éviter

En séduction, il est admis qu’il faut qu’il y ait un lien logique, sexuel et émotionnel entre un homme et une femme pour que la séduction s’opère.

Ces 3 composantes sont donc aussi un excellent moyen pour ne pas avoir à faire au fameux : « Je préfère qu’on reste pote ».

Cependant, s’il y en a bien une qui se démarque du lot, ce serait bien la composante sexuelle.

La plupart des femmes (pas toutes) ont besoin d’être touchées ou de toucher pour que s’opère une connexion avec la personne.

La kino escalation est une des nombreuses techniques qui permet d’enclencher cette connexion de manière progressive, sans heurter la personne.

Plus vous entamerez des touchers sur le corps d’une fille plus elle se sentira à l’aise à vos côtés plus son cerveau fera le rapprochement avec les attitudes d’un petit ami.

Mais le lien sexuel n’est pas que physique, il est aussi verbal.

Il faut absolument que vous lui parliez de sujets en rapport avec le sexe.

Attention cependant à ne pas le faire de manière trop cru, cela pourrait vous faire passer pour un obsédé.

Dès lors le lien sexuel établi, fini (ou presque) les  « T’es pas mon style, je préfère qu’on reste amis » ou « Tu mérites une fille mieux que moi ».

Le mot « presque » est important car il ne suffit pas à une femme d’être touchée pour vouloir coucher avec vous.

Il existe bien d’autres aspects qu’elles valident inconsciemment et qui lui font prendre la décision de coucher avec vous.

Pour conclure, nous devons bien l’admettre, la plupart des hommes, pour ne pas dire tous, ont connus, connaissent ou connaîtront un jour la FriendZone et la fameuse phrase : « Je préfère que l’on reste amis ».

Donc pas de panique, bous n’êtes pas un cas isolé, loin de là.

Personne ne peut dire qu’il plaît à tout le monde.

Un homme, même au succès indéniable avec les femmes, ne pourrait se vanter de toutes leur donner envie de coucher avec lui.

Par contre, un séducteur, un Pick-Up Artist, se doit de ne pas commettre les erreurs qui peuvent faire rentrer un homme en FriendZone.

Lorsque vous entreprenez de séduire une fille partez avec l’idée et l’état d’esprit qu’elle ne deviendra en aucun cas votre amie.

Au moins, si elle finit par vous mettre dans sa zone amis, vous n’aurez rien à vous reprocher.

Cela sera dû à des circonstances que vous ne pouvez pas maîtriser et non à des erreurs faites de votre côté.

Cet article vous a plu ? C’est le moment de passer à l’action !

Il y a quelques années de ça, j’était loin d’être l’homme que je suis aujourd’hui.

J’était timide avec les femmes et mes copines de l’époque me sortaient toutes : ” Je préfère qu’on reste amis“.

Parmi elles, celle qui m’a fait le plus mal et sans aucun doute Sabrina.

Cette fille auraient pu m’anéantir complètement suite au comportement qu’elle a eu envers moi.

Mais elle a plutôt était un déclencheur (merci à elle).

Grâce à elle, je me suis mis en tête que plus jamais je n’aurais à subir cela.

Que ce ne serait plus les femmes qui me mettraient dans leur FriendZone mais moi qui les y mettraient dans la mienne…

J’ai alors commencé à sortir régulièrement.

Dans la rue, dans les bars…

J’ai rencontré des centaines de filles.

Et grâce à toutes ces rencontres j’ai réussi à extraire une méthode simple, une méthode en 3 étapes qui me permet aujourd’hui d’éviter à tout prix que les femmes me voient comme un ami.

Mieux, grâce à cette méthode j’ai réussi à coucher avec bien plus de femmes que je n’aurais pu m’imaginer à l’époque où je commençais à peine le “game”.

Cette méthode, je l’ai appelé Dirty Talk.

Si vous souhaitez la découvrir et l’appliquer par vous même, alors cliquez ici (vous découvrirez également plus en détails toute l’histoire avec Sabrina)

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *