Comment séduire plus efficacement grâce au poker

poker

Comment le poker peut-il vous faire progresser en séduction ?

Voilà une question qui mérite de trouver une réponse.

J’ai pu créer durant mes études la première association de poker de mon école.

Je parle donc en connaissance de cause lorsque je vous dis que le poker peut développer chez vous des capacités intrinsèques aux séducteurs.

 Il faut 5 minutes pour apprendre les règles du poker, et toute une vie pour en maitriser le jeu.

Cette maxime s’applique parfaitement au domaine de la séduction à une différence près : la durée d’apprentissage des fameuses bases.

La théorie et les règles étant assez fournies, il vous faudra quelques heures ou plusieurs mois, selon que vous décidiez ou non de faire appel à un coach, pour les comprendre parfaitement et toute une vie pour pleinement les assimiler.

En effet, comme tout art, la séduction prend du temps avant d’en avoir une parfaite maîtrise.

J’irai même plus loin en disant que dans l’art de séduire les techniques de séduction peuvent s’apprendre assez rapidement tandis que c’est votre développement personnel, processus à long terme, qui vous permettra de les pousser jusqu’à leur pleine capacité.

J’ouvre une parenthèse pour ceux et celles qui souhaiteraient se mettre au poker ou qui s’y sont déjà mis en leur préconisant l’excellent site Poker Strategy .

Les nombreux cours gratuits (textes et vidéos) vous permettront de progresser pas à pas et de passer de joueur débutant à expert bien plus rapidement qu’en apprenant sur le tas.

À votre inscription, vous pouvez recevoir automatiquement jusqu’à 50€ d’argent Gratuit.

Pour cela, il vous suffit simplement de cliquer sur la bannière en dessous.

Maintenant que cela est dit, voyons dès à présent en quoi la séduction et le poker sont proches et comment ce dernier peut vous être utile dans la vie de tous les jours.

Choisir son environnement de séduction

Sur internet, au casino ou en soirée entre amis, les parties de poker prennent formes dans différents environnements ayant un impact significatif sur votre manière de jouer et donc sur vos résultats.

En séduction, il en va de même.

Certains d’entre vous seront meilleurs dans la drague en ligne, d’autres sur le terrain (SPU, NPU) alors que d’autres préfèreront les soirées d’amis pour séduire des femmes.

Nous possédons tous des atouts (notre pair d’AS) et des faiblesses (les poubelles au poker). Il vous faut en être conscient et choisir l’environnement dont le ratio femmes abordées / NC (Number close), KC (Kiss close) ou FC (Fuck close) est le plus élevé.

Poker et séduction : l’art du contrôle de l’état émotionnel

Gestion du stress

Au cours d’une partie de poker, une valse hormonale (cortisol, adrénaline : hormone du stress) peut vous empêcher de prendre les bonnes décisions ou de montrer indirectement à votre adversaire l’état de votre jeu.

En séduction, si vous montrez votre intérêt par vos émotions avant qu’une femme ne le fasse, vous n’arriverez très certainement pas au terme de la partie.

Cependant, une équipe de chercheurs à peut-être trouvé un remède contre le stress qui accapare certains hommes lorsqu’ils séduisent des femmes.

Selon eux et d’après leurs études, le taux de cortisol se trouverait réduit de 17% entre le début et la fin d’une partie de poker uniquement par la CONCENTRATION.

Ils ont remarqué que dès que notre esprit focus sur quelque chose de particulier, alors il s’évade et le stress diminue.

Donc, pour tous ceux qui stressent encore à l’idée d’aller aborder des femmes, concentrez-vous uniquement sur l’interaction.

Ne pensez pas à autre chose. N’allez pas vous mettre en tête de savoir dès votre approche comment et quand prendre le numéro de la fille ou bien de savoir sur quel sujet de conversation rebondir.

Prenez du plaisir en vivant l’instant présent.

Alors qu’auparavant les femmes ne voyaient en vous que le stress, signe d’un intérêt évident pour elle, en vous focalisant sur l’interaction celles-ci ne le remarqueront désormais plus et s’ouvriront davantage à vous.

Gestion de la dépendance

Les hormones du stress ne sont pas les seules à faire leur apparition au poker.

Au bout d’un certain temps, la sensation de plaisir provoquée par les récompenses (argent) peut conduire un joueur à la dépendance. Leur taux de dopamine est alors au dessus de la normale.

Pour éviter cela, le joueur doit se fixer lui-même des limites.

En tant que séducteur, vous devez éviter à tout prix de tomber dans la zone de dépendance, zone où vous ne pensez plus qu’à draguer ou séduire les femmes que vous croisez.

Vous devez, au contraire, soigner votre développement personnel et élargir votre cercle social.

Ce subtil mélange vous assurera de ne pas tomber en dépendance et de toujours avoir des opportunités sous la main.

Gestion du risque

À quoi êtes-vous prêt pour arriver à vos fins ? Jusqu’où irez-vous pour récupérer le pactole ?

Au poker, une situation peut se renverser en seulement un coup.

En séduction, un mot, un geste inattendu peut vous faire reporter la mise mais peut également vous la faire perdre.

Si vous décidez de tenter un coup de maître, l’analyse de votre belle devra préalablement avoir été faite pour minimiser la probabilité de la perdre.

Généralement, ceux qui gagnent au poker sont ceux qui arrivent à gérer les risques sur le long terme.

Les joueurs qui enchaînent les grosses mises d’entrée de jeu sans avoir préalablement analysé leur adversaire ne gagnent jamais la partie et finissent par s’en aller bredouille.

Attention, je ne vous dis pas de ne pas prendre de risque, il faut au contraire que vous en preniez, mais ceux-ci doivent être réfléchis et calculés.

Nous pourrions également  voir les choses sous cet angle :

Bluff :

  • 0 coup gagné : Mister Lonely.
  • 1 coup de Maitre gagné = ONS (One Night Stand : coup d’un soir)

Bluff rationnel : N coups de Maitre gagnés. Maitre du jeu, Maitre du mystère = LTR (Long Term Relationship : relation à long terme). A vous de savoir ce que vous désirez…

Gestion des hauts

Tout va très vite au poker.

Vous pouvez perdre ce que vous avez gagné en 5h en l’espace d’un coup.

Comment cela arrive-t-il ?

Tout simplement par l’excès de confiance en soi.

Un joueur au mojo incroyable peut se voir rapidement pousser des ailes et se penser invincible.

Mais la vie est impitoyable et cela peut lui faire perdre toute rationalité.

En effet, la confiance en soi génère des émotions positives qui elles mêmes n’ont pas leur place au poker.

Vous devez faire transparaître le moins d’émotions possible ni vous faire submerger par la moindre émotion jusqu’à ce que la partie soit gagnée.

En séduction, il va de soi que les émotions ont bel et bien leur place mais dans une certaine mesure.

Imaginons que vous fassiez du multi targeting.

3 femmes sont intéressées par vous.

Votre jeu de séduction est en cours et il y a en a une particulièrement dont le FC (Fuck Close) est en approche.

Que se passe-t-il le plus souvent ?

Il se passe que vous n’arrivez pas à conclure car l’excès de confiance que vous ont donné ces 3 femmes vous a fait agir d’une manière trop brutale ou différente de ce qu’elles avaient l’habitude de voir de vous.

Fin de partie.

Croyez-moi, ceci est tiré de mon expérience personnelle.

Restez vous-même, ne changez pas d’attitude ou de comportement parce que vous avez soudainement des femmes qui vous tournent autour.

Gestion des bas

Gestion du tilt

What is a TILT ? You don’t know what the TILT is ? Allez hop, définition : « Le tilt est un terme utilisé au poker pour désigner un état mental ou émotionnel provoquant confusion et frustration chez le joueur et lui faisant adopter des stratégies sous optimisées. »

Concrètement, c’est un état émotionnel négatif s’installant chez un joueur et lui faisant prendre de mauvaises décisions sur le court terme.

Cet état émotionnel négatif peut être dû à la colère, l’énervement  ou encore la fatigue.

C’est un cercle assez vicieux car un tilt appel de mauvaises décisions qui appelle un autre tilt qui appelle d’autres mauvaises décisions ainsi de suite jusqu’à saturation.

Dès que vous entrez dans le tilt, tous les tilts suivants gagnent en intensité, finissant par vous faire perdre tous vos moyens.

Si vous sentez que vos actes n’ont plus les mêmes effets qu’auparavant, cela est sûrement dû au TILT.

Dans ce cas-là, la meilleure solution est de prendre du recul et de ne plus aller aborder de femmes durant un certain temps.

Vous devez en profiter pour passer du temps avec votre famille et vos amis proches.

Une fois remis d’aplomb, vous pourrez repartir sereinement à la conquête de nouvelles femmes et constater le changement par vous-même.

Gestion des bad beat

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le bad beat, en voici sa définition (merci qui ? merci Wikipedia) : « Désigne une situation fréquente où un joueur est en possession d’une main de poker forte, face à un joueur possédant une main de valeur inférieure, et que ce dernier remporte la main en touchant une ou plusieurs cartes favorables ».

Pour le plaisir, on se ramène ça à la séduction : « Désigne une situation fréquente où un homme est en bonne position pour conquérir une femme, et que cette dernière finit par vous échapper à cause d’un ou plusieurs AMOG (Mâle Alpha concurrent). »

Tout comme le TILT, le bad beat est une émotion négative qui peut créer un désordre mental poussant une personne à prendre de futures mauvaises décisions dans la seule optique de remédier à la situation et de compenser le coup qu’il vient de perdre injustement.

Vous pensiez l’intéresser, vous pensiez pouvoir l’embrasser, pouvoir la revoir et pouvoir la mettre dans votre lit ?

Malheureusement, tous vos espoirs se sont vus anéantis à cause de variables que vous ne maîtrisez pas.

Comment allez-vous vous relever de cet échec, qui en passant n’en est pas vraiment un en soi ? Comment allez-vous rebondir ?

Trois cas de figure :

  • Le bad beat vous a anéanti : vous vous laissez aller, vous devenez petit à petit l’ombre de vous-même.
  • Vous décidez de vous faire vengeance vous-même : vous ne prenez pas assez de recul et foncez tête baissée en essayant à tout prix de réparer ce bad beat le plus tôt possible.
  • Vous décidez de vous poser, de réfléchir et de prendre du recul sur la situation : vous vous dites qu’à la longue vos efforts paieront et que ce n’est pas UNE situation, UN bad beat qui vous fera dévier de votre chemin menant à la réussite.

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement le troisième cas de figure me plaît plutôt bien.

Si vous arrivez à gérer les bad beat alors vous avez déjà fait un grand pas vers le succès.

Analyser l’adversaire pour mieux séduire

Terminons cet article par l’analyse de l’adversaire.

Nous l’avons vu dans la gestion des risques, l’analyse de l’adversaire est une qualité indispensable pour tout joueur de poker.

Il en va de même pour un séducteur.

Votre attitude verbale et non verbale doivent être calibrées en fonction de la fille que vous avez en face de vous.

Souhaite-elle un ONS, une LTR, est-elle à l’aise avec le sexe, est-elle plutôt garçon manqué ou une femme fatale ?

Vous devez scanner les femmes au maximum et vous adapter en fonction de chacune d’elles.

Ce n’est que de là que partira votre réussite.

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *