Alternatives à Tinder : 4 apps équivalentes à Tinder pour augmenter ses chances de rencontrer l’âme sœur

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui recherchent une alternative à Tinder.

Hé oui, son statut de site de rencontres le plus populaire au monde ne l’empêche pas de déplaire à certains.

Et même si Tinder reste un des meilleurs sites pour faire des rencontres en ligne, il existe désormais d’autres alternatives.

Voici donc ma sélection des quatre meilleures applis similaires à Tinder, que vous pouvez tester les yeux fermés.

Happn, Tinder made in France

Happn, c’est le concurrent direct de Tinder, mais en version française.

Créée par deux français et lancée il y a un peu plus de quatre ans, l’appli ambitionne clairement de détrôner Tinder.

Elle a donc pompé le concept de l’américain presque à l’identique.

La seule différence réside dans la précision du système de géolocalisation.

Là où Tinder propose des rencontres dans un rayon de 160 kilomètres, Happn propose de rencontrer les gens qu’on croise dans la rue.

Et ce, quelle que soit sa position de départ, cette dernière s’adaptant aux différents trajets de l’utilisateur dans un rayon de 5 kilomètres.

Une fois votre profil créé, le principe est le même que sur Tinder.

Vous pouvez swiper à droite ou à gauche les profils qui vous sont suggérés, et il y a match en cas de like réciproque.

Si un profil vous plaît particulièrement, vous avez la possibilité d’envoyer un Hello pour le lui signifier.

Le prix en version payante

Tout comme Tinder, Happn permet de faire des rencontres gratuitement.

Mais comme Tinder, les fonctionnalités sont restreintes si on ne prend pas d’abonnement payant.

Au niveau des tarifs, on peut choisir entre trois formules.

  • Un mois : le prix est de 24,99 euros.
  • Six mois : cette formule coûte 15 euros par mois, soit 90 euros au total.
  • Un an : le prix de l’abonnement est ramené à 10 euros par mois, soit 120 euros pour un an.

Des prix un peu plus élevés que sur Tinder, mais sans distinction d’âge comme chez le géant américain.

Mon verdict

J’avais déjà eu l’occasion de vous donner mon avis Happn lors de précédents articles.

D’après moi, c’est une bonne alternative à Tinder, mais qui est un peu en-dessous en terme d’efficacité.

De plus, la géolocalisation limite vite les possibilités si on effectue tous les jours le même trajet.

Bumble, l’alternative à Tinder girl power

Bumble est sans doute l’alternative à Tinder la plus proche en terme de concept.

Normal, vu qu’elle a été créée par Whitney Wolfe Herd, ancienne responsable marketing et co-fondatrice de Tinder.

Après avoir claqué la porte sur fond de harcèlement sexuel, elle a décidé de créer une appli 100% féministe.

En gros, le principe est exactement le même que celui de Tinder.

À ceci près qu’une fois le match obtenu, seules les femmes ont la possibilité d’engager la conversation.

Elles ont d’ailleurs 24 heures pour le faire, sans quoi le match est annulé.

Et les hommes auront à leur tour 24 heures pour répondre.

On retrouve également le super swipe Bumble, à utiliser en cas de coup de cœur.

C’est personnellement celle que j’utilise en complément de Tinder et qui me permet d’obtenir en moyenne 3 rendez-vous par semaine.

Le prix en version payante

Là encore, Bumble possède une version gratuite utilisable en l’état, et une version payante illimitée.

Ici, on a le choix entre quatre formules d’abonnement payant.

  • Une semaine : celle-ci coûte 8,49 euros, soit une trentaine d’euros pour un mois.
  • Un mois : on passe à 23,99 euros pour cette formule.
  • Trois mois : le prix par mois est ramené à 16 euros, soit 48 euros en tout.
  • Six mois : ici, ça ne coûte plus que 12,66 euros par mois, ce qui fait 75,96 euros pour le tout.

Mon verdict

Bumble égale presque Tinder en terme de nombre d’utilisateurs, avec moins d’ancienneté.

En revanche, il n’égale pas l’efficacité du leader de la rencontre en ligne, malgré des prestations satisfaisantes.

Once, Tinder version slow dating

On passe à une alternative à Tinder qui va un peu à l’encontre des tendances actuelles.

Car Once, c’est une appli de rencontres basée sur le slow dating, c’est-à-dire les rencontres en douceur.

Ici, pas question de swiper des profils à la chaîne et sans même y regarder de plus près.

Sur Once, on vous proposera un seul profil par jour, ou trois si vous êtes membre premium.

Si ce profil vous plaît, vous pouvez le liker, et vous obtenez un match s’il vous like en retour.

Dans le cas contraire, il faut attendre le lendemain pour voir un nouveau profil.

La différence majeure avec Tinder, c’est que le système de matchmaking de repose pas sur un algorithme.

C’est en effet un humain qui se charge de vous trouver des profils compatibles, en fonction de vos affinités.

Le prix en version payante

Parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne, on retrouve encore trois formules au choix.

  • Un mois : le tarif de 19,99 euros est le même que sur Tinder.
  • Trois mois : on passe à un tarif de 15 euros par mois, ce qui fait un total de 45 euros.
  • Six mois : cet abonnement ne coûte plus que 10 euros par mois, soit 60 euros en tout.

Mon verdict

Si on n’est pas pressé de faire des rencontres, ou qu’on préfère la qualité à la quantité, Once est une bonne alternative à Tinder.

Mais il faut aimer le concept du slow dating.

Fruitz, un équivalent Tinder pour les amoureux des fruits

Encore une alternative à Tinder qui a tout pompé, ou presque, sur son concurrent.

Fruitz est une appli de rencontres toute mignonne, qui fonctionne exactement de la même façon que Tinder.

Je dis toute mignonne, car sur Fruitz, tout est question de fruits.

Lors de votre inscription (qui se fait uniquement par Facebook pour l’instant), vous avez le choix entre quatre fruits.

Chaque fruit est en fait un code, qui sert à indiquer aux autres membres ce que vous recherchez sur l’appli.

Cerise pour le grand amour, pastèque pour un sex-friend, pêche pour un coup d’un soir, et raisin pour une amitié.

Un concept qui n’est pas sans amener une petite touche féminine, ce qui laisse à penser que l’appli est plus destinées aux femmes qu’aux hommes.

Pour le reste, tout est exactement comme sur Tinder, de la suggestion des profils au match.

Le super like prend ici la forme d’un crush note, qui s’achète avec un système de crédits, comme sur Tinder.

Le prix en version payante

On retrouve encore une limite en version gratuite, qui se débloque avec la version payante.

Fruitz propose trois formules d’abonnement payant, un peu moins chères que Tinder.

  • Un mois : cette formule coûte 14,99 euros.
  • Six mois : on passe à 9,99 euros par mois, soit 59,99 euros en tout.
  • Un an : le mois ne coûte plus que 5,49 euros avec cette formule, qui coût 65,99 euros au total.

Mon verdict

Peu de suspense ici, puisque Fruitz obtient également mes faveurs en tant qu’équivalent Tinder.

J’émets toutefois une réserve quant au nombre d’inscrits, ce qui limite forcément les possibilités.

Quel que soit votre choix, sachez que toutes ces alternatives à Tinder sont tout à fait acceptables.

Certes, elles ne seront peut-être pas aussi efficaces, surtout en fonction de leur nombre d’inscrits et de leur communauté.

Mais ce sont malgré tout de bon substituts au site de rencontres le plus rentable au monde.

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *