Application Happn avis : arnaque ou concurrent sérieux à Tinder ?

application happn avis

Des applis de rencontres, il y en a beaucoup.

Et chacune affiche un concept novateur, encore jamais proposé ailleurs.

Aujourd’hui, on va s’intéresser à Happn.

Petite frenchie débarquée sur le marché des rencontres il y a quatre ans, Happn a dès le départ affiché un objectif ambitieux.

Celui de détrôner le géant américain Tinder sur le marché des applis de rencontres.

Grâce notamment à un concept emprunté à son homologue : la géolocalisation.

Un peu remanié toutefois, comme vous allez le voir dans cet article.

Alors où se place Happn sur le marché des rencontres ?

L’application française vaut-elle vraiment le coup ?

Est-elle efficace pour faire des rencontres près de chez soi et ailleurs ?

Et surtout, peut-elle réellement faire de l’ombre à Tinder ?

Je vous dis tout de mon expérience Happn.

Le concept Happn

A première vue, le concept de l’application Happn n’est pas vraiment nouveau.

Il ne s’agit en effet ni plus ni moins que d’utiliser la géolocalisation pour faire des rencontres.

Mais Happn propose quand-même une petite innovation.

Utiliser la géolocalisation pour rencontrer les personnes qu’on croise dans la rue.

Comme l’affiche fièrement le slogan de l’appli : « rencontrez qui vous croisez ».

Et c’est bien la différence majeure avec Tinder.

Là où l’américain restreint le périmètre de recherche à 160 km, Happn propose de rencontrer des femmes que vous venez de croiser dans la rue.

L’utilisateur n’est donc pas limité géographiquement parlant, ce qui est une grande révolution par rapport à Tinder.

Bien sûr, il faut que la femme sur qui vous avez craqué ait aussi installé l’application Happn.

Ça fait d’ailleurs partie des freins dont on parlera plus bas.

Happn avis : mon point de vue sur l’application

Du côté de l’application en elle-même, peu de nouveauté.

L’interface est relativement simple et basique.

L’inscription

Au niveau de l’inscription, celle-ci se fait uniquement par le biais d’un compte Facebook.

Si vous n’en avez pas, il faudra donc vous en créer un.

Cliquez simplement sur le bouton « s’inscrire », et vous voilà connecté.

Difficile de faire plus simple comme processus d’inscription !

Du coup, aucun formulaire à remplir ni aucune autre info à renseigner.

L’appli se charge de récupérer toutes vos données directement depuis votre compte Facebook.

Elle récupère notamment votre photo de profil, votre date de naissance, liste d’amis et adresse mail.

Les préférences de compte

Une fois connecté, vous avez juste à choisir le type de personnes que vous souhaitez rencontrer : hommes, femmes, ou bien les deux.

Vous pouvez ensuite affiner vos critères dans l’onglet « préférences » de l’application.

Happn propose en effet de choisir une fourchette d’âge comprise entre 18 et 70 ans, voire plus.

C’est dans ce même onglet que vous pouvez paramétrer des fonctionnalités supplémentaires.

Vous pouvez par exemple masquer votre âge, votre distance, et votre date d’activité.

Autre fonctionnalité bien pratique : le mode invisible.

Vous pouvez en effet passer en mode fantôme pendant huit heures, et même programmer son activation.

Petit hic en revanche, et vous devez vous en douter : ces fonctionnalités ne sont disponibles que moyennant finance !

Mais ça, j’y reviendrai plus en détail.

La timeline

Côté timeline, on est sur du (très) simple.

Rien de sophistiqué comme sur d’autres applications de rencontres.

En cliquant sur la map, vous pouvez retrouver tous les profils actifs juste à côté de vous en temps réel.

L’application vous suggère aussi un profil que vous avez croisé récemment, ainsi que les membres qui viennent de s’inscrire.

Les matchs en pratique

De ce côté-là, rien de nouveau à signaler par rapport à Tinder.

En gros, vous pouvez liker un profil en envoyant un petit cœur, ou un hello en version payante.

A l’instar de Tinder, les profils que vous avez likés ne le sauront que si vous êtes liké en retour.

Bingo, vous avez un match !

Vous pouvez alors engager la conversation sur le chat avec votre crush du moment.

Vous pouvez aussi choisir de faire disparaître un profil pour ne plus le croiser sur Happn.

Et bien sûr, si un de vos matchs devient trop encombrant, vous avez la possibilité de le bloquer.

A l’inverse, si vous avez un coup de cœur non réciproque, vous pouvez lui envoyer un hello (payant) pour engager la conversation quand-même.

Crush time, pour séduire en s’amusant

Happn se distingue aussi des concurrents grâce à cette fonctionnalité ludique et interactive.

Crushtime, c’est un petit jeu qui vous permet de deviner qui vous a liké.

A un moment aléatoire, l’appli fait apparaître quatre profils sur votre timeline.

Parmi ces quatre profils, l’un d’entre eux vous a liké.

Et c’est à vous de trouver lequel !

Si vous tombez juste, bravo : vous avez un match sans rien faire ou presque.

Une bonne façon d’augmenter vos chances de faire de belles rencontres.

Qu’en est-il du prix ?

C’est bel et bien là que Happn se distingue de Tinder, et de tous ses autres concurrents.

Car s’il existe bien une formule Premium, vous pouvez malgré tout utiliser TOUTES les fonctionnalités de l’application totalement gratuitement.

Une chose qui est devenue tellement rare sur le marché des rencontres qu’elle mérite d’être soulignée.

A la question peut-on faire des rencontres gratuitement sur Happn, la réponse est donc oui.

Likes : Tinder Happn, même combat ?

Vous vous dites qu’il y a forcément anguille sous roche ?

Qu’une appli gratuite ne peut jamais être totalement gratuite ?

Hé bien détrompez-vous : sur Happn, pas de limite fixée à 50 likes par jour comme sur Tinder !

Vous pouvez consulter et liker autant de profils que vous voulez.

Il est donc tout à fait possible de faire des rencontres gratuitement.

Mais, parce qu’il y a toujours un mais bien sûr, vous ne pouvez contacter votre coup de cœur que si elle vous like en retour.

Et c’est là que les fonctionnalités payantes entrent en jeu.

Qu’est-ce qu’on a de plus avec Happn payant ?

Vu qu’on peut utiliser l’intégralité de l’appli sans payer, on est en droit de se poser la question.

C’est vrai, pourquoi on irait payer pour faire des rencontres, alors qu’on peut en faire gratuitement ?

Les fonctionnalités payantes de l’appli Happn sont simplement là pour vous aider à forcer le destin.

Say hello !

Comme sur Tinder, vous avez la possibilité d’engager la conversation avec une femme qui ne vous a pas liké en retour.

Pour ça, il vous suffit d’acheter des « hello ».

De base, l’appli vous en offre trois à l’inscription.

En revanche, il n’y a pas de système de rechargement automatique comme ailleurs.

Une fois votre quota épuisé, pas de retour en arrière possible : vous devrez passer à la caisse.

En version payante, vous pouvez envoyer jusqu’à dix hello par jour.

Le mode invisible amélioré

En version gratuite, vous pouvez devenir invisible pendant huit heures.

Avec la version Premium, vous supprimez cette limite, et pouvez passer en mode fantôme dès que vous le souhaitez.

Mais est-ce bien utile, sachant qu’il suffit de réactiver le mode invisible à l’issue des huit heures ?

Masquer des informations

Autre fonctionnalité payante : la possibilité de masquer certaines de vos informations.

Vous pouvez en effet masquer votre âge, votre activité et votre distance.

Lever le voile sur les like

C’est un point commun avec Tinder payant.

En version Happn premium, vous pouvez en effet consulter les profils qui vous likent.

Ça vous donne une petite longueur d’avance pour décider si vous voulez aller plus loin.

Crushtime en version améliorée

Crushtime est une fonctionnalité très sympa de l’appli Happn, qui permet de faire des rencontres en s’amusant.

Et en version payante, vous pouvez obtenir deux fois plus de parties.

A vous d’exploiter cette chance au maximum !

Une appli payante sans pub

Pas de différence avec Tinder ici.

Pour obtenir une application sans publicité, il faut payer.

Mais très franchement, la pub n’est vraiment pas gênante sur cette appli.

C’est donc un à-côté sympa compris dans la version payante, mais qui ne se justifie pas à lui seul.

Les formules d’abonnement

Si vous voulez souscrire à la version Happn premium, vous aurez le choix entre trois formules.

Comme partout, le tarif est dégressif en fonction de la durée d’abonnement que vous choisissez.

  • La formule mensuelle

Pour tester l’application Happn pendant un mois, il vous faudra débourser 24,99 euros.

  • La formule semestrielle

Si vous vous engagez pour six mois, vous devrez vous acquitter de 15 euros par mois.

Soit un total de 90 euros pour les six mois, ce qui vous permet de réaliser une économie de 39%.

  • La formule annuelle

Pour un abonnement d’un an, Happn vous est proposé à 10 euros par mois.

Ce qui revient à 120 euros pour un an, soit 59% d’économie.

Ses points forts

Force est de constater que la petite appli française a rapidement pris du galon.

Elle joue maintenant dans la cour des grands, au même titre que les gros bonnets de la rencontre virtuelle.

Happn offre en effet pas mal d’avantages.

La gratuité totale

Comme on vient de le voir, Happn est totalement gratuit.

Bien que des fonctionnalités payantes soient proposées, celles-ci ne sont absolument pas indispensables.

Et je vous conseille même de ne pas passer à la caisse car, de par expérience, pour 500 hello acheté je n’ai reçu aucun like en retour.

Ce qui sur Tinder est loin d’être le cas.

Donc oui, on peut donc tout à fait rencontrer des femmes sans débourser un centime.

Un fait louable, et encore une fois suffisamment rare pour être souligné.

Pas de limite pour consulter les profils

Autre point fort de l’appli : aucune limite de likes.

Là où vous devez freiner vos ardeurs avec Tinder, ici, tout est permis !

Vous pouvez liker des profils à foison quand vous voulez.

Un nombre d’inscrits satisfaisants

En juin 2018, Happn affichait fièrement 50 millions d’utilisateurs.

Il y a donc de quoi faire !

A son lancement en 2014, l’application Happn avait en effet pris le pari audacieux de baser sa géolocalisation sur quelques mètres.

Dès lors, les habitants des petites villes ont crié au scandale, se sentant lésés par le peu d’habitants.

Mais grâce à l’ampleur prise par l’appli en seulement quatre ans, même les habitants des patelins perdus peuvent faire des rencontres sur Happn désormais.

Une concurrence maîtrisée

Malgré le nombre d’inscrits relativement important, la concurrence n’est pas aussi féroce qu’ailleurs sur Happn.

L’avantage d’un système de géolocalisation aussi précis, c’est que la concurrence reste gérable.

Comparé à Tinder, où les femmes reçoivent des centaines de likes par jour, Happn reste très localisé.

L’appli ne vous montre en effet que les profils que vous avez croisé.

Du coup, vous ne subissez pas la concurrence, ou de façon très atténuée si vous habitez dans une grande ville.

Ses points faibles

Bien sûr, l’appli Happn est loin d’être parfaite.

Il reste encore des petits inconvénients.

Surtout au niveau de l’interface utilisateur qui laisse à désirer.

Mais ce n’est pas tout …

La géolocalisation trop restrictive ?

Hé oui, ce qui fait la force d’Happn peut aussi s’avérer être une faiblesse.

Car comme je viens de le dire, les gens qu’on croise dans la rue ne sont visibles sur l’appli que si on les a croisé dans un périmètre de 5km.

Du coup, vous êtes restreint en terme de nouveaux profils proposés si vous effectuez tous les jours le même parcours.

Aucun contrôle des profils

C’est sans doute le plus dérangeant dans Happn aujourd’hui.

Comme l’inscription se fait uniquement par Facebook, les profils échappent à toute forme de contrôle.

L’appli se contente de récupérer les informations directement depuis le compte Facebook, sans en contrôler la teneur et l’authenticité.

Du coup, n’importe qui avec un compte Facebook peut débarquer sur l’appli.

J’ai d’ailleurs moi-même fait le test, en créant un compte Facebook totalement bidon.

Et malgré un profil totalement vide, sans photo ni amis, je n’ai eu aucune difficulté pour m’inscrire sur Happn !

Autre inconvénient : l’appli se base sur les infos renseignées sur le compte Facebook.

Informations qui peuvent très bien être totalement fausses.

Car qu’est-ce qui empêche une femme de 20 ans d’indiquer qu’elle en a le double, ou un homme de 50 ans de dire qu’il en a 30 ?

Une faille qui permet donc à n’importe quelle personne peu scrupuleuse de s’inscrire, et de faire potentiellement des dégâts autour d’elle.

Mieux vaut ne pas être parano

Car Happn vous montre absolument TOUS les profils présents autour de vous !

De la caissière du supermarché à votre voisine de palier, aucune de celles qui sont actives sur Happn n’échappent au radar de l’appli.

Quoi qu’il arrive, dites adieu à votre anonymat !

Si vous vouliez passer inaperçu dans votre immeuble ou à la supérette du coin, vous pouvez oublier.

Une bonne chose si vous aimez les rencontres à profusion.

Mais si vous tenez à votre petite tranquillité, le mode invisible sera votre meilleur allié.

L’inscription Facebook, (trop) exclusif et intrusif ?

Certes, ça rend la procédure d’inscription très rapide et très simple.

Mais ça veut aussi dire que l’appli aura accès à tout un tas d’informations sur vous, que vous auriez peut-être préféré garder secrètes.

Et même si l’appli vous jure sur la tête du saint-patron des rencontres en ligne qu’elle ne publiera jamais rien sur Facebook, on n’est quand-même pas entièrement rassuré.

De plus, il est impossible de s’inscrire sur Happn si on n’a pas de compte Facebook.

Pas très sympa pour ceux qui sont allergiques au réseau social de Mark Zuckerberg.

Happn avis : qu’en pensent les utilisateurs ?

Lors du lancement de l’application, les avis des utilisateurs Happn étaient peu élogieux.

Le problème majeur pointé du doigt, c’était en effet cette géolocalisation trop restrictive, qui condamnait les habitants de petites villes à rester seuls pour l’éternité.

Mais depuis, ceux qui rencontraient ce problème ont revu leur copie.

Désormais, tous s’accordent à dire que le système innovant d’Happn est top pour briser la glace.

C’est notamment le cas des plus timides, qui ne s’imaginent pas une seconde aller aborder une jolie femme au détour d’un arrêt de bus.

Et, bonne nouvelle : l’application est plutôt bien perçue par les utilisatrices en général.

Là où Tinder se voit reprocher son côté foire au jambon, Happn bénéficie d’une image plus soft, et moins intrusive.

On dit merci au mode invisible !

A qui est destiné Happn ?

Niveau moyenne d’âge, il est difficile de dégager une tendance, étant donné qu’il y a sans doute pas mal de membres qui pipeautent là-dessus.

Néanmoins, on peut constater que les utilisateurs sont plutôt jeunes, dans une fourchette comprise entre 18 et 35 ans dirons-nous.

Au niveau du profil type de célibataire, l’application Happn est parfaite pour les timides maladifs qui ont peur d’aborder une fille.

Si vous êtres vraiment archi-timide, et que vous êtes pétrifié rien qu’à l’idée de parler à une femme, l’écran peut vous aider à voir les choses plus sereinement.

Je dirais qu’Happn est donc l’appli parfaite pour ceux qui ont un peu de mal avec l’affirmation de soi.

A la lumière de tous ces éléments, Happn le frenchie peut-il concurrencer le monstre Tinder ?

Totalement !

Malgré des petites coquilles par-ci par-là, Happn rend une copie très satisfaisante.

Il faudrait notamment renforcer le contrôle des profils lors de l’inscription, afin d’éviter les bots et autres arnaques au faux profil.

Grâce notamment à des petites fonctionnalités non présentes sur Tinder par exemple, Happn est une excellente appli pour faire de belles rencontres.

Il se pourrait même que l’américain se fasse manger tout cru par la petite appli française.

A surveiller de près donc !

Les avis des lecteurs sur Happn

Voici la note globale laissée par les lecteurs de pickupalliance à l’application Happn.

N’hésitez pas à voter si vous avez testé l’application.

[Nombre de vote : 2 - Moyenne des votes : 3]

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *