Tinder payant : doit-on absolument payer pour profiter pleinement de Tinder ?

tinder payant

Si vous êtes fan de rencontre sur internet, vous devez savoir que Tinder payant a déboulé sur nos smartphones il y a trois ans.

Le 2 mars 2015 pour être précis.

Cette mise à jour majeure a d’ailleurs fait couler beaucoup d’encre.

Car Tinder était jusqu’alors une des seule applis de rencontres, si ce n’est LA seule, à être encore totalement gratuite.

Alors qu’est-ce qui a changé depuis la mise à jour qui a rendu Tinder payant ?

Est-ce qu’on peut encore profiter pleinement du service proposé sans payer ?

Voici quelques éléments de réponse.

On a quoi au juste avec la version non payante de Tinder ?

Commençons par un petit rappel des grandes lignes de Tinder.

Tinder, c’est une application de rencontres pour mobile, qui a aussi été développée pour le web.

En gros, on peut soit télécharger l’appli sur son smartphone, soit y accéder via le site web, ou bien les deux à la fois.

Jusqu’en 2015, il n’y avait qu’une seule et même version de Tinder gratuit.

L’utilisateur pouvait donc profiter de toutes les fonctionnalités sans débourser un centime.

Chose rare dans le monde des sites de rencontres.

Tellement rare que ça détonnait un peu trop.

Du coup, le quatuor américain à l’origine du projet décide de faire une grosse mise à jour pour rendre Tinder payant.

Enfin, payant, oui et non.

En réalité la version payante, Tinder plus, est en téléchargement optionnel.

Dans les faits, on peut donc toujours utiliser la version non payante de Tinder.

Mais forcément, les fonctionnalités sont un peu plus restreintes qu’avec Tinder payant.

Alors concrètement, qu’est-ce qu’on peut faire avec Tinder sans payer ?

Le swipe à l’infini, c’est terminé

Déjà, sans Tinder payant, on est limité en terme de nombre de swipes.

La version de base de Tinder n’offre en effet “que” 50 swipes toutes les douze heures.

En gros, vous ne pouvez visiter que 50 profils.

Une fois votre quota épuisé, il vous faudra attendre douze heures avant de pouvoir utiliser à nouveau vos pouces pour swiper votre écran.

L’avantage, c’est que ça vous force à être plus sélectif et moins nonchalant dans votre navigation.

Hé oui, plus question de swiper machinalement !

Si vous n’utilisez que la version non payante, vous devez sélectionner soigneusement les profils que vous likez.

Et beaucoup d’utilisateurs disent que 50 profils toutes les douze heures, c’est suffisant.

C’est d’ailleurs ce que je fais et qui me permet de convertir en moyenne 3,5% de mes likes en Matchs et d’obtenir jusqu’à 3 rendez-vous par semaine.

Adieu super like à volonté

Outre cette limite de 50 swipes, la version basique de Tinder limite aussi les super like.

Un toutes les douze heures !

Le super like sert à indiquer à un profil que vous avez eu un vrai coup de coeur, et l’incite à visiter le vôtre.

Mais là encore, on pourrait se dire que ce n’est pas plus mal d’être limité sur ça aussi.

Ça évite aux cœurs d’artichaut de se laisser hypnotiser trop facilement.

Quoi de plus avec Tinder payant ?

Avec Tinder payant, la différence se fait surtout sentir au niveau de l’expérience utilisateur.

En gros, ça ne révolutionne pas vraiment la version originale.

Ça enrichit simplement le contenu de la version non payante de Tinder avec des options, assez sympa il faut bien l’admettre.

Swipez à volonté

Voilà la différence majeure de Tinder payant.

Tinder payant vous permet en effet de swiper autant de profils que vous voulez.

Ça veut dire que si vous voulez vous amuser à visiter 1000 profils pendant votre pause déjeuner, vous pouvez.

Dans ce cas, plus besoin d’être forcément sélectif, puisque vous pouvez utiliser le swipe à volonté.

Est-ce que ça augmente vos chances de faire des rencontres ?

Statistiquement, bien sûr que oui.

Plus vous likez de profils, plus vous avez de chances de faire une belle rencontre.

C’est mathématique.

Est-ce que c’est une bonne chose pour autant ?

Ça se discute.

Et ça tombe bien, on va en discuter un peu plus bas.

En attendant, je continue avec les options proposées par Tinder payant.

Plus de super likes

Vous l’aurez deviné, avec Tinder payant, on a droit à plus de super likes.

Cinq toutes les douze heures, pour être précis.

Si vous faites partie des cœurs d’artichaut évoqués plus haut, c’est l’occasion de vous exprimer.

Fini les pub

Avec Tinder payant, finie la publicité intempestive !

Alors que dans la version non payante la publicité peut gêner la navigation, la version payante les supprime totalement.

L’expérience utilisateur s’en trouve donc pas mal améliorée.

Un regret ?

Autre petit avantage non négligeable de Tinder payant : la possibilité de revenir en arrière.

Des fois, ça arrive de se tromper de côté en swipant.

On voulait liker le profil de cette jolie blonde qui vit à deux pâtés de maison.

Mais manque de bol, au lieu de faire glisser son doigt à droite, il a glissé à gauche.

Malheur !

Adieu jolie blonde voisine…

Même chose si l’on souhaite super like un profil mais qu’en zappant trop vite on ne fait que la liker.

Avec Tinder payant, vous pouvez revenir sur votre dernière action, dans un sens comme dans l’autre.

Pas mal si on est un peu maladroit, ou qu’on a du mal avec la gauche et la droite.

L’option passeport pour voyager

Cette option vous permet de ne pas limiter votre champ d’action aux 160 km définis par l’appli de base.

Si vous partez en vacances par exemple, vous pouvez adapter votre géolocalisation pour trouver des matchs partout dans le monde.

Pratique pour les globe-trotters donc.

Un boost offert par semaine

Enfin, la version payante de Tinder vous offre la possibilité d’utiliser un boost par semaine.

Le Tinder boost vous permet de promouvoir votre profil pendant 30 minutes, sur tous les smartphones des environs.

Tinder gold

Les likes sur Tinder étant anonymes, on peut savoir qui a liké notre profil seulement si on le like en retour.

L’option gold vous révèle qui a aimé votre profil, sans que vous n’ayez à entrer en contact au préalable.

Le hic : cette fonctionnalité n’est accessible que si vous avez déjà souscrit à Tinder payant.

Est-ce que ça vaut le coup de payer pour Tinder plus et Tinder Gold ?

Difficile de répondre objectivement à cette question, tant les avis sont partagés.

Beaucoup d’utilisateurs de la version non payante estiment que celle-ci est suffisante.

C’est particulièrement vrai si on habite une petite ville.

Avec 50 swipes par demi-journée, vous avez quand-même vite fait le tour.

Et vous n’êtes même pas sûr d’atteindre votre plafond !

Pour les grandes villes, même si le nombre d’utilisateurs est plus conséquent, cela ne signifie pas pour autant qu’il faut se ruer sur la version payante.

Moi qui habite Paris, j’arrive à obtenir 3 rendez-vous par semaine en utilisant Tinder et Bumble dans leur version gratuite (et encore je filtre pas mal…).

Autre problème avec Tinder payant : on n’est plus du tout sélectif.

Certains hommes se trouvent parfois dans un état de détresse émotionnelle.

Du coup, ils se retrouvent à liker des profils par dizaines, voire par centaines, pour espérer avoir un match.

Sauf que cette stratégie purement quantitative est loin d’être toujours payante.

Je dirais même que ça peut faire perdre plus de temps qu’autre chose.

En revanche, la limite imposée par l’appli de base se révèle être un peu plus gênante au niveau du classement Tinder.

Comme vous le savez peut-être, Tinder a instauré un système de classement en fonction du nombre de likes reçus.

Plus on a de likes, plus on squatte le haut du classement, et donc plus on est visible par les autres profils.

Ce qui, forcément, augmente le nombre potentiel de matchs.

En conclusion, je dirais que Tinder payant peut effectivement augmenter vos chances de match.

Je ne serais en revanche pas aussi catégorique quant au chiffre avancé de 60% de matchs en plus…

Et je dirais surtout que si vous galérez avec les rencontres sur internet, c’est que vous n’employez peut-être pas les bonnes méthodes.

Essayez par exemple de modifier un peu votre description et profil sur Tinder par exemple.

Alors avant de passer à Tinder payant, ça vaut quand-même le coup d’insister un peu sur la version de base !

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *