Tinder U : quand Tinder s’infiltre dans les campus des universités

tinder u campus university

Que vous soyez étudiant ou pas, vous n’avez pas pu passer à côté de Tinder U.

Cette version parallèle de Tinder a été lancée il y a quelques mois seulement.

Bien que jeune, elle fait pourtant déjà fureur au sein des universités américaines.

Mais qu’est-ce que c’est au juste, Tinder U ?

Est-ce que cette version est disponible en France, et comment y accéder ?

Et côté expérience utilisateur, ça donne quoi ?

Je vous dis tout sur Tinder campus, l’appli qui s’est infiltrée au coeur des universités du pays de l’Oncle Sam.

Tinder U : qu’est-ce que c’est ?

Tinder U est une sorte d’extension de la version originale de Tinder.

Comme vous le savez, Tinder propose de faire des rencontres amoureuses près de chez soi.

Et l’audience de base est plutôt large.

Mais comme si 50 millions d’utilisateurs dans le monde ne suffisait pas, la maison mère Match Group a décidé de rajouter une corde à son arc.

C’est ainsi qu’est né Tinder U, aussi appelé Tinder campus.

L’application spéciale universités a vu le jour le 21 août 2018, pour être exact.

Concrètement, il s’agit d’une version de Tinder exclusivement dédiée aux étudiants.

Avec ça, le but de Tinder était surtout de chouchouter son coeur de cible, à savoir les 18-24 ans.

Cette tranche d’âge constitue en effet la majeure partie des utilisateurs de Tinder.

Depuis quelques mois, les étudiants américains peuvent donc utiliser Tinder U pour faire des rencontres.

Tinder U, à quoi ça sert ?

Tinder U est donc une application dédiée aux rencontres au sein même des universités.

Ce qui inclut donc automatiquement les rencontres amoureuses bien sûr.

Mais la petite nouveauté, c’est que Tinder campus n’est pas uniquement dédié à ça.

À l’image de Bumble par exemple, on peut également faire des rencontres purement amicales sur Tinder U.

L’objectif est justement de mettre fin à l’isolement que connaissent la plupart des étudiants à leur arrivée en fac.

On a tous un jour connu cette situation, où on ne connaît personne à la rentrée.

Pas très agréable hein ?

Mais avec Tinder U, tout ça c’est fini !

L’application met en relation tous les étudiants inscrits dans la même université.

Mais ce n’est pas tout.

Car Tinder U ne se limite pas à une seule université, mais à tous les campus voisins.

Les étudiants peuvent donc se rencontrer, même s’ils ne font pas partie de la même fac.

Grâce à Tinder campus, ils peuvent également participer à des événements organisés par les différentes universités.

Les événements sportifs par exemple, dont raffolent les américains, sont une excellente occasion de rencontrer d’autres étudiants.

La direction de Tinder affiche d’ailleurs clairement sa volonté de “mettre fin aux rivalités entre universités”.

En facilitant les interactions entre les différents campus, Tinder U facilite donc le mélange des genres.

Les fonctionnalités de Tinder university

Grosso modo, ce sont les mêmes que dans le cadre de l’utilisation de Tinder classique.

L’interface de Tinder est exactement la même, et le principe des swipes est toujours bien présent.

Il faut toujours swiper à droite pour liker, et à gauche pour passer.

La différence, comme je vous le disais, c’est que les rencontres ne sont pas forcément amoureuses.

Tinder U serait plutôt destiné à briser la glace entre les étudiants fraîchement arrivés sur le campus, et les anciens.

Même si on peut évidemment y faire des rencontres amoureuses.

L’autre différence avec Tinder classique, c’est que le logo des universités s’affiche sur les profils.

En gros, on sait au premier coup d’oeil à quelle université appartient le profil suggéré.

Mais ce qui est présenté comme une force pourrait bien être une faiblesse en réalité.

Car la seule présence du logo de l’université en question est susceptible de dissuader les étudiants de swiper tel ou tel profil.

Et quand on sait à quel point les universités américaines sont dans la rivalité, on comprend d’où vient le problème.

On pourrait en effet être tenté d’éliminer volontairement un profil par principe, juste parce qu’il vient d’une université rivale.

Ce qui peut faire manquer de jolies rencontres potentielles.

Un peu dommage, pour une application qui se veut fédératrice, et qui prétend gommer les rivalités.

Les conditions pour accéder à Tinder U


Pour commencer, il faut bien sûr être étudiant pour accéder à Tinder campus.

Mais pas seulement.

Car l’application n’est pas ouverte à tous les étudiants sans distinction.

Déjà, il faut être étudiant dans une université des États-Unis.

Et c’est là qu’un autre critère de sélection entre en jeu.

Car tous les étudiants des universités américaines ne sont pas non plus acceptés sur Tinder U.

Il faut en effet étudier au sein d’une université américaine accréditée, l’équivalent des facs reconnues par l’État en France.

L’université doit également être à but non lucratif, et dispenser ses cours en amphithéâtre et salles de classe.

Concernant l’étudiant, il doit avoir choisi de suivre un cursus en 4 ans.

Sans doute par volonté de réguler un peu le nombre d’utilisateurs, qui serait trop important autrement.

Autre restriction de Tinder U : l’application n’est pour le moment disponible que sur IOS.

Mais si le succès est au rendez-vous, il est question qu’elle soit progressivement déployée sur Android.

Mais qu’en est-il de la version française de Tinder campus ?

Tinder campus : disponible en France ?

Avec toutes ces allusions aux États-Unis, vous devez bien vous douter de quelque chose.

Alors je vais confirmer ce que vous pensez.

Malheureusement, Tinder U est uniquement accessible aux étudiants américains pour le moment.

La version Tinder campus n’est donc pas encore disponible en France.

Je dis pas encore, car il est fort probable qu’une telle version soit déclinée en version française.

Mais j’aime autant vous prévenir que ça risque de ne pas être pour tout de suite.

Tinder U est en effet d’abord testée sur un petit échantillon d’étudiants, comme c’est le cas actuellement.

Et si le concept fonctionne de façon pérenne, alors l’appli sera sans doute déployée à l’échelle mondiale.

Après tout, l’histoire de Tinder est riche de rebondissements en tout genre.

Il y a donc fort à parier que Tinder U débarquera dans nos universités dans les années à venir.

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *