Est-il plus simple de séduire une fille étrangère qu’une Française ?

0 Partages

Célibataire ? Arrête de te faire rejeter par les femmes et deviens attirant ! Découvre les techniques les plus puissantes pour coucher rapidement avec une femme et la rendre amoureuse de toi sans que tu aies besoin d'être beau, riche ou intelligent (oui, c'est possible !)

Regarder Est-il plus simple de séduire une fille étrangère qu’une Française sur YouTube

Les livres et formations de Chrys :

Retranscription :

― Bonjour les players.

Il est 16 heures, c’est l’heure du podcast du goûter, en compagnie de mon ami et confrère Chrys du site drague académie.

Comment vas-tu, Chrys ?

― Ça va un peu, dépité par ton intro, toujours aussi pourrie.

― Je voulais faire une petite chanson, mais Chrys a refusé.

― Non, c’est mort.

― Donc, on va passer directement au podcast.

Je pense que c’est mieux.

― Restons sérieux.

Sinon après, tu vas perdre de l’audience.

― Du coup, aujourd’hui, on va parler du sujet les étrangères versus les Françaises.

Est-ce que les Françaises sont plus difficiles à séduire que les étrangères ?

Est-ce que Chrys les Françaises sont plus difficiles à séduire que les étrangères d’après toi ?

― Dans une certaine mesure, je dirais que oui.

Après étrangères, on comprend une large catégorie d’étrangères parce qu’il y a énormément de nationalités.

― Dans quel cas on va se situer ?

Est-ce que c’est une étrangère, par exemple, qui est en France et qu’on va séduire en France qui est déjà là ?

Est-ce qu’elle est juste en vacances ?

― Alors oui, je ne sais pas à ça, mais ça aussi c’est important.

Dans quel contexte tu rencontres une étrangère si c’est toi, l’étranger, en réalité ?

Parce que si c’est une étrangère que tu rencontres dans son pays, c’est toi l’étranger.

Dans ce cas-là, ça donne un côté exotique et c’est peut-être plus facile à ce niveau-là, surtout si tu es français parce que les Français ont une certaine aura à l’étranger, notamment dans des pays comme les États-Unis, le Brésil, l’Amérique du Sud en règle générale, dans pas mal de pays, même l’Asie.

― Tu ne penses pas que ce soit la même chose si c’est l’étrangère qui arrive en France.

― Non, c’est différent.

― C’est différent d’après toi.

― Ouais, ouais.

Après, il y a deux catégories d’étrangères en France.

Il y a les étrangères touristes qui sont là pour peut-être deux semaines, un mois, deux mois, trois mois.

Plus, elle est là pour une période, on va dire modéré et mieux c’est.

Parce que si elle est là pour par exemple une semaine, elle n’a pas forcément le temps de flirter.

Par contre, si elle est là pour trois mois, elle va avoir envie de flirter, crois-moi.

Du coup, elle aura envie de goûter local.

Il y a l’étrangère qui est en France depuis cinq, dix ans.

Donc celle-là, elle est acclimatée à la France, elle a goûté local déjà.

Puis, elle peut encore goûter local autant qu’elle veut.

Du coup, en fait, elle ressemble plus à une Française qu’à une étrangère en réalité.

Elle a plus un profil de Française que d’étrangère parce qu’elle est dans un contexte.

― Elle est acclimatée, elle a eu l’habitude de côtoyer des Français.

Donc du coup, il y a l’attractivité qui a beaucoup baissé.

― Le côté exotique, le côté nouveau n’est plus.

Donc ouais, c’est un peu comme une Française.

― Du coup, les étrangères qui sont installées là en France depuis assez longtemps.

― Cinq ans, dix ans, même trois ans.

― Versus l’étrangère qui est là pour une courte période.

Effectivement, j’ai eu plusieurs expériences comme ça, surtout des Américaines, et c’est vrai que ça va très vite.

Je ne sais pas tu as eu des expériences par rapport à des étrangères.

― Avec des Erasmus et tout ça.

Bien sûr, bien sûr.

C’est pour ça que je parle d’expérience.

C’est pour ça que j’arrive à catégoriser les différences.

C’est que j’ai de l’expérience avec les étrangères qui restent à peu près une semaine ou deux et qui sont très difficiles à rencarder.

Alors, ça ne veut pas dire que ça ne peut pas se faire, mais c’est un peu plus compliqué parce qu’elle doit visiter tel endroit, surtout si elle est à Paris, il y a tellement de choses à visiter.

Elle doit aller à tel endroit, à tel endroit, à tel endroit.

Alors, il faut qu’elle te fasse une place dans son planning.

Et elle n’est pas forcément là dans l’optique de rencontrer quelqu’un alors que quand elle est là pour trois mois, six mois, elle a beaucoup plus de temps dans son emploi du temps et du coup, elle est vraiment là pour goûter local.

Dans ces cas-là, si une fille est là, par exemple depuis trois semaines ou même moins, elle peut être là depuis une semaine ou deux, mais qu’elle est ici dans l’optique de rester plusieurs mois en général, c’est beaucoup plus simple à rencarder.

C’est beaucoup plus simple à Fcloser si on peut utiliser le jargon un peu de la communauté de la séduction.

Le jeu de séduction est-il différent entre une étrangère et une Française ?

― Du coup, est-ce que le jeu de séduction va être différent quand tu vas rencontrer une étrangère qui est là depuis deux semaines versus une étrangère qui est là depuis, on va dire deux ans.

Est-ce que tu peux y aller en mode speed séduction versus une étrangère qui est là depuis deux ans et tu vas plus en mode normal ?

― Je dirais que ce n’est pas tant le jeu de séduction, parce que le jeu de séduction, il est toujours un peu le même.

Après, il y a une certaine calibration à avoir avec chaque femme.

Donc, ton jeu de séduction, il est toujours un peu le même et toujours un peu différent.

Tu vois ce que je veux dire ?

― Est-ce que tu peux sauter des phases ?

Parce que si la nana a déjà envie de t’embrasser rapidement, après tout ce qui est conforme et tout, tu peux le zapper tout ça.

― Mais ça pour moi, c’est de la calibration.

Ce n’est pas du jeu de séduction, tu t’adaptes en fonction de la personne.

Par exemple, si elle parle étranger, forcément, tu vas avoir un jeu de séduction un peu différent que ce que tu aurais eu avec une fille qui parle le français, donc il y a toujours une calibration à avoir.

Après, c’est vrai qu’avec les étrangères, ça peut aller beaucoup plus vite.

Mais encore ça dépend de quelles étrangères on parle.

Parce que si on parle d’une Asiatique, d’une Chinoise ou d’une Indienne, c’est beaucoup plus difficile.

En règle générale, en tout cas, je fais une généralité.

Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas des exceptions.

Mais, ce sera beaucoup plus difficile que même une Française.

― Et c’est vrai que du coup, il faut s’adapter aussi aux pays où on rencontre l’étrangère.

Nous, on en France évidemment, on a à peu près les mêmes codes de séduction que les filles européennes que les Américaines.

Donc, ça peut aller.

Mais si effectivement tu tombes sur une Asiatique, peut-être que là, il va falloir un peu mieux calibré.

― C’est un autre gibier, comme on dit.

Du coup, en effet, il faut avoir une certaine expérience des Asiatiques pour pouvoir séduire des Asiatiques, je pense.

Parce qu’elles ne se séduisent pas exactement de la même manière qu’une Occidentale.

C’est pareil pour une Sud-américaine.

Même si je préfère séduire une Sud-américaine, qu’une Asiatique.

Enfin, je pense que c’est plus facile.

Après les Asiatiques, ça dépend aussi de quel pays d’Asie.

On a surtout, je pense en France des Chinoises, peut-être des touristes japonaises, etc. et c’est assez difficile avec ce genre de fille-là.

Enfin pour moi, après ce n’est peut-être pas difficile pour tout le monde, mais je sais que ce sont des filles un peu plus puritaines que par exemple les Sud-américaines qui dégagent une grosse sensualité et avec qui souvent c’est assez rapide si tu leur plais déjà à la base.

Pareil, les Sud-américaines par contre, le désavantage, c’est que si tu n’as pas l’habitude d’aller vite, tu peux les refroidir.

Tu vois ce que je veux dire.

C’est-à-dire qu’avec une Française, tu vas te dire : il va me falloir peut-être deux ou trois rendez-vous.

Alors qu’une Sud-américaine, globalement, c’est presque si on ne chope pas au premier rendez-vous, s’il n’y a pas au moins un baiser au premier rendez-vous avec roulage de pelle, en général elles vont aller sur le mec suivant qui est plus sexué à leurs yeux.

― Alors moi, j’ai eu beaucoup d’expérience de Sud-américaines qui limite m’engueulaient.

Elles m’ont engueulé parce que je n’y allais pas alors que c’était le premier rendez-vous.

Du coup, je n’étais un peu, pas choqué.

Mais ça m’a un peu surpris parce que je n’avais pas l’habitude à l’époque, quand j’ai commencé à séduire les étrangères, à avoir ce type de réaction.

Les Africaines VS Les Sud Américaines

Du coup, tu as eu beaucoup d’expérience aussi avec des Africaines.

Est-ce que c’est le même type de filles qu’en Amérique du Sud par exemple ?

― Non, non, non, non, les Africaines.

En fait, ça dépend beaucoup.

Les Africaines, c’est assez compliqué parce qu’il y en a beaucoup qui sont très dans la religion.

Donc avec celles-ci, c’est assez difficile de coucher rapidement, même au troisième rendez-vous, pas toutes.

Après, il y en a aussi qui sont beaucoup plus libérées.

En fait, ça dépend beaucoup du pays.

Ça dépend beaucoup de la religion.

Ça dépend beaucoup où elles ont grandi.

Parce que les Africaines, de quelles elles africaines on parle.

On parle des Françaises d’origine africaine ou des Africaines du pays qui viennent en France pour les études ou pour travailler.

Ça dépend aussi le niveau d’éducation.

En fait quand on parle d’Africaines, c’est un monde très large.

On ne peut pas catégoriser tous les Africains dans le même panier.

C’est très compliqué.

Finalement, c’est comme les étrangères, on peut dire, les Sud-américaines sont globalement comme ça.

On s’approchera de la vérité, même si il y a peut-être certains pays en Amérique du Sud où coucher rapidement comme au Brésil, c’est très simple et d’autres où coucher rapidement, c’est un peu plus compliqué.

Les Asiatiques

Derrière, il y a des étrangères qui viennent d’Asie et pareil les Asiatiques, il ne faut pas confondre la Chine et les Philippines par exemple, ou la Thaïlande.

Ce sont deux pays complètement différents où tu as un pays qui est assez conservateur, où les filles ne coucheront pas forcément dès le premier soir, ni le deuxième soir, ni même parfois le troisième, et ne coucheront pas forcément avec un homme s’il n’offre pas des garanties et qui ne rentre pas dans la boyfriend zone.

Elles ne coucheront pas avec lui.

Alors que dans d’autres pays, elles n’en ont rien à foutre.

Elles coucheront avec toi facilement si tu leur plais et si tu ne fais pas de grosse erreur.

Les Européennes

― Après, globalement, je dirais plutôt, je ne sais pas ce que tu en penses, mais les étrangères d’Europe peuvent être séduites un peu de la même manière qu’en France finalement.

C’est un peu les mêmes codes.

Je ne sais pas ce que tu en penses.

Alors que si j’ai envie de draguer ou séduire une Américaine, une Sud-Américaine, une Asiatique ou une Africaine, c’est un peu différent.

Alors que finalement, les européennes, c’est comme si tu es la France en termes de séduction.

― Pas tout à fait.

― Parce que moi, je suis sorti avec des Russes, des Ukrainiennes, je n’ai pas vu de grand changement par rapport aux Françaises.

― Moi, je pense que malgré tout, surtout l’Europe de l’Est, il y a quand même une certaine différence.

Je pense que les Européennes de l’Est, alors moi je n’ai pas une grande expérience dans les Européennes de l’Est parce que ce n’est pas trop mon marché cible, mais d’après ce que j’ai entendu, elles sont quand même beaucoup moins sélectives que les Françaises.

Puis malgré tout, il y a le fait qu’elles ne soient pas chez elles, qu’elles soient loin de chez elles.

Ça enlève une certaine pression sociale.

C’est-à-dire que la fille qui est par exemple de Lyon, qui rencontre à Lyon, dans la rue ou ailleurs, le mec qu’elle rencontre, il peut potentiellement connaître des personnes qu’elle connaît aussi.

Il peut y avoir une connexion.

Du coup, elle peut être un peu plus prudente alors que l’Ukrainienne qui vit en France à Paris, qui ne connaît absolument personne, elle se sente plus en sécurité par rapport à sa réputation, ce qui fait qu’elle peut s’autoriser plus de choses.

Je pense, en tout cas.

Les régionales

― J’ai remarqué, même à l’intérieur du pays, entre régions, il peut y avoir aussi ce même phénomène qui apparaît.

Par exemple entre un Parisien et une fille du Sud, il peut y avoir aussi ce petit truc, un mode tu es un peu un étranger, alors qu’au final je suis français.

Par exemple, je vais être attiré par les filles du Sud parce qu’elles ont ce côté un peu caliente, c’est le Sud, c’est le soleil avec l’accent qui va bien.

Il y a aussi du coup, cette attractivité que je n’aurais pas spécialement avec une Parisienne.

Donc, il y a un peu ce côté exotique qu’on retrouve.

― Peut-être.

Le côté étranger, ça peut être à double tranchant dans ces coins-là, puisque certaines aiment beaucoup, peut-être aussi les Parisiens, parce qu’elles sont de province.

Et il y a aussi des filles qui sont un peu plus méfiantes vis-à-vis des étrangers.

Après, dans certains pays, j’en ai fait pas mal l’expérience, c’est quand on part dans certains pays en tant que Français, on profite d’une aura qu’on n’a pas en France.

L’aura Française

On est un peu le français.

― La french touch.

― Tu vas dans un pays, aux États-Unis par exemple, quand tu vas avoir un rencard, tu vas embrasser une Américaine, la première chose qu’elle va dire à ses copines est : tiens, j’ai embrassé en français.

Ce qui fait qu’en fait tu grimpes en valeur en effet par rapport à certaines étrangères.

Ce sera plutôt en Amérique, je pense, et en Asie aussi.

Mais dans certains pays en effet, il y a ce côté ouais tu es Français.

― Mais je pense que c’est même mondial, l’aura française est mondiale.

Dès que tu vas aller dans un autre pays, tu l’auras de toute façon.

― L’aura, tu l’auras.

On est un peu l’équivalent en fait de l’Italie en France ou même de l’Américain en France.

Si une fille, elle va rencontrer un Américain, elle va dire à ses copines : tiens, j’ai rencontré un Américain.

Ce qui n’est pas le cas si elle rencontre un Belge ou un Suisse.

Les Belges ont beaucoup moins d’auras que les Américains.

Donc, ça, c’est un avantage.

Quand tu es français, c’est qu’à l’étranger, il y a une certaine facilité.

Bien sûr, c’est à tempérer, c’est un tout.

Ce n’est pas parce que tu es français que tu vas forcément choper tout ce qui bouge.

Si tu es gros, je ne sais pas tu pues de la gueule, tu as les dents pourries.

― Tu es mal habillé.

― Peu importe, le fait d’être français, ça ne t’aidera pas beaucoup, mais c’est un plus.

― Tu auras juste l’accent qui pourra t’aider.

― Ouais, l’accent, c’est déjà pas mal.

Mais si tu as tout un tas de trucs qui te handicape à la base, ce sera compliqué, même si tu es français.

Par contre, si tu es plutôt mignon, bien habillé là, le fait d’être français, ce sera un bon plus quand même, surtout si tu parles la langue.

Si tu parles la langue, tu vas la parler avec l’accent français.

Dans la plupart des pays où je suis allée personnellement, les étrangères aiment l’accent français.

Quand tu parles en espagnol, en portugais, en anglais, peu importe, elles aiment l’accent français.

― Ça a un petit côté mignon, un petit côté charmant.

― Ouais.

Alors, ce n’est pas charmant pour nous.

Parce que moi, personnellement, quand je parlais espagnol ou portugais ou anglais, j’ai l’impression que c’est bidon.

J’ai l’impression d’être ridicule, mais ça passe bien à l’étranger, ça passe bien aux oreilles des étrangères.

― Bref, tout ça pour dire qu’au final, on a quand même de la chance d’être français.

― Oui, surtout si on voyage beaucoup.

― Si on voyage beaucoup et si on veut séduire des étrangères en France.

― Si vous êtes Français, profitez-en, allez voyager, partez un peu partout.

― C’est ça.

Par rapport à ça, dites-nous en commentaire si vous avez rencontré des étrangères et comment ça s’est passé.

Sur ce, on vous dit à la prochaine.

Ciao, ciao !

― Ciao !

0 Partages

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

>
Success message!
Warning message!
Error message!
Je te montre comment coucher rapidement avec une femme et trouver l'amour

Couche avec cette fille qui te plaît grâce à l'attraction

Découvre comment quelques techniques d'attraction simples à mettre en place peuvent te permettre d'attirer les femmes que tu désires, obtenir plus de relations sexuelles et te mettre en couple avec cette fille qui te plaît.