Comment faire un bon cunnilingus

réussir à bien faire un bon cunnilingus

Comment bien faire un cunnilingus ? Comment exciter sa partenaire avec la langue ? Si vous souhaitez enfin avoir la réponse à cette question, cet article est fait pour vous.

Le cunnilingus est une étape importante des préliminaires comme peut l’être le doigtage.

Importante, certes, mais pas obligatoire.

J’y reviendrai…

Toutefois, pour ceux qui désirent secrètement devenir un as du cunni, je vous propose de voir ensemble quelles sont les bonnes pratiques et méthodes à adopter pour donner un maximum de plaisir à votre compagne (l’amenant même parfois jusqu’à l’orgasme) et lui faire accepter certaine pratique sexuelle qu’elle n’aurait jusqu’alors pas oser, comme l’annulingus ou la sodomie.

Comment faire un cunnilingus : conditionnement

Vous commencez à comprendre de quoi il en retourne.

Tout est une question de conditionnement.

Plus vous mettrez la fille dans un état propice à se laisser aller au plaisir de la chair et plus vous augmenterez vos chances qu’elle ait un orgasme au cours des préliminaires (orgasme clitoridien) ou de la relation sexuelle (orgasme vaginal).

Donc, avant de commencer votre cunnilingus, pensez à bien la conditionner.

Par exemple, l’ambiance qui englobera vos ébats amoureux jouera un rôle essentiel sur l’état psychologique de la fille et donc indirectement sur son état d’excitation.

Si vous faites cela chez vous, utilisez les sens de votre partenaire comme alliés.

Lumière tamisée (vue), musique d’ambiance (ouïe), encens parfumé (odorat) vous permettront de la mettre à l’aise, de la détendre et de la faire penser à rien d’autre qu’au moment présent.

Viendra alors le moment des préliminaire, l’étape 3 définie dans l’article sur comment bien faire l’amour.

Il sera temps pour vous de réaliser un cunnilingus dont elle se souviendra toute sa vie.

Faire un bon cunnilingus à sa partenaire

comment faire un cunnilingus

Un bon cunnilingus est équivalent à une fellation puissance 10.

En effet, le clitoris a bien plus de terminaisons nerveuses que le gland d’un homme.

De plus, les corpuscules de Krause (capteur sensoriel du plaisir) sont bien plus nombreux sur le clitoris que sur le pénis. 8 000 contre 4 000.

Les corpuscules de Krause sont des capteurs érectiles sensibles à la température et à la pression.

De ce fait, vous devez manipuler le clitoris de votre partenaire avec délicatesse.

Lorsque celui-ci est stimulé efficacement, vous avez environ 40% de chance de provoquer un orgasme clitoridien. Celui-ci monte à 90% lorsque c’est la fille qui stimule elle-même cette zone.

En effet, elle connait son corps mieux que quiconque et par voie de conséquence elle sait parfaitement ce qui lui procure du plaisir et ce qui ne lui en procure pas. À noter également qu’il faut généralement entre 5 à 20 minutes à une fille pour atteindre un orgasme clitoridien.

Que ce soit avec votre copine, votre sex friend ou avec un plan d’un soir, vous vous devez de respecter l’étape du cunnilingus si vous décidez d’y aller. En effet, le cunnilingus n’est pas une obligation. Ne vous sentez pas obligé de passer du temps dessus. Personnellement, j’oublie cette étape sur les filles d’un soir. Je ne connais pas assez la fille pour tenter l’aventure (risque d’IST). Cependant, si vous décidez de lui faire un cunni, la réciprocité pourrait rentrer en jeu et vous voir offrir en retour une magnifique fellation.

Comment réussir un cunnilingus : les techniques

techniques de cunnilingus

Comment réussir un cunnilingus ? Chaque femme est différente et donc chacune d’entre elle ressent du plaisir différemment.

Les techniques décrites ici devront donc s’ajuster aux filles que vous rencontrez.

Écoute et réactivité seront de mise.

Utilisez ces techniques et regardez sa réaction.

Si vous sentez qu’elle ne réagit pas spécialement, soyez réactif et changer votre façon de faire.

Techniques 1 de cunnilingus : la préparation

Avant de commencer votre cunnilingus, vous pouvez par exemple commencer par stimuler (en caressant ou en léchant) les zones érogènes présentes aux alentours de l’orifice vaginal sans toucher le clitoris de la fille.

Une fois stimulées, son clitoris devrait être plus apte à recevoir vos caresses buccales.

Techniques 2 de cunnilingus : l’alphabet

Elle consiste à réaliser des mouvements avec votre langue sur le clitoris en décrivant les lettres de l’alphabet.

Dès que vous tombez sur une lettre qui excite votre partenaire, gardez-la puis mixez ce mouvement avec une légère pression sur le clitoris à l’aide du bout de votre langue.

Certaines femmes préfèrent qu’on leur suce le clitoris.

Essayez de leur donner du plaisir de cette manière et regarder attentivement leur réaction pour réagir rapidement si cela ne lui convenait pas.

Technique 3 de cunnilingus : stimulation interne/externe

L’entrée du vagin est composée de nombreuses terminaisons nerveuses.

La sensibilité au toucher est donc plus importante à ce niveau.

Par une stimulation linguale sur cette zone, vous serez en mesure d’exciter une fille rapidement.

Vous pouvez également effectuer de légères pressions avec votre langue pour accentuer la sensation de plaisir.

Ajoutez à cette stimulation interne une stimulation externe clitoridienne par de légères caresses sur le clitoris de la fille.

Techniques 4 de cunni : stimulation externe/interne

Il s’agit de l’opposé de la technique 3.

Au lieu de stimuler l’entrée du vagin avec votre langue, vous allez, grâce à vos doigts, atteindre les différentes zones érogènes de son vagin : point A, C, G et P.

En parallèle, vous devrez lécher ou sucer le clitoris de votre partenaire pour lui procurer encore plus de sensation et lui faire atteindre l’orgasme.

Technique 5 de cunni : succion, léchage et tapotage

Aspirez le clitoris de votre partenaire dans votre bouche puis lécher et tapoter le avec délicatesse.

Position cunnilingus

Tout comme le sexe pur avec pénétration, il existe également des positions dédiées à la pratique du cunnilingus.

Essayez en quelques une et voyez laquelle préfère votre partenaire.

  • Le face sitting : cette position sexuelle consiste à s’assoir sur le visage de son partenaire. Allongé sur le dos, votre partenaire se tient assise sur votre visage (face à vous ou dos à vous), ses jambes pliées des deux côtés de votre tête.
  • Le 69 : bien connue de tous, cette position ressemble de près à un face sitting à la différence que la fille est allongée sur vous, la tête en direction de votre pénis pour un plaisir oral-génital mutuel.
  • La langue de chat : votre compagne est assise sur le dos, les jambes écartées. Vous êtes agenouillé par terre ou allongé sur le ventre, votre tête entre ses cuisses. Par des petits coups de langue sec et rapide, faites sortir le clitoris jusqu’à ce qu’il durcisse.
  • Debout : la fille est debout et vous agenouillé, la tête tournée vers son vagin.
  • La levrette : votre partenaire est à quatre pattes et vous à genou derrière elle.

Un bon cunnilingus nécessite de la patience, de l’implication et de l’application.

L’erreur serait que vous vous arrêtiez au moment où elle commence à mouiller.

Ce n’est pas parce qu’une fille mouille qu’elle est forcément excitée.

Certains indicateurs peuvent vous laisser supposer qu’elle est sur le point d’avoir un orgasme clitoridien grâce à votre cunnilingus : contractions vaginales, cambrement, expressions du visage changeant, gémissements etc.

Avec de l’expérience et l’envie farouche de donner à votre partenaire un orgasme clitoridien, vous augmenterez considérablement vos chances d’offrir à votre compagne le plus beau cunnilingus de son existence.

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *