Comment faire une sodomie

comment faire une sodomie

Comment faire une sodomie ? Comment s’y prendre pour qu’une fille accepte une sodomie ?

Si vous êtes sur cet article, c’est que vous vous êtes sûrement déjà posé la question ou que vous vous la poserez dans le futur.

Et cela est tout à fait normal.

À travers cet article, nous allons voir comment mettre toutes les chances de votre côté pour :

  • Qu’une fille accepte de se faire sodomiser.
  • Que la sodomie ne soit pas tuée dans l’œuf.
  • Que la sodomie se passe bien et permette de faire jouir une fille.

Pour rappel, une sodomie est un rapport sexuel qui consiste en la pénétration de l’anus de la partenaire avec le pénis.

Même si l’utilisation d’un godemiché fait également référence à une sodomie.

Que l’on se mette d’accord avant de commencer, je ne parlerai ici que de pénétration pénis anus.

Aussi, je ne parlerai de sodomie que dans le cadre de relations hommes-femmes et non de relation bisexuelle ou homosexuelle.

À travers la technique du Cryptogramme vous allez découvrir :

  • Comment prendre le contrôle des pensées d'une femme pour l'exciter et l'inciter à coucher avec vous.
  • Comment rendre une femme totalement accro et folle de désir pour vous et ceci même si cette femme est votre amie.
  • Les 4 points cardinaux du désir pour augmenter vos probabilités de coucher avec plus de femmes.

Bien, maintenant que le cadre a été défini, répondons aux questions que vous vous posez pour faire une bonne sodomie à une fille.

Comment convaincre une fille de pratiquer la sodomie

La première étape dans notre quête de sodomie est de convaincre la fille de la pratiquer.

Vous allez devoir la faire changer d’avis sur cette pratique sexuelle.

Parfois les femmes ne seront pas réticentes et vous diront d’elles-mêmes qu’elles aiment ça, mais la plupart du temps elles ne vous le diront pas, soit parce qu’elles trouvent cela étrange d’en parler ou tout simplement parce que ce n’est pas quelque chose à laquelle elles ont pensé ou que cela les répugne.

Si l’envie vous démange de pratiquer la sodomie, voici quelques conseils à retenir :

Amener le sujet : « sodomie »

La première chose que vous pourriez faire, avant de passer à l’acte (ne le faites jamais durant l’acte sexuel), est d’en parler franchement avec la fille. Pour amener le sujet, demandez-lui simplement son fantasme ou ses envies en matière de sexe.

Normalement, la fille devrait vous retourner la question.

Profitez-en alors pour lui dire que vous aimez bien la sodomie.

Demandez-lui si c’est quelque chose qu’elle a déjà pratiqué dans le passé, si oui, est-ce que cela lui a plu, si non, est-ce que c’est quelque chose qui la tente et qu’elle a envie de tester.

Comment faire une sodomie : soyez sincère

Chose importante également.

Ne mentez pas sur vos compétences ou votre passé.

Que vous l’ayez ou non déjà fait, dite-le lui en toute franchise.

  • S’il advenait qu’elle et vous ne l’ayez jamais fait, cela pourrait ressouder davantage les liens qui vous unissent en créant un puissant point en commun.
  • S’il advenait qu’elle ne l’ait jamais fait mais que de votre côté la sodomie est une pratique que vous avez déjà testée, alors parlez-lui de votre expérience et des bons ressentis que les femmes ont eus au moment de l’acte. Cela lui permettra de se projeter dans l’acte par visualisation et de ressentir légèrement le plaisir que cela pourrait lui procurer.
  • S’il advenait qu’elle ait déjà testé la sodomie mais que ce n’est pas votre cas, alors dites le lui franchement. Toutefois, la fille ne doit pas ressentir que c’est un objectif qui accapare votre esprit jusqu’à vous empêcher de dormir. Si vous vous montrez trop pressant ou trop insistant, cela pourrait décourager la fille de pratiquer la sodomie en votre compagnie.

Comment faire une sodomie : rassurez la fille

Enfin, à une fille qui n’a jamais pratiqué de sodomie, rassurez-la au maximum.

Il se pourrait par exemple qu’elle ait peur que cela lui fasse mal.

Dans ce cas, voici ce que vous pourriez faire :

  • Si vous avez déjà pratiqué la sodomie : expliquez-lui que vous savez comment vous y prendre et que s’il advenait qu’elle ait mal durant l’acte, alors vous arrêteriez automatiquement. Son plaisir passant avant le votre.
  • Si vous n’avez jamais pratiqué la sodomie : dans ce cas, cela pourrait être un bon prétexte pour rechercher ensemble des informations sur la pratique de la sodomie (sur le net ou via des bouquins) puis de tester cela ensemble. Rappelez-vous, essayez toujours de mettre en avant les aspects positifs de la sodomie. Dans notre cas, vous pourriez par exemple lui dire que :
    • Cela pourrait vous faire passer un bon moment.
    • Cela pourrait être drôle et amusant.
    • Elle aime certainement ça mais qu’elle ne le sait pas encore. Qu’elle est peut-être une future accro de la sodomie.

Comment amener la sodomie durant l’acte sexuel

Bien, à ce stade, vous devriez, vous et la fille, avoir parlé de sodomie et vous êtes mis d’accord sur un test grandeur nature.

Notez, avant de poursuivre, que certains plans d’un soir ne verront aucun inconvénient à se faire sodomiser, à condition cependant que vous vous y preniez bien.

Donc, que ce soit avec une fille que vous connaissez bien et avec qui vous avez eu une discussion ou avec un plan cul, retenez que la sodomie doit être amenée avec le plus de tact possible.

Mais alors, me demandez-vous, comment faire pour qu’une fille accepte notre demande de sodomie ?

Là, il y a deux écoles qui s’affrontent :

  • Ceux qui vous diront d’attendre que la fille vous accueille à anus ouvert dans sa forteresse en faisant attention à ses regards, ses gémissements etc.
  • Ceux qui vous diront de l’exciter un maximum pour venir frapper à la porte, rentrer (en n’oubliant pas de vous essuyer les pieds sur le paillasson s’il vous plait) et faire comme chez vous (en n’oubliant pas de la remercier de son invitation).

Je suis de ceux qui font plutôt partie de la deuxième école.

En effet, pris dans leur plaisir, les filles ne penseront pas toujours à la sodomie.

Du coup, les attendre n’est pas pour moi la meilleure solution.

Je préfère les exciter au maximum, par les préliminaires et l’acte sexuel, et lorsque je les sens près de la jouissance, je commence à m’aventurer près de leur petit trou noir.

En effet, il ne faut absolument pas venir frapper à son anus au tout début.

Commencez plutôt par l’exciter par un cunnilingus, un anulingus, des doigts, des baisers et des léchouilles sur ses zones érogènes avant de partir au front.

Comment faire une bonne sodomie

Une fois le terrain préparé, il est temps de passer à l’acte et de sodomiser votre partenaire.

Toutefois, n’y allez pas comme un bourrin. N’allez pas enfoncer votre revolver dans son anus aussi vite que Lucky Luke.

Soyez délicat. Utilisez un lubrifiant pour parfaire la pénétration.

Une fois devant son anus, écoutez sa réaction.

Si elle ne vous dit rien, alors allez-y doucement. Vos va-et-vient doivent, au tout début, se faire lentement, sans à-coups.

Vous pouvez également vous laisser guider par le rythme de la fille.

Une fois son anus habitué à votre sexe, accélérez légèrement la cadence.

Pensez également à ne pas rester trop longtemps dans son anus.

De temps à autre, ressortez pour pénétrer à nouveau son vagin ou lui faire des préliminaires.

Comment finir une sodomie

Bien, et une fois la sodomie finie, comment cela se passe ? Deux cas de figure :

  • La sodomie sonne le glas du rapport sexuel.
  • La sodomie n’était qu’un moment de votre rapport sexuel.

Mais finalement, il se passe la même chose pour les deux cas de figure.

En effet, lorsque vous voulez sortir de son anus, il va falloir le faire délicatement, sans précipitation.

Une fois votre sexe à l’air libre, il se peut que des excréments viennent s’attacher à la capote.

Que cela soit le cas ou non, changez de capote si vous désirez réaliser une pénétration vaginale (Dixit Mr propre) et jetez rapidement la capote usagée à la poubelle.

Ensuite, blottissez-vous contre la fille (si ce n’est pas un plan d’un soir) et recommencez si l’envie vous reprend.

Nous venons de voir que réaliser une sodomie n’était finalement ni plus ni moins basé sur la tension sexuelle.

Plus une fille sera excitée, plus celle-ci sera réceptive à se laisser tenter par une sodomie.

Pensez également à toujours bien rester à l’écoute des sens de votre partenaire pour vous adapter en conséquence.

Richard, the Dark Side

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *