Libertinage : le jeu en vaut-il la chandelle ?

0 Partages

SOUHAITES-TU ATTEINDRE TON PLEIN POTENTIEL SEXUEL ET
RENDRE LES FEMMES COMPLÈTEMENT ACCROS AU SEXE AVEC TOI ?

Le libertinage, tout le monde en a déjà entendu parler.

Et pour cause : c’est une pratique qui ne date pas d’hier !

Du XVIIe siècle jusqu’à aujourd’hui, elle a traversé les époques.

Toutefois, ce qu’on considère comme du libertinage aujourd’hui est assez différent d’autrefois.

Au XVIIe siècle, on qualifiait de libertinage toute pratique sexuelle qui n’était pas conforme aux mœurs de l’époque.

Et les mœurs de l’époque étant beaucoup, BEAUCOUP plus conservatrices qu’elles ne le sont aujourd’hui, vous étiez qualifié de libertin assez facilement.

Casanova, par exemple, était considéré comme un libertin en raison de la multitude de partenaires sexuelles qu’il a eues.

En quelque sorte, nous sommes tous un peu des « libertins » aux yeux de l’époque où le qualificatif est apparu…

Mais aujourd’hui, c’est différent.

Le libertinage a toujours la même définition : elle qualifie la transgression des mœurs…

Mais des mœurs de notre société actuelle.

Or :

  • la recherche du plaisir sexuel,
  • connaître plusieurs partenaires (hors mariage bien entendu),
  • s’adonner à certaines pratiques plus extraverties que la simple position du missionnaire, la lumière éteinte et les volets fermés.

Tout cela est devenu la norme aujourd’hui.

Par conséquent, le libertinage tel qu’on l’entend maintenant signifie plutôt qu’on se livre régulièrement à une ou plusieurs pratiques sexuelles peu conventionnelles.

Exhibitionnisme, voyeurisme, échangisme, mélangisme ou autre pratique en groupe.

Désolé de vous décevoir, mais si vous pensez que vous êtes un libertin parce que vous avez pécho 30 gonzesses sur Tinder cette année, vous vous gourez !

Être libertin, c’est autre chose.

Ça demande d’explorer ses désirs inavouables et d’élargir (de beaucoup) sa zone de confort sexuelle.

C’est un autre monde que celui de la séduction.

Une autre aventure aussi !

Est-ce que se lancer dans le libertinage vaut le coup ?

Pour beaucoup, oui.

Au moins à un certain niveau.

Toutefois, ce n’est pas fait pour tout le monde et il y a quelques mises en garde…

Je vais vous expliquer tout cela plus en détail.

Le libertinage aujourd’hui

La bonne nouvelle pour qui serait tenté par l’aventure, c’est qu’il n’a jamais été aussi facile de débuter dans le libertinage.

Pendant longtemps, celui-ci était réservé à une petite élite.

Puis, plus récemment, comme il se pratiquait essentiellement dans les clubs libertins (ou avec un réseau rencontré dans des clubs), il fallait fréquenter ces endroits.

Le hic :

  1. c’était difficile, à moins de vivre dans ou à proximité d’une grande ville pour y fréquenter ce genre d’établissement le soir,
  2. les célibataires qui y venaient seuls étaient rarement les bienvenus – il fallait être accompagné d’une partenaire prête à vous accompagner, que ce soit votre femme, votre copine ou une sexfriend.

Mais avec l’apparition des sites de rencontres libertines, les choses ont changé :

  • plus besoin de fréquenter les clubs,
  • plus besoin d’être accompagné.

Ce nouvel intermédiaire vous permet d’entrer facilement en contact avec des personnes libertines et de les rencontrer.

Aujourd’hui, il existe quelques sites libertins sur le net.

Vous avez notamment dû entendre parler de Wyylde (anciennement NetEchangiste.com), qui est une référence en la matière.

Je ne rentrerai pas trop dans les détails, d’autant plus que d’autres articles expliquent très bien ce qu’il faut savoir sur le site de rencontres libertines Wyylde, mais je reviendrai plus loin sur les différents moyens de se lancer dans le libertinage.

Êtes-vous fait pour le libertinage ?

Le libertinage, donc, ne consiste pas simplement à enchaîner les conquêtes.

Certes, si vous vous lancez dans cet univers, vous allez probablement les enchaîner les unes après les autres…

Mais le but n’est pas juste de « tremper le biscuit » et élargir son palmarès.

Devenir libertin, c’est aspirer à explorer sa sexualité au-delà des conventions.

Il faut vouloir s’adonner à des pratiques que vous aimeriez faire, mais auxquelles vous n’avez jusque-là jamais osé vous livrer.

Et je ne parle pas de pratiques devenues relativement « courantes », comme la sodomie ou l’anulingus avec sa copine…

Non.

Je parle de pratiques qui transgressent réellement les mœurs actuelles.

Si vous êtes satisfait d’une sexualité « vanille », c’est-à-dire classique (une seule partenaire et des pratiques sexuelles relativement courantes), alors vous n’avez pas besoin de découvrir ce nouveau monde.

Vous y trouverez peu de bénéfices.

Par contre :

  • si vous ne vous sentez pas tout à fait comblé sexuellement,
  • si les rapports sexuels classiques ne vous stimulent pas assez,
  • si vous avez des désirs que vous voudriez explorer, des fantasmes que vous désireriez assouvir (sexe à plusieurs, coucher avec une femme devant son mari, coucher immédiatement avec une pure inconnue ou autre),
  • si vous sentez que votre sexualité actuelle ne vous satisfait plus, qu’il faut un « truc » différent, de nouveau, de plus pimenté…

… Alors vous lancer dans l’aventure est plus que recommandé !

C’est un peu comme pour la séduction.

Un homme qui rencontre peu de difficultés à trouver une copine à la base et qui se contente largement d’une seule et même partenaire sexuelle durant des années n’aura pas vraiment besoin de s’investir dans le « game ».

Pour apprendre la séduction, il faut de l’ambition pour sa vie sentimentale et sexuelle, plus une certaine insatisfaction de départ.

Il en va de même pour quiconque voulant se lancer dans le libertinage.

Il faut ressentir l’envie d’avoir une sexualité plus épanouie, plus un certain sentiment d’insatisfaction, ne serait-ce que léger, au départ.

Si vous êtes dans cette situation, alors oui : le libertinage peut apporter une grande plus-value !

En particulier un meilleur épanouissement personnel.

Comme on le sait, il y a une forte corrélation entre son épanouissement personnel et son épanouissement sexuel !

Ce n’est pas pour rien qu’on dit d’une femme aigrie qu’elle est une « mal baisée » !…

Le libertinage peut vous permettre de vous sentir (beaucoup) plus épanoui sexuellement, et par extension vous sentir également (beaucoup) plus épanoui personnellement, dans votre vie de tous les jours.

Avertissements

Cependant, comme je l’ai évoqué dans l’introduction, je dois vous faire part de quelques risques.

Mieux vaut être d’ores et déjà averti avant de se lancer à corps perdu dans ce tout nouvel univers…

Tout d’abord, une fois que vous vous êtes lancé dans le libertinage, un retour en arrière est compliqué.

Le sexe vanille risque de ne plus avoir beaucoup de saveur.

Vous pourrez toujours apprécier faire l’amour « classiquement » à une femme de temps en temps, mais il est fort probable que vous vous en lassiez très vite.

Cela n’est pas un problème en soi.

Cependant, si vous rencontrez une femme qui vous plaît, mais qui refuse de vous suivre dans vos pratiques libertines pour quelque raison que ce soit, la relation sera difficilement tenable, à moins qu’elle vous laisse la liberté d’avoir votre propre sexualité dans votre coin.

Et encore : même dans ce cas, vous risquez de vous lasser rapidement du sexe avec elle.

Pour dire les choses autrement, ce sera très difficile d’avoir une relation épanouissante avec une femme qui n’est pas elle-même libertine.

Alors si vous souffrez du complexe de la Madonne et de la Putain décrit par Freud, et que vous ne désirez vous caser qu’avec une femme « innocente », ça risque de poser un sérieux souci…

Aussi, faites attention à l’excès.

L’exploration trop régulière et débridée de votre sexualité risque de créer une sorte d’inflation du désir…

C’est-à-dire que vos pratiques cesseront de vous exciter et vous ressentirez le besoin de vous faire quelque chose de plus extrême…

C’est un peu comme le porno : plus on en visionne régulièrement et plus on ressent le besoin de regarder des scènes plus hard pour être autant excité qu’avant.

Le problème ici, c’est qu’on ne sait jamais où ça s’arrête… Et jusqu’où on peut aller.

Comme le dit l’adage « il ne faut pas abuser des bonnes choses ».

Vous devriez faire attention à ne pas vous livrer à une pratique de libertinage trop effréné.

Enfin, il faut que votre pratique reste aussi discrète que possible.

La société voit d’un mauvais œil le libertinage et vous n’êtes pas à l’abri d’une mauvaise réputation si des rumeurs autour de votre pratique s’ébruitent un peu trop.

Ça peut vous nuire, ou nuire à votre couple/famille.

Pour vivre heureux, vivons cachés.

Comment se lancer dans le libertinage ?

Débuter dans le libertinage est facile en soi.

Il suffit de rencontrer et fréquenter des libertins, et ceux-là s’occuperont de votre initiation !

Cela dit, c’est plus difficile en pratique qu’en théorie, car vous allez notamment devoir élargir votre zone de confort.

En effet, vous allez sans doute avoir du mal (voire beaucoup de mal) à vous sentir à l’aise au début.

En quelque sorte, ce sera comme si vous deviez perdre une seconde fois votre virginité…

Vous serez un « puceau du libertinage », du coup vous vous sentirez très anxieux quand il s’agira d’avoir du sexe à plusieurs, ou sous les yeux d’une tierce personne, ou dans n’importe quelle situation à laquelle vous n’êtes pas habitué.

Jusque-là, vous n’avez eu que des rapports sexuels dans des contextes très intimes : avec une seule personne, entre 4 murs, à l’abri des regards indiscrets.

Vous allez devoir vous habituer à avoir des rapports sexuels en dehors de cette bulle d’intimité.

Pour faire des rencontres libertines, vous avez principalement deux options : les clubs et les sites de rencontres libertins.

Les deux ont des avantages et des inconvénients.

Les clubs peuvent être très bien pour une initiation.

Vous n’êtes pas obligé de participer, vous pouvez vous contenter d’observer les premières fois et de vous familiariser avec l’environnement.

Vous pouvez même faire l’amour dans un coin discret si vous préférez.

En revanche, comme je l’ai dit précédemment, si vous êtes un homme, il vous faudra venir accompagné d’une partenaire – du moins, jusqu’à ce que vous soyez un habitué.

Et ce n’est pas forcément évident d’en trouver une.

En général il faut déjà fréquenter des femmes libertines pour cela.

Sur les sites de rencontres libertines, l’accès est plus facile.

Vous pouvez être célibataire et ne connaître personne du milieu, et faire quand même la connaissance d’un tas de couples.

Cependant, certaines règles qui s’appliquent aux sites de rencontres traditionnels s’appliquent aussi sur ce genre d’endroit.

Si vous avez un mauvais profil, il est fort probable que vous n’intéressiez aucun membre.

Si vous n’avez pas trop l’habitude de draguer sur internet, vous pourriez rencontrer quelques difficultés et mettre un peu de temps pour avoir vos premières expériences.

C’est le seul véritable inconvénient.

0 Partages

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

Je te montre comment devenir meilleur au lit et rendre les femmes accros au sexe avec toi

Atteins Ton Véritable Potentiel Sexuel Et Rends Les Femmes Complètement Accros Au Sexe Avec Toi

Découvre comment devenir bien meilleur au lit que 90% des hommes et comment donner des orgasmes puissants et fréquents à ta (tes) partenaire(s)