Comment pratiquer le slow sexe et avoir un maximum de plaisir

Vous connaissiez sûrement la mode du slow dating, mais connaissez-vous le slow sexe ?

Cette nouvelle forme de sexualité va à contre-courant de tout ce que les gens connaissent et pratiquent.

Pour autant, vous êtes peu nombreux à savoir vraiment de quoi il s’agit.

C’est pourquoi j’ai décidé d’éclairer votre lanterne avec un article spécial slow sexe.

Découvrez comment profiter de tous les bénéfices de cette pratique d’un nouveau genre.

Qu’est-ce que le slow sexe ?

Dans une société où tout va plus vite, le slow sexe apparaît comme un remède à tout.

Aujourd’hui, nous sommes enfermés dans une optique de performance et de rentabilité.

Et ce, y compris dans le domaine de la sexualité.

Et c’est justement contre cette obsession de la performance que le slow sexe entend lutter.

Le but est de retrouver l’envie de prendre son temps pour faire l’amour, afin d’en extraire tous les plaisirs.

Le slow sexe prône une sexualité centrée sur la connexion avec le partenaire plutôt que sur l’orgasme en lui-même.

Car c’est là une autre obsession, qui touche particulièrement les hommes.

Ces derniers subissent depuis toujours une pression énorme par rapport à l’orgasme.

Et ceux qui ne parviennent pas à faire jouir leur partenaire sont souvent perçus comme de mauvais coups.

Le but du slow sexe est justement de mettre de côté le résultat, pour se concentrer sur la façon d’y parvenir.

Cela va donc passer par une profonde reconnexion à sa partenaire.

Allongement de la durée des préliminaires, éveil des sens par les massages ou les caresses mutuelles…

Le slow sexe passe aussi par des discussions, verbales ou silencieuses, par le regard ou le langage corporel.

Bref, tout ce qui permet d’établir un lien charnel et émotionnel plus profond que d’habitude.

Qui peut pratiquer le slow sexe ?

Tout le monde sans exception peut pratiquer le slow sexe.

Cette pratique s’adresse à tous, et ne demande aucune expérience particulière.

En revanche, elle ne plaira peut-être pas à tout le monde.

Et il n’est de toute façon pas question de ranger ses pulsions animales au placard.

Céder à ces pulsions de temps en temps peut en effet avoir du bon.

Mais on peut tout à fait tempérer cette fougue avec le slow sexe.

Car prendre son temps peut aussi avoir du bon.

Quels sont les bénéfices de cette pratique ?

Le slow sexe permet de retrouver le réel plaisir de faire l’amour, en se détachant de l’optique de performance.

L’avantage, c’est que les deux partenaires y trouveront des bénéfices certains.

Du côté des femmes, faire durer les préliminaires permet de stimuler davantage le désir.

Car beaucoup d’entre elles ont besoin de temps pour se mettre dans l’ambiance, et faire monter l’envie.

En outre, le slow sexe peut aider celles qui ont besoin de plus temps pour atteindre l’orgasme à se mettre en condition.

De plus en plus de femmes préfèrent prendre le temps de savourer la relation avec l’autre.

Pratiquer le slow sexe est donc l’occasion de redécouvrir des plaisirs souvent oubliés.

La tension et le désir vont monter en puissance et aller crescendo, jusqu’à ce que l’envie de faire l’amour devienne irrépressible.

Le slow sexe pourrait en fait se résumer à cette célèbre maxime : plus c’est long, plus c’est bon.

Et du côté des hommes, le principal avantage du slow sexe sera de les délester un peu de la pression qui pèse sur leurs épaules.

Cette pression, c’est celle de l’orgasme.

Oublier l’orgasme

En matière de sexe, la société moderne nous enferme dans un manichéisme pesant.

Elle véhicule en effet l’idée qu’un homme qui ne donne pas d’orgasme à sa partenaire n’est pas un bon amant.

Nous sommes donc malgré nous embourbés dans une obligation de faire parvenir une femme à l’orgasme.

Et ce, le plus rapidement possible.

Le problème, c’est qu’à force de se focaliser sur l’orgasme et de le considérer comme un but ultime, on en oublie tout le reste.

Quand je dis tout le reste, je parle de la connexion émotionnelle avec sa partenaire par exemple.

Le slow sexe va donc permettre de se détacher de cette obligation de résultat, et de redonner la part belle au chemin qui y mène.

Et pour pratiquer le slow sexe, il est essentiel d’instaurer une atmosphère qui s’y prête.

Instaurer une ambiance propice au slow sexe

Tout l’enjeu du slow sexe est de redécouvrir les plaisirs du sexe.

Il va s’agir de prendre son temps, et de s’affranchir totalement des soucis du quotidien.

Pour ce faire, il sera donc essentiel de créer une atmosphère calme et détendue, vierge de toute perturbation extérieure.

N’oubliez pas que le but est de vous reconnecter à votre partenaire, tant physiquement qu’émotionnellement.

Commencez donc par laisser vos téléphones à la porte de la chambre, ou éteignez-les.

Rien ne doit interférer dans votre quête du plaisir, et surtout pas les futilités venues de l’extérieur.

Vos emails et vos réseaux sociaux pourront (et devront) attendre.

Vous pouvez si vous le souhaitez tamiser un peu l’éclairage pour une ambiance douce et feutrée.

Si possible, retirez les pendules et autres réveils, qui vous empêchent de vous évader.

Retenez que le slow sexe ne doit pas trop être ancré dans le réel.

L’idée est justement de se déconnecter du monde réel, pour se connecter à l’autre.

Et c’est d’ailleurs l’un des piliers du slow sexe.

Rester à l’écoute de sa partenaire

La connexion entre les deux partenaires est l’essence même du slow sexe.

Cette pratique va vous aider à établir un lien authentique avec votre partenaire.

Vous allez pouvoir vous concentrer réellement sur votre plaisir et sur le sien.

Et l’idée est toujours la même : prendre son temps.

N’hésitez pas à faire durer les préliminaires un peu plus longtemps qu’à l’accoutumée.

Restez à l’écoute de votre partenaire, afin de savoir ce qui éveille le désir en elle.

Car ce dernier est souvent anesthésié par les exigences contemporaines.

Usez et abusez des caresses, des massages réciproques, et ne brûlez pas les étapes.

Laissez l’excitation arriver très progressivement, et profitez de cette connexion inédite qu’offre le slow sexe.

La lenteur sera votre meilleure alliée pour apprécier le chemin qui vous conduira jusqu’à l’orgasme.

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *