Intelligence abstraite et intelligence intuitive

intelligence abstraite et intuitive

Aujourd’hui nous allons nous intéresser à l’intelligence.

Mais qu’est-ce-que l’intelligence exactement ?

Sous quelle forme se manifeste-t-elle ?

Est-ce quelque chose d’inné et fixé ou pouvons-nous la travailler pour l’améliorer ?

Et surtout, quel type d’intelligence utiliser en séduction ? Voici quelques éléments de réponses.

Intelligence intuitive et abstraite

Avant toute chose, il est bon de rappeler que le cerveau humain est composé de deux hémisphères : l’hémisphère droit appelé cerveau émotionnel ou encore système limbique et l’hémisphère gauche appelé cerveau rationnel.

Lorsque nous percevons une situation, la moelle épinière s’active et l’information est envoyée au cerveau.

Elle passe tout d’abord par l’hémisphère droit et l’amygdale (partie du cerveau essentielle à notre capacité de ressentir et de percevoir certaines émotions) avant d’atteindre l’hémisphère gauche. Nos émotions précèdent donc notre raison, notre logique.

L’intelligence globale est formée de deux grands groupes d’intelligences en rapport avec les hémisphères de notre cerveau.

L’hémisphère gauche est le siège de l’intelligence rationnelle, dite intelligence abstraite tandis que l’hémisphère droit est celui de l’intelligence intuitive.

Celles-ci incluent diverses formes d’intelligence.

L’intelligence abstraite

Cette intelligence se mesure par le quotient intellectuel (QI) et regroupe :

  • L’intelligence logique
  • L’intelligence verbale
  • L’intelligence spatiale
  • L’intelligence relative à l’imagination

L’intelligence intuitive

Elle se mesure par le quotient émotionnel (QE) et regroupe :

  • L’intelligence sociale dite intelligence relationnelle
  • L’intelligence émotionnelle
  • L’intelligence pratique

L’intelligence intuitive étant la forme d’intelligence qui a un rapport avec les relations entre individus, c’est celle-ci que je vous propose de voir ensemble.

Par ailleurs, l’intelligence intuitive fait appel à l’intuition et contrairement à l’intelligence abstraite, il n’use aucunement de la raison.

Dès lors, c’est par la pratique et l’accumulation d’expériences diverses que vous développerez votre intuition et donc votre intelligence intuitive.

intelligence abstraite et intuitive cerveau

Intelligence sociale

L’intelligence sociale est une dimension soulignée par les chercheurs Howard Gardner et Robert Sternberg.

Ils expliquent que les mécanismes cérébraux qui en permettent le fonctionnement se seraient développés au cours de l’évolution humaine par l’obligation de vivre ensemble pour survivre.

L’intelligence sociale fait acte de présence dans des situations où nous sommes amenés à interagir avec autrui.

Elle permet une meilleure compréhension de soi et des autres en matière d’émotions et d’attitudes (saisir le second degré et les allusions, bien interpréter les taquineries etc.).

Ainsi, plus l’intelligence sociale est développée et plus notre façon de communiquer, de nous comporter est efficace et parfaitement adapté aux types de situation.

Connaitre le lien qui unit deux ou plusieurs personnes d’un groupe et comprendre les codes (verbaux ou non verbaux) qui le régissent peut, par la suite, vous permettre de mieux calibrer (réagir de manière appropriée) vos interactions sociales (connaitre à quel moment s’affirmer ou se taire, adapter son niveau d’énergie au groupe, éviter d’être blessant par une taquinerie etc.).

Vous ferez preuve d’intelligence sociale et vous ferez mieux accepter de votre auditoire car à leurs yeux vous passerez pour quelqu’un qui agit en fonction d’eux et non en fonction de vous. Vous appartenez désormais à leur monde.

Ci-dessous une liste non exhaustive des bons et mauvais comportements qui feront accroitre ou décroitre votre intelligence sociale :

  • Mauvais comportements : dévaloriser autrui, être colérique, être agressif, monopoliser la conversation, interrompre une personne, se plaindre, critiquer les autres…
  • Bons comportements : valoriser autrui, être ouvert d’esprit, respecter les autres, savoir écouter, être attentif…

Intelligence émotionnelle

Le mot « émotion » vient du latin « é (hors de, vers l’extérieur) movere (mouvement) ».

Le principe de base d’une émotion est donc de vous faire agir. Cela implique que toutes nos émotions sont positives.

Ceux qui pensent ressentir des émotions négatives sont ceux qui n’ont pas particulièrement accès à ce que l’on appelle l’intelligence émotionnelle.

L’intelligence émotionnelle a été conceptualisée par le psychologue Yale Peter Salovey (puis popularisé par Daniel Goleman) en suivant les traces de Gardner et de son programme d’étude « spectrum » qui visait à stimuler plusieurs sortes d’intelligence.

L’intelligence émotionnelle d’après Salovey & Mayer, 1997 est : « L’habilité à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres ».

Yale Peter Salovey a défini une vision plus large de l’intelligence émotionnelle en fonction de 6 composantes que vous devez assimiler et développer :

Compétences personnelles :

  • Conscience de soi : se réfère à la connaissance de soi, de ses émotions, de ses sentiments et à la capacité de les détecter chez les autres.
  • Maitrise de soi : fait référence à la maitrise de ses émotions afin d’éviter les perturbations émotionnelles comme par exemple le fait de se vexer bêtement. Elle permet également d’aider les autres à exprimer leurs propres émotions.
  • Confiance en soi : passe par l’acceptation et l’affirmation de soi en reconnaissant ses forces et ses faiblesses et en assumant ses ressentis, ses sentiments.
  • Auto-motivation : évaluer notre motivation, s’auto-motiver, persévérer et prendre des initiatives pour atteindre nos objectifs.

Compétences sociales :

  • Empathie : être conscient des émotions et des besoins d’autrui afin d’entretenir de meilleurs rapports.
  • Synchronie émotionnelle : elle s’apparente à l’intelligence sociale mais aborde le côté émotionnelle des relations humaines. Elle demande de reconnaitre, déchiffrer et maitriser ses émotions et celles des autres afin de réagir avec tact.

Vous l’aurez compris, plus votre intelligence émotionnelle sera développée, plus vos relations avec les autres seront intenses.

Ceci est tout particulièrement vrai avec les femmes puisqu’il a été scientifiquement prouvé que l’hémisphère droit est la partie du cerveau la plus efficiente chez ces dernières.

Intelligence pratique

La dernière forme d’intelligence intuitive est celle qui vous permet d’agir de la meilleure manière dans une situation donnée.

Elle passe par la compréhension et l’analyse fine d’un moment pour agir efficacement dessus.

C’est en quelque sorte l’intelligence de l’action.

Pour faire preuve d’intelligence pratique vous devez :

  • Être spontané dans vos démarches
  • Être vivace d’esprit
  • Faire preuve d’initiative
  • Faire preuve d’astuce pour trouver une solution face à un problème

Plus vous sortirez rencontrer des femmes, plus votre intelligence pratique se développera car c’est au contact d’autres personnes que vous apprendrez à être plus réactif et efficace.

Ainsi, vous aurez la capacité de répondre vite et bien, de proposer des idées nouvelles et intéressantes, de trouver rapidement des solutions face à des situations qui ne vous sont pas familières etc.

Par exemple, en soirée, vous faites preuve d’intelligence pratique lorsque vous proposez à votre cible de partir vous isoler dans un coin plus calme (si votre jeu est solide et qu’elle n’attend plus que ça de vous) pour créer plus de confort et une intimité propice à la séduction.

L’intelligence intuitive est donc une capacité que vous devrez utiliser car elle vous permettra de devenir plus à l’aise en société et dans les relations hommes femmes plus particulièrement.

Ainsi, l’intelligence sociale et pratique auront un impact sur vos compétences en dynamiques sociales tandis que l’intelligence émotionnelle développera votre capacité à créer une connexion émotionnelle (l’une des trois composantes de la connexion triangulaire).

Ces trois types d’intelligence ne sont donc pas à sous-estimer si vous souhaitez devenir meilleur séducteur.

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

2 commentairesLaisser un commentaire

  • “Pick-up artist” hahahaha !!!!
    Les hommes aiment s’affubler de noms ronflants et ridicules pour valoriser des choses médiocres en général mais alors là ça dépasse tout…
    Mettre une dinde un peu éméchée dans son lit en soirée ne doit pas être bien dur… (Puisqu’en fait nous ne sommes pas des “cibles” mais des êtres humains avec les mêmes désirs que vous et qu’on a donc rien contre un peu de sexe sans lendemain).
    Par contre dépasser la semaine avec vous à supporter votre blabla misogyne pseudo scientifique pour puceaux, ça ça doit pas être supportable à mon avis…

    • Bonjour Lio.
      C’est ton avis et je le respecte.
      Maintenant, attention aux préjugés.
      Sais tu réellement ce qu’est un Pick-Up Artist ? Me connais tu vraiment pour penser que je suis misogyne ?
      Tu vois où je veux en venir.
      Ce n’est pas parce que des mecs complètement stupides et puérils se disent Pick-Up Artist que je suis comme eux.
      C’est comme si à la lecture de ton commentaire je te collais l’étiquette de féministe ou je ne sais quoi d’autre. Ça ne serait pas très respectueux de ma part de vous comparer à des personnes qui ont une mentalité tout autre que la tienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *