Comment aborder une fille sans avoir peur

comment aborder une fille sans avoir peur

Reçois ce Guide Gratuit et découvre :

  • La méthode étape par étape pour aborder une fille en toutes circonstances.
  • La technique pour devenir instantanément une personne confiance et sûr d'elle (important lorsque l'on a peur d'aborder une inconnue)
  • Les techniques pour toujours savoir quoi dire à une inconnue, repartir avec un numéro et obtenir un rendez-vous (et bien plus encore....)

Comment aborder une fille que l’on ne connait pas sans avoir peur ? Que l’on ne s’y trompe pas, la cause numéro 1 du non succès de certains hommes auprès des femmes concerne la peur de l’approche.

Que voulez-vous, on ne peut espérer un semblant de succès si aucunes actions n’émanent de nous, que cela soit avec les femmes ou dans notre vie personnelle ou professionnelle.

Si vous ne voulez ne serait-ce qu’aborder une femme, vous allez devoir vous conditionner pour passer à l’action.

Par conditionnement, je veux bien sûr parler de reprogrammation, vous commencez à bien me connaître maintenant.

Car oui, si vous restez bloqué comme un piquet devant une fille qui vous plait c’est que votre cerveau n’est pas encore programmé (vos neurones ne sont pas encore câblés de la bonne manière entre eux) pour passer à l’action dans ce genre de situation, c’est-à-dire face à ce type d’information.

En programmation informatique on pourrait voir cela comme ça :

  • If (fille) then ACTION : cas de figure où vous abordez une fille. L’information, la fille donc, vous permet de passer à l’action car l’information qu’elle représente (série de 0 et de 1 par exemple) concorde avec la manière dont est programmé votre cerveau. La fille est donc le TRIGER, le déclencheur qui va permettre d’activer vos neurones et passer à l’action.
  • If (fille) the INACTION : cas de figure où vous n’arrivez pas à aborder une fille. L’information (la fille) ne vous permet pas de passer à l’action car l’information qu’elle représente ne concorde pas avec la manière dont est programmé votre cerveau. La fille ne vous permet pas d’activer les neurones associés à l’action.

Votre rôle, si vous êtes dans le deuxième cas de figure, est donc de reprogrammer votre cerveau de telle sorte que le TRIGER « fille » vous permette de passer à l’action.

Et pour ce faire, quelques petites astuces existent.

Les propulseurs pré-approche pour ne plus avoir peur

Un propulseur pré approche est comme une sorte de force mystérieuse qui vous pousse à aller de l’avant. J’en ai dénombré au total 7 que je vous dévoile entièrement dans ma formation Cold Approach.

Parmi ces propulseurs, certains jouent sur la réalité.

Car je vous le rappelle, tout ce que vous pensez être vrai devient vrai.

Donc, si vous pensez à une information qui vient détruire votre réalité actuelle et qui ne vous fait pas peur, alors vous n’aurez pas peur au moment d’aborder une fille.

Par exemple, si vous transformez la fille en une personne de votre entourage alors votre peur diminuera automatiquement car l’information que représente votre entourage ne vous fait pas peur.

Vous voyez où je veux en venir ?

Donc, la prochaine fois que vous irez aborder une fille dites-vous que la fille n’est rien d’autre que votre sœur, votre mère, votre tante ou votre meilleure amie.

Toutefois, il se peut que chez certains cette simple action n’atténue pas leur peur.

Nous sommes tous différents et nous régissons tous différemment.

Si vous êtes dans ce cas, il vous faudra alors combiner d’autres propulseurs à celui que je viens de vous fournir pour anéantir définitivement votre peur de l’approche.

Maîtriser son langage corporel pour aborder une fille sans avoir peur

Si vous avez peur d’aborder une fille c’est que vous êtes stressé.

Le monde n’est pas si compliqué que ça vous savez.

On peut même le résumer en deux états : l’état positif (l’attraction) et l’état négatif (la répulsion).

Ces états peuvent prendre forme chez autrui lorsque vous leur communiquez de l’information via votre communication ou bien prendre forme en vous.

Pour gérer votre stress, vous pouvez donc faire appel à une tierce personne pour vous envoyer de la bonne information ou alors gérer par vous-même l’information présente en vous.

C’est ce deuxième cas qui nous intéresse.

Par exemple, il existe une attitude commune chez la plupart des élèves que j’ai en coaching et chez les hommes qui n’osent pas aborder les filles de manière générale.

Cette attitude correspond au fait d’avoir le dos courbé ou d’être penché en avant, comme si toute la misère du monde était sur leurs épaules.

Cette attitude génère de la cortisol, hormone du stress.

C’est donc une hormone générant des états négatifs chez une personne.

A contrario, il existe une attitude commune à tous ceux qui osent aborder les filles et qui ont du succès auprès d’elles.

Cette attitude correspond au fait de se tenir bien droit, de se grandir, d’avoir les épaules et la tête haute et le torse bombé vers l’avant.

Cette attitude génère des endorphines, hormones du bonheur, du plaisir, du bien-être.

C’est donc une hormone générant des états positifs chez une personne.

Amy Cuddy en parle d’ailleurs très bien dans une conférence TED que vous pouvez regarder en cliquant ici.

Vous y verrez comment et pourquoi vos postures changent significativement votre système hormonal.

Ne plus avoir peur d’aborder une fille : y aller progressivement

Enfin, j’aimerais terminer cet article en vous parlant de la notion de temps.

En effet, notre cerveau à la fâcheuse tendance de créer des distorsions temporelles lorsqu’une situation inconnue nous fait face.

En fait, notre cerveau essaye de prévoir un événement à venir pour y faire face de manière plus appropriée si celui-ci venait à arriver.

Ainsi, lorsque vous êtes sur le point d’aborder une fille et que vous avez peur d’aller l’aborder, cela est dû au simple fait que votre cerveau va anticiper événement.

Mais cette anticipation nous bloque dans l’action et peut générer des états de stress lorsque celle-ci se passe mal, c’est-à-dire lors qu’aucune solution ne nous parvient à l’esprit.

Ce problème voit sa cause dans le fait que l’action future envisagée (anticipée) est extrêmement loin de notre zone de confort (la zone de confort est l’endroit où l’information que nous possédons ne nous bloque pas à passer à l’action, que ce soit ou non par anticipation).

Pour remédier à ce problème, la solution est alors d’exploser sa zone de confort mais en y allant progressivement.

C’est-à-dire qu’au lieu d’anticiper une approche sur une fille et vous imaginer obtenir son numéro (action qui parait très difficilement réalisable au regard de votre niveau actuel de connaissance), vous allez simplement vous imaginer lui délivrer une phrase d’approche, et rien d’autre.

Cette zone d’inconfort n’étant pas loin de votre zone de confort, il sera alors plus facile pour vous de passer à l’action et de ne pas rester bloqué par la crainte de ne pas réussir ce que vous avez anticipé (obtenir son numéro).

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

formation-cold-approach-sidebar

Ma méthode en 5 étapes pour aborder efficacement une fille

Aborder facilement une fille : la méthode 

Reçois Gratuitement ma méthode en 5 étapes pour multiplier par 10 tes probabilités d'obtenir un numéro (et plus) avec les filles que tu croises !

Nous n'envoyons pas de spam ni de louons ou vendons tes informations