Comment draguer et séduire une fille en boite de nuit

comment draguer en boite de nuit

Comment draguer et séduire une fille en boite de nuit ? Un séducteur se doit de maîtriser le jeu de la séduction dans plusieurs types d’endroit.

Parmi eux, les boites de nuit (les clubs) sont des lieux à ne surtout pas négliger.

En effet, draguer en boite peut s’avérer être un excellent accélérateur de confiance pour les débutants et un moyen d’enrichir ses compétences et ses possibilités pour les plus expérimentés.

Malgré tout, la drague en boite reste une discipline à part entière du fait de nombreuses composantes n’ayant pas lieu habituellement dans la drague classique (rue, magasins, bars).

De ce fait, parler à une fille en boite (en utilisant un opener direct ou indirect) et la séduire nécessite de connaitre les bases de ce jeu si particulier.

À mes débuts, je n’étais moi-même pas très rassuré à l’idée d’aller parler à une fille en boite de nuit.

Les échecs à répétition commençaient à me saper le moral.

Cependant, à force de volonté, je me suis construit un plan de jeu, une stratégie que j’adopte à présent à chacune de mes sorties et qui fonctionne dans 80% du temps.

Si vous souhaitez vous perfectionner dans la drague en boite, voici le plan de jeu que vous pourriez vous même adopter (entièrement ou partiellement) pour augmenter votre taux de réussite.

Étape 1 : le niveau d’énergie pour draguer en boite de nuit

énergie pour draguer en boite de nuit

Qu’on se le dise, une personne avec un faible niveau d’énergie ne donne absolument pas envie de faire sa connaissance.

Que ce soit le lieu de drague, votre niveau d’énergie doit légèrement être au-dessus du groupe ou de la fille que vous draguez.

Cette énergie positive et le punch que vous dégagerez aura comme action de vous DHV (Demonstrating higher value = valoriser) car vous passerez dès lors pour quelqu’un de fun, qui sait s’amuser et profiter de la vie.

Il permettra également de mettre le groupe ou la fille dans un état positif, ce qui est tout de même bien plus préférable lorsqu’on souhaite qu’une personne réponde de manière favorable à nos demandes.

Étape 2 : draguer en boite avec le regard

draguer en boite avec le regard

Le regard est une arme de séduction redoutable, et malgré tout, nombreux sont ceux d’entre vous qui ne l’utilisent pas pour draguer les filles qui leur plaisent.

Énormément d’information circule par le sens de la vue.

Oublier le regard en séduction c’est amoindrir vos chances de succès auprès des femmes que vous convoitez.

Comment l’utiliser

Une fois à l’intérieur du club, marchez lentement et faites le tour des lieux afin de repérer les groupes qui sont les plus susceptibles d’être ouverts à la discussion (le type de personnes qui sont vraiment là pour passer une bonne soirée).

Scannez de votre regard toutes les filles potentielles et fixez-les quelques instants jusqu’à ce qu’elles vous remarquent, mais ne vous arrêtez pas.

Cette étape est seulement là pour que la fille vous imprime dans son cerveau.

Vous devenez ainsi plus familier lorsque vous déciderez d’aller la draguer.

Ensuite, votre mission est d’aller parler à un groupe, qui possède des filles HB (Hot Babe : jolie fille) 7-8 et proche de l’une de vos cibles HB 9-10.

C’est simple, il n’y a pas 36 façons de se valoriser en boîte.

En procédant ainsi, vous activez chez les filles la jalousie par l’entrée en concurrence indirecte d’autres filles, leurs désormais rivales d’un soir.

Vous devenez alors une personne présélectionnée, sociable et possédant une grande confiance en vous.

Tant de qualité que recherchent les femmes chez les hommes.

Deux situations peuvent se produire :

  • La fille est seule : à cet instant vous êtes dans le groupe que vous avez rencontré il y a quelques instants dans la boite. Esquissez quelques regards dans la direction de la fille que vous visez pour jauger sa réceptivité. Si elle commence à vous regarder, passez à l’étape 3.
  • La fille est avec des amis : quittez le groupe, passez à l’étape 3 et tentez de fusionner leur groupe avec le vôtre. C’est ce que l’on appelle une fusion avant (forward merging). Pas la peine ici de voir si oui ou non elle vous jette des coups d’œil. Une fille en groupe sera beaucoup plus focalisée sur son groupe d’amis que par les gens aux alentours car malgré que le nombre de nos mouvements oculaires varient entre 500 et 1000, ils sont loin de voir consciemment tous ce que notre regard balaye.

Étape 3 : la règle des 3 secondes pour séduire en boite

la règle des 3 secondes pour draguer en boite

La règle des 3 secondes a été à la base conçue pour les débutants avec comme principal objectif d’annihiler leur peur de l’approche.

Elle évite de vous poser trop de questions avant d’aller à la rencontre d’une femme et de rester tétanisé par peur du rejet.

Comment l’utiliser

Beaucoup d’apprentis séducteurs pensent que s’ils n’arrivent pas à aller parler à une fille au bout de 3 secondes, alors ils ne pourront pas aller la draguer et devront passer à une autre fille.

Tout ceci est bien sûr qu’une pure pensée limitante.

La règle des 3 secondes est là pour donner de la spontanéité à votre approche et vous permettre de vous donner un coup de boost lorsque vous rencontrez une fille.

Et si cette règle est bien utilisée, c’est-à-dire que vous allez voir votre cible dès que vous croisez son regard, alors elle activera une des caractéristiques que recherchent les femmes chez un homme : la confiance en soi.

Étape 4 : utiliser le sourire

sourire pour draguer en boite

Tout en marchant dans la direction de la fille, maintenez votre regard sur le sien jusqu’au moment où elle vous regarde et comprenne que vous allez la draguer.

À partir de ce moment-là, souriez-lui.

Ce langage non verbal est une arme de séduction massive qui montre votre sympathie, atténue la nervosité et encourage au dialogue.

Le sourire nous rapproche et démontre notre état d’esprit positif.

Dès lors, vous instaurez un climat de confiance, propice à votre stratégie de séduction.

Étape 5 : parler à une fille en boite de nuit

parler à une fille en boite de nuit

Une fois devant la fille que vous souhaitez draguer, il vous faut utiliser un opener (phrases d’approche), une phrase d’ouverture qui lui permettra de se faire rapidement une bonne opinion de vous.

La première impression est souvent celle que notre esprit retient alors tâchez de ne pas vous mettre de bâtons dans les roues dès les premiers instants de votre rencontre.

Si vous avez suivi les quatre premières étapes, le taux de réussite de votre approche sera sensiblement plus élevé que si vous omettez celles-ci.

Comment l’utiliser

Différents types d’opener peuvent fonctionner pour draguer une fille boite de nuit :

  • L’opener de circonstance : permet de commencer la conversation en utilisant un élément autour de vous.
  • L’opener d’opinion : il consiste tout simplement à demander un avis à la fille.
  • L’opener jeu de rôle : le jeu de rôle consiste à vous mettre dans la peau d’un personnage (réel ou fictif) afin de faire entrer votre cible dans votre monde, dans votre cadre. Le jeu de rôle est un matériel utilisable dès la phase de rencontre et assimilable à un test de conformité (compliance test). Si la fille rentre dans votre jeu alors le test est réussi sinon il ne l’est pas et elle utilise sûrement une de ses armes de défense pour vous tester.
  • L’opener offside : ce type d’opener consiste à ouvrir la conversation en vous mettant directement hors-jeu. En agissant de la sorte, vous court-circuitez une partie des barrières de protection de votre cible et séduisez en quelque sorte sous le radar.
  • L’opener direct : personnellement, ce n’est pas le type d’opener que je préfère lorsque je sors en soirée. Tout simplement parce que les filles ont l’habitude de se faire draguer par des AFC qui utilisent des openers directs mal calibrés. Alors même si le vôtre ne l’est pas, elle vous cataloguera en moins de deux dans la même catégorie que ce genre de mec. Préférer dans cette situation la légèreté d’un opener indirect à la dureté d’un direct.

Mais quelque soit le type d’opener que vous décidez d’utiliser, essayez de rester drôle et original. Vous activerez une autre caractéristique que recherchent les femmes chez un homme : l’humour.

Étape 6 : draguer une fille en boite par l’attraction

draguer en boite grâce à l'attraction

Une fois l’opener et la conversation enclenchée, je fusionne les deux sets puis enclenche l’attraction. Sans attraction vous n’irez nulle part, alors n’omettez surtout pas cette étape cruciale dans votre jeu.

Comment l’utiliser

Lorsque je drague une fille en boite de nuit, je créé de l’attraction en utilisant du push-pull (pousser-tirer) pour créer de l’attraction.

Mais pas n’importe quel push-pull. Mon push est verbal tandis que mon pull est physique.

En quelque sorte je crée une tension en montrant de l’intérêt à la fille par un langage corporel ouvert et en même temps du désintérêt dans les mots que j’utilise.

Pourquoi ne pas utiliser du pull verbal et du push physique ?

Si vous faites cela, c’est que vous avez décidé d’être direct dans vos propos (en utilisant un opener direct et en continuant sur votre lancée pendant la conversation) et indirect dans votre façon d’agir.

Le problème en agissant de cette manière c’est que vous envoyez des signaux contradictoires à la fille qui lui font dire que vous n’êtes pas en accord avec votre sexualité et passez immédiatement pour une mauviette.

Si vous faites du direct, faites le jusqu’au bout ou ne le faites pas.

Étape 7 : l’isolation pour finir

comment draguer une fille isolation

Après l’étape d’attraction, viens le moment de séduire la fille.

Pour que vos manœuvres soient les plus efficaces possibles, il vous faudra isoler la fille.

Isoler la fille dans un coin reclus de la boite a plusieurs avantages dont l’un d’eux est de parer ses ASD (Anti slut defense : défense anti salope).

Ce sont des barrières que se mettent les filles pour ne pas passer pour des salopes, surtout celles qui ne sont pas encore à l’aise avec leur sexualité.

En isolant la fille, elle devient alors moins soumise aux pressions sociales et plus favorables à se laisser séduire.

Vous la verrez sûrement sous un autre jour, plus naturel, plus décontractée, plus elle-même.

C’est le moment idéal de prendre son numéro de téléphone puis de l’embrasser !

En conclusion, je dirais qu’en boite de nuit, tout passe par l’attitude.

Les gens sont là pour s’amuser, faire des rencontres.

Si vous avez une attitude positive et que vous êtes intéressant, vous devrez pouvoir attirer toute la boite.

C’est une image bien sûr mais l’idée que vous avez la possibilité d’avoir les filles que vous désirez est bien présente.

Rappelez-vous cependant que l’on ne peut pas maîtriser la drague de nuit après une soirée passée à draguer des filles.

Il vous faudra certainement plus d’une dizaine de sortie en boite pour être plus à l’aise et enfin maîtriser parfaitement ce type d’environnement.

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

3 commentairesLaisser un commentaire

  • Bonjour,

    Article plutôt intéressant, je suis cependant déçu du peu de place accordée aux personnes à mobilité réduite et aux personnes non-binaires.

    A bon entendeur

    Amitiés,

    Philippe

    • Merci beaucoup de ton commentaire Philippe !
      Je vais essayer davantage de parler de ces personnes là même si pour moi c’est un peu plus compliqué étant donné que je n’en fais pas partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *