• Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Drague
  • /
  • Les 4 caractéristiques à posséder pour devenir un bon séducteur

Featured Image with Sidebar

Les 4 caractéristiques à posséder pour devenir un bon séducteur

Par Richard

Célibataire ? Découvrez en vidéo le secret pour séduire les femmes qui vous plaisent, coucher avec et vous mettre en couple.

Devenir un bon séducteur n’est pas simple.

Mais ce n’est pas si compliqué non plus.

C’est comme une recette de cuisine : il suffit de se procurer les ingrédients puis les associer ensemble, et le résultat sera au rendez-vous ! 

Bien sûr, y parvenir ne fera pas forcément de vous un grand chef étoilé, mais au moins le résultat sera satisfaisant.   

C’est pareil pour devenir un bon séducteur.

Il suffit de réunir les 4 caractéristiques qui permettent à un homme d’être séduisant.

Ces caractéristiques, les voici :

  1. Être présentable.
  2. Être sociable.
  3. Connaître les mécanismes de l’attraction.
  4. Être expérimenté.

Bien sûr, ça ne se fait pas en claquant des doigts !

Suivant le niveau d’où vous partez, ça peut être plus ou moins long et éprouvant de les développer.

C’est pour cela que ce n’est pas si simple…

1. Être présentable : la base pour devenir un bon séducteur

Être (au moins) présentable est la première caractéristique commune aux bons séducteurs.

Tous ne sont pas beaux, avec un corps d’Apollon et un look hyper stylé.

Mais tous, sans exception, sont présentables !

Ils ont une apparence au moins correcte, et généralement assez bonne.

Si ce n’est pas encore votre cas, vous devriez commencer par là.  

Pensez au bouquin « The Game » de Neil Strass.

Dans son roman, l’une des premières actions qu’il entreprend pour devenir un bon séducteur, c’est d’améliorer son apparence.

Il se rase les cheveux, change de look, retire ses petites lunettes d’intello coincé, bronze sa peau.

Ce n’est pas grand-chose, mais le résultat est assez bluffant (voir la photo ci-dessous).

Quand vous adressez la parole à une fille, mieux vaut qu’elle ne vous prenne pas pour un geek ou un nerd d’entrée…

Sinon vous partirez avec un a priori négatif et les efforts que vous devrez fournir pour l’attirer devront être beaucoup plus importants.

2. Être sociable : une qualité clé pour devenir un bon séducteur

Certains hommes sont beaux et possèdent d’excellentes connaissances sur la séduction…

Néanmoins, ils ont toujours des difficultés pour séduire parce qu’ils manquent d’habileté sociale.

Être sociable est indispensable pour devenir un bon séducteur !

Certes, il ne faut pas faire l’erreur de limiter la séduction aux compétences sociales.

Mais sans elles il sera difficile de rencontrer, puis avoir de bonnes interactions avec les femmes.

Avoir de la conversation, être à l’aise socialement, être drôle et bien calibré, etc., sont des prérequis essentiels.

Sans eux, vous serez très limité.

3. Connaître les mécanismes de l’attraction

Il va sans dire que si vous voulez être un bon séducteur, vous devez être capable de générer de l’attraction.

Il y a 2 possibilités pour cela :

  • Soit vous êtes très beau et/ou possédez un statut social qui plaît à un grand nombre de femmes.
  • Soit vous avez connaissance des mécanismes de l’attraction.

Si vous n’avez ni l’un ni l’autre, vous êtes un peu comme un type en panne sur le bord de l’autoroute qui essaie de trifouiller sous le capot de sa voiture pour la faire redémarrer, sans rien connaître à la mécanique…

Vous êtes complètement paumé !  

Concrètement, à moins d’un sacré coup de chance, vous n’arriverez pas à grand-chose.

En tout cas pas tant que vous n’aurez pas compris la mécanique.

Tous les bons séducteurs qui s’appuient sur autre chose que sur leur physique ou leur statut ont une idée claire de ce qui génère de l’attirance chez les femmes.

Vous devriez aussi.

4. Être expérimenté : ce qui vous rendra VRAIMENT efficace.

Enfin, acquérir assez d’expérience pratique est essentiel pour devenir un bon séducteur.

Car même si vous avez les 3 autres caractéristiques, il n’y a qu’avec l’expérience que vous saurez gérer correctement le processus de séduction. 

Un homme inexpérimenté, même s’il est présentable, sociable et connaît bien les mécanismes de l’attraction, va faire un certain nombre d’erreurs durant ses interactions.

Des erreurs qui vont compromettre, voire anéantir ses chances avec les filles.

Ce peut être :

  • Être naïf en prenant la fille au premier degré, alors qu’elle le shit-test.
  • Ne pas savoir comment amener subtilement une escalade, comme demander le numéro ou l’isolation chez lui.
  • Etc.

Certaines choses ne s’apprennent que par la pratique.

Les bons séducteurs sont expérimentés ; ce sont des roublards de la séduction qui connaissent les femmes et le processus de séduction par cœur. 

Mais au fait, combien de temps faut-il concrètement pour devenir un bon séducteur ?

Combien de temps faut-il pour être un bon séducteur ?

Salut les player il est 16h et nous sommes en compagnie, encore une fois, et oui il nous lâche pas ce Chrys, il est toujours là, fidèle au poste.

Fidèle au poste.

Mon très cher Chrys, dans ce podcast nous allons parler de drague.

Pour toi, il faut combien de temps pour devenir un bon dragueur ?

Pour vraiment acquérir les bonnes bases de la drague de rue et puis de la drague de manière générale ?

L’affinité du dragueur avec le mode de rencontre

Franchement ça dépend.

Déjà je pense qu’il ya des gens qui sont davantage fait pour certains modes de rencontre que d’autres.

Je sais que, dès fois, j’ai des coachés, on va dans la rue mais je sais que la rue ça va certes les aider à aller au delà de leurs peurs pour aborder, c’est toujours utile, mais je sens que c’est pas forcément leur truc.

Et y en a d’autres c’est tout à fait leur truc.

Comme y en a tu vois l’informatique c’est leur truc, d’autres c’est la littérature etc.

On a tous des modes de rencontres qui nous correspondent plus que d’autres.

Tester et se focaliser sur un mode de rencontre

Et je pense que c’est bien dans un premier temps de se focaliser sur le mode de rencontre pour lequel on est le mieux fait, et de tester.

Parce que y’en a beaucoup de dragueur qui vont se dire :  » Moi je suis mieux fait pour Internet.« 

Et je pense que j’aurais fait cette erreur là il y a 15 ans, parce qu’Internet c’est la sécurité.

Étant à la base assez timide, je serais allé sur Internet en me disant la drague c’est pas pour moi parce que je suis timide.

Internet c’est le seul mode de rencontre où faut un peu se méfier.

Il faut toujours essayer d’autres modes de rencontres en parallèle des sites de rencontres.

Apprendre un mode de rencontre IRL, dans la vraie vie, et ne pas aller que sur Internet.

De toute façon, tout le monde va sur Internet.

Il y a une concurrence monstres et ça va encore augmenter dans les années à venir donc ça peut être un bon complément.

Mais plutôt privilégier d’aller soit dans la rue, soit en soirée, soit dans les contextes sociaux.

Alors les contextes sociaux ça peut être divers et variés.

C’est pas forcément le cercle social.

Ça peut-être aussi les amis, au travail, les soirées dansantes.

Si tu connais du monde à force de fréquenter ton club depuis depuis un an ou deux ça facilite les rencontres.

Donc voilà, voir quel est le mode de rencontre qui correspond mieux à la personnalité du dragueur.

Si on est plutôt extraverti ce sera soit le contexte social, soit la « night ».

Les introvertis ça sera plutôt la drague de rue je pense.

Même plutôt dans les parcs.

Les parcs c’est bien parce que c’est posé, t’as moins de pression social etc.

Oui voilà, t’as pas la musique à fond, t’as pas beaucoup de monde autour, etc.

Tu es toi, la fille, éventuellement deux filles si tu abordes des groupes ou trois filles.

C’est assez direct.

T’as pas une grosse conversation à faire, tu prends le numéro assez vite, après tu peux échanger par texto etc.

Je pense que finalement la drague de rue c’est peut-être plus proche de la drague sur internet que le cercle social et le Night Game.

Le nombre d’approche nécessaire pour devenir un bon dragueur

Et je pense qu’il est bien de faire au moins 200 approches pour voir si ça te plaît ou pas et anesthésier un petit peu ta peur de l’approche.

200 approches ça va, ça passe assez rapidement.

Si on s’y met bien, ça fait 5 approche par jour, c’est assez rapide.

C’est un peu le « chiffre magique ».

Quand un apprenti séducteur fait 200 approches, en générale, il n’a plus peur.

Après ça dépend, y’en a c’est 50, d’autres un peu plus.

Mais à 200 approches environ, j’ai remarqué que la peur de l’approche n’est plus paralisante.

Et du coup il arrive mieux à s’exprimer, il se sent plus à l’aise quand il aborde, dans ses interactions.

D’après toi, combien d’approche il faut faire avant de savoir si ce mode de rencontre est fait pour nous ?

Je pense que tu le sais très vite, parce que c’est pas tant une question d’ approche c’est aussi une question d’environnement.

Moi je me suis très vite rendu compte que le « Night Game » c’était pas trop mon truc parce que déjà je suis pas très fan des soirées, j’aime pas rester trop tard le soir, je n’aime pas spécialement danser, je n’aime pas spécialement la musique à fond, je me sens pas spécialement à l’aise dans cet environnement.

Alors que me balader dans la rue, aller dans les parcs et tout ça j’aime bien.

Après voilà est-ce que tu aimes bien te balader, chercher des filles, regarder à droite à gauche quand tu es dans la rue.

Voilà c’est plus le mode chasse dans la rue.

Est ce que tu aimes bien ça, et est-ce que aller vers les filles comme ça l’été, quand il fait beau, tu vois une fille passait, elle te plaît, est-ce que ça te parle, est-ce que ça te donne envie.

C’est toutes ces choses là qu’il faut prendre en considération avant d’être un bon séducteur.

À propos de l'auteur

Coach en séduction depuis 2013, j'aide les hommes à améliorer leur relation avec les femmes.

Richard

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez la communauté

Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour améliorer votre pouvoir de séduction

>
Success message!
Warning message!
Error message!
Vidéo : Le secret pour coucher avec une femme et trouver l'amour