Lancer la conversation : voici un exemple de début discussion avec une fille

0 Partages

Bienvenue sur Pickup Alliance ! Si tu es nouveau ici, tu voudras sans doute recevoir gratuitement mon livre "Approach Code" qui te dévoile la méthode inédite en 5 étapes pour aborder une fille et la revoir en rendez-vous :

Faire la discussion avec une fille est sans doute la principale difficulté rencontrée par les débutants, c’est pourquoi je vais donner un exemple ci-dessous.

Bien sûr, vous pourrez trouver maints autres exemples plus pratiques et concrets en visionnant des vidéos de pick-up sur YouTube. 

Mais ici, je vais vous donner un exemple un peu différent.

Un exemple plus théorique, où l’on ne va pas se contenter de transcrire le contenu d’une conversation, mais s’attarder plutôt sur ce qu’il faut faire pour lancer une discussion avec une fille que vous ne connaissez pas.

C’est parti !

Le début de discussion

Mettons que vous remarquiez une fille seule, assise sur un banc dans un parc, en train de lire un bouquin.

Vous aimeriez lui parler.

Comment vous y prendre ?

Vous avez 3 options, que vous connaissez déjà sans doute : l’approche directe, indirecte ou situationnelle.

En d’autres termes, vous pouvez initier l’interaction…

  • Soit en lui disant franco qu’elle vous plaît ;
  • Soit en lui demandant un avis ;
  • Soit vous servir d’un objet (son livre) ou du contexte (seule assise sur un banc, dans un parc) pour initier la conversation.

Noter que, quel que soit l’option, dans ce genre de contexte vous êtes obligé de prendre un risque : celui de passer pour un relou notoire.

Même en dissimulant votre intérêt avec un opener indirect, la fille peut ne pas apprécier votre présence et retourner très vite à son livre en prenant une expression faciale lassée (comme pour dire : « Pouf, encore un relou qui vient m’accoster »).

Ce n’est pas tant ce que vous dites qui va déterminer si la fille va se sentir dérangée ou non, mais :

  1. La fille elle-même – si elle est sociable, de bonne humeur, si son rapport aux hommes est bon ou mauvais, etc.
  2. Votre apparence – si elle vous trouve beau ou laid, trop jeune ou trop vieux, si elle aime ou non votre style, etc., cela peut renforcer son envie d’ouvrir ou fermer la porte à une discussion.
  3. Votre attitude – si vous paraissez sympa et sécurisant, ou plutôt louche et inquiétant.

En disant exactement la même chose dans le même contexte à deux filles différentes, vous pouvez avoir 2 réactions totalement opposées.

Mettons que vous optiez pour une approche indirecte.

Normalement, vous devriez avoir déjà en tête la question que vous allez poser, mais aussi et SURTOUT la transition !

C’est encore plus important car, tandis que l’opener permet de briser la glace, la transition quand à elle permet de lancer la conversation.

Sans une bonne transition, la fille va vite remettre son nez dans son bouquin.

Donc, c’est très important de savoir quoi dire pour rebondir après la phase d’approche.

Exemple de début de discussion avec une fille

Voilà ce que vous pourriez dire :

« Bonjour.

Dites-moi, je voudrais pas vous empêcher de finir votre chapitre, mais j’aurais une question rapide à vous poser…

Je viens d’arriver dans le coin et j’ai mes parents qui viennent me rendre visite dans quelques jours.

Vous sauriez dans quels coins sympas je pourrais les ramener ? »

Après la réponse

Si la fille vous répond, vous avez déjà franchi une première étape : vous avez mis le pied dans la porte !

Ensuite, il s’agit de rebondir sur sa réponse.

Vous pourriez rebondir par une question sur ses origines – si elle est du coin ou pas.

C’est une question qui paraît tout à fait légitime à poser juste après l’opener ci-dessus et qui ne fait pas trop cliché.

Et surtout, elle vous permet de lancer la conversation quelle que soit la réponse qui a été donnée.

  • Si elle a l’air de bien connaître les environs, en vous prodiguant beaucoup de conseils, vous pouvez dire : « Okay super ! Du coup, si j’ai bien compris, tu es originaire du coin ? »
  • Si elle vous dit qu’elle ne peut pas trop vous conseiller, car elle n’est pas d’ici, vous pouvez répondre : « Ah bon, tu es d’où ? »

Ensuite, il s’agira d’improviser un peu.

Cela dit, pas forcément autant que vous le croyez…

Vous pouvez aussi réfléchir à quelques répliques que vous pouvez sortir en fonction de la réponse.

Et si vous avez ce début de conversation avec plusieurs femmes, au fur et à mesure vous aurez un peu plus de répliques à ressortir en tête.

  • « Ah chouette, une véritable autochtone ! Vous avez la réputation d’être [comme ceci], c’est vrai ? »
  • « T’es de Vendée ! C’est cool. Paraît que les gens de là-bas sont super sympa. Mais ça doit être un peu mort, non ? »

Le but de la transition est d’aboutir à un premier échange agréable (d’environ 2 ou 3 minutes), afin de sympathiser.

Une fois que vous aurez eu ce premier échange sympathique avec la fille, elle ne vous considérera plus comme un simple inconnu qui vient de l’aborder.

Vous pourrez alors commencer à poser des questions plus personnelles de temps en temps, comme ce qu’elle fait dans la vie ou les bars sympas qu’elle connaît et fréquente par exemple, qui sont de bons moyens de relancer la conversation.

Puis, enfin, repartir avec son numéro de téléphone ou l’un de ses réseaux sociaux à l’issue de la discussion.

0 Partages

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

Je te montre comment aborder une fille et la revoir en rendez-vous

Aborde cette fille qui te plaît et revois-la en rendez-vous

Découvre la méthode inédite en 5 étapes pour aborder efficacement une fille en toutes circonstances et la revoir en rendez-vous.