Comment toucher une fille pour l’exciter au plus haut degré

comment toucher une fille

Comment toucher et exciter une fille par vos toucher ? Voilà une question que beaucoup d’hommes se posent lorsqu’ils rencontrent une fille et que le courant passe bien.

Et cette question est tout à fait justifiée.

En effet, séduction et toucher sont indéniablement liés entre eux.

Le toucher fait partie intégrante du processus de séduction (ou plutôt du processus d’attraction) car il permet de créer une connexion instantanée avec une personne et de la rendre plus réelle.

Et sachez que, quand bien même toucher des filles peut s’avérer stressant ou effrayant à première vue, il n’en demeure pas moins que les femmes ont davantage besoin d’être touchées que les hommes pour diverses raisons dont je ne m’attarderais pas ici.

Ainsi, si vous touchez correctement une femme, sachez donc que celle-ci appréciera généralement votre geste.

Je dis généralement car certaines femmes n’aiment pas être touchées.

Mais ne vous en faites pas.

À travers la technique du Cryptogramme vous allez découvrir :

  • Comment prendre le contrôle des pensées d'une femme pour l'exciter et l'inciter à coucher avec vous.
  • Comment rendre une femme totalement accro et folle de désir pour vous et ceci même si cette femme est votre amie.
  • Les 4 points cardinaux du désir pour augmenter vos probabilités de coucher avec plus de femmes.

Si elles ne sont pas tactiles, celles-ci vous le diront rapidement et vous pourrez dans ce cas vous attardez sur d’autres aspects de votre jeu.

De ce fait, n’ayez pas peur d’un éventuel retour de bâton de leur part et osez toucher les filles.

Mais voilà, la nature est cruelle.

Tandis que certains ont plus de facilité à toucher les gens sans les offenser, d’autres ne savent pas comment s’y prendre et se demandent bien comment certains hommes arrivent à toucher les femmes aussi facilement, sans qu’elles ne les repoussent.

La nature est ainsi faite.

Donc, si vous ne savez pas comment toucher une fille, cela ne fait pas pour autant de vous une « mauviette » ou une « gonzesse », comment certains peuvent le penser.

Savoir bien toucher une fille s’apprend.

Et c’est l’objectif premier de cet article.

Vous donnez des conseils pour enfin toucher les filles de manière totalement naturelle, sans que cela paraisse bizarre ou gênant pour elles.

Alors si vous êtes prêt à enfin prendre les devants et toucher les femmes, suivez le guide.

Comment toucher une fille : analyse du contexte

Toucher une femme n’est pas si compliqué qu’il n’y paraît à condition de respecter certaines règles de conduite, définies en fonction du contexte social dans lequel se déroule l’interaction.

En effet, vous ne toucherez pas une fille rencontrée dans la rue de la même façon qu’une fille rencontrée en soirée (dans un bar ou dans une soirée entre amis).

Par exemple, si vous rencontrez une fille dans la rue, vous vous présenterez en lui serrant la main.

Ce geste pourra facilement être remplacé par une bise si vous vous trouvez dans une soirée entre amis.

Autre exemple, si vous rencontrez une fille accompagnée de son groupe d’amis, il serait peut-être déplacé de la prendre dans vos bras alors que ses amis la regardent.

Il serait préférable dans ce cas-là d’attendre un peu et d’effectuer ce geste une fois la fille isolée.

Dernier exemple, la culture.

En effet, dans certains pays la culture peut influencer la perception et le jugement d’un toucher.

C’est le cas au Japon où la culture pousse les Japonaises à ne pas répondre physiquement à un toucher (enryo ou Gaman).

Julien Blanc, Pick-Up Artist et coache en séduction l’a appris à ses dépends…

comment toucher une fille contexte

La mauvaise prise en compte de la culture par le PickUp Artist Julien Blanc de RSD

Tout ceci pour vous dire que vous devez faire preuve d’intelligence sociale et vous demander si votre toucher est approprié à la situation.

Si vous avez des doutes, ne la touchez et attendez peut-être qu’elle esquisse un toucher pour commencer votre progression physique.

Mais l’analyse du contexte n’est pas le seul élément à prendre en compte lorsque vous désirez toucher une femme et éviter qu’elle vous rejette.

Vous devez également :

  • Maîtriser 5 paramètres fondamentaux
  • Appliquer un prétexte à votre toucher
  • Et y aller progressivement

C’est ce que je vous propose de voir dès à présent :

Comment toucher une fille : les 5 paramètres à prendre en compte

Les 5 paramètres à prendre en compte au moment de toucher une fille sont les suivants :

  • Le moment du toucher : il est bien bon de vouloir toucher une fille mais si vous la touchez alors qu’elle ne s’y attend pas ou que le moment ne s’y prête tout simplement pas, alors vous pourriez avoir une drôle de surprise en retour. Je vais prendre un exemple grossier mais imaginons que vous abordez un groupe mixte. Si vous arrivez et que vous serrez la fille dans votre bras celle-ci vous rejettera automatiquement par la pression sociale qu’engendrent ses amis. De même, si vous arrivez droit vers elle et tentez de l’embrasser, ce sera le refus assuré car le moment ne s’y prête simplement pas. Encore une fois, ce sont des exemples extrêmes qui doivent vous faire prendre conscience que toucher une fille au bon moment est aussi important que de savoir comment la toucher.
  • La fréquence des touchers : la fréquence de vos touchers ne doit ni être trop basse ni être trop haute. Trop bas et vous ne vous ancrerez pas assez en elle, trop haut et vous passerez pour un mec trop pressant, pot de colle et qui ne désire qu’une chose : coucher avec elle. De ce fait, vous devez penser à bien gérer l’intervalle de temps entre vos différents touchers. Si vous lui faites la bise pour la saluer, attendez par exemple 10 minutes avant de lui toucher la main, puis 5 minutes pour lui toucher le bras et ainsi de suite.
  • La durée du toucher : le 3ème paramètre concerne la durée de vos touchers. En effet, tout comme pour la fréquence, la durée de vos touchers ne doit ni être trop faible ni être trop élevée. Si elle est trop faible vos touchers ne s’ancreront pas assez dans son esprit. à l’inverse, si elle est trop haute, vos touchers pourront déstabiliser la fille et la faire rationaliser jusqu’à se dire que vous n’êtes finalement là que pour la tripoter. Toutefois, plus vous progresser vers les zones intimes de la fille, plus vos touchers pourront durer plus longtemps. En effet, une fille intéressée et excitée n’aura que faire que vous gardiez sa main dans la vôtre, votre main sur sa cuisse, ou bien que vous la caressiez longuement.
  • La pression du toucher : messieurs, d’une part une femme n’est pas un homme et d’autre part celle-ci est plus sensible au toucher que vous. De ce fait, restez vigilant sur la force de vos contacts physiques. Par exemple, si vous lui serrez la main, faites le avec délicatesse et non pas avec force comme vous le feriez pour un homme.
  • La zone du toucher : la kino escalation est l’art d’escalader physiquement une fille, jusqu’à l’exciter et arriver au sexe. Vos touchers doivent donc commencer sur des zones peu intimes (mains, poignets, dos etc.) de la fille jusqu’à ces zones les plus intimes (sein, sexe).

Une fois le contexte et les 3 paramètres pris en compte et mémorisés, il est grand temps de toucher la fille.

Mais votre toucher doit sembler naturel et non pas sortir de nulle part.

Pour cela, vous allez devoir utiliser les prétextes.

Toucher une femme : application d’un prétexte

Un prétexte est un excellent moyen de toucher une fille naturellement et sans qu’elle n’en soit consciente.

En fait, elle est bien consciente que vous la touchez mais elle reste totalement inconsciente sur la manière dont vous vous y êtes pris pour arriver à la toucher et pourquoi elle vous y autorise.

Ceci est extrêmement important car, sans prétexte, vous ne court-circuiterez pas le cerveau de la fille et elle sera alors consciente de ce qui se passe.

Résultat : elle rejettera votre toucher car celui-ci ne lui semble pas naturel ni adapté à la situation.

Voici quelques exemples de prétextes :

  • Taquinerie : taquiner permet de toucher rapidement et simplement la fille parce qu’elle sait pourquoi vous le faites (elle en connaît la raison). Elle sait, par exemple, que si vous la repoussez légèrement ou lui donner une tape sur les fesses c’est sûrement pour la dévaloriser de son comportement.
  • Réponse : toute réponse, qu’elle soit positive ou négative, à une question de votre part peut vous servir de prétexte pour toucher une fille. Par exemple, si vous lui demandez : « Est-ce que tu sais lire les lignes de la main ? », alors il sera plus facile pour vous de lui prendre la main pour tenter de les lui lire.
  • Comportement verbal : en restant attentif à ce que la fille vous dit, vous serez en mesure d’extraire des prétextes utilisables sur le moment. Par exemple, si la fille vous dit qu’elle a froid, la prendre dans vos bras pour la réchauffer ferait alors un excellent prétexte. La fille se laissera faire car vous apporter une réponse à son problème.

Il existe tout un tas d’autres prétextes utilisables en toute situation.

Le plus important c’est qu’ils ne tombent pas comme un cheveu sur la soupe mais viennent bien s’incorporer au contexte global de la discussion.

Comment toucher une femme : la progression physique

J’ai commencé à vous en parler dans les 4 paramètres à prendre en compte pour toucher une fille.

Si vous souhaitez toucher une femme, il va falloir le faire avec la manière.

Rappelez-vous qu’au début d’une conversation, malgré que le courant puisse bien passer, vous ne restez encore qu’un inconnu à ses yeux.

Vos touchers doivent donc concorder avec le niveau d’intérêt que la fille vous porte.

Par exemple, au début d’une rencontre, serrer la main d’une fille est un toucher approprié puisque socialement acceptable à ce stade de la rencontre.

De la même manière, faire la bise à une fille après 5 à 10 minutes de conversation est acceptable car vous êtes désormais plus qu’un simple inconnu à ses yeux.

Attention toutefois à bien déceler son intérêt.

Vous pourrez bien passer 10 minutes avec elle, si elle n’est toujours pas intéressée par vous, celle-ci refusera votre approche.

Par ailleurs, si vous êtes l’initiateur du contact physique, c’est vous et vous seul qui devez l’arrêter en premier afin de ne pas paraitre trop pressant et que votre toucher ne remonte pas à la conscience de la fille.

Par exemple :

  • Si vous lui touchez le poignet pour regarder ses bracelets, c’est à vous de vous retirer après quelques secondes et non à elle de le faire.
  • Si vous lui mettez la main dans le dos, c’est à vous de la retirer délicatement après quelques secondes.
  • Si vous la serrez dans vos bras, c’est encore à vous de vous retirer rapidement.

Nous venons donc de le voir, toucher une fille nécessite de connaitre quelques principes de base.

Principes qui, dès lors appliqués, vous feront passer pour une personne socialement intelligente et sachant s’y prendre avec les femmes.

A vous de prendre les devants à chacune de vos rencontres pour vous perfectionner et devenir de plus en plus à l’aise avec le toucher.

Richard, The French Touch

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

1 commentaireLaisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *