Comment annoncer une rupture sans (trop) blesser l’autre

On sait jamais comment annoncer une rupture sans faire de mal à l’autre.

Il faut dire qu’il n’y a pas vraiment de bonne façon d’annoncer une rupture en douceur.

Si la séparation sonne comme une évidence dans certains couples, ça reste assez exceptionnel.

Et la plupart du temps, annoncer une rupture fait mal, que ce soit à l’un ou à l’autre.

Mais il est quand-même possible de se séparer en douceur, sans trop faire souffrir l’autre.

Je vous explique dans cet article comment annoncer une rupture de la façon la plus douce possible.

Y a-t-il un bon moment pour annoncer une rupture ?

On dit souvent qu’il faut attendre le bon moment pour annoncer une rupture.

Mais en réalité, il n’y a jamais de bon moment pour annoncer une rupture.

Quoi qu’il arrive, vous trouverez toujours une excuse pour repousser l’échéance.

Tout simplement parce que, comme tout être humain (hormis les sociopathes), vous n’avez pas envie de blesser l’autre.

Et si cette empathie est tout à notre honneur, elle nous conduit aussi à retarder l’inévitable : annoncer une rupture.

Vous voulez rompre, mais elle ne va pas bien en ce moment par exemple.

Du coup, vous décidez d’attendre un peu pour lui annoncer que vous voulez rompre avec elle.

Mais à force de vouloir préserver l’autre, on finit par s’enliser dans une situation qui ne nous convient pas du tout.

Alors si j’ai un conseil à vous donner, c’est de ne pas trop faire traîner les choses.

Car plus vous allez procrastiner, et moins vous aurez le courage de le faire.

Et plus vous allez souffrir, et plus la rupture sera violence pour votre conjointe.

Dites-vous qu’il n’y a pas vraiment de bon moment pour annoncer une rupture.

Toutes les raisons que vous trouverez ne seront que des excuses.

Alors arrêtez d’hésiter, et lancez-vous simplement.

Mais pour ça, encore faut-il être sûr de soi et de sa décision.

Être sûr de soi

Bien souvent, on retarde l’annonce de la rupture parce qu’on n’est pas sûr de son choix.

Mais si vous n’êtes pas sûr de vouloir rompre, alors c’est que vous n’êtes probablement pas prêt.

Et annoncer une rupture à son conjoint sans être certain de vouloir la séparation, c’est le meilleur moyen de le regretter plus tard.

C’est pourquoi vous devriez d’abord envisager toutes les options possibles pour sauver votre couple de la rupture.

Et si vous avez effectivement épuisé toutes les voies de recours, alors la décision devrait vous paraître évidente.

Mais quoi qu’il en soit, prenez le temps de bien réfléchir avant d’annoncer une rupture.

Ne prenez pas ça à la légère, car c’est justement comme ça que vous risquez de faire le plus de dégâts.

Annoncer une rupture en douceur est plus facile si on est certain de le vouloir.

Et en plus, ça vous évitera de culpabiliser par rapport à votre décision.

Annoncer une rupture : ne pas culpabiliser

Qu’on se le dise : tout le monde culpabilise d’infliger à l’autre une rupture amoureuse.

En cause, cette peur de blesser l’autre, comme je vous le disais plus haut.

Rassurez-vous, c’est un sentiment tout à fait normal et vous n’y échapperez pas.

Mais vous devez essayer de mettre cette culpabilité de côté pour assumer pleinement votre décision.

Si vous culpabilisez, vous risquez de vous laisser “attendrir” par l’autre, qui essaiera peut-être de vous dissuader de rompre.

Vous risquez donc de craquer et de revenir sur votre décision.

Mais souvenez-vous que si vous avez décidé de partir, c’est sans doute pour une bonne raison.

Que vous avez sans doute essayé de sauver le couple que vous formiez, sans résultat.

Et que si vous en êtes là, c’est que la séparation vous sera bénéfique.

Alors même si c’est douloureux, et que vous allez probablement la faire souffrir, c’est un mal pour un bien.

Et qui sait, peut-être qu’en fait vous serez tous les deux sur la même longueur d’onde.

Dans ce cas, c’est bien plus facile d’annoncer une rupture en douceur.

Donner les vraies raisons de la rupture

Beaucoup pensent qu’il vaut parfois mieux mentir sur les motivations de la rupture.

Tout ça, toujours dans le but d’éviter de faire souffrir l’autre.

Mais sachez qu’en réalité, mentir sur votre rupture ne fait que la rendre encore plus douloureuse.

Car d’une part, une femme qui vous connaît bien saura savoir si vous lui mentez ou pas.

Et d’autre part, même si elle ne vous connaît que depuis peu, elle risque d’apprendre tôt ou tard que vous lui avez menti.

Dans tous les cas, c’est un coup à saper totalement sa confiance en elle.

Et en plus, vous allez passer pour un bouffon de service, même pas capable d’assumer pleinement ses choix.

Il n’y a donc rien à gagner à mentir sur les raisons qui vous poussent à annoncer une rupture.

Ne lui servez pas le sempiternel “ce n’est pas toi, c’est moi”, qui est probablement la phrase la plus détestée des femmes.

Autant être franc et direct dès le départ, même si elle va très certainement mal le prendre.

Encore une fois, c’est un mauvais moment à passer.

Et rassurez-vous : tout le monde est capable d’oublier son ex plus ou moins rapidement.

Elle s’en remettra, même si vous lui dites que c’est parce que vous avez trouvé quelqu’un d’autre.

Téléphone, mail, en direct : comment annoncer une rupture ?

C’est encore une question qui fait débat.

Doit-on obligatoirement annoncer une rupture à son conjoint en face à face ?

Clairement, la réponse est oui.

Vous aimeriez vous faire larguer par texto ou par mail vous ?

Alors si vous vous demandez encore comment annoncer une rupture, sachez qu’il faut le lui annoncer en face.

Et ce, même si ça suppose que vous deviez attendre un peu pour vous voir.

Oubliez le texto, le mail, le téléphone, ou tout autre moyen de l’annoncer à distance.

C’est le meilleur moyen de faire souffrir l’autre, alors que c’est justement ce que vous voulez éviter.

Il n’y a bien sûr rien d’agréable dans le fait d’annoncer une rupture à son conjoint.

Mais si on est sûr de soi et qu’on le fait avec douceur, tout se passe bien.

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *