Je suis amoureux de ma meilleure amie : la technique à appliquer pour que cela soit réciproque

je suis amoureux de ma meilleure amie

Être amoureux de sa meilleure amie, ça arrive plus souvent qu’on ne le pense.

A force de se côtoyer tous les jours et délirer ensemble, la frontière entre amour et amitié s’efface peu à peu.

Des sentiments au départ purement amicaux peuvent alors se transformer en sentiments amoureux.

Et c’est comme ça qu’on en vient à tomber amoureux de sa meilleure amie.

Dans ce cas, on hésite toujours à se déclarer, par peur de souffrir.

Amoureux de sa meilleure amie : se déclarer ou pas ?

Dans une telle situation, on se pose souvent la même question.

A savoir : « je suis amoureux de ma meilleure amie, est-ce que je lui avoue ou pas ? »

Dans ce genre de cas, on hésite toujours à déclarer sa flamme.

Il faut dire que c’est à double tranchant.

Parce qu’on a quand-même une chance sur deux de se prendre un gros râteau.

Si on lui avoue ses sentiments et que ce n’est pas réciproque, on va souffrir.

Et si on ne lui dit rien, on est condamné à la regarder faire sa vie sans nous.

Sans jamais savoir si ce qu’on ressent est réciproque.

Une belle vie de souffrance à ses côtés quoi qu’il arrive !

Mais si je vous disais que vous avez une troisième option ?

Qui ne consiste ni à montrer vos cartes, ni à souffrir en silence ?

Cette option, c’est simplement de l’amener à être attirée par vous.

Faire en sorte que l’amour devienne réciproque

Beaucoup de gens croient, à tort, qu’il faut impérativement se déclarer pour avoir une chance avec une fille.

Sauf que la plupart du temps, c’est beaucoup de stress et de tergiversations inutiles.

Alors qu’il « suffit » de faire en sorte que l’attirance que vous avez pour elle devienne réciproque.

Pas besoin de vous torturer l’esprit à savoir comment vous allez lui annoncer.

Ni de rester à bouillonner d’envie de lui avouer vos sentiments sans y parvenir.

Petit état des lieux sentimental.

Entre amis, il n’y a pas d’ambiguïté.

Normalement, on ne se voit pas comme deux personnes sexuées.

On n’a donc pas envie de coucher ensemble.

Alors quand on est amoureux de sa meilleure amie, il faut faire en sorte de changer ça.

Et pour faire en sorte qu’elle aussi tombe amoureuse de vous, il faut la convaincre de vous voir comme un amant potentiel.

Et flirter avec elle sans qu’elle s’en rende compte.

La sexualisation : le remède anti-friendzone

Qu’est-ce qui fait qu’on tombe dans la friendzone d’une fille ?

C’est tout simplement le fait qu’elle ne vous considère pas comme un homme avait qui elle pourrait coucher.

Elle ne ressent aucune attirance sexuelle, et ne se voit pas du tout coucher avec vous.

Alors pour changer sa vision des choses, vous allez devoir vous montrer plus sexué.

Ce qui veut dire sexualiser vos échanges, pour passer de sa zone d’ami à sa zone d’amant.

Et croyez-le ou pas, ça vous évite de vous prendre un méchant râteau en lui avouant vos sentiments.

C’est l’erreur que j’ai faite il y a des années de ça, et je m’en suis bien mordu les doigts.

Car pour sortir avec sa meilleure amie, il ne faut justement PAS lui en parler.

Vous risquez de vous heurter au mieux à un refus, et au pire à de la moquerie, dont vous mettrez des plombes à vous remettre.

Pas très bon pour votre ego d’apprenti PUA dans tous les cas.

Alors que si vous opérez tout en subtilité, vous n’aurez plus qu’à la cueillir.

Au lieu de lui avouer vos sentiments en espérant que ce soit réciproque, prenez plutôt les devants.

Et faites en sorte qu’elle vous voie petit à petit comme un amant potentiel, et plus comme un ami.

Sexualiser progressivement la relation avec le dirty talk

Le dirty talk, c’est l’art et la manière de sexualiser progressivement une interaction pour entrer dans la zone d’amant d’une fille.

C’est la méthode à adopter pour qu’une fille arrête de vous considérer comme le gentil pote de la bande.

Elle doit vous considérer comme un alpha, à qui elle ne pourra pas résister.

Pas la peine d’attendre désespérément que vos sentiments deviennent réciproques comme par magie.

C’est aussi ce que je croyais, mais je vous le dis tout de suite : ça n’arrivera pas.

Tout ce que vous y gagnerez, c’est de ramasser les miettes de votre ego à la petite cuillère.

Et ma formation dirty talk est justement là pour vous éviter ça.

3 étapes pour sexualiser progressivement les échanges, et ainsi ne plus tomber dans la zone d’amis d’une fille.

Définir un cadre sexuel

Il est bien évident que vous n’allez pas lui rentrer dedans de front.

Le secret de la méthode dirty talk, c’est d’y aller en douceur.

Il faut donc commencer par instaurer un cadre propice à la sexualisation.

Car le sexe est un sujet assez intime, que les femmes n’ont pas forcément envie d’aborder avec n’importe qui.

Il va donc falloir qu’elle vous fasse un minimum confiance pour être réceptive à ce que vous allez dire et faire après.

Si vous lui parlez de vos dernières pratiques sexuelles de but en blanc, autant vous dire qu’elle ne sera pas hyper à l’aise.

En revanche, un petit compliment pertinent et bien placé au détour de la conversation la mettra déjà plus en jambe.

Le but, c’est de préparer le terrain petit à petit pour l’étape suivante : la sexualisation indirecte.

Sexualiser indirectement

C’est ici qu’il ne faut pas vous louper.

Vous allez devoir apprendre à maîtriser l’art du sous-entendu sexuel sans tomber dans le lourd.

Car oui, les sous-entendus sexuels, c’est souvent l’apanage des gros lourds et des pervers.

Tout ce que les femmes détestent en gros.

Et donc, tout ce que vous ne devez pas, et ne voulez pas être.

Il faut aussi savoir choisir le bon moment pour commencer à sexualiser indirectement.

Et rester très attentif à ses réactions, pour savoir si vous êtes dans le juste ou pas.

Pour tâter un peu le terrain, vous pouvez commencer par raconter une de vos expériences par exemple.

N’hésitez pas à faire un peu d’humour pour décontracter l’ambiance.

Et si vous vous y prenez bien, elle devrait spontanément embrayer sur sa propre expérience.

L’idée, c’est de l’amener à sexualiser d’elle-même vos échanges.

C’est comme ça que vous gagnerez peu à peu du terrain.

Et surtout, que vous allez insinuer dans son esprit des idées de nature sexuelle.

Sexualiser directement

La dernière étape à franchir pour rendre votre meilleure amie folle de vous, c’est la sexualisation directe.

Désormais, elle a bien compris de quoi il était question, et elle est rentrée dans votre jeu.

Alors c’est le moment d’enfoncer le clou, et de lui porter le coup de grâce.

A ce moment-là, vous pouvez y aller plus franchement pour faire monter la tension sexuelle.

Tant dans la communication verbale que non verbale.

Vous pouvez lui demander ce qu’elle aimerait que vous lui fassiez si vous couchiez ensemble par exemple.

Et laissez-la imaginer tout ce qu’elle veut.

Le pouvoir de suggestion est certainement ce qu’il y a de plus puissant dans la sexualisation.

C’est donc le moment idéal pour titiller son imagination.

Être amoureux de sa meilleure amie ne condamne donc pas au malheur pour autant.

Vous voyez que vous pouvez tout à fait draguer une amie de façon à ce que ça devienne réciproque.

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *