Enchaîner les coups d’un soir : les secrets d’une formule bien gardée depuis des siècles

coup d'un soir

Derrière ce titre tape à l’œil se cache en réalité un véritable problème de société : le célibat !

De récentes études montrent que plus d’un tiers des foyers français sont constitués par des célibataires, soit pas moins de 9 millions de personnes. Une augmentation de plus de 50% depuis 1990 !

Les 18-34 ans représentent environ 6 % des foyers, suivi par les 50-64 ans (environ 5 %), les 35-49 ans (environ 4 %) et enfin les 65 ans et plus (environ 3 %).

Dans le monde, ce n’est pas moins de 100 millions de célibataires en recherche de l’âme sœur !

Des chiffres qui donnent le vertige et qui me font personnellement poser pas mal de questions. POURQUOI sommes-nous autant à vivre seuls ? COMMENT en sommes-nous arrivés là ?

Nous avons tous été célibataires à un moment ou à un autre de notre vie. Nous savons à quel point cela peut être dur à vivre et connaissons les impacts négatifs que cela engendre sur notre état d’être. Nous perdons quelque peu notre joie de vivre, nous avons moins d’énergie et beaucoup moins de motivation pour avancer dans la vie.

Je suis sûr que vous savez de quoi je parle.

Personnellement, je sais à quel point le fait d’avoir une femme à mes côtés me donne bien plus confiance en moi, bien plus d’énergie, plus de motivation, plus de niaque ou encore une meilleure image de moi-même. Que des points positifs qui me rendent plus heureux qu’à l’accoutumée.

C’est ce que j’appelle une permutation positive d’état, passage d’un état neutre ou négatif à un état positif.

Cet article a donc pour but de vous faire prendre conscience des mécanismes qui engendrent le célibat et vous montrer quels sont les solutions les plus efficaces pour en sortir et réaliser cette permutation.

Des solutions devant être mises en place rapidement pour se débarrasser une bonne fois pour toute de cette solitude qui nous plombe le moral, nous déprime et nous installe dans un cercle vicieux ou doute et désespoir s’emparent petit à petit de notre esprit.

Mais avant de voir cela, quelques précisions et explications s’imposent.

Les grands mensonges liés au coup d’un soir

mensonges coup d'un soir

Au titre de l’article, vous vous demandez sûrement pourquoi je vous parle de célibat, de relation. La raison est simple : parce que pour sortir du célibat, pour trouver une femme qui vous fera permuter, vous devez bien un jour ou l’autre lui donner l’envie de coucher avec vous !

Oui, vous m’avez bien entendu !

Pour trouver l'amour, nous devons d'abord donner l'envie aux femmes de coucher avec nous !Click to Tweet

J’espère que cette information est bien ancrée en vous.

Si vous n’arrivez pas à donner l’envie à une fille de coucher avec vous, n’espérez jamais trouver une femme qui vous rendra heureux.

Je sais que cela peut paraître cru dit comme ça mais c’est pourtant bien la réalité.

Il ne suffit pas d’être attentionné avec une femme, d’être romantique, d’être son gentil toutou, de répondre à ses moindres désirs ou de la complimenter sans cesse pour qu’une relation naisse et l’amour avec.

Les femmes ne recherchent pas ce type d’homme et pourtant les médias nous font croire le contraire.

Toute relation amoureuse sur cette terre a débuté par une première fois et ce n’est pas demain que cela s’arrêtera !

Nous devons donc être en capacité de mettre une fille dans notre lit si nous souhaitons qu’une relation puisse commencer à naître.

MENSONGE N°1 : L’AMOUR N’A RIEN À VOIR AVEC LE SEXE ♥

Mais ce n’est pas tout…

On nous fait également croire que les femmes ont bien plus de relations sexuelles que les hommes. Cette affirmation est TOTALEMENT FAUSSE puisqu’il suffit de trouver un homme ayant eu plus de relations sexuelles qu’une femme pour que cette affirmation tombe à l’eau !

Arrêtons de croire qu’il est plus facile pour une femme de coucher avec un homme ! Arrêtons de croire que les femmes ont le pouvoir ! STOP ! Il suffit !

Car plus nous faisons de cette croyance une réalité plus nous adoptons un comportement en lien avec cette croyance. Résultat des comptes : nous ne couchons pas avec autant de femmes que nous serions en capacité de le faire et continuons à rester seul.

MENSONGE N°2 : LES FEMMES COUCHENT PLUS SOUVENT QUE LES HOMMES ♥

Cette idée qui nous fait croire que nous sommes moins capables que les femmes de coucher avec un inconnu fait émerger chez nous les hommes une seconde croyance : celle liée à la chance.

Combien de fois ai-je entendu mes amis ou des connaissances me dire que si j’étais arrivé à réaliser un coup d’un soir (le fameux One Night Stand) avec cette fille cela était simplement dû à la chance. Peut-être cela vous est-il déjà arrivé ?

Toujours est-il que je veux bien qu’il y ait une “chance” mais, dans ce cas-là, appelons-là “chance du débutant”. Parce que au bout d’un moment, lorsqu’on répète la même stratégie, les mêmes comportements et que cela amène 9 fois sur 10 au même résultat alors cela ne devient plus de la chance mais une vérité.

Donc arrêtons de penser que tout est une histoire de chance. Essayons plutôt d’ouvrir notre esprit critique et tenter de penser qu’il puisse sûrement y avoir un MODÈLE, UNE MÉTHODE derrière tout ça.

MENSONGE N°3 : LE COUP D’UN SOIR EST UNE HISTOIRE DE CHANCE ♥

De cette idée, en émerge encore une nouvelle : celle de penser que si ce coup d’un soir n’est pas dû à la chance alors il est dû à la valeur relative portée à la fille. En d’autres termes, si nous arrivons à coucher avec une femme le premier soir c’est bien parce que celle-ci est sûrement “moche” et totalement “désespérée”.

J’ai envie de dire “Merci pour elle” et “Merci pour l’image que la personne a de vous”…

Sérieusement, si vous arrivez à coucher avec des filles le premier soir c’est uniquement grâce à votre stratégie et votre comportement, résultat de votre expérience, (de vos connaissances sur les relations hommes-femmes) et non parce que vous vous êtes tapé une “moche totalement désespérée”.

Je trouve ça super dévalorisant pour la fille et surtout pour vous qu’un proche pense cela, vous ne trouvez pas ?

Alors si vous êtes ce proche, s’il vous plaît, enlevez-moi cette satanée croyance de votre tête ! Ce n’est pas parce que vous n’arrivez pas à coucher avec une fille que les autres ont nécessairement de la chance ou choisissent des filles à leur portée. Parce que si c’était réellement le cas, vous ne seriez pas là à le dévaloriser mais bel et bien en train de coucher avec une fille … 😉

MENSONGE N°4 : SEULES LES “MOCHES” COUCHENT LE PREMIER SOIR ♥

Ok, tout ça c’est bien beau, mais concrètement, pourquoi les hommes ont tant de mal à coucher avec des filles ? Voyons cela de plus près …

Pourquoi les hommes ont du mal à réaliser des coups d’un soir avec les filles

difficultés à réaliser des coups d'un soir

Aucun couple sur cette terre ne peut commencer ni durer sans qu’une attirance ne soit présente, et ceci parce que nous sommes un programme programmé pour créer d’autres programmes.

Nous sommes des programmes programmés pour créer d’autres programmes

À ce stade, la question que nous sommes alors en droit de nous poser est la suivante :

  • Qu’est ce qui peut bien donner l’envie à une fille de vouloir coucher avec un homme ?

Pour répondre à cette question, il faut tout d’abord savoir que les hommes et les femmes sont attirées l’un l’autre via deux types d’attraction :

  • L’attirance sexuelle : celle qui nous pousse à nous reproduire.
  • L’attirance émotionnelle : celle qui nous pousse à perdurer dans le couple pour élever nos progénitures.

Alors sur lequel de ces deux types d’attraction devons-nous jouer pour donner l’envie à une fille de coucher avec nous ? Est-ce sur l’attirance sexuelle, sur l’attirance émotionnelle ou sur les deux ?

On nous dit souvent que les hommes sont différents des femmes. Et ceci est bien vrai. Nous, les hommes, fonctionnons différemment des femmes. Nous sommes d’abord attirés sexuellement par une femme avant de l’être émotionnellement. Il suffit de regarder un petit peu ce qui se passe autour de nous pour nous en convaincre, même si des études ont déjà dans le passé validé cette intuition.

Lorsqu’un homme rencontre une femme pour la première fois, celui-ci dira qu’elle lui plaît s’il est attiré sexuellement par elle. A contrario, lorsqu’une femme rencontre un homme pour la première fois, celle-ci dira qu’il lui plaît si elle est attirée émotionnellement par lui.

Vous voyez un peu la différence ?

Lorsque vous voyez une “jolie” femme dans les bras d’un homme “moche” (je rappelle tout de même au passage que la beauté est relative) c’est que celui-ci a su créer assez d’attirance émotionnelle pour qu’elle finisse par succomber. Cela ne veut pas dire que cette femme n’est pas attirée sexuellement par cet homme, cela signifie simplement que l’attirance émotionnelle était tellement forte au début que l’attirance sexuelle est passé au second plan, comme par effet halo.

A contrario, lorsque vous voyez un “bel” homme coucher avec une fille “moche” (peut-être vous d’ailleurs ?) c’est bel et bien parce que son instinct de reproduction a pris le pas sur l’attirance émotionnelle.

En d’autres termes, nous les hommes pouvons coucher avec presque n’importe quelle femme, tant que celle-ci est ok à vouloir coucher avec nous, alors que les femmes ont besoin d’être connectées émotionnellement à l’homme avant de prendre la décision de coucher avec lui.

Et c’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles il y a tant de célibataires dans le monde, parce que les hommes ne prennent pas en considération cette différence notoire dans les besoins. Si plus d’hommes faisaient attention à cet aspect-là de la séduction il est certain que nous serions moins de célibataires dans le monde.

♥ LES HOMMES N’ONT PAS LES MÊMES BESOINS QUE LES FEMMES ♥

Les solutions pour enchaîner les plan d’un soir

les solutions pour réaliser des coups d'un soir

Ok, à ce stade nous savons donc sur quel paramètre jouer pour pousser une fille à coucher avec nous (les émotions), et ceci même si aucune attirance sexuelle n’est présente. La question est maintenant  de savoir : ” Comment donner l’envie à une fille de coucher avec nous ? ” ou encore mieux, ” Comment donner l’envie à une fille de réaliser un coup d’un soir avec nous ? ” (parce que je ne sais pas pour vous, mais moi j’ai horreur de perdre mon temps et mon énergie sur des femmes qui peuvent potentiellement ne pas me correspondre émotionnellement).

Ce que je vous propose donc c’est de se poser ensemble quelques minutes et de réfléchir aux véritables solutions qui se présentent devant nous pour réaliser de nombreux coups d’un soir. Après, libre à vous de foncer tête baisser à l’assaut de votre coup d’un soir, mais dans ce cas-là ne venez pas vous plaindre si aucun résultat n’arrive.

Alors comment faire en sorte qu’une femme soit émotionnellement réceptive à notre personne ? Pour répondre à cette question, il faut tout d’abord que l’on s’attarde un instant sur le terme de “réceptivité émotionnelle”.

Vous avez dit réceptivité émotionnelle ?

Lorsque l’on parle de réceptivité émotionnelle, on parle d’un côté d’émotions et de l’autre de réceptivité.

La réceptivité c’est le fait de conditionner une fille à lâcher prise avec vous, à se laisser aller à ses émotions. Lâcher prise ne pouvant être obtenu que d’une seule manière : en créant du confort.

Donc plus l’information que vous communiquez à une fille a pour objectif de l’installer dans un certain état de confort plus l’attraction pourra s’opérer facilement. Le confort est donc en quelque sorte la clé de la porte de ses émotions, donc de l’attraction.

Une femme doit avant tout être à l'aise avec un homme pour se livrer sexuellement à lui.Click to Tweet

Les émotions, vous l’aurez compris, est ce qui va porter l’attraction. Plus vous arriverez à les manier avec habileté plus une fille sera attirée émotionnellement par vous et donc plus vous arriverez à coucher facilement avec elle.

Maintenant, pensez-vous vraiment que c’est seulement en faisant lâcher prise une fille et en jouant sur ses émotions que vous arriverez à la mettre dans votre lit ? Bien sûr que non ! Si vous pensiez pouvoir y arriver seulement de cette manière alors c’est que vous avez oublié que notre cerveau possède  en son cœur des fonctions avancées utilisées dans le traitement des données logiques.

C’est d’ailleurs grâce à ce cerveau dit “rationnel” que nous sommes parvenus en haut de la chaîne alimentaire, à traiter l’information mieux que quiconque et à devenir des animaux civilisés pouvant nous comporter correctement en société (enfin pour certains on se demande où est passé ce cerveau mais là n’est pas la question :D).

Sans lui, nous serions davantage livrés à notre cerveau “émotionnel”. Nous adopterions un comportement plus animal, plus instinctif et pulsionnel.

Ce cerveau rationnel a donc plusieurs rôles dont l’un est de moduler le cerveau émotionnel. Et malheureusement, cet avantage est également un inconvénient en séduction. En effet, pour que le confort s’installe et donc que l’attraction s’opère, ce cerveau doit être mis en sommeil (attention, il est toujours actif mais moins qu’auparavant).

Et c’est là qu’intervient LA PLUS GROSSE ERREUR des hommes. Ils pensent à tort qu’il faille simplement jouer sur les émotions pour que ce cerveau rationnel se déconnecte automatiquement, comme par magie.

Hey ! Sérieusement, on n’est pas dans le monde des bisounours … ça se saurait si c’était aussi simple !

Non, derrière cette pensée se cache en réalité une mauvaise interprétation.

Ce que l’on vous demande ce n’est pas de ne pas utiliser le cerveau rationnel de la fille mais de l’utiliser pour qu’il se mette de lui-même en sommeil !

Oui, vous avez bien entendu !

Vous devez vous occuper de son cerveau rationnel pour le déconnecter et non le laisser de côté !

En réalité, ce que l’on va faire, c’est que l’on va le conditionner à lâcher prise, à laisser le cerveau émotionnel prendre le pouvoir pour que la fille adopte un comportement plus instinctif, plus animal. C’est ce que l’on appelle le conditionnement sexuel.

Bien, nous savons donc maintenant qu’il faut créer du confort, un conditionnement sexuellement, de l’attraction et avoir une stratégie pour coucher avec une fille et ce dès le premier soir.

Mais qu’en est-il concrètement ? Comment mettre en place ces 4 éléments dans nos interactions avec les femmes ? C’est ce que je vous propose de voir tout de suite.

Le confort

Pour qu’une fille soit confortable auprès de vous, vous devez briser la barrière de l’inconnu et ceci le plus rapidement possible. Vous devez contracter l’espace-temps de telle sorte que vous soyez rapidement perçu aux yeux de la fille comme un proche, une personne avec qui elle peut se livrer facilement, une personne en qui elle peut faire confiance.

Vous devez lui montrer que vous êtes comme un ami de longue date, comme un ex avec qui elle a passé de merveilleux moments, comme un frère ou un père qui ne souhaite que son bien. Vous devez tout compte fait lui sous-communiquer l’idée qu’auprès de vous elle peut se sentir en sécurité

Une sécurité physique, certes, mais également une sécurité psychologique. Elle doit d’une part comprendre que vous ne lui ferez pas de mal physiquement mais également que vous ne la rabaisserez pas dès qu’elle osera se livrer à vous.

Parce qu’il n’y a pas de chose plus terrible que de lâcher prise, de se livrer à l’autre, pour finalement n’avoir en retour aucune marque de compréhension vis-à-vis de cet effort, certes anodin d’un point de vue extérieur, mais qui ne l’est pas pour celui qui en fait l’expérience.

Vous devez donc, de part votre communication verbale et non verbale, lui montrer que vous êtes un homme sympa, gentil mais dans le sens protecteur du terme. Une fois que ce confort sera installé, il ne vous restera plus qu’à sortir l’artillerie lourde en activant l’attraction.

L’attraction

Ah, l’attraction ! Il y a tant de choses à dire sur l’attraction. Tant de choses que je n’ai pas pu m’empêcher d’en faire un livre … J’en ai également beaucoup parlé à travers mes articles du blog. Avec tout ça, vous devriez être en mesure de créer de l’attraction chez n’importe quelle personne.

On va donc ici plutôt s’attarder sur ce qui vous rapporte le plus de résultat avec le minimum d’effort. Le 80/20 de l’attraction en quelque sorte. Toutefois, si vous désirez vraiment en savoir plus et découvrir les 20% restant, je vous invite à aller faire un tour sur mon blog, vous y trouverez sûrement votre bonheur.

Donc, lorsque l’on parle d’attraction, de quoi parlons-nous réellement ? Nous parlons de la capacité qu’a une information à tirer vers lui une autre information. Concrètement, plus une information possède une forte densité d’informations plus elle attirera vers elle une information ayant une faible densité d’informations.

Cela signifie que si l’information que vous possédez a une plus grande densité que celle de la fille alors vous l’attirerez vers elle. A contrario, si c’est elle qui possède la plus grande alors c’est vous qui serez attiré par elle.

Au passage, lorsque je parle d’information, je parle de celle qui est emmagasinée dans votre cerveau, qui crée votre univers et que l’on nomme macro information.

coup d'un soir et densité d'information

Figure 1 : coup d’un soir et densité d’information

Sur la figure 1 ont voit que l’information de l’homme est globalement plus dense que celle de la femme. Je dis globalement car lorsque l’on communique une information, on ne communique pas toute la macro information que l’on a d’emmagasinée mais seulement une partie et que l’on nomme micro information.

coup d'un soir : macro et micro information

Figure 2 : macro et micro information

ok, on commence donc à y voir un peu plus clair dans la compréhension de l’attraction. Mais à ce stade, on pourrait très bien se demander :

  • Pourquoi certaines personnes possédant un maximum d’informations n’arrivent pas à attirer une femme vers eux ?

C’est comme si le soleil n’arrivait pas à attirer la terre … WTF quoi ?

Alors, pourquoi ? …

Ok, je vais vous le dire pourquoi ils n’y arrivent pas. Ils n’y arrivent pas parce que tout est une question de visualisation, de représentation mentale.

Vous pouvez très bien posséder une plus forte densité d’informations que la fille, si vous n’arrivez pas à la lui communiquer de telle sorte qu’à ce qu’elle se la visualise telle que présente en vous vous n’arriverez jamais à l’attirer.

coup d'un soir et bonne communication

Figure 3 : bonne communication d’informations

coup d'un soir et mauvaise communication

Figure 4 : mauvaise communication

Sur la figure 3, on voit bien que l’information visualisée par la fille correspond bien à l’information réelle de l’homme. Pas de pertes d’informations à déplorer ici et ceci grâce à une bonne communication.

En revanche, sur la figure 4, l’information visualisée n’est pas représentative de l’information réelle que possède l’homme. Il y a une perte d’information qui peut produire une répulsion chez la fille.

♥ LA COMMUNICATION EST LE FONDEMENT DE L’ATTRACTION ♥

Maintenant, la manière de communiquer n’est pas la seule et unique raison qui fait qu’une personne possédant un maximum d’informations n’arrive pas à attirer une femme vers lui.

En effet, regardez de nouveau les schémas ci-dessus. Qu’y voyez-vous et dont je ne vous ai pas encore parlé ?

Nous voyons un cercle avec des pointillés autour de la macro information.

Ce cercle signifie simplement qu’il y a un vide informationnel … Vide qui n’est pas présent chez celui qui crée l’attraction. En d’autres termes, ce qui permet de créer l’attraction est bien le manque d’information chez celui que l’on attire. Où comment la relativité générale d’Einstein peut-être retranscrite à l’échelle humaine …

Ce qui permet de créer l'attraction est le manque d'information chez celui que l'on attire.Click to Tweet

En fait, pour que mes schémas soient vraiment corrects, j’aurais plutôt dû mettre les pointillés sur les micro informations, mais l’idée reste la même. Le manque d’informations sur les micros informations créé un manque d’informations globalisé sur la macro information.

plan d'un soir et vide informationnel

Figure 5 : vide informationnel

Tout cela nous amène à nous dire une chose : pour attirer une fille, nous devons lui communiquer une information avec laquelle elle n’a pas encore été en contact !

Cette information peut :

  • soit être totalement nouvelle.
  • soit rester la même (par exemple une blague) mais dans ce cas-là la manière de la lui communiquer doit être différente (nouvelle information)

Ceci nous mène tout droit à quelque chose de fondamentale et liée à notre existence : TOUT EST UNE QUESTION DE COMPARAISON !

De notre naissance à notre mort, nous ne faisons que comparer les informations entre elles. Nous ne faisons que comparer l’information entrante avec celle déjà emmagasinée en nous.

À la naissance d’un enfant, à l’initialisation de son système donc, pourquoi pensez-vous que son envie la plus folle est d’explorer le monde qui l’entoure ? Parce qu’il lui manque de l’information pouvant faire développer son système et le rendre meilleur. Il est donc attiré par l’information qu’il ne contient pas.

En séduction c’est le même principe qui s’applique. Montrez à la fille que vous possédez une information qu’elle ne contient pas et qui peut faire évoluer son système et vous l’attirerez vers vous.

♥ COMBLER LE MANQUE D’INFORMATIONS POUR CRÉER L’ATTRACTION ♥

Mais cette comparaison incessante que nous faisons quotidiennement n’est pas seulement utile pour déceler un manque d’information dans notre système, elle est également utile pour déceler une similarité dans l’information.

Concrètement, à chaque fois que vous communiquez une information à une fille, celle-ci va la comparer avec celle déjà  emmagasinée en elle afin de savoir si vos univers respectifs se ressemblent. Car plus vos informations se ressembleront et plus elle pourra se sentir comprise auprès de vous (qui se ressemble s’assemble ;)).

Et ça c’est ce qu’on appelle, vous l’aurez deviné, les points communs.

plan d'un soir besoin et similarité informationnel

Figure 6 : mise en évidence de la similarité et du besoin informationnel

♥ CRÉER UNE SIMILARITÉ DANS ‘INFORMATION POUR CRÉER L’ATTRACTION ♥

Ok, à ce stade vous savez donc que pour attirer une fille vers vous vous vous devez de combler son manque d’informations et mettre en avant vos similarités informationnelles.

Mais le confort et l’attraction ne suffisent pas encore à pousser une fille à vouloir un coup d’un soir avec vous, le conditionnement sexuel doit également être actionné.

Le conditionnement sexuel

Le conditionnement sexuel est ce qui va permettre à la fille de répondre à sa question inconsciente : ” Est-ce bien raisonnable de coucher avec un inconnu le premier soir ? “. Parce que oui, si pour un homme coucher avec une inconnue peut s’avérer être un acte totalement banal, pour une femme, c’est une autre histoire.

En effet, la plupart des femmes (ne faisons pas de généralité) doivent y réfléchir à deux fois avant de se donner corps et âme à un homme car les répercussions peuvent être terribles :

  • Elles peuvent tomber enceintes et se voir laisser abandonner.
  • Elles peuvent passer pour des traînées, des filles faciles auprès de leur entourage. Une étiquette sociale bien lourde à supporter, vous en conviendrez.

Ce sont les fameux Anti Slud Defense (ASD) qui parlent…

Il est donc important de les rassurer sur ces deux points si vous souhaitez que votre coup d’un soir se matérialise. Et pour cela, nous allons utiliser la partie rationnelle de son cerveau (vous voyez bien qu’elle peut être utile) et faire en sorte de :

  • lui imprégner des idées de cul.
  • lui poser des questions relatives au sexe.
  • et lui raconter des histoires qui lui donnent l’envie de coucher avec vous.

Ce n’est que de cette manière que vous la conditionnerez à vouloir avoir une relation sexuelle avec vous, pas d’une autre.

Évidemment, le plus dur est de le faire sans passer pour un obsédé ou un pervers sexuel, ce qui ferait activer ses ASD. Essayez donc d’être vraiment malin et de packager ces 3 éléments de manière à ce que le sexe passe au second plan, qu’il ne soit pas l’information principale sur lequel vous essayez d’attirer l’attention de la fille. Il faut en quelque sorte que le sexe vienne en deuxième lecture.

Maintenant que vous savez comment vous y prendre pour conditionner une fille à vouloir coucher avec vous, voyons ensemble notre dernier point-clé : la stratégie !

La stratégie

Stratégie d’entreprise, stratégie militaire, stratégie de communication, stratégie dans le sport etc etc… La stratégie est omniprésente au quotidien lorsque l’on désire atteindre un objectif. Et vous l’aurez compris, dans votre objectif de plan d’un soir, la stratégie sera l’élément central sur lequel il faudra vous appuyer.

Ne pensez pas un instant ramener une fille chez vous ou aller chez elle sans stratégie ! La stratégie est votre ligne directrice, votre plan d’action et sans elle pas de One Night Stand possible !

Sans stratégie, pas de coup d'un soir possible !Click to Tweet

Une stratégie se construit par itération, au fil des expériences. La répétition d’actions et de comportements effectués en série et dirigés vers un objectif clair permet d’emmagasiner de la data servant à notre stratégie.

Plus les données collectées sont traitées de manière à en récupérer les plus profitables pour notre objectif plus leur diffusion permet à ce dernier d’atteindre son plein potentiel.

L’apprentissage est donc le maître mot de la stratégie puisqu’elle permet d’élaborer des schèmes comportementaux spécifiques à l’objectif.

Mais l’apprentissage par expérience ne permet pas seulement de s’adapter après coup, elle permet également de se construire une intuition hors normes pouvant servir sur le moment, lorsque la stratégie qui est développée se voit entravée par une information n’ayant pas été prédite au départ.

Une stratégie, en l’état actuel des choses, ne peut donc être parfaite. La seule perfection, si celle-ci existait, serait atteinte que lorsque l’objectif qui lui fait face est maîtrisé.

Regardez un peu comment se déroule l’apprentissage de la marche chez l’enfant. Lorsqu’un enfant décide vouloir marcher, son objectif est clair : mettre un pas devant l’autre et avancer.

Mais même avant cela, son tout premier objectif est de se tenir debout.

Il va donc commencer par adopter une stratégie initiale lui semblant la meilleure pour l’atteinte de ces deux objectifs.

Évidemment, les premières tentatives échoueront, mais peu importe. Via ses résultats, via son retour d’expérience, l’enfant va s’adapter pour créer d’autre schémas comportementaux pouvant l’amener au résultat.

Dans votre objectif de coup d’un soir, vous devez donc vous comporter comme un enfant apprenant à marcher.

Vous devez savoir partir d’une stratégie initiale pour ensuite l’adapter au fur et à mesure de vos expériences.

Alors évidemment, cela peut prendre un certain temps (8 ans pour moi ! Jésus Marie Joseph !). Mais le résultat qui est au bout en vaut vraiment la chandelle. Pas seulement pour le plaisir de coucher avec plus de filles, mais également pour votre estime personnelle, votre confiance et votre bonheur.

Pour coucher avec une fille le premier soir en évitant de perdre trop de temps, il vous faut donc une stratégie qui tienne la route dès le départ.

De par mon expérience, j’ai compris que pour amener rapidement une fille chez moi, il me fallait passer par certaines étapes et que le passage entre chaque étape était la clé de ma réussite.

stratégie du coup d'un soir

Figure 7 : schéma simplifié de la stratégie du coup d’un soir

Et selon le contexte de la rencontre et le niveau d’attraction et de confort présents, ces phases sont plus ou moins nombreuses.

Ce que vous devez donc faire pour coucher rapidement avec une femme c’est de pouvoir gérer la logistique de telle sorte qu’elle trouve ça normal de vous suivre, que cela soit sur le lieu même de votre rencontre, dans un autre endroit ou chez vous.

Vous devez faire en sorte que votre proposition vienne comme la suite logique des événements.

Si cela tombe comme un cheveu sur la soupe vous n’irez pas bien loin.

Donc, pour que votre proposition de déplacement ait le plus de probabilités d’être acceptée, vous devez :

  • questionner la fille sur ses disponibilités. Cela ne sert à rien de perdre votre temps sur une fille qui a un rendez-vous important alors que d’autres femmes plus disponibles et ok pour vous suivre n’attendent que vous.
  • injecter, durant la conversation, des éléments d’information donnant l’envie à la fille de vous suivre au moment où vous lui ferez la proposition.

Toutefois, il se peut très bien que la fille refuse de vous suivre alors même que votre proposition est a priori non refusable. Si c’est le cas, soit le niveau d’attraction et de confort généré jusque-là n’est pas assez puissant soit la fille s’est tellement conditionnée à ne pas suivre un homme facilement qu’il devient difficile pour elle d’accepter votre proposition.

Dans les deux cas de figure, continuez à créer de l’attraction, du confort et de la sexualisation avant de retenter votre chance un peu plus tard. Et si elle refuse toujours de vous suivre alors n’insistez pas et échangez vos coordonnées afin de pouvoir vous revoir un autre jour.

Je termine l’article sur ce point en espérant que celui-ci vous aura apporté certaines réponses à vos questions.

Si vous l’avez aimé, pensez à le propager autour de vous. Cela pourrait être utile à d’autres 🙂

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

23 Partages
Partagez8
Tweetez7
+13
Partagez5