Comment rendre une fille accro : le triangle magique

comment rendre une fille accro
106 Partages

Célibataire ? Arrête de te faire rejeter par les femmes et deviens attirant ! Découvre les techniques les plus puissantes pour coucher rapidement avec une femme et la rendre amoureuse de toi sans que tu aies besoin d'être beau, riche ou intelligent (oui, c'est possible !)

Comment rendre une fille accro à vous et la faire penser à vous H24 ?

Comment rendre dingue une femme et l’amener à être totalement passionnées et folle de vous ?

Je me suis ces dernières années pas mal renseigné sur ce qui pouvait provoquer chez les filles un attachement important envers un homme jusqu’à les pousser à devenir amoureuse.

À ce sujet, vous trouverez sur l’internet différents articles divulguant des conseils pour rendre une fille complètement « esclave » de votre personne.

J’en ai lu quelques-uns et le moins que l’on puisse dire c’est qu’aucun ne répond réellement à cette question.

Ils sont « hors sujets » et ne correspondent en aucun cas à la réalité, c’est à dire à ce qui se passe à l’intérieur même des femmes et qui provoque chez elle une passion dévorante pour un homme.

Franchement, lorsque je vois des conseils tels que : « brosser les cheveux de la fille pour la rendre accro à vous », « être cool et décontracté » ou encore « garder le contrôle en évitant de lui faire prendre des décisions », je me dis qu’on n’est pas loin de la blague du siècle.

Si vous voulez suivre leurs conseils, libre à vous de le faire.

Mais, avant de prendre cette décision, s’il vous plaît, lisez ce qui suit.

Je me suis efforcé de retranscrire du mieux possible mes années d’expérience en matière de Pick-Up pour enfin répondre à cette question que la plupart des hommes se posent : « Comment faire en sorte de produire chez une fille un fort sentiment d’attirance au point où elle ne souhaite plus qu’une chose : vous voir et passer du temps avec vous. ».

Et ce que je peux vous dire c’est qu’il n’existe pas autant de moyens de rendre accro une fille qu’on peut vous le laisser croire.

Car rendre accro une femme revient tout simplement à la rendre dépendante de vous.

Et la dépendance est quelque chose qui se crée au moyen de quelques manœuvres dont la mise en place est loin d’être compliquée, encore faut-il le savoir et avoir la volonté de les mettre en place.

En effet, pour rendre accro une fille et donc dépendante de vous, il vous suffit d’activer 3 grands principes qui, conjugués ensemble, forment ce que j’appelle : le triangle magique.

Le schéma ci-dessous vous les présente.

comment rendre une fille accro

Nous voyons donc à travers ce schéma que pour rendre une fille amoureuse, passionnée et éprise de vous, vous devez :

  • Créer un intérêt réel chez la fille : la fille doit être attirée par votre présence pour dire qu’elle est accro à vous.
  • Créer un besoin certain : la fille doit avoir une raison de vous parler et cette raison est le(s) manque(s) que vous comblez chez elle.
  • Jouer avec l’espace-temps : ce qui fait que chaque éléments dans l’univers s’attirent ou se repoussent.

Ceci étant dit, voyons plus en détail sur quoi repose le triangle magique et comment il peut littéralement booster vos résultats avec les femmes.

Comment rendre une fille accro : l’échelle du Hook

Saviez-vous qu’il existe différents niveaux lorsqu’il s’agit de rendre une fille accro à un homme ? Eric Von Markovic, aka Mystery parle dans ses différents livres d’une technique de marketing appelé « Bait Hook Reel Release » où Hook signifie « accrocher » provenant lui-même du mot « accro ».

Il nous dit également que le Bait Hook Reel Release intervient à chaque niveau du jeu de séduction.

Ainsi, cela signifie que le hook intervient également à chaque instant du jeu.

Conclusion ? La séduction repose sur différents niveaux d’accroche que je nomme « l’échelle du hook ».

Plus une fille est accrochée et plus elle est accro.

La question qui se pose maintenant est donc de savoir comment accrocher une fille pour atteindre le dernier niveau : définitivement accro.

C’est ce que je vous propose de voir à travers cet article et un peu plus en détail dans mon guide “Attraction Code”.

Pour vous le procurer, CLIQUEZ ICI.

Comment rendre accro une fille : l’intérêt

Tout d’abord, rendre une fille folle de vous consiste à la faire rentrer dans une boucle d’intérêt.

Cela signifie que plus une fille comprendra qu’elle a un intérêt à vous parler, à vous côtoyer, plus vous pourrez vous dire qu’elle est accrochée et donc accro à vous.

En fait, lorsque je dis qu’une fille doit avoir un intérêt à vous parler, comprenez par là qu’elle a besoin d’avoir son cerveau stimulé.

En effet, notre cerveau a la capacité d’anticiper le futur via nos expériences passées.

De ce fait, plus vous arriverez à contredire son anticipation plus l’intérêt sera présent.

Par exemple, si vous parlez à une fille et qu’elle tourne la tête cela signifie qu’elle ne vous porte plus d’intérêt car vous n’arrivez pas à stimuler assez son cerveau.

Tout ce que vous lui dites correspond à ce que son cerveau a anticipé.

Donc, votre rôle est dans un premier temps de l’intéresser.

Et rien de mieux pour intéresser une femme que de la sortir du quotidien, de la routine.

Pour cela, l’imprévisibilité est moyen extrêmement efficace pour répondre à cette nécessité.

Ainsi, moins elle s’attendra à un mot, un geste, une action de votre part plus elle vous portera de l’intérêt.

À vous désormais de créer ces moments dans vos interactions pour rendre les filles de plus en plus accro à vous.

Mais l’imprévisibilité ne fait pas tout pour rendre accro une fille, il existe bien d’autres techniques pour intéresser une fille., intérêt se composant ni plus ni moins de deux manières :

  • L’intérêt commun : cet intérêt correspond à une sorte de curiosité améliorée. Comme si la fille, en vous parlant, pouvait se dire : ” Il se pourrait que je couche avec lui
  • L’intérêt sexuel : la faire passer d’un simple intérêt commun à une véritable envie de coucher avec vous.

Vous devez donc, au fur et à mesure de votre jeu, monter progressivement l’échelle du hook pour faire passer la fille d’un simple intérêt commun à un intérêt sexuel.

Et cela ne passe que par une seule composante : l’attraction ,dont l’imprévisibilité en fait partie, mais également les deux autres composantes du triangle.

Comment rendre accro une femme : les besoins

« T’es ma coke ». Cette simple phrase veut tout dire. Si une fille vous dit ou se dit dans sa tête que vous êtes sa coke (comprenez cocaïne), alors vous venez de la rendre accro.

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que l’amour est comparé à une drogue.

Serions-nous des toxicomanes de l’amour ?

Dès lors en absence de l’être aimé, nous nous sentons moins bien psychologiquement. Nous ne voulons qu’une chose, récupérer ce qui nous rendait heureux.

Ainsi, le meilleur moyen de rendre une fille dépendante de vous est de lui offrir quelque chose d’immatériel qu’elle a besoin et dont elle ne pourrait se passer si elle l’obtenait (un peu comme un téléphone peut répondre à notre besoin de communiquer).

Pour exemple, un besoin qu’une fille pourrait avoir serait de :

  • Avoir la présence d’un père qu’elle n’a pas eu durant sa jeunesse.
  • Avoir la tendresse et l’affection qu’elle n’a pas eue étant plus jeune.
  • Avoir une relation sexuelle épanouie qu’elle n’a pas eue avec ses ex petits copains.
  • Avoir de l’intention.
  • Avoir accès au véritable bonheur.

Dès lors que vous avez trouvé ce besoin, donnez le lui au moment opportun puis utilisez l’attraction temporelle.

Comment rendre accro les filles : la passion temporelle

Rappelez-vous de ce que je disais précédemment.

Nous pouvons dire qu’une personne est accro à quelque chose ou quelqu’un si, lorsqu’on lui enlève cette chose ou ce quelqu’un, un état psychologique négatif s’empare d’elle.

Imaginons que le besoin de la fille soit d’avoir une relation sexuelle épanouie avec un homme et que vous soyez le premier à pouvoir combler ce besoin.

Que se passerait-il si du jour au lendemain vous ne lui donniez plus ce besoin ?

Il se passerait simplement qu’elle rechercherait, par un moyen ou un autre, de le récupérer.

Ainsi, si vous décidez de ne plus lui offrir de sexe durant une certaine période, cela la poussera inconsciemment vers vous.

Vous venez de la rendre accro par une coupure temporelle de sa passion envers ce besoin.

Autre exemple. Imaginons que vous lui avez donné le besoin qu’elle recherchait mais qu’en retour, son comportement ne vous remercie pas.

Que se passerait-il si vous décidiez de la punir et de ne plus donner de nouvelles de vous durant une certaine période ?

Il se passerait simplement qu’elle prendrait conscience que le besoin ne peut être obtenu qu’en votre présence et qu’il lui faudra donc vous récupérer pour en avoir de nouveau accès.

Vous venez de rendre la fille folle et dingue de vous.

Pour finir, un dernier exemple. Imaginons que la fille à un besoin d’affection intense.

Dès lors que vous lui donnerez cette affection (par vos touchers, votre présence, des câlins, des baisers etc.) elle ne voudra plus s’en détacher car la perte possible de la joie que cela lui procure pourrait la faire passer dans un état négatif qu’elle redoute tant.

Que se passerait-il si vous lui enleviez subitement cette affection ?

Il arriverait que l’état négatif qu’elle redoutait tant la frapperait, l’obligeant à rechercher l’état positif antérieur dans lequel elle était.

État positif ne pouvant être reconstruit qu’en votre présence.

Lorsqu’une fille est accro à un mec cela signifie donc que la raison à petit à petit fait place aux émotions. Son envie d’être à vos côtés est plus forte que tout.

Elle est comme poussée par une force mystérieuse qu’elle ne peut vaincre. Mais rendre une fille dingue n’est pas si simple et rapide que l’on pourrait croire.

Il vous faudra du temps et de la patience pour que naisse la passion.

En effet, vous devrez grimper l’échelle de Hook niveau par niveau jusqu’à atteindre le dernier pallier, celui où la fille est complètement folle de vous.

Cependant, bien que ce dernier niveau doive être votre objectif, n’en oubliez pas de rester focalisé sur l’instant présent, sur le niveau de hook auquel vous faites face actuellement, auquel cas il se pourrait que la fille ait le sentiment que vous précipitez les choses par un manque de confort/rapport.

106 Partages

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

67 commentairesLaisser un commentaire

  • Ce vraiment du genial en lisant cet article est toute les differentes propos ecritent par les internautes a laquel chancun a donne son point de vue a la situation qu’il endure.quant a moi j dirai ,toutes les femmes sont le meme ceux qui leur preocupe dans l’amour ce leurs interets materielles. Dc par conclusion tout ceux qui a etait ecrite ds cet article sont de theorie qui se differe a la pratique

  • Bonjour à tous article très intéressant, car je subis au quotidien ce genre de comportement de la part de mon amis voilà maintenant 3 ans que je suis complètement accro de cette homme que j’ai rencontré sur un site tellement que je n’arrive plus à m’en s’eparer je pense que crée le manque dans un couple ce n’est pas mauvais mais disons qu’il faut peser la balance au risque de dégoûter complètement sa partenaire et qu’elle ne soit plus motivé à ne rien faire Avec cette personne ,moi à l’heure actuelle je me retrouve avec quelqu’un qui ne m’appelle presque plus du tout ,il ne m’envoie que des textos et ce déplace pratiquement jamais si ce n’est moi qui fait l’effort de mon côté je suis exaspéré à plusieurs reprise j’ai envie de partir mais mon cœur parle avant ma raison je pense lui la faire à l’envers et ne plus du tout venir le voir et le contacté de moins en moins au risque de le perdre qu’en pensez vous ?? Je précise que j’ai essayé une fois et que je souffrais tellement que je suis revenu de moi meme comme à chaque fois ,que faut il que je fasse pour que je change les donnés et pour quil s’engage un peu plus dans notre relation ???

  • Bonjour Richard.

    Selon moi, votre discours est l’apologie pédagogique de la manipulation psycho-affective.
    Soit le fait d’exploiter sans conscience (“scrupules”) ni empathie la dépendance affective (donc la faiblesse) de l’autre à des fins personnelles.

    Je vais volontairement présenter schématiquement les cas extrêmes puis je nuancerai enfin mon propos concernant votre discours.

    Nous sommes certes très nombreux a être concernés de près ou de loin par cet écueil psychologique qui tend à nous faire concéder à notre partenaire amoureux ou toute autre personne de notre entourage familial ou socio-professionnel, un rôle trop important dans notre vie, un rôle essentiel et “nécessaire” à notre équilibre et à notre apaisement psychique.

    Le dépendant affectif est une personne dont l’amour propre est fragile ou insuffisant. Une personne qui se considère comme ayant peu de valeur. Elle souffre d’une faille narcissique qui produit en elle le ressenti douloureux d’un vide intérieur, d’un manque d’amour (propre) à gagner, et elle s’installe souvent dans un fonctionnement projectif qui la place dans l’attente de recevoir d’autrui ce qui lui manque intérieurement. La solitude lui est pesante.

    Le dépendant affectif peut alors aisément saisir l’opportunité qui lui est présentée d’être aimé, considéré, respecté, désiré, choyé, et ce, selon le niveau de dépendance, parfois même s’il ne parvient pas à juger cette opportunité réellement crédible au départ, afin de se voir (peut-être enfin) offrir l’amour et la considération qui lui font si cruellement défaut et que lui même est incapable de s’octroyer seul.
    Il peut également a cet effet adopter une posture de “sauveur”, et dans le cas amoureux, d’amant parfait dont “l’amour” et la loyauté seraient inconditionnels et indestructibles face aux entraves corrosives que la vie peut leur opposer, et ainsi déployer une énergie bienveillante faramineuse dans l’espoir de recevoir en retour cet amour inconditionnel et cette considération qui le rassureraient enfin et qui lui permettraient de combler d’une pérenne certitude la part de lui même qui lui manque pour s’apaiser de cette sempiternelle tension inconsciente.

    “Sans toi je ne suis rien!”
    “Tu es ma moitié”
    “Promets moi de ne jamais me quitter!”
    “Je t’aimerai toujours!”
    “Merci de m’aimer!”
    etc…

    Le manipulateur quant à lui, est très réceptif aux signaux corporels, aux attitudes et aux propos expressifs de l’instabilité affective; dyssymétrie de la démarche, trajectoires rasantes, regard fuyant, engagement facile, grande disponibilité…
    Lors de sa phase de séduction, son jeu est de diagnostiquer sous quelle forme sa proie dépendante affective réclame cet “amour” et de lui offrir selon cette exigence.
    Le manipulateur provoque ainsi la dépendance de sa proie à “l’amour” qu’il semble lui porter et s’enquiert de la confiance et de la considération qu’il reçoit en retour.
    Lorsqu’il juge sa proie suffisamment dépendante, il amorce alors la phase d’isolement de celle-ci afin de s’assurer qu’elle ne recevra pas de soutien extérieur qu’elle puisse juger crédible.
    “-Tu trouves ça bien toi, de réagir comme l’a fait ton frère cet après-midi?”
    “-Vraiment, ton ami me paraît fourbe! J’ai parfois l’impression qu’il se sert de toi…”
    “-C’est bizarre cette relation que tu as avec ton père… Jamais mon père n’aurait osé me dire un truc pareil!”
    etc…
    Enfin, il s’en donne à cœur joie dans la troisième et dernière phase qui consiste à déconstruire la personnalité de sa proie jusqu’à la placer dans le déni d’elle même et la rendre inerte, inepte, altérer voire inhiber son jugement, lui ôter le peu d’amour propre dont elle dispose et lui vampiriser toute son énergie vitale jusqu’à l’épuisement total qui peut parfois être fatal moralement, psychologiquement ou même physiquement (suicide).

    Le manipulateur souffre comme le dépendant affectif, d’une faille narcissique et d’un fonctionnement projectif. Ce qui les distingue réside dans la nature de leurs projections.

    Le manipulateur détruit l’autre pour s’apaiser et présente donc une déviance comportementale et un fonctionnement malveillant ou pour le moins nuisible, tandis que le dépendant affectif projette de l’amour et une bienveillance sans faille qui n’aura de limites que sa force vitale et qui appellent désespérément à un retour proportionné à ce don.

    Voici en quoi ces deux personnalités similaires en certains aspects et opposées en d’autres, s’attirent fatalement.

    Tristement, le dépendant affectif ne parviendra jamais à recevoir en retour cet amour inconditionnel qu’il s’épuise pourtant à offrir et qui comblerait avec pérennité son vide intérieur. On ne peut s’apaiser d’un quelconque mal être que seul ou auprès d’un thérapeute. Confier ce rôle à une tierce personne, c’est se fourvoyer et se rendre dépendant.

    J’aimerais à présent nuancer mon propos à l’égard de votre discours.
    Je ne considère pas que votre écrit relève de la perversion narcissique aboutie la plus psychopathique qui soit. Je ne considère pas forcément au travers de votre article que vous puissiez être fondamentalement malveillant. Je conçois parfaitement que la drague revête un caractère manipulatoire tristement trop commun. Même les zèbres de quarante ans ne peuvent pas prétendre draguer sans jamais “poser le pied sur cette ligne blanche” qui représente pourtant le premier respect de la personne convoitée. Et ce dans le cas d’approches pourtant prétendument sérieuses. J’entends alors parfaitement que l’attitude d’un homme en quête de compagnie féminine légère puisse être empreinte de cette posture primaire de chasseur. (Mais à quel prix?)

    Simplement, partant du principe que vous êtes à priori doué d’affect et de conscience, il me paraissait judicieux d’expliciter ce type de mécanique pour vous mettre en garde contre les effets dévastateurs de la manipulation psyco-affective.
    “Tout faire pour provoquer les sentiments les plus fort d’une femme à votre égard”, pourquoi pas? Si vous vous sentez légitime dans votre démarche à l’égard de cette femme pour laquelle vous éprouvez réciproquement quelque-chose de profond.
    En revanche, si ces manœuvres ne visent qu’à créer gratuitement (sans réciprocité) le confort voire le luxe d’être aimé profondément et sincèrement sans être disposé à en offrir autant, alors cela s’appelle de la manipulation psycho-affective et c’est effectivement malveillant.

    En espérant que vous ne soyez pas du coté obscur de la force.

    Respectueusement..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

Je te montre comment coucher rapidement avec une femme et trouver l'amour

Couche avec cette fille qui te plaît grâce à l'attraction

Découvre comment quelques techniques d'attraction simples à mettre en place peuvent te permettre d'attirer les femmes que tu désires, obtenir plus de relations sexuelles et te mettre en couple avec cette fille qui te plaît.