La phrase d’approche ultime certifiée SANS REJET

la phrase d'approche ultime certifiée sans rejet

Reçois ce Guide Gratuit et découvre :

  • La méthode étape par étape pour aborder une fille en toutes circonstances.
  • La technique pour devenir instantanément une personne confiance et sûr d'elle (important lorsque l'on a peur d'aborder une inconnue)
  • Les techniques pour toujours savoir quoi dire à une inconnue, repartir avec un numéro et obtenir un rendez-vous (et bien plus encore....)

Le rejet est la hantise de l’apprenti PUA, et ça se comprend.

Quoi de plus désagréable que de se faire envoyer balader par une fille ?

C’est pourquoi, lorsqu’un homme apprend la séduction, son premier réflexe est de vouloir éviter le rejet à tout prix.

Si vous faites partie des novices qui ont peur de rejet, laissez-moi vous dévoiler un secret bien gardé…

La phrase d’approche ultime, certifiée sans rejet, pour aborder n’importe quelle fille dans n’importe quel contexte.

Vous êtes prêt ?

Voici ce secret : il n’y en a pas !

La phrase d’approche qui marche à tous les coups est un mythe, un foutu conte de fées.

Si vous ne voulez prendre aucun risque, n’abordez pas les filles.

Parce que le risque du rejet est inévitable !

Ce que la plupart des coachs en séduction n’osent pas dire à propos de la phrase d’approche

Un bon séducteur ne réussit pas toujours à obtenir de la compliance de la part des filles qu’il aborde.

Parfois, il lui arrive de se faire rejeter.

En réalité, personne ne peut éviter le rejet.

Ni vous, ni moi, ni aucun type sur cette terre.

J’irai même plus loin : le rejet fait partie du jeu ! C’est comme prendre des coups à la boxe.

Seulement, beaucoup de coachs préféreront omettre cette vérité, parce qu’ils ont peur d’effrayer leurs clients potentiels et perdre du chiffre d’affaires.

Ce n’est pas la phrase d’approche

La phrase d’approche que vous utilisez ne détermine qu’une partie du résultat.

Le plus déterminant dans cette phase, ce n’est pas la phrase d’approche que vous prononcez mais la fille que vous choisissez d’aborder.

  • Avec une fille sympa et ouverte à la conversation, vous pouvez utiliser une phrase d’approche très simple — voire bidon ! — et réussir à l’accrocher quand même.
  • Avec une fille complètement fermée, qui n’a absolument pas envie de parler à qui que ce soit, vous pouvez sortir la phrase d’approche la plus drôle et intelligente du monde, elle vous rejettera quand même.

Toutefois, cela ne veut pas dire que votre opener n’a pas d’importance.

Si la phrase d’approche ne vous permet pas d’accrocher une fille à tous les coups, elle peut cependant vous permettre d’évite de foirer d’entrée avec les filles potentiellement intéressées — ce qui n’est déjà pas mal.

Avec l’expérience, vous développerez une bonne intuition pour déterminer quelles filles sont plus réceptives que d’autres à votre approche.

Bien sûr, l’intuition n’est pas infaillible, mais elle vous aidera à réduire un peu plus les risques de vous faire rejet à l’approche.

Le rejet ne compte pas !

Je comprends qu’il puisse être dur d’accepter le rejet quand on débute.

Mais vous devez passer outre et adopter l’état d’esprit « Le rejet ne compte pas ».

Car si vous allez toujours vers les filles avec la peur au ventre, vous ne réussirez jamais à faire des approches efficaces !

Quand vous abordez une fille, vous faites de la prospection pour voir si (a) elle vous plaît et (b) vous pouvez la séduire.

Votre boulot n’est pas de faire en sorte que chacune des femmes que vous abordez vous réponde avec le sourire béant.

Votre objectif est de rencontrer des filles agréables, qui seront assez compliantes dès le départ pour vous laisser une occasion de les séduire.

Si vous abordez une fille correctement mais qu’elle vous répond mal, tant pis ! Vous avez fait votre travail.

Allez sur la fille suivante sans suranalyser sa réaction.

Il y a de fortes chances que le problème ne vient pas de vous, mais d’elle.

C’est peut-être une flippée ? Une féministe radicalisée ? Son copain n’est pas loin ou est sur le point d’arriver ? Elle est peut-être de mauvaise humeur ?

Quelle phrase d’approche dire ?

Maintenant que le rôle du rejet dans le processus de séduction a été mis au clair, je vais vous donner plusieurs sortes de phrases d’approches efficaces, que vous pourrez utiliser.

Il y a 3 types de phrases d’accroches qui sont efficaces :

  • les phrases d’approches directes,
  • les opinions opener,
  • Les phrases d’approches situationnelles.

C’est surtout le contexte dans lequel on les emploie qui les rend ou non efficaces.

La phrase d’approche « directe »

Être direct, à condition de paraître sincère et de dégager de l’assurance, peut très bien marcher dans un contexte où vous ne disposez que de quelques minutes.

À la sortie d’un bus, en pleine rue, etc., c’est souvent le meilleur des openers à utiliser.

Le principe est simple : on utilise son intérêt comme prétexte pour initier l’interaction.

Suivant votre personnalité, vous pouvez ajouter une petite touche cocky-funny.

Exemples :

  • « Je t’ai trouvé jolie de loin, puis je me suis ” soyons fou et allons voir de près !” ».
  • « Tu vas me mettre un coup avec ton gros sac à main si je t’avoue que je te trouve plutôt séduisante ? »

Le secret d’une phrase d’approche directe réussie, c’est que le contexte et la manière dont vous openez doivent rendre l’approche spontanée et authentique.

L’opinion opener

Cette phrase d’approche marche dans un contexte social, où les gens sont ouverts à la conversation et disposent de temps.

Le but est d’initier l’interaction en demandant un avis à la fille, ou au groupe dans lequel elle se trouve.

Exemple d’un opener d’opinion très connu au sein de la communauté :

  • « Dis-moi : qu’est-ce que tu penses des hommes qui rompent avec leur copine par SMS ? »

Puis, après qu’elle ait répondu, vous légitimez votre question en racontant par une histoire en rapport avec l’opener.

L’approche contextuelle

L’approche contextuelle est une phrase d’approche « passe-partout » qui peut vous mettre très en valeur si vous la réussissez.

Son seul inconvénient, c’est qu’elle doit souvent être improvisée et construite en à peine quelques secondes — contrairement aux deux autres.

Le principe est de se servir du contexte dans lequel on se trouve pour initier la conversation.

Ce peut être de commenter une action qu’elle vient de faire, une scène à laquelle vous venez tous les deux d’assister, ou quelque chose que vous trouvez particulier chez elle.

Par contre, faites en sorte que ce soit vraiment original et marrant.

Les femmes reçoivent des tonnes de commentaires bateaux qui manquent d’originalité par des beaufs partout où elles vont.

Ne soyez pas l’un d’eux.

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

formation-cold-approach-sidebar

Ma méthode en 5 étapes pour aborder efficacement une fille

Aborder facilement une fille : la méthode 

Reçois Gratuitement ma méthode en 5 étapes pour multiplier par 10 tes probabilités d'obtenir un numéro (et plus) avec les filles que tu croises !

Nous n'envoyons pas de spam ni de louons ou vendons tes informations