Comment réaliser de parfaits préliminaires sur une femme

préliminaire femme

L’art du préliminaire femme, ce n’est pas donné à tout le monde.

Beaucoup d’hommes se sentent un peu démunis une fois arrivés au moment fatidique.

Et c’est bien normal de se poser des questions !

Après tout, rien n’est plus excitant et intimidant à la fois qu’une femme qui vous veut.

Et la plupart du temps, les femmes aiment bien laisser l’homme mener la danse.

Du coup, on a envie de se montrer viril en toute circonstance, même si on n’est pas très sûr de soi.

Mais ça n’empêche pas de se demander quoi faire sur le moment.

Ceci dit, inutile de vous mettre la pression.

Car les préliminaires, c’est avant tout un moment qui se vit au présent, dans la spontanéité.

Et elle ne va pas non plus vous demander de trouver son point G direct.

Pas question donc d’essayer de planifier une quelconque stratégie à l’avance !

Pour faire plaisir à une femme lors des préliminaires, il faut tester.

Et en fonction des réactions de sa partenaires, s’adapter.

Il faut toutefois garder à l’esprit que les préliminaires sont plus importants pour une femme que pour un homme.

Il ne faut donc pas les négliger.

Je vous donne quelques astuces pour gérer parfaitement la phase de préliminaire femme.

Bien connaître les zones érogènes

La première chose pour des préliminaires parfaits sur une femme, c’est de bien connaître les zones érogènes du corps féminin.

Histoire de ne pas passer dix minutes à stimuler une zone sans aucun potentiel érotique !

D’autant plus qu’il y a deux types d’hommes : ceux qui ne connaissent pas ces zones, et ceux qui croient les connaître.

Dans un cas comme dans l’autre, un petit rappel ne fait jamais de mal !

Donc, pour rappel.

On appelle érogène un endroit du corps qui procure du plaisir quand on le stimule.

Et chez les femmes, il y en a quand-même un certain nombre.

Le terrain de jeu est donc assez étendu, idéal pour la rendre folle dès la phase de préliminaires !

Chez une femme, la zone érogène par excellence, c’est la poitrine, et le buste en général.

Vous avez donc une bonne excuse pour vous y attarder.

N’hésitez pas à embrasser et à lécher délicatement votre partenaire.

Partez de son cou et descendez langoureusement jusqu’à son ventre.

Attention au nombril par contre, car c’est à double tranchant.

Comme il est très innervé, certaines femmes peuvent adorer qu’on le stimule, et d’autres détester littéralement.

Si vous choisissez de caresser cette zone, restez donc attentif aux réactions de votre partenaire.

Vous pouvez aussi vous attarder sur son cou, sa bouche, ainsi que ses oreilles.

L’oreille est une zone très sensible, qui supporte volontiers d’être mordillée et léchée.

Autre zone très érogène : l’intérieur des cuisses.

C’est un endroit bourré de terminaisons nerveuses, et où la peau est très fine.

Parfait pour faire monter la tension !

Et parfait aussi pour faire déraper les choses à tout moment…

Puisqu’on parle de ça, difficile d’évoquer les zones érogènes sans parler du fameux clitoris.

Mais là encore, c’est comme le nombril : à double tranchant.

Si vous le stimulez trop, ça peut vite devenir très désagréable pour votre partenaire.

Et si elle n’est pas trop chatouilleuse, vous pouvez descendre jusqu’à ses pieds et ses orteils.

Un petit massage lui apportera à la fois du plaisir et de la relaxation.

Parfait pour la mettre dans de bonnes conditions pour la suite.

Mettez-la dans l’ambiance

Pour des préliminaires réussis, il est important d’installer un climat de confiance qui soit également très érotisant.

Vous pouvez par exemple tamiser les lumières de la chambre.

Faites brûler de l’encens, parsemez quelques pétales de rose sur le lit.

Vous pouvez aussi mettre un peu de musique pour le côté charnel et romantique.

Prenez le temps d’instaurer une ambiance chaleureuse, tout en sexualisant peu à peu la situation.

L’avantage, c’est que ça peut se faire en amont de la phase de préliminaire proprement dite.

N’hésitez pas à la chauffer un peu au cours d’une discussion à connotation sexuelle pour faire monter la tension.

Si vous vous débrouillez bien, il y a fort à parier qu’elle veuille vous sauter dessus sitôt la porte passée !

Commencez en douceur

Contrairement aux hommes, les femmes ont souvent besoin de plus de temps pour se mettre dans l’ambiance.

Les préliminaires revêtent donc une importance capitale pour elles.

C’est pourquoi vous avez une bonne excuse pour démarrer en douceur.

Ne cherchez pas à précipiter les choses, ni à faire monter la température trop vite.

Au contraire, prenez le temps de vous attarder.

Vous pouvez commencer par vous déshabiller lentement, histoire de susciter un peu d’excitation chez votre partenaire.

Puis passez à elle.

Encore une fois, prenez le temps d’ôter ses vêtements un par un pour faire monter la tension d’un cran.

A vous de voir si vous préférez la déshabiller complètement avant de passer à l’action, ou si vous voulez faire étape par étape.

Puis embrassez-la délicatement, avec ou sans la langue, en la mordillant légèrement ou pas.

Parcourez toutes les lignes de son corps avec vos lèvres, de manière à l’exciter gentiment mais sûrement.

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez aussi lui faire un massage.

Et la bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas besoin d’être kiné professionnel pour ce type de préliminaire femme !

Même si vous n’êtes pas un expert, vous pouvez tout à fait lui prodiguer un massage sensuel, à la fois relaxant et érotique.

Tout simplement parce que le but ici n’est pas de lui faire une séance de chiropraxie, mais de la mettre dans l’ambiance tout en l’excitant.

Vous pouvez y aller tout en douceur, en parcourant son dos avec le bout de vos doigts par exemple.

Insistez sur la nuque, car c’est une zone qui concentre la plupart des tensions chez une femme.

Passez aux épaules, et alternez avec des mouvements un peu plus francs.

Puis descendez jusqu’aux fesses, que vous pouvez embrasser et malaxer à loisir.

Et aussi surprenant que ça puisse paraître, l’arrière des genoux est une zone qui mérite d’être explorée.

Partez de là et descendez jusqu’aux pieds, que vous pouvez masser un peu plus vigoureusement pour la détendre.

En bref, n’ayez pas peur de faire durer les préliminaires, jusqu’à ce qu’elle vous supplie de passer aux choses sérieuses.

N’ayez pas peur du contact dans la phase des préliminaires sur une femme

Certains hommes sont parfois sur la réserve, par peur de rater cette étape très importante des préliminaires avec une femme.

Du coup, ils restent en retrait, et n’osent pas y aller franchement par crainte de mal faire.

Mais si vous n’êtes pas tactile pendant les préliminaires, alors quand allez-vous l’être ?

Ne craignez pas le contact avec votre partenaire.

Au contraire, c’est précisément ce qu’elle recherche durant cette phase.

Ça permet de faire monter l’excitation crescendo, et de donner le ton de la soirée.

N’hésitez pas à l’embrasser partout et à multiplier les caresses.

Utilisez tout votre corps pour la caresser et la toucher, afin de décupler les sensations.

Jouez avec elle

Un bon préliminaire sur une femme est un préliminaire qui dure.

Alors pour faire durer le plaisir et la rendre folle, amusez-vous un peu avec votre partenaire.

Faites grimper son niveau d’excitation à son maximum, puis faites-la redescendre en pression d’un coup.

Alternez les phases très chaudes avec des moments plus calmes et intimistes.

C’est à ce moment-là que vous pouvez utiliser votre regard et votre voix pour la séduire.

Car il y a beaucoup de messages différents à faire passer rien qu’avec le regard.

Vous pouvez lui dire à quel point elle vous rend fou seulement avec vos yeux.

Alors n’hésitez pas à faire une pause de quelques minutes pour la regarder.

Vous pouvez aussi lui parler, voire même lui murmurer à l’oreille.

Demandez-lui si elle aime ce que vous lui faites, et si elle aimerait que vous la caressiez à tel ou tel endroit.

Donnez-lui un aperçu de ce que vous allez lui faire ensuite.

De cette façon, elle ne risquera pas d’être déçue si vous marquez de petites pauses.

Mais veillez à alterner ces différentes phases rapidement, si vous ne voulez pas que l’excitation retombe pour de bon comme un soufflé.

Variez les plaisirs

Dernière chose pour assurer lors des préliminaires : varier les activités.

Parce que non, il n’y a pas que le cunnilingus comme préliminaire femme !

Vous avez une infinité de possibilités à disposition pour  lui faire atteindre le summum de l’excitation.

Doigtage, 69 pour un plaisir partagé, massage comme je l’ai évoqué plus haut…

Vous pouvez aussi utiliser des accessoires pour accentuer l’érotisme des préliminaires.

Si elle est suffisamment en confiance dans vos bras, vous pouvez par exemple lui bander les yeux.

En la privant de la vue, tout son corps va se mettre en éveil, et ses autres sens seront décuplés.

Et en plus, le fait de ne pas voir lui permettra de faire travailler son imagination, qui possède un fort pouvoir érotisant.

Si elle n’est pas réfractaire à l’idée, et encore une fois si elle se sent bien avec vous, vous pouvez aussi lui attacher les mains.

Même si certaines n’apprécient pas particulièrement de se retrouver ainsi à la merci d’un homme, d’autres seront ravies de vous laisser les pleins pouvoirs.

Outre ces accessoires, n’hésitez pas non plus à utiliser des huiles ou des gels de massage.

Certains possèdent même des “effets” : chaud, froid, relaxant, pimenté…

Bref, une autre bonne idée pour faire grimper la température lors des préliminaires.

Voilà un petit aperçu des possibilités que vous avez pour réaliser des préliminaires parfaits sur une femme.

Avec ça, vous avez largement de quoi la rendre folle au lit, alors profitez-en

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *