Blocage émotionnel : le comprendre pour mieux le surmonter

Beaucoup d’hommes souffrent, ou ont déjà souffert d’un blocage émotionnel.

Ce genre de blocage survient en effet relativement fréquemment.

On s’engage alors dans une véritable spirale d’émotions négatives.

Le blocage émotionnel se transforme peu à peu en une barrière qui peut paraître infranchissable.

Il devient alors très difficile d’enrayer les conséquences délétères qu’un tel blocage peut engendrer.

Confiance en soi, vie de couple, sexualité…

Tous les aspects de la vie peuvent être impactés par un blocage affectif.

Faisons le point sur le blocage émotionnel, afin d’aider ceux qui en souffrent à le comprendre pour enfin le surmonter.

Blocage émotionnel : de quoi parle-t-on ?

Le terme blocage émotionnel revient souvent au fil des discussions.

Mais que désigne-t-il exactement, et pourquoi est-il employé à tort et à travers ?

Un blocage émotionnel désigne une émotion négative, souvent inconsciente, parfois refoulée.

Quand il subit un traumatisme physique ou psychologique, le cerveau enclenche en effet un réflexe de survie.

Il enfouit alors toutes les émotions négatives suscitées par ce traumatisme.

Mais ces émotions négatives sont bel et bien enregistrées par le subconscient, engendrant ainsi un blocage émotionnel.

La mémoire corporelle joue également un grand rôle dans ce genre de blocage.

Le corps est en effet capable d’enregistrer un traumatisme que le cerveau tente de refouler pour se protéger.

Dans ce cas, le moindre souvenir, la moindre chose qui évoque le traumatisme réveille toutes les émotions négatives liées.

Il peut s’agir d’un lieu visité, d’une odeur, d’une image, ou même d’une phrase prononcée.

Même un simple mot peut suffire à raviver le traumatisme, qui ne quitte finalement jamais vraiment le corps et l’esprit.

Le blocage émotionnel peut impacter tous les domaines de la vie courante : amour, social, professionnel, sexuel…

Il faut également préciser qu’un blocage n’impacte pas forcément tous ces domaines.

On peut par exemple ressentir un blocage amoureux et être tout à fait épanoui professionnellement et socialement.

Le blocage amoureux est d’ailleurs très répandu.

Blocage amoureux : quelles conséquences ?

Comme son nom l’indique, un blocage amoureux affecte la vie amoureuse et affective.

La personne qui en souffre se retrouve alors bloquée par ses émotions négatives, et incapable d’avancer.

Elle souffre souvent d’un manque de confiance en elle, qui l’empêche de vivre une vie normale.

Pessimisme, voire défaitisme, mais aussi dépendance affective peuvent venir s’ajouter à cette spirale négative.

Par ailleurs, la peur de l’abandon et la dépendance affective sont des soucis relativement fréquents rencontrés.

Un blocage affectif peut également s’accompagner d’un blocage d’ordre sexuel.

Un traumatisme sexuel peut par exemple engendrer une aphrophobie, comprenez la peur de faire l’amour.

Dans le pire des cas, le blocage émotionnel peut même aller jusqu’à des pulsions auto-destructrices.

C’est d’autant plus grave que le blocage est totalement inconscient.

La plupart du temps, celui qui en souffre ne comprend pas qu’il en souffre.

Il tombe alors dans un véritable cercle vicieux.

Souffrir sans comprendre pourquoi est en effet une double peine.

C’est la raison pour laquelle il est vital de trouver la cause du blocage émotionnel et amoureux.

Trouver la source du blocage émotionnel

Un blocage émotionnel peut avoir de nombreuses causes différentes.

Elles ont toutefois un dénominateur commun : un traumatisme, physique ou psychologique.

Parmi les traumatismes fréquents, on retrouve notamment une agression physique et / ou sexuelle.

Le viol peut en effet causer un vrai blocage amoureux, empêchant de retrouver confiance en soi et en les autres.

Concernant les traumatismes d’ordre psychologique, ils sont également très nombreux.

La plupart du temps, ces traumatismes remontent à la petite enfance, d’où l’intérêt de réveiller sa mémoire corporelle.

L’abandon familial lors de l’enfance ou le harcèlement scolaire font partie des causes fréquentes de blocage émotionnel.

Mais le traumatisme peut aussi survenir plus tard, à l’âge adulte.

Une rupture particulièrement difficile peut par exemple engendrer un puissant sentiment d’abandon.

Quelle que soit la cause du blocage, il est primordial de l’identifier.

Connaître la source du blocage émotionnel est en effet un premier pas vers la prise de conscience et la guérison.

L’action, un premier pas vers la libération du blocage affectif

Une fois la source du blocage émotionnel identifiée, le traumatisme laisse place à une prise de conscience.

Et c’est cette prise de conscience qui va permettre de se libérer peu à peu de son blocage.

Il faut toutefois savoir que cette libération est très progressive.

Rares sont les personnes qui arrivent à se libérer du jour au lendemain, juste en comprenant d’où vient le blocage.

Il faudra donc beaucoup de temps avant de parvenir à franchir un tel obstacle.

Et pour cela, il est indispensable d’être dans l’action.

Rien de pire en effet que de rester passif face à son traumatisme et à son blocage émotionnel.

La solution doit donc toujours se traduire par une action contraire au blocage.

Un manque de confiance devra ainsi se régler par de l’auto-persuasion.

Un homme qui a peur de séduire devra se forcer à aller vers les femmes et à dompter sa peur du rejet.

De même, celui qui souffre de dépendance amoureuse surmontera son blocage affectif en apprenant à vivre seul.

Mais si l’action est salvatrice dans le processus de guérison, elle doit fonctionner en étroite collaboration avec la communication.

Communiquer sur son blocage amoureux

Que l’on soit célibataire ou en couple, le blocage émotionnel ne peut se libérer que par la parole.

Les hommes qui souffrent d’un blocage amoureux tout en étant en couple pourront, et devront même en discuter avec leur partenaire.

Verbaliser est en effet le meilleur moyen de libérer le blocage, grâce au fruit d’un travail commun.

Quant aux hommes célibataires, ils devront s’entourer de personnes de confiance à qui parler.

Les amis proches ou la famille sont souvent de bons interlocuteurs.

Il peut toutefois être compliqué de discuter de ce genre de chose avec le cercle familial.

C’est notamment le cas lorsqu’un viol a été commis par un membre de la famille.

Dans ce cas, discuter de son blocage émotionnel demande énormément de résilience et de confiance en soi.

C’est pourquoi beaucoup, ne parvenant pas à surmonter cet obstacle, préfèrent en parler à un thérapeute.

Un professionnel semble en effet tout indiqué pour résoudre un blocage émotionnel, amoureux ou affectif.

Même si le sujet peut paraître assez tabou, il ne faut donc pas hésiter à se faire aider si les choses ne vont pas mieux.

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *