Comment surmonter un deuil amoureux

Aussi fort que l’on soit, il est difficile d’échapper au deuil amoureux.

Un processus long et douloureux, qui est toutefois indispensable pour surmonter une peine de coeur.

Tout comme un deuil après un décès, le deuil affectif fait partie de la vie.

Et même s’il n’est théoriquement pas aussi douloureux, il peut tout de même faire quelques dégâts au passage.

Il est donc impératif d’apprendre à accepter ce deuil, afin de commencer le travail de reconstruction affective.

Je vous explique en quoi consiste le deuil amoureux, et comment le surmonter au mieux.

Qu’est-ce que le deuil amoureux ?

Le deuil amoureux est un processus par lequel un individu surmonte une peine d’amour.

S’il s’agit la plupart du temps d’une rupture, cela peut aussi concerner un amour non réciproque.

Être éconduit peut en effet être très difficile à vivre, et conduire à commencer un processus de deuil affectif.

Du fait de son déroulement et de la façon dont on le surmonte, le deuil amoureux s’apparente au deuil de décès.

Cela s’explique par le fait qu’une rupture correspond à la mort du couple.

Il faut alors se faire à l’idée que le couple tel qu’on le connaît n’existera plus jamais.

C’est donc exactement comme le décès d’une personne, avec une souffrance parfois similaire.

Cela s’explique également par le fait qu’une peine de coeur empêche souvent de réfléchir posément.

On peut donc éprouver quelques difficultés à relativiser la souffrance, et ainsi se laisser gagner par la déprime.

Il est toutefois très important de comprendre qu’un deuil amoureux non surmonté peut avoir de graves conséquences.

Celui qui ne parvient pas à se remettre d’une rupture peut en effet souffrir d’un manque de confiance chronique.

Les cas les plus graves peuvent même aller jusqu’à la dépression, qui sera encore plus difficilement surmontable.

Quand faut-il faire le deuil amoureux ?

Si le deuil amoureux est essentiel pour passer à la suite, il faut savoir qu’il n’est pas toujours judicieux.

C’est notamment le cas lorsque l’on souhaite ardemment se remettre avec son ex.

Dans ce cas, il faut alors tout tenter pour y parvenir, sans garantie de résultat bien sûr.

Si cela fonctionne, le deuil amoureux n’aura pas lieu d’être.

Mais dans le cas contraire, il faudra accepter l’échec et commencer le travail de deuil affectif.

Même si la rupture n’est pas facile à accepter, elle n’est en effet pas toujours irréversible.

Il faut donc apprendre à reconnaître les cinq étapes du deuil amoureux, afin de l’affronter plus rapidement et plus efficacement.

Les 5 étapes du deuil amoureux

Tout comme un deuil lié à la mort, le deuil amoureux comporte 5 étapes.

Et tout comme le deuil lié à la mort, ces étapes sont les suivantes : déni, colère, marchandage, dépression et acceptation.

Revenons en détails sur chacune de ces étapes.

Le déni

Tout deuil amoureux commence par une première phase de déni.

Lors de cette phase, on ne réalise pas du tout ce qui vient de se produire.

Cela se matérialise notamment par une incapacité à comprendre que la rupture a bien eu lieu.

Certains continuent ainsi à se comporter comme s’ils étaient toujours en couple.

Ils continuent de faire les courses pour deux, refusent d’effacer le numéro de leur ex, etc.

Le déni est une étape du deuil amoureux assez difficile à surmonter, car elle est souvent inconsciente.

Impossible en effet de commencer un processus de deuil affectif sans avoir conscience que l’on doit le faire.

Malheureusement, plus cette étape sera longue, et plus le deuil amoureux sera difficile à faire.

L’idée est donc de parvenir le plus rapidement possible à la seconde phase : la colère.

La colère

C’est ce qui se produit lorsque l’on a enfin réalisé que le couple était bel et bien terminé.

Cette phase du deuil amoureux s’accompagne généralement de questionnements en tout genre.

La principale question qui revient porte sur le pourquoi de la rupture.

Il faut toutefois savoir que la remise en question n’arrive que rarement dans cette étape du deuil affectif.

Comme son nom l’indique, c’est en effet la colère qui prédomine, parfois accompagnée d’un sentiment d’injustice.

Il est alors difficile d’y voir clair, et d’essayer de comprendre pourquoi on en est arrivé là.

Cette phase de colère est certes douloureuse, mais elle est nécessaire à la poursuite du deuil amoureux.

Une fois la colère apaisée viendra d’ailleurs le moment d’affronter la troisième étape : le marchandage.

Le marchandage

Il s’agit ici d’une phase intermédiaire, à mi-chemin entre le déni et l’acceptation.

On a bien compris que la rupture s’était produite, mais on a encore du mal à l’accepter.

C’est lors de cette phase du deuil amoureux que l’on tente par tous les moyens de faire revenir son ex.

Et c’est également lors de cette phase que l’on est généralement le plus vulnérable.

Certains, prêts à tout pour reconquérir leur ex, se mettent en effet dans une situation très inconfortable.

Il se placent ainsi en position de demandeur, plaçant de facto leur ex en position de force.

L’échec est alors d’autant plus difficile à accepter, compromettant le processus de deuil amoureux.

Il sera peut-être même nécessaire de tout recommencer à zéro.

Le mieux est donc de prendre sur soi pour poursuivre le travail de deuil affectif, quitte à en souffrir vraiment.

La dépression

La dépression est probablement l’étape la plus difficile du deuil amoureux.

La prise de conscience se fait de plus en plus évidente, et la souffrance commence à s’ancrer profondément.

On se retrouve confronté à la solitude et à l’échec de la relation, en plus de celui lié à une tentative de reconquête éventuelle.

De plus, il faut savoir que cette étape du deuil amoureux dure en moyenne plus longtemps que les autres.

Et s’il est normal, et même nécessaire de souffrir et de se sentir mal, le danger est de s’enterrer dans cette situation.

C’est notamment lors de cette phase que la dépression amoureuse peut survenir.

Il ne faut donc pas hésiter à se faire aider si la phase de dépression s’éternise.

La communication sera en effet déterminante dans cette étape ô combien douloureuse du deuil amoureux.

Ce n’est qu’à ce prix que le processus pourra continuer vers l’ultime étape.

L’acceptation et la reconstruction

Quel soulagement de parvenir enfin à la dernière étape du deuil amoureux !

Après de grandes souffrances, l’acceptation finit heureusement par pointer le bout de son nez.

La prise de conscience est là, la rupture est actée et consommée, il ne reste donc plus qu’à se reconstruire.

Et pour cela, il faudra faire preuve de beaucoup de résilience et de force de caractère.

Pas simple, mais une fois cette ultime étape franchie, le deuil amoureux sera enfin terminé.

Dès lors, toute la question est de savoir comment parvenir à cette étape de reconstruction le plus rapidement possible.

Le silence radio au service du deuil amoureux

Le silence radio est normalement utilisé pour récupérer son ex après une rupture.

Mais il permet aussi de faciliter le travail de deuil amoureux.

Rien de pire en effet que de rester en contact avec son ex lors du processus de deuil.

Et ce, quelle que soit l’étape du deuil que l’on vit.

Garder contact avec son ex peut notamment laisser penser que la rupture n’a pas eu lieu (déni).

Cela peut également raviver de vieux souvenirs douloureux et entretenir la rancoeur (colère).

En outre, parler à son ex en permanence donne généralement envie de la reconquérir (marchandage).

Et que dire de voir son ex faire son propre deuil amoureux et surmonter la rupture, ce qui peut être très difficile à vivre (dépression).

En attendant d’arriver à l’acceptation, et donc à la conclusion du deuil amoureux, mieux vaut donc couper les ponts.

Cela n’est toutefois pas toujours possible, notamment si le couple a des enfants en commun ou vit encore ensemble.

Le silence radio est toutefois nécessaire pour réussir à faire le deuil amoureux, et ainsi reprendre goût à la vie.

Reprendre goût à la vie

Surmonter un deuil affectif exige de se rééduquer progressivement à la vie et à ses plaisirs.

Il faut en effet comprendre que la vie ne s’arrête pas après une rupture, et qu’il existe bien d’autres raisons de vivre.

Pour commencer, il faudra donc reprendre confiance en soi et en ses capacités de séduction.

Deux choses qu’une rupture met généralement à mal, parfois de façon durable.

L’essentiel reste toutefois d’apprendre, ou de réapprendre à vivre seul.

Retrouver l’amour et aimer quelqu’un d’autre sera en effet impossible pour celui qui ne s’aime pas lui-même.

Par ailleurs, il faudra également s’occuper l’esprit un maximum pendant le deuil amoureux.

Sortir avec des amis, prendre soin de soi, faire du sport, se trouver de nouveaux projets de vie…

Autant de bonnes idées qui permettent de rester dans l’action, et ainsi d’oublier son ex plus rapidement.

Quoi qu’il en soit, il faut savoir que le deuil amoureux peut durer de très longues semaines.

Certains ont même besoin de plusieurs mois, voire de plusieurs années, pour surmonter leur chagrin.

Et d’autres n’y arrivent malheureusement jamais.

Dans ce cas, il est absolument vital de se faire aider par un professionnel dans le processus de deuil affectif.

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *