Dépression amoureuse : tout pour la comprendre et la vaincre

De plus en plus de gens souffrent de dépression amoureuse.

Et contrairement à ce qu’on pense, c’est une vraie pathologie, qui provoque une réelle détresse.

Pourtant, on la prend souvent pour une simple déprime consécutive à une déception amoureuse.

Les personnes qui souffrent de déception amoureuse sont donc négligées et laissées de côté.

Mais si on ne la prend pas en charge, elle peut avoir de graves conséquences sur la santé physique et mentale.

Voici tout ce que vous devez savoir sur la dépression amoureuse.

Apprenez à en reconnaître les signes, et comment les traiter pour guérir.

Qu’est-ce que la dépression amoureuse ?

La dépression amoureuse est un état émotionnel de grande détresse.

Ses causes sont multiples, et pas toujours faciles à identifier.

Mais le plus souvent, elle est provoquée par une rupture amoureuse difficile.

Une séparation suite à un adultère ou une perte de sentiments unilatérale peut en effet causer une tristesse infinie.

Et la dépression amoureuse arrive quand on laisse cette tristesse s’enliser et prendre le pas sur notre vie.

Celui qui en souffre est alors incapable d’aller de l’avant.

Il reste complètement bloqué sur place, et perd peu à peu le goût des choses.

La dépression amoureuse est un véritable fardeau au quotidien.

Le problème, c’est que beaucoup pensent en souffrir, alors qu’ils n’en souffrent pas vraiment.

Mais il ne faut pas confondre déprime passagère et dépression amoureuse.

Déprime ou dépression amoureuse ?

On est presque toujours déprimé après une rupture.

Mais cet état de déprime ne cache pas toujours une dépression amoureuse.

La plupart du temps, il ne s’agit que d’un état de déprime passagère causé par la rupture.

Et même si ce n’est pas toujours facile de surmonter une peine de cœur, beaucoup de gens s’en sortent sans trop de problèmes.

On estime en revanche qu’environ une personne sur cinq souffrira de dépression au cours de sa vie.

Et la rupture amoureuse est un catalyseur très courant.

La dépression amoureuse est un état beaucoup plus fort que le chagrin d’amour.

Elle ne doit pas être prise pour une simple déprime.

Alors même s’il ne faut pas négliger la déprime, il ne faut pas non plus tomber dans l’extrême inverse.

Et a contrario, il ne faut pas négliger les symptômes d’une vraie dépression, en la faisant passer pour une déprime.

Mais alors comment reconnaître la dépression amoureuse, et quels en sont les signes ?

Quels sont les signes de la dépression amoureuse ?

Les signes de la dépression amoureuse sont nombreux, et peuvent varier selon les gens.

La caractéristique majeure de la dépression, c’est l’état de déprime et de détresse morale et sentimentale.

Elle cause une profonde tristesse, qui ne part pas et a même tendance à s’intensifier avec le temps.

Cette pathologie cause également une incapacité à se projeter dans le futur.

Les personnes qui en souffrent ruminent et ressassent le passé sans arrêt, comme si leur vie s’était arrêtée à la rupture.

Petit à petit, elles perdent le plaisir de faire des choses, même celles qu’elles adoraient faire avant.

La dépression amoureuse cause aussi une grande perte de confiance, à la fois en soi et en les autres.

On en arrive parfois à se dire qu’on ne retrouvera plus jamais personne, et qu’on est condamné à rester célibataire.

La culpabilité est également un symptôme fréquent de dépression amoureuse.

Les gens dépressifs se sentent bêtes de se mettre dans un état pareil pour une rupture, sans pouvoir aller mieux.

La dépression amoureuse peut aussi engendrer des symptômes d’ordre physique.

Troubles du sommeil, asthénie (fatigue générale), perte d’appétit et difficultés de concentration sont au programme.

Dans les cas les plus graves, la dépression amoureuse peut même amener à des pensées suicidaires.

Même si elles ne concernent pas la majorité, ces idées noires doivent impérativement être soignées.

La dépression amoureuse est un véritable cercle vicieux, dont il est très difficile de sortir.

Mais ce n’est pas impossible, avec beaucoup de volonté et un peu d’aide extérieure.

Couper complètement les ponts avec son ex : bonne idée ou pas ?

La première chose à faire pour surmonter la dépression amoureuse, c’est d’en éliminer la cause.

Et si on ne peut pas effacer la rupture, on peut effacer son ex.

Dites-vous bien une chose : quand on souffre de dépression amoureuse, rester ami avec son ex est impossible.

Il faut donc faire disparaître votre ex de votre vie pour aller mieux.

N’oubliez pas que l’un des principaux symptômes de la dépression amoureuse, c’est l’incapacité à aller de l’avant.

Or, ce n’est pas en gardant contact avec votre ex que vous allez arrêter de ressasser le passé.

Il est impossible d’avancer et de reconstruire sa vie en côtoyant la personne qui est indirectement la source de la dépression.

La difficulté, c’est que la rupture cause un sentiment de manque parfois invivable.

L’arrêt brutal de la sécrétion de dopamine (l’hormone de l’addiction) causé par la rupture engendre un manque.

Et la dopamine laisse place au cortisol, l’hormone du stress responsable, entre autres, de la dépression amoureuse.

Pour espérer guérir de votre dépression amoureuse, vous devez donc rompre tout contact avec votre ex.

Ce sera dur au début, mais votre organisme va se rééquilibrer avec le temps.

Le manque va s’estomper petit à petit, et vous retrouverez un semblant de bien-être.

Et la clé du bonheur retrouvé après une rupture, c’est d’apprendre à revivre seul.

Apprendre à être heureux seul

Après une rupture amoureuse, il est souvent très compliqué de se retrouver seul.

C’est d’autant plus difficile si vous viviez ensemble depuis un certain temps.

L’idée de rentrer le soir dans une maison vide n’a vraiment rien d’attractif.

C’est même plutôt angoissant, en particulier pour ceux qui souffrent de dépression amoureuse.

Et à force de s’enfermer dans cette solitude, celle-ci devient de plus en plus difficile à rompre.

Pour combattre efficacement la dépression amoureuse, il faut donc (ré)apprendre à vivre seul.

Et surtout, il faut apprendre à être heureux seul.

Essayez de relativiser, en vous concentrant sur toutes ces choses que vous ne pouviez pas faire du temps de votre couple.

Pensez à votre emploi du temps, qui est totalement libre depuis que vous êtes célibataire.

Vous pouvez sortir quand vous voulez, faire les activités que vous voulez, regarder ce que vous voulez sur Netflix.

Bref, dites-vous qu’être seul n’est pas si désagréable que ça au fond, et qu’il y a du bon et du mauvais en tout.

Le célibat, c’est aussi l’occasion de se recentrer sur soi-même.

Comme vous n’avez plus à vous occuper de l’autre, vous pouvez vous consacrer entièrement à vous-même.

Et ça, c’est la base pour aller mieux et guérir de la dépression amoureuse.

Prendre soin de soi pour aller mieux

Ceux qui souffrent de dépression amoureuse ont souvent tendance à se laisser complètement aller.

Ils n’ont plus goût à rien, s’alimentent n’importe comment, dorment douze heures par jour ou à l’inverse pas du tout…

Bref, ce n’est pas la grande joie.

Mais il ne faut surtout pas laisser la déprime prendre le pas sur tous les aspects de la vie.

Et en sortir commence déjà par une petite remise à niveau physique.

Profitez du fait de vous retrouver seul pour vous entretenir un peu.

(Re)mettez-vous au sport pour faire fonctionner votre corps de nouveau.

Le sport entraîne la sécrétion à hautes doses d’endorphines, une hormone antalgique.

C’est donc un excellent moyen d’oublier la douleur causée par la dépression amoureuse.

C’est aussi une bonne façon de retrouver un peu d’estime de soi.

Retrouver confiance en soi pour vaincre la dépression amoureuse

La dépression amoureuse porte généralement un sacré coup à la confiance en soi.

On se sent parfois coupable d’avoir laissé partir l’autre, même si on n’y est pour rien.

Et ce n’est pas toujours simple de prendre confiance en soi après une rupture.

Pour y arriver, il faut retrouver l’estime de soi et reprendre confiance en son potentiel de séduction.

La dépression amoureuse insinue souvent l’idée fatidique selon laquelle on restera célibataire toute sa vie.

Vous devez impérativement dépasser cette crainte, et dédramatiser l’enjeu de la séduction.

Recommencez à sortir avec vos amis, et retrouvez les endroits que vous fréquentiez avant de vous mettre en couple.

Dites-vous que si vous avez réussi à trouver quelqu’un une première fois, il n’y a aucune raison que vous n’y arriviez plus.

Une fois que la blessure de la rupture sera pansée, n’hésitez pas à tester un peu votre potentiel de séduction.

Vous pourriez être surpris de voir à quel point les femmes peuvent vous trouver attirant.

Que faire si rien ne fonctionne ?

Malheureusement, la dépression amoureuse est parfois plus forte que tout.

Et il arrive qu’on s’y enlise, sans entrevoir le moindre début de solution.

Si vous en arrivez à cette extrémité, vous devez impérativement vous faire aider.

N’hésitez pas à consulter un professionnel, qu’il soit psychologue ou coach en séduction.

Si votre mal-être est trop fort, ne restez surtout pas seul face à cette situation.

Ce n’est pas grave de ne pas réussir à s’en sortir seul.

Vous ne devez pas culpabiliser de faire appel à quelqu’un pour sortir de votre dépression amoureuse.

Gardez l’esprit ouvert, et vous verrez que les choses s’arrangeront avec le temps.

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *