Reconnaître et comprendre l’intoxication émotionnelle

L’intoxication émotionnelle est un phénomène bien plus fréquent qu’on ne le croit.

Mais il n’en est pas plus simple à reconnaître ni à traiter pour autant.

La plupart des personnes souffrant d’intoxication émotionnelle ont en effet du mal à s’en rendre compte.

On observe notamment chez ces personnes une forme de déni face à la situation.

Dès lors, il devient difficile de traiter l’intoxication émotionnelle.

Il existe pourtant certains comportements qui ne trompent pas, et qui doivent alerter.

En voici trois, qui figurent parmi les plus révélateurs d’un blocage émotionnel.

Des réactions à fleur de peau,

signe d’une intoxication émotionnelle

Personne n’est jamais réellement maître de ses émotions, et heureusement.

En tant qu’êtres humains, il peut en effet nous arriver à tous de mal réagir par moments.

Mais chez une personne intoxiquée émotionnellement, toutes les émotions sont en permanence exacerbées.

Cela se traduit par une incapacité à gérer ses émotions, qu’elles soient positives ou négatives.

Intolérance à la critique, pleurs incontrôlés, ascenseur émotionnel…

Autant de réactions impulsives qui peuvent révéler une intoxication émotionnelle.

Comment résoudre le problème ?

Apprendre à gérer ses émotions ne se fait pas en un jour, intoxication émotionnelle ou pas.

C’est en effet le fruit d’un travail de longue haleine, qu’il faut mener avec application et assiduité.

Contrôler ses émotions doit notamment passer par un lâcher prise, souvent difficile pour les personnes intoxiquées émotionnellement.

Or, l’obsession maladive du contrôle est source de malheur dans presque tous les cas.

Il faut donc travailler à lâcher prise et à accueillir ses émotions, afin qu’elles nous traversent.

Ainsi, émotions négatives comme positives ne stagneront plus, et ne provoqueront plus d’intoxication émotionnelle.

Intoxication émotionnelle et attitude défensive

Beaucoup de gens sont constamment sur la défensive avec les autres.

Une personne souffrant d’intoxication émotionnelle aura en effet tendance à se sentir perpétuellement attaquée.

N’importe quelle remarque, même bienveillante, sera alors perçue comme une critique.

Les gens intoxiqués émotionnellement interprètent souvent les choses de travers, et se referment sur eux-mêmes.

Ils se mettent ainsi à réagir systématiquement de façon agressive pour se protéger d’attaques imaginaires.

Comment résoudre le problème ?

Pour résoudre un problème d’intoxication émotionnelle, il faut avant tout appréhender ses peurs.

L’agressivité comme seule réponse vient en effet souvent d’une peur ou d’un traumatisme.

Si traumatisme émotionnel il y a eu, il faudra alors en trouver la cause et travailler dessus.

Mais bien souvent, l’intoxication émotionnelle vient d’un manque de confiance en soi.

Critique et dévalorisation au coeur de l’intoxication émotionnelle

Le manque de confiance peut être à l’origine d’une intoxication émotionnelle.

L’obsession du contrôle peut en effet se matérialiser par une intransigeance vis-à-vis de soi-même.

On ne s’accorde alors aucune imperfection, et on se montre extrêmement critique.

Mais l’intoxication émotionnelle se ressent aussi dans la critique vis-à-vis des autres.

Une personne qui en souffre aura en effet tendance à se montrer très sévère envers son entourage.

Il n’est pas rare par exemple qu’elle dévalorise et rabaisse les autres à outrance.

Elle a également beaucoup de mal à faire preuve d’empathie, elle-même bloquée par ses propres émotions.

Il faut toutefois savoir que c’est pas toujours volontaire.

Bien souvent, c’est en effet le seul moyen pour quelqu’un d’intoxiqué de se valoriser et de retrouver un semblant de confiance en lui.

Et même si ce n’est pas la bonne réponse, cela permet d’entretenir une réalité certes illusoire, mais moins douloureuse.

Comment résoudre le problème ?

Apprendre à faire preuve d’empathie est un bon premier pas pour guérir de l’intoxication émotionnelle.

Cela passe bien évidemment par un assouplissement personnel.

Apprendre à s’accepter soi permettra en effet de ne plus dévaloriser les autres pour se valoriser.

En apprenant à s’aimer soi-même, on n’aura plus besoin de dénigrer son entourage.

Pour conclure, il faut garder à l’esprit que la désintoxication émotionnelle prend du temps.

Cela ne peut se faire en un jour, et cela ne peut parfois se faire seul.

Il ne faut donc pas hésiter à solliciter l’aide des autres, quitte à s’entourer de professionnels pour y parvenir.

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *