On dit souvent que la jalousie est une maladie d’amour.

Pourtant, l’association jalousie et maladie est souvent mauvais signe.

Il faut dire que la jalousie, maladive ou non, est relativement mal perçue dans notre société.

Qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme, la jalousie en amour apparaît en effet comme un problème récurrent.

Et beaucoup de gens sont jaloux en couple, sans forcément avoir conscience de leur problème.

Si bien qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils sont tombés dans la jalousie excessive.

Mais comment faire la différence entre jalousie et jalousie excessive ?

Et surtout, à quel moment peut-on dire que la jalousie devient maladive ?

Voici quelques axes de réflexion autour de la jalousie.

Jalousie et jalousie maladive

Avant toute chose, il faut savoir que la jalousie n’est pas toujours un problème au sein du couple.

Il n’a rien d’anormal en effet à éprouver un peu de jalousie vis-à-vis de son conjoint.

C’est notamment le cas quand ce dernier se fait draguer en présence de son partenaire.

Cette jalousie remonte aux temps des premiers hommes, qui n’ont jamais été très prêteurs.

Mais cette forme de jalousie n’est pas forcément un souci, au contraire même.

Certains aiment en effet que leur conjoint soit jaloux, et pensent même que l’inverse est inquiétant.

Bref, un peu de jalousie au sein du couple ne fait pas de mal, tant qu’elle ne dérange pas l’autre.

Et si cette jalousie est la plupart du temps anodine, elle peut également se révéler toxique quand elle est excessive.

Mais qu’est-ce que la jalousie excessive au juste ?

Il s’agit d’une forme de jalousie extrêmement délétère, qui vire carrément à l’obsession dans les cas les plus graves.

Une personne qui souffre de jalousie maladive devient en effet très possessive et envahissante.

Cela peut se matérialiser par l’espionnage du conjoint par exemple.

Les disputes se multiplient au sein du couple, pour des motifs totalement futiles.

Il faut donc bien distinguer la simple jalousie de la jalousie excessive, qui devient pathologique.

La jalousie excessive, une preuve d’amour ?

Certains considèrent que la jalousie est une preuve d’amour.

D’autres vont même plus loin, en affirmant que l’on ne peut pas être amoureux sans être jaloux.

Mais qu’on se le dise : la jalousie n’est PAS une preuve d’amour.

En réalité, c’est même tout le contraire, n’en déplaise à certains.

La jalousie est une forme de domination de l’autre, une façon de prendre l’ascendant et le pouvoir sur son conjoint.

C’est d’ailleurs l’apanage des pervers narcissiques, qui souffrent d’une forme de jalousie très excessive.

La jalousie peut être utilisée comme une arme de domination au sein d’un couple déjà fragile.

Pour peu que l’autre manque un peu de confiance en lui, le conjoint jaloux peut très vite prendre le dessus.

Dans les cas les de jalousie maladive les plus sévères, cela peut aller jusqu’à de la coercition.

Une personne jalouse peut en effet littéralement interdire à son partenaire de fréquenter d’autres gens par exemple.

De même, il impose généralement sa présence à tous les événements et toutes les sorties de son conjoint.

À tel point que celui-ci ne peut plus rien faire seul, et que le moindre de ses faits et geste est épié et décortiqué.

Une telle relation est inévitablement déséquilibrée, et devient très rapidement toxique.

Il faut donc y remédier sans tarder, sous peine de souffrir de séquelles psychologiques difficiles à traiter par la suite.

Peut-on mettre fin à la jalousie maladive ?

Les conséquences néfastes de la jalousie au stade de maladie ne sont plus à démontrer.

Mais peut-on véritablement traiter la jalousie, excessive ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il est effectivement possible d’apprendre à ne plus être jaloux en couple.

La première étape consiste à déterminer l’origine de la jalousie, qui peut trouver sa source à divers endroits.

Pour commencer, il faut comprendre que la jalousie résulte presque toujours d’un manque de confiance en soi.

Une personne jalouse craint en effet souvent d’être délaissée par son partenaire, au profit de plus intéressant qu’elle.

Elle se met donc à jalouser les autres, par peur irrationnelle que son conjoint la quitte.

La jalousie peut aussi venir d’un traumatisme lié à l’enfance, comme un abandon par exemple.

Une éducation basée sur la concurrence entre deux frères et soeurs peut également causer un problème de jalousie à l’âge adulte.

Quoi qu’il en soit, il faut savoir d’où vient la jalousie pour apprendre à la contrôler.

Cela passera aussi par une communication totalement transparente avec l’autre.

Le conjoint qui subit la jalousie de son partenaire devra en effet se montrer rassurant pour lui redonner confiance.

De son côté, celui qui est jaloux doit apprendre à gérer ses émotions négatives et travailler sa confiance en lui.

Malheureusement, il arrive que tous ces conseils soient insuffisants pour résoudre un problème de jalousie excessive.

Dans le cas de la jalousie maladive, seule une thérapie aux côtés d’un professionnel peut produire des effets.

Il est extrêmement rare que les jaloux excessifs guérissent de leur jalousie par eux-mêmes en effet.

D’une part, parce que tous n’ont pas conscience de leur problème.

Et d’autre part, parmi ceux qui en ont conscience, tous ne veulent pas forcément guérir.

Il est pourtant impossible de fonder un couple qui dure sur une jalousie excessive.

Quel que soit le problème, il conviendra donc de le résoudre pour en finir définitivement avec la jalousie.

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *