La jalousie maladive : la comprendre pour enfin s’en débarrasser

jalousie maladive
0 Partages

Au sein d’un couple, c’est difficile d’échapper à la jalousie.

Certains vous diront que c’est un mal nécessaire.

D’autres vous diront que c’est plutôt sain d’éprouver un peu de jalousie à l’idée que l’autre plaise.

Ce sont deux points de vue qui se défendent.

Mais jusqu’à un certain point.

Car quand la jalousie va trop loin, elle peut devenir un vrai poison au sein du couple.

La jalousie maladive est un fléau, qui ronge de nombreux couples qui avaient pourtant tout pour être heureux.

Et quand on met le doigt dans cet engrenage, il faut à tout prix arriver à se défaire de cet enfer.

Au risque sinon de tout perdre.

Mais la jalousie maladive s’insinue tellement sournoisement qu’il arrive qu’on ne la voie même pas venir.

Et une fois qu’elle est là, il est très difficile, pour ne pas dire impossible, de la mettre dehors.

Je vais tâcher de vous donner quelques clés pour comprendre les mécanismes de la jalousie maladive.

Et enfin arriver à s’en débarrasser.

Qu’est-ce que la jalousie maladive ?

Vous savez tous ce qu’est la jalousie.

Ou en tout cas, vous l’avez tous déjà ressentie.

C’est ce sentiment qui nous pousse à éprouver une peur irrationnelle de perdre l’autre.

Apparemment, on est tous plus ou moins jaloux.

Et c’est normal, car notre instinct nous pousse à protéger ce qu’on possède.

Même si on ne possède pas l’autre en l’occurrence.

Mais la jalousie se transpose au couple qu’on forme avec.

Et c’est assez commun au sein d’un couple.

Mais il arrive parfois que cette jalousie devienne de plus en plus présente.

Et qu’elle se mette à empoisonner l’existence du couple.

On bascule alors dans la jalousie maladive.

Parfois, on peut même tomber dans l’obsession amoureuse.

Quand elle devient obsessionnelle, la jalousie est invivable au quotidien.

Pour l’un comme pour l’autre.

Celui qui est jaloux se met à voir le mal partout.

Dès que sa partenaire appelle un autre homme, ou qu’elle sort seule un soir.

Voire même quand elle ne fait rien, lors d’un moment en duo par exemple.

Le jaloux maladif se fait des films, il sombre dans la paranoïa la plus totale.

Il imagine que sa femme pense tout le temps à un autre, ou qu’elle va le quitter.

Bref, tout devient une obsession, et ce n’est clairement pas une bonne chose.

Car une fois que la machine est lancée, il est presque impossible de se raisonner.

Jalousie ou jalousie maladive ?

Il faut bien distinguer jalousie et jalousie maladive.

Car toutes les formes de jalousie ne sont pas maladives.

Et heureusement d’ailleurs, sinon aucun couple ne durerait !

La jalousie “normale”, c’est simplement ressentir un petit pincement au coeur à l’idée de perdre l’autre.

C’est ressentir à la fois de la fierté et de la crainte quand sa femme se fait draguer par un autre homme.

Mais la jalousie, c’est aussi accepter sans problème le fait qu’elle ait son propre cercle d’amis.

Ou qu’elle pratique ses propres activités, pas forcément accompagnée de son homme tout le temps.

Et c’est principalement par ça qu’elle se distingue de la jalousie maladive.

Car un jaloux maladif est incapable d’accepter que sa femme sorte sans lui par exemple.

Dès qu’elle sort de son champ de vision, il sombrera dans l’angoisse et la paranoïa.

La jalousie maladive pousse à adopter des comportements complètement irrationnels, voire extrêmes.

Certains fouillent dans le téléphone de leur femme, lisent leurs mails et leurs messages Facebook.

Dans certains cas, ça peut aller jusqu’à suivre l’autre, et l’espionner pour voir ce qu’elle fait quand elle est seule.

La jalousie maladive, c’est vivre dans l’angoisse permanente d’être quitté pour un autre.

Et c’est un véritable enfer, non seulement pour celui qui est jaloux, mais aussi pour celle qui subit la jalousie.

C’est d’ailleurs une des dérives de la passion amoureuse.

Les causes de la jalousie maladive

La jalousie maladive peut trouver sa source dans de nombreuses causes.

A commencer par le manque d’estime de soi.

Le manque de confiance au coeur de la jalousie maladive

C’est en effet une cause très fréquemment identifiée dans les cas de jalousie maladive.

Un homme qui n’a pas confiance en lui aura forcément du mal à faire confiance à l’autre.

Logique, car il va passer son temps à se dévaloriser, et à se demander ce que peut bien lui trouver sa femme.

Et à force, il va finir par penser qu’il n’a tellement rien d’attrayant, qu’elle va forcément le quitter pour quelqu’un de mieux que lui.

Le manque de confiance en soi chronique peut donc mener à une jalousie maladive, qui peut être très handicapante.

L’angoisse d’être trompé après une première tromperie

Reconstruire son couple après une infidélité, c’est parfois très difficile.

Et honnêtement, on ne peut pas en vouloir à celui qui a déjà subi un adultère d’être méfiant.

Une première infidélité peut avoir des conséquences dévastatrices sur le couple.

Que ce soit la même femme ou une femme différente d’ailleurs.

Même s’il n’a rien à reprocher à sa compagne actuelle, le jaloux maladif aura quand-même la crainte d’être trompé.

Et il faut une sacrée force de caractère pour arriver à se dire qu’on n’est pas responsable de l’infidélité.

Et que le schéma ne va pas forcément se répéter à vie.

Quand il est couplé à un manque d’estime de soi, l’adultère peut faire des ravages.

L’angoisse de l’abandon, une crainte qui remonte à l’enfance

Il faut parfois remonter à beaucoup plus loin pour trouver la cause d’une jalousie maladive.

Parmi les causes évoquées, l’angoisse d’abandon, qui remonte généralement à l’enfance.

Cette angoisse peut elle-même être causée par de nombreux traumatismes.

Une séparation des parents, ou l’abandon de l’un des parents, sont les causes les plus fréquentes de cette angoisse.

Dans un tel cadre, difficile d’accorder son affection à quelqu’un.

L’angoisse d’abandon cause une peur irrationnelle d’être quitté par l’être aimé de nouveau.

Elle pousse donc inconsciemment à s’attacher de façon inconsidérée.

Quels dangers pour le couple ?

Quelle qu’en soit la cause, il est important de comprendre que la jalousie maladive peut causer de gros dégâts au couple.

Et que certains dommages sont parfois irréversibles, tant la jalousie prend de l’ampleur et empoisonne l’existence.

D’après certaines études, la jalousie serait même la première cause de rupture !

Toujours selon une étude, menée par le site Elite Rencontres, 38% des gens ne supporteraient pas le manque de confiance de leur partenaire.

Et il faut dire que ça se comprend un peu.

Car il n’y a rien de plus désagréable que de sentir qu’on n’a pas la confiance de l’autre.

Même si on n’a rien à se reprocher, on se retrouve à devoir se justifier pour tout et n’importe quoi.

En tant qu’adulte, c’est difficile de vivre en ayant des comptes à rendre à celui qui est censé nous aimer.

Et il faut savoir que dans certains cas, la jalousie maladive peut aller beaucoup plus loin qu’une simple scène de ménage.

Certains jaloux maladifs n’hésitent pas à espionner leur femme.

Quitte à se transformer en Joe Goldberg.

Vous savez, le stalker un brin perturbé sur les bords de la série You.

Bon, j’ai pris un cas extrême bien sûr.

Car il va de soi que tous les jaloux maladifs ne vont pas jusqu’à tuer les concurrents potentiels.

Oups, attention spoiler…

Mais le fait est que la jalousie maladive peut réellement pousser à ce genre de comportement pathologique.

La rupture comme seule option ?

Si le seuil de tolérance à cette jalousie est propre à chacun, je connais peu de femmes qui sont capables de la supporter toute une vie durant.

Et si l’homme jaloux ne réagit pas pour endiguer le phénomène, la rupture peut devenir inévitable.

Ce qui est une double sanction pour lui, car il doit supporter cet abandon qu’il redoute plus que tout au monde.

Mais parfois, la jalousie devient tellement obsessionnelle que la rupture est la seule option restante pour y échapper.

La jalousie maladive est donc une pathologie qu’il faut maîtriser à tout prix, afin d’éviter d’avoir à en arriver là.

Un travail sur soi-même

Vaincre la jalousie maladive, ça passe avant tout par un travail sur soi-même.

Car les causes de cette jalousie sont le plus souvent intrinsèques à celui qui est jaloux.

C’est-à-dire qu’elle est provoquée par le propre vécu de la personne jalouse.

Que ce soit par manque d’estime de soi, peur de l’adultère ou angoisse de l’abandon.

Quoi qu’il en soit, il est nécessaire de travailler sur toutes les faiblesses qui peuvent causer cette jalousie maladive.

Réapprendre à avoir confiance en soi

C’est l’une des premières causes de jalousie maladive.

Pour bien comprendre ce mécanisme, il faut arriver à comprendre ce qui provoque ce manque de confiance.

Un homme qui souffre d’un manque d’estime personnelle a tendance à se dire que les autres sont mieux que lui.

A chaque autre homme qu’il croisera dans la rue, il arrivera toujours à se dire qu’il est plus beau que lui.

Dans chaque soirée, il arrivera à penser que ce pote est tellement plus intelligent que lui.

Bref, il passera son temps à se dévaloriser, et n’arrivera jamais à prendre confiance en lui.

C’est de l’auto-sabotage, qui est extrêmement néfaste pour les deux partenaires du couple.

Or, pour vaincre la jalousie maladive, c’est un point essentiel à travailler.

Car comment avoir confiance en l’autre alors qu’on n’a même pas confiance en soi ?

Il existe tout un tas d’astuces pour booster son estime de soi.

Je vous en avais d’ailleurs donné certaines pour augmenter sa confiance en soi en 21 jours.

Il conviendra surtout d’adapter sa méthode à la raison de ce manque de confiance.

D’où l’intérêt de savoir d’où ça vient !

Mais d’une manière générale, l’auto-suggestion est une méthode qui peut fonctionner.

C’est en quelque sorte un dérivé de la pensée positive, ou méthode Coué pour les intimes.

Elle consiste à reprogrammer notre subconscient, de façon à ce qu’il pense que ce qui lui semblait impossible devienne possible.

Transposé au manque de confiance, ça signifie s’auto-persuader d’avoir confiance en soi.

En gros, un homme qui a tendance à être jaloux maladif se persuadera qu’il n’a aucune raison de l’être.

Bon, ce n’est pas une méthode miracle bien sûr, car tout le monde n’est pas réceptif à cette forme d’auto-hypnose.

Mais ça peut être un bon point de départ.

Utiliser la psychologie inversée

C’est un peu le même genre que la pensée positive.

Quelles sont les dérives de la jalousie maladive ?

Généralement, c’est la paranoïa, qui pousse à s’imaginer tout un tas de scenarii totalement improbables.

Et qui n’arriveront jamais, bien évidemment.

Mais quand on est jaloux, on ne peut pas s’empêcher d’imaginer des choses.

La psychologie inversée consiste à pousser quelqu’un à entreprendre une action en lui disant justement de ne pas le faire.

Si vous vous dites que vous n’avez surtout pas envie qu’elle vous trompe, vous n’allez pas penser qu’elle va vous être fidèle.

Vous allez surtout penser au fait que vous ne voulez pas qu’elle vous trompe.

Et c’est comme ça que la jalousie maladive fonctionne.

On n’est attiré que par ce à quoi on prête attention.

Alors si vous vivez dans la crainte permanente qu’elle vous trompe ou qu’elle vous quitte, arrêtez simplement d’y penser.

Pas si simple, mais vous verrez que ça ira beaucoup mieux si vous y arrivez.

Arrêter d’idéaliser l’autre

La jalousie maladive est généralement provoquée par un manque de confiance en soi.

Mais au-delà de ça, elle est surtout provoquée par une idéalisation de l’autre.

Car la jalousie, c’est avant tout la peur de perdre l’autre.

Mais quand on en arrive à cette peur, c’est qu’on se dit que l’autre est courtisée de toute part.

Et qu’à force d’être sollicitée, elle va forcément craquer un jour ou l’autre.

Normal, puisqu’on se dit aussi que n’importe qui vaut mieux que soi.

Vous comprenez mieux le cercle vicieux ?

Le jaloux maladif aura tendance à totalement idéaliser sa femme.

Il se dira que c’est la plus belle, la plus intelligente, la plus ci, la plus ça…

Bref, la plus parfaite.

Sur le papier, c’est assez mignon.

Mais quand ça tourne à l’obsession, ça devient flippant.

Pour vaincre la jalousie maladive, il faut donc cesser d’idéaliser l’autre.

Il faut arriver à se dire que c’est une personne tout ce qu’il y a de plus normale.

Et qu’à ce titre, elle n’est pas spécialement plus attirante qu’une autre.

Pas de raison que tous les hommes de la planète lui tournent autour en permanence donc .

Un travail sur le couple

La jalousie maladive, c’est donc avant tout intrinsèque à chacun.

Mais ça ne veut pas dire qu’on peut se passer de travailler dessus au sein même du couple.

Même si celle qui subit la jalousie n’a rien à se reprocher, ça ne la dispense pas d’aider son conjoint.

Car la jalousie maladive est parfois tellement obsessionnelle qu’il est impossible de s’en sortir seul.

Et le salut doit donc venir de sa propre femme, en plus de soi-même.

Pour lutter contre la jalousie, il est nécessaire de s’appliquer chaque jour à solidifier la confiance au sein du couple.

A commencer par la communication.

Communiquer, une base essentielle au sein d’un couple

On le répète suffisamment, et tous les coachs en développement personnel vous le diront.

La communication au sein d’un couple, c’est la base.

Et quand on est en couple, on est censé se soutenir l’un l’autre.

Surtout dans les pires épreuves.

Et la jalousie maladive est parfois une sacrée épreuve !

Mais ce n’est pas toujours facile de comprendre les craintes d’un jaloux maladif.

Surtout si on n’est pas jaloux soi-même.

Celui qui est jaloux va alors devoir communiquer là-dessus en toute transparence.

Il est important de parler de ses peurs, de ses angoisses profondes, afin que l’autre puisse les comprendre.

Il ne faut pas hésiter à verbaliser pour exorciser les traumatismes responsables de la jalousie maladive.

De cette façon, l’autre sera plus à même de se mettre à la place de son conjoint jaloux.

Et surtout, il ne faut pas refuser le dialogue par crainte de se sentir ridicule.

Un couple ne devrait jamais avoir de sujets tabous, surtout quand il s’agit de jalousie maladive.

Vous n’aimez pas qu’elle sorte avec cet ami qui lui tourne autour depuis des mois ?

Dites-le lui, elle peut le comprendre !

Bien sûr, il faut savoir communiquer de la bonne façon.

Il est bien évident que si vous l’agressez en la mettant continuellement en cause, elle ne risque pas de comprendre grand-chose.

Au contraire, elle risque plutôt de se braquer, et de ne pas vouloir faire d’efforts pour vous rassurer.

Ce n’est qu’en communiquant au quotidien qu’on peut arriver à se débarrasser de sa jalousie maladive.

Avoir des activités en commun pour lutter contre la jalousie maladive

Pour vaincre sa jalousie maladive, il faut nécessairement retrouver la confiance en son partenaire.

Et pour ça, rien de mieux que de faire des activités en couple.

La bonne nouvelle, c’est que ce ne sont pas les idées qui manquent.

Des plus banales aux plus extraordinaires, des plus tranquilles aux plus frénétiques, vous avez le choix.

Pour trouver des activités à faire en couple, vous devez vous trouver des points en commun.

Et vu que vous êtes en couple, ça ne devrait pas être trop compliqué.

Vous avez forcément des centres d’intérêt communs.

Tout dépend de ce que vous aimez.

Sachez que rien qu’une balade en amoureux le dimanche peut déjà représenter une bonne activité commune.

Si vous êtes avide de sensations fortes, vous pouvez aussi opter pour un saut en parachute en duo.

Rien de tel pour se forger des souvenirs communs que vous garderez longtemps !

Outre ce genre d’activité, vous pouvez aussi opter pour des activités à thème.

Bref, vous l’aurez compris, peu importe l’activité, tant que vous faites des choses tous les deux.

Le sport, un puissant fédérateur

Le sport est une activité de couple idéale pour retrouver confiance l’un en l’autre.

Car ça permet d’avoir un objectif en commun, et de faire équipe pour l’atteindre.

Quel que soit le sport que vous pratiquez, ça peut vous permettre de retrouver confiance en votre femme.

Le fait de se dépenser en duo permet de se faire confiance mutuellement.

C’est particulièrement vrai si vous pratiquez un sport extrême.

Car l’adrénaline permet de souder et de renforcer davantage les liens.

Mais rassurez-vous, un sport plus calme fait tout aussi bien l’affaire.

Vous pouvez aussi pratiquer la course à pied, le vélo ou même la pêche.

Le tout, c’est que ça vous permette de vous retrouver tous les deux.

La thérapie (de couple), une solution de la dernière chance ?

Malgré tout ça, il est possible que la jalousie maladive persiste.

Hé oui, c’est parfois très difficile de se débarrasser de cette angoisse chronique.

Vous avez beau faire tous les efforts de votre côté, combattre la jalousie maladive est une lutte de tous les instants.

Et il arrive qu’on ne puisse pas la guérir par soi-même.

Même avec tout le soutien de sa femme.

Dans ce cas, pour sauver son couple de la rupture, il peut être nécessaire de commencer une psychothérapie.

Soit seul, soit en couple.

Tout dépend des problèmes qui nourrissent la jalousie maladive.

Mais d’une manière générale, il est préférable de faire cette démarche à deux.

De cette façon, votre femme sera plus à même de comprendre ce mal qui vous ronge, car le thérapeute saura mettre le doigt dessus.

Sachez aussi que ce genre de thérapie comprend généralement des séances tantôt en solo, tantôt en duo.

Les séances qui vous sont dédiées serviront à identifier les causes de votre jalousie.

Et les séances en couple vous aideront à savoir quoi faire au quotidien pour éradiquer votre jalousie maladive.

Même si certains sont réticents à l’idée de suivre une thérapie, c’est parfois la seule solution qui reste pour éviter la séparation.

Alors si vous sentez que vous atteignez le point de non retour, n’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel.

Rassurez-vous : ne plus être jaloux, c’est loin d’être évident.

Vous n’arriverez pas à vaincre la jalousie maladive en un claquement de doigts.

C’est un travail de longue haleine, pour lequel vous devez avoir le soutien total de votre femme.

Mais avec beaucoup de volonté, on peut tout surmonter.

0 Partages

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *