Draguer sur les réseaux sociaux : bonne ou mauvaise idée ?

0 Partages

SOUHAITES-TU OBTENIR PLUS DE MATCHS ET DE RENDEZ-VOUS TINDER ?

Regarder Draguer sur les réseaux sociaux : bonne ou mauvaise idée sur YouTube

Les livres et formations de Chrys :

Retranscription :

― Salut les players.

Il est encore une fois 16 heures et c’est l’heure du petit podcast avec notre très cher Chrys du site drague académie.

― Je suis mort de rire, arrête putain.

Après, je n’arrive même plus à m’exprimer à cause de toi.

― Il a fini son café.

Tu ne veux pas un deuxième ?

― Vas-y, vas-y.

Soyons sérieux.

― Parce qu’on enchaîne les podcasts.

C’est pour ça mes très chers players.

― En vrai, il était 16 heures tout à l’heure et c’est 16 heures encore là.

― En vrai, il est 13 heures.

― Il est exactement 13 heures 29.

― Chrys, tu as une bonne idée de sujet.

On va parler du rôle des réseaux sociaux dans la séduction.

En quoi les réseaux sociaux peuvent-ils aider pour séduire ?

Les 2 usages des réseaux sociaux

― Il y a deux usages possibles des réseaux sociaux.

Le premier usage, c’est pour accoster des filles.

En fait, c’est prendre les réseaux sociaux pour un site de rencontres.

Le deuxième, je dirais, c’est le fait de rester en contact avec une fille, lui montrer un petit peu ta vie, qui tu es, ta personnalité.

― Un prolongement.

― C’est un peu ta carte de visite de séducteur.

Si tu viens de rencontrer une fille, tu l’ajoutes sur Instagram ou Facebook, ou les deux même et elle a la possibilité de voir tes photos, de voir que tu es un mec safe parce que tu es en photo avec tes petits neveux.

Un mec avec des enfants, tout de suite, est beaucoup plus sécurisant.

À ses yeux, tu n’es plus le pur anonyme qu’elle vient de rencontrer dans la rue ou en boite ou sur internet.

Elle commence déjà à voir une partie de ta personnalité, une partie de qui tu peux être.

― Du coup, on va découper le podcast.

On va faire déjà une première partie sur la drague directe sur les réseaux sociaux.

On ne connaît pas la fille.

Deuxième partie sur les réseaux sociaux comme prolongement à une rencontre par exemple sur internet ou une rencontre dans la rue.

― D’accord.

Faut-il draguer en direct sur les réseaux ?

― Du coup pour la drague directe, personnellement, je pense que ça ne sert à rien.

Il y a très peu de chance, on en parlait d’ailleurs juste avant le podcast, que ça se concrétise à part effectivement si on est un gros influenceur qui a beaucoup de notoriété, qui a de jolies photos, mode un peu mannequin.

C’est vrai que par exemple, je regarde beaucoup la téléréalité, je ne sais pas pourquoi je me débilise à regarder ça, mais ces personnes-là, c’est sûr, vont avoir plus de succès sur les réseaux sociaux.

― Encore quand tu dis réseaux sociaux, je distinguerais.

Instagram est le réseau social où on peut encore éventuellement draguer de Facebook et consort, Snapchat, etc.

― C’est vrai que c’est plus compliqué d’aller en mode je vais rechercher un profil, je tape un nom au hasard, je regarde les filles.

― Sur Facebook, ça a marché un temps au départ.

Après, il y a eu tellement de mecs qui se sont mis à aborder sur Facebook.

Puis derrière, il y a eu des filtres.

Maintenant, tu envoies un message à une fille sur Facebook, ça finit dans les spams.

― Instagram, c’est un peu pareil aussi.

C’est pour ça que c’est compliqué aussi.

― Mais elle le voit quand même.

Elle peut le lire.

C’est plus facile puisque tu n’as même pas de notifications sur Facebook alors que sur Instagram, il me semble que tu en as.

Je ne suis pas hyper technique.

― Moi, personnellement, je n’ai pas les notifications.

Je ne sais pas si on peut les activer ou pas.

En tout cas, j’ai des filles que j’avais abordées et le message s’était retrouvé du coup dans les indésirables d’Instagram.

D’ailleurs, c’est une nana que j’avais abordée qui joue dans une série sur TF1, une petite Russe.

Je n’en dirai pas plus mes très chers players.

― N’en dis pas plus.

Garde ta vie privée pour toi.

― Du coup, je l’avais abordé comme ça et elle m’avait répondu, mais un peu de temps après, parce que du coup, le message s’était mis dans les indésirables.

Du coup, on disait qu’effectivement la rencontre directe en mode, je veux rencontrer une nana que je ne connais pas sur Instagram, à part avoir un compte d’influenceur.

― Il faut investir beaucoup de temps et dans ton compte Instagram pour que cette stratégie fonctionne.

Est-ce qu’elle va marcher ?

Je pense qu’elle peut marcher avec un certain type de filles.

― Ouais.

Puis, il faut aussi avoir de très jolies photos.

― Ouais parce que c’est sur le physique que ça va se jouer.

Le physique et la notoriété.

― Instagram, si tu veux avoir les fitgirls, les influences, etc., c’est sûr qu’elles ont le choix donc, il y a de la concurrence.

Il va falloir se démarquer, surtout son physique.

― Puis, les filles qui aiment le physique et la notoriété aussi par définition.

― Elles sont habituées à ça.

― Ouais, c’est une valeur sur lequel elles vont déjà se juger elles-mêmes et peut-être davantage juger les hommes aussi.

― Tu parlais de l’histoire de Mbappé.

― Oui en fait, j’avais entendu parler que Mbappé avait écrit à, je n’en sais pas, une instagrameuse et qu’elle l’avait recalée.

Bref, des histoires comme ça.

Peut-être un peu le téléphone arabe parce que ça ne s’est peut-être pas passé exactement comme ça.

J’ai entendu ça.

― Moi, j’avais des histoires d’influenceurs qui essayaient de draguer d’autres influenceuses qui sont au même niveau.

Ils sont quand même en concurrence avec d’autres gros influenceurs et les personnes connues donc au final, tu peux te faire recaler.

― Puis, même la fille, elle doit se faire aussi aborder par un tas de mecs qui ne sont pas des influenceurs.

Des déclarations d’amour, elle doit en recevoir à mon avis.

Rester en contact grâce aux réseaux sociaux

En tout cas moi, ce n’est pas ce que je recommande d’essayer de draguer et d’utiliser les réseaux sociaux comme moyen de rencontre.

Par contre, utiliser les réseaux sociaux comme moyen pour en montrer un peu davantage sur toi à la fille et aussi pour rester en contact, c’est une bonne chose.

Dans un autre podcast, on avait parlé justement des ex.

Le fait de garder ses ex sur les réseaux sociaux, ça te permettait de rester dans les radars.

C’est aussi vrai pour un certain nombre de dossiers, notamment les dossiers qui n’aboutissent pas tout de suite.

Genre par exemple, tu rencontres une fille, je ne sais pas.

Tu vas te balader dans la rue, tu croises une fille qui sort de la boulangerie, tu l’abordes.

Elle te dit qu’elle va partir trois semaines au Portugal.

Tu gardes son Instagram, comme ça, tu restes un peu dans le radar.

Tu peux lui écrire.

Elle peut voir tes story, elle peut voir tes ajouts de contenus, etc.

En fait, tu ne disparais pas.

Parce que si tu prends son numéro et que tu arrêtes de la contacter, de lui envoyer des SMS, tu ne peux pas non plus lui envoyer des SMS tous les jours, on est d’accord.

Sinon, à un moment donné, ça fait un peu le forcing.

Il faut que tu trouves un moyen de rester sous les radars de manière un peu indirecte.

Le fait de mettre une story de temps en temps, qu’elle va pouvoir regarder si elle consulte en espérant qu’elle consulte.

Il y en a quand même beaucoup qui consultent au moins un réseau social assez régulièrement.

Donc, si tu prends un bon réseau social, que ce soit Instagram ou Snapchat ou WhatsApp, peu importe et que tu mets des story assez régulièrement, ça ne va pas dire tous les jours, mais assez régulièrement, elle va te voir en story et elle va se rappeler qu’elle t’a filé son numéro et que vous avez prévu éventuellement de vous revoir à son retour.

― Sauf si elle a beaucoup de comptes qu’elle suit.

― C’est possible.

De toute façon, on ne peut pas le prévoir.

Tout ce qu’on peut faire en fait, c’est mettre un max de probabilité de son côté et de se dire qu’il y a quand même des chances.

Et si ce n’est pas elle, ce sera une autre.

On croise toujours des nanas avec qui on est dans ce genre de situation et qui vont sans doute regarder notre Instagram ou non.

En tout cas, en règle générale, même s’il y a toujours des exceptions, ça aide pas mal les réseaux sociaux.

― C’est vrai que quand tu abordes une fille dans la rue ou en soirée et qu’elle t’a vu physiquement en vrai, c’est plus simple du coup de prolonger tout ça sur un réseau social versus où tu fais une rencontre sur internet et là ça peut être à double tranchant.

Si elle te demande ton Instagram et derrière, les photos ne lui plaisent pas.

― Oui, il faut un Instagram qui soit au moins attirant.

En fait, il faut voir Instagram ou Facebook, enfin les réseaux sociaux, comme un prolongement de ton profil internet.

Si tu as des belles photos sur Tinder, il faut que tu aies aussi des belles photos, des photos de même qualité sur Instagram et compagnie.

Mieux vaut que ce soit qualitatif et que tu n’aies pas énormément de photos, que ce soit quantitatif avec plein de photos, mais tu tires la tronche.

Tu as des photos qui te mettent mal en valeur.

Il faut toujours que ce soit de la qualité.

― Comme tu disais, c’est comme le CV finalement.

C’est notre CV Instagram.

― C’est un prolongement du CV de Tinder et compagnie.

On va dire ça comme ça.

― Moi, pas mal de fois comme ça, je me suis trouvée dans cette situation où les filles aiment bien mes photos sur le site de rencontres.

Et après sur Instagram, j’avais d’autres photos malheureusement qui ne leur plaisaient pas.

Donc ça, c’est un peu à double tranchant.

Après, à travailler, à voir comment vous voulez gérer le truc.

Est-ce que vous lui dites non, je préfère rester sur le site de rencontre, je ne préfère pas trop Instagram, etc.

Après, c’est vrai que les filles maintenant sont toutes sur Instagram.

― Ouais moi, je pense qu’il faut toujours passer par le réseau social après la rencontre sur internet, parce que de toute façon, il y a un moment ou un autre, si tes photos sont trop trafiquées sur internet, elle va s’en rendre compte.

Autant que ce soit fait via les réseaux sociaux, plutôt que tu perds ton temps à aller en rencard avec elle.

― Très bien.

Je ne sais pas si tu as d’autres choses à rajouter.

Je pense qu’on est pas mal déjà sur ça.

L’essentiel est là.

― On peut résumer.

Les réseaux sociaux, non pour les utiliser comme un moyen de rencontres.

— C’est une perte de temps.

― C’est une perte de temps.

Il y a déjà trop de mecs qui le font, qui ont déjà trop pourri le field, si je puis dire.

Ce n’est pas une excellente idée.

― Sauf si, évidemment, on est un gros influenceur dans ce cas-là.

On peut tenter.

― Effectivement, et ça dépend du réseau social.

En revanche, pour rester en contact avec la fille, pour rester dans le radar, parce que si tu prends un numéro et que tu n’écris plus à la fille pendant deux semaines, elle t’aura complètement oublié.

Alors que si tu as les réseaux sociaux, vous allez pouvoir même converser sur les réseaux sociaux.

Elle peut commenter ta story.

Donc tu peux commenter sa story, donc la relancer sans avoir à lui envoyer un salut, ça va par SMS classique.

Ça peut donc permettre de relancer la conversation aussi plus facilement sans donner l’impression de faire le forcing, en prenant de ses nouvelles tous les trois jours.

Le simple fait, ce que j’ai remarqué, j’utilise de plus en plus des apps comme WhatsApp plutôt que le message traditionnel, le texto traditionnel qu’on utilisait il y a encore quelques années.

Parce que rien que le fait d’avoir une photo de profil, une photo de profil attirante, évidemment, mais elle te visualise, ça lui donne envie de te répond.

Elle voit que tu es attirant.

C’est un peu comme toi.

Tu as rencontré une fille dans la rue, par exemple.

Tu as pris son numéro, tu te rappelles d’elle, mais elle n’était pas forcément très bien apprêtée donc, elle vaut six à tes yeux.

Tu n’es pas hyper motivée pour la relancer par message ou pour lui écrire.

Ou alors, tu la relances, mais trois jours après, tu n’es pas hyper motivée.

Puis, tu vas sur WhatsApp et tu vois sa photo et là elle est bien apprêtée, elle est bien habillée.

Tu vois qu’elle a des énormes seins, qu’elle a du maquillage et qu’elle est hyper bien.

Et là, ça booste ta motivation pour lui répondre ou pour lui écrire.

C’est un peu le même effet dans l’autre sens.

C’est-à-dire que quand tu as une belle photo de toi de profil, tu incites les filles, tu les motives davantage à te répondre que par message où tu n’as pas de photos.

En fait, il n’y a pas de photo de profil, tu restes un peu anonyme, tu es un peu dans l’ombre.

― Très bien.

On va s’arrêter là.

Je pense que c’est très bien.

J’espère que le contenu vous a plu.

Si c’est le cas, pensez à liker, à partager et à vous abonner à la chaîne.

Je vous rappelle que tous les liens se trouvent en description de la vidéo.

― Laissez des commentaires et posez des questions si vous avez des questions.

― Sur ce, on vous dit à la prochaine dans un nouveau podcast.

0 Partages

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

>
Success message!
Warning message!
Error message!

Je te montre comment obtenir plus de Matchs et de Dates sur Tinder

Obtiens Plus De Match & De Dates Sur Tinder

Découvre comment quelques techniques simples à mettre en place peuvent augmenter de plus de 50% ton nombre de matchs et de rendez-vous sur Tinder.