Comment faire face aux objections d’une fille

comment faire face aux objections d'une fille
0 Partages

Comment répondre et faire face aux objections d’une femme que l’on aborde ? Si vous voulez aborder une fille sans avoir peur, une des solutions les plus efficaces est de court-circuiter vos peurs en étant proactif.

Car qu’on se le dise, si vous n’osez pas aborder une fille ou que vous avez peur à chaque fois que vous en croisez une c’est parce que vous ne savez pas réellement la réaction que celle-ci aura auprès de vous.

Et comme notre cerveau a tendance à anticiper le pire, vous vous imaginez tout un tas de scénarios où la fille ne va pas dans votre sens, où la fille vous donne du fil à retordre.

Votre imagination débordante vous bloque alors à passer à l’action car vous vous rendez vite compte que vous n’avez pas encore en vous les capacités de réagir face à ce genre de situation.

Si vous voulez vaincre votre peur de l’approche et obtenir de bien meilleurs résultats avec les filles, vous allez donc devoir apprendre à faire face aux objections les plus courantes que celles-ci peuvent vous fournir lorsque vous leur délivrez votre phrase d’approche.

C’est ce que je vous propose de voir à travers cet article.

Pré requis pour faire face aux objections

Avant de voir ensemble comment réagir face aux objections les plus courantes des filles au moment de l’approche, j’aimerais souligner un point important.

Peu importe que la fille vous réponde positivement ou négativement, vous devez absolument prendre conscience qu’il est important de toujours avoir un état d’esprit positif.

Cela signifie que si une fille vous fait clairement comprendre qu’elle n’a pas envie de faire votre connaissance, n’allez pas la traiter de tous les noms ou je ne sais quoi d’autre.

Restez poli, courtois et partez avec un sourire tout en lui souhaitant une bonne journée/soirée. Votre estime personnelle vous le rendra bien.

Les différents types d’objections

Une des erreurs les plus courantes en séduction est de penser qu’une fille qui vous communique son désir de ne pas vouloir faire connaissance avec vous est nécessairement un refus de sa part. Or, une objection n’est pas forcément un refus.

Une objection peut également être un test leur permettant de se rassurer sur vos intentions.

Entre refus et test, la frontière est mince, et c’est seulement votre persévérance (reste-t-elle auprès de vous malgré qu’elle vous ait délivré une objection ?), votre intuition et votre expérience qui vous permettront de savoir quel type d’objection la fille est en train de vous délivrer.

Les objections à l’approche

Lorsque vous abordez une fille, plusieurs objections peuvent apparaître.

Pour y faire face rapidement je vous propose de voir ensemble quels types de réponses pourraient être le plus approprié pour chacune d’entre elles. En gros, votre réponse servira de test.

Vous allez tester si la fille vous teste ou si elle ne souhaite réellement pas faire votre connaissance.

Toutefois, et j’insiste là-dessus, ces exemples ne sont là que pour vous donner une idée de la manière dont vous pouvez répliquer.

En effet, ces exemples concordent d’une part avec ma personnalité et sont d’autre part associés à une communication non verbale appropriée.

Par ailleurs, il existe tellement de paramètres en séduction que si vous délivrez une de ces réponses sans qu’elles ne concordent avec ces-dit paramètres, vous risquez de vous voir infliger un véritable refus.

Ceci étant dit, voyons les objections les plus courantes et comment y répondre (attention : communication non verbale très importante ici) :

Objection n°1 : le copain.

Il se peut qu’elle ait un copain avec qui tout se passe bien.

Il se peut également que sa relation avec lui soit sur le point de se terminer ou encore qu’elle n’ait absolument pas de copain et qu’elle souhaite juste voir votre réaction.

Toujours est-il qu’une fille qui vous dit ce genre d’objection sous entend que vous êtes en train de la séduire.

Nous allons donc la prendre à contre pied en misant sur l’humour pour lui faire comprendre que sa réponse « désolé j’ai un copain » n’a pas lieu d’être.

Il faut, après votre réponse, qu’elle se sente un peu ridicule de vous avoir dit cela.

Elle : « Désolé, j’ai un copain »

  • Vous : « Très bien, attends, je prends note et je reviens vers toi dans 2 secondes»
  • Vous : « Noooon ! Pourquoi tu me dis ça ?! Tu viens de tout gâcher ! On fait quoi maintenant ?! Hein, dit moi, on fait quoi ?!»

Objection n°2 : la contrainte temporelle.

Il est assez simple de savoir si une fille est réellement pressée ou non. Une fille pressée :

  • marchera vite (plus vite que d’ordinaire)
  • vous répondra très rapidement qu’elle est pressée et POURQUOI elle l’est.
  • son langage corporel vous montrera qu’une force invisible (son rendez-vous) la pousse à continuer son chemin au lieu de s’arrêter.

Si vous rencontrez une fille qui marche lentement, que vous l’abordez et que dans sa voix et sa posture vous ne voyez pas qu’une force la pousse à partir, c’est très certainement que son objection est un pur prétexte pour s’extirper de cette situation gênante que vous avez-vous-même créée.

Faire une bonne première impression s’apprend, et bien que vous puissiez lui dire la meilleure phrase du monde en retour de son objection, celle-ci sera bien faible par rapport à tout ce qui s’est passé depuis le début de la rencontre.

Toutefois, il se peut que vous abordiez la fille et que celle-ci soit vraiment pressée. Dans ce cas, il est possible de lui répondre ceci :

Elle : « Désolé, je suis pressée, je suis déjà en retard ».

  • Vous : « Ok, je comprends. Dans ce cas là, si tu es vraiment pressée, ce qu’on peut faire … (faites mine de réfléchir un instant) c’est qu’on peut s’échanger nos numéros et faire connaissance un peu plus tard. Sauf si tu as une meilleure idée 😉»

Objection n°3 : le dragueur

Cette objection est dans 99% des cas un test pour savoir si vous n’êtes pas un coureur de jupons, si vous n’allez pas vous mettre à aborder d’autres filles à côté de vos rendez-vous et lorsque vous serez en couple.

Elle veut donc se rassurer sur vos intentions. Nous allons donc lui donner matière à se rassurer en lui répondant ce genre de phrase.

Elle : « Tu fais ça souvent ? »

  • Vous : « Oui, assez souvent. Tu es la troisième de la journée si tu veux tout savoir…Non mais je plaisante ! Bien sûr que non que je ne fais pas ça souvent. Mais je ne sais pas, c’est le fait que tu lisais […] qui m’a interpellé.» (vous pouvez bien sûr remplacer le livre par tout autre élément présent sur elle)

Nous venons donc de passer en revue les 3 objections les plus courantes en séduction.

Il en existe bien sûr d’autres mais dont la probabilité d’intervention est bien moindre.

Si vous ne deviez retenir qu’une chose de cet article c’est surtout le fait que, ne connaissant pas la vie de la demoiselle que vous abordez, vous ne pouvez savoir d’avance si sa réponse est un test ou un refus de sa part.

Vous vous devez donc partir dans l’optique que son objection est un test.

Si en retour vous voyez via sa communication que son objection était finalement un refus, alors écourtez la discussion et allez en aborder une autre.

En revanche, si vous voyez qu’elle répond positivement à votre réponse, alors persévérez et essayez d’atteindre l’accroche, moment où la fille commence à être un minimum intéressée par vous.

Si vous souhaitez en savoir plus et connaitre toutes mes techniques pour aborder une fille sans vous faire rejeter, sachez que je vous dévoile tout dans ma nouvelle formation Cold Approach : CLIQUEZ ICI pour voir la présentation.

0 Partages

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *