Comment savoir si je lui plais vraiment : les indicateurs

comment savoir si je lui plais

N’importe quel homme s’est déjà posé cette question un jour : “comment savoir si je lui plais ?”

Et c’est tout à fait légitime.

Pour savoir si on plait à une femme, il faut savoir parler la même langue qu’elle.

Pas facile, me direz-vous.

On sait tous à quel point les femmes peuvent être difficiles à décrypter par moments.

Et surtout en matière de séduction.

Car la drague pour une femme, c’est surtout une histoire de non-dits et de sous-entendus.

Apprenez à déceler les IOI

Pour savoir si on plait à une femme, il faut avant tout apprendre à déceler les signes qu’elle vous envoie.

Je pense notamment aux fameux IOI : indicators of interest.

Pour les non bilingues, on parle des signes d’intérêt flagrants.

Autrement dit, les indicateurs qui montrent qu’une femme est clairement attirée et intéressée par vous.

Il en existe trois catégories.

Les indicateurs physiques

On a trop souvent tendance à l’oublier, mais le langage du corps est tout aussi important que la communication verbale.

Et les femmes disent beaucoup de choses avec leur corps.

Car elles sont généralement plus réticentes à exprimer leurs pensées directement.

Par peur de passer pour une fille facile, de se faire rejeter ou d’avoir l’air ridicule.

Les indicateurs d’intérêt physiques ne doivent donc pas être négligés.

Je vous en parlerai d’ailleurs plus longuement dans la suite de cet article.

Les indicateurs verbaux

Bien sûr, le langage verbal est également pourvoyeur de signes d’intérêt flagrants.

Car oui, les femmes peuvent aussi exprimer leur intérêt en parlant.

Et vous allez voir qu’en fonction de ce qu’elles vous disent (mais aussi ce qu’elles ne vous disent pas), il y a certains signes verbaux qui ne trompent pas.

Les indicateurs passifs

Ici, il s’agit plutôt des signes qui montrent qu’elle n’est pas désintéressée.

En gros, elle ne vous montre pas directement qu’elle est intéressée, mais elle ne montre pas le contraire non plus.

Je pense aussi aux indicateurs donnés par ses amis et son entourage.

Là encore, j’y reviendrai plus en détail.

Le contact facile, un bon indicateur

On rentre directement dans le vif du sujet, avec cet indicateur d’intérêt physique surpuissant.

Avec ça, la question “comment savoir si je lui plais” trouvera une réponse relativement évidente.

Car une femme qui ne craint pas le contact avec vous, c’est probablement une femme à qui vous plaisez.

Soyez attentif à ses réactions durant votre rendez-vous.

Si vous êtes assis l’un en face de l’autre et qu’elle laisse traîner sa main près de la vôtre par exemple.

Ou si elle décide de venir s’asseoir à côté de vous durant la soirée.

En bref, une femme à qui vous plaisez n’hésite jamais à se rapprocher de vous et à vous toucher.

Les gestes peuvent être plus ou moins appuyés.

On ne s’en rend même pas toujours compte sur le moment.

Certaines femmes sont plutôt discrètes, et d’autres plus franches dans le contact.

Pour savoir comment interpréter un effleurement de la main par exemple, essayez de poser négligemment la vôtre sur la sienne.

Si elle retire sa main d’un geste vif, c’est qu’elle ne se sent pas encore suffisamment en confiance avec vous.

Si en revanche elle vous laisse faire, voire même si elle prend directement votre main, c’est un signe évident que vous lui plaisez.

La preuve sociale

Derrière ce nom un peu barbare se cache en fait un concept sociologique très intéressant du point de vue de la séduction.

La preuve sociale en gros, ça veut dire qu’une personne indécise aura tendance à se ranger à l’avis de la majorité.

Donc, pour résumer, si une femme voit que vous attirez d’autres femmes, elle aura tendance à être attirée par vous.

Et ce, même si elle n’était pas spécialement séduite de base.

Alors comment utiliser la preuve sociale pour draguer ?

Hé bien il vous suffit d’attirer d’autres femmes pardi !

Bon, pas si simple en vérité…

Une bonne solution pour jouer sur ça, c’est de donner rendez-vous à votre cible dans un lieu où vous avez vos habitudes.

Faites-la par exemple venir dans un bar où vous avez l’habitude de sortir, et où tout le monde vous connaît.

De cette façon, elle verra que vous savez vous entourer, et que vous n’avez pas de problème pour aller vers les autres.

C’est une chose plaisante, qui attire généralement les femmes.

Une petite pointe de jalousie

C’est un signe d’intérêt plus que flagrant que vous lui plaisez !

Car une femme qui ne s’intéresse pas à vous n’en aura rien à faire que d’autres femmes vous regardent, ou que vous regardiez d’autres femmes.

Pour savoir si vous lui plaisez, n’hésitez pas à la tester un petit peu là-dessus.

Si vous la rencontrez lors d’une soirée, vous pouvez engager la conversation et passer un petit moment avec elle.

Puis, sans crier gare, vous rejoignez vos amis au bar, et ne prêtez plus attention à elle.

Si elle s’en fiche, il va falloir ruser pour la relancer.

Mais si elle vous regarde avec insistance, voire même qu’elle ne vous lâche pas du regard quand vous êtes loin d’elle, c’est plutôt très bon signe.

Bien sûr, cette stratégie est plus délicate à mettre en place si vous êtes attablé au restaurant avec elle.

Il est évident que vous n’allez pas la planter entre la poire et le fromage pour aller conter fleurette à la table d’à côté !

Mais il y a d’autres moyens pour tester sa jalousie dans ce genre de cas.

Essayez par exemple de lui parler un peu de toutes les femmes qui vous tournent autour.

Quitte à enjoliver un peu la réalité de votre potentiel de séduction.

Et observez sa réaction.

Si elle le prend mal ou qu’elle s’en fiche, rebondissez vite sur autre chose.

Mais si elle vous traite de dragueur invétéré sur le ton de la plaisanterie par exemple, c’est probablement que vous lui plaisez.

Elle relance la conversation

Voilà un indicateur d’intérêt verbal intéressant.

Ne pas savoir quoi dire au cours d’une conversation, ça arrive plus souvent qu’on ne le voudrait.

Beaucoup de gens craignent ces fameux blancs, qui instaurent une petite gêne dont on se passerait bien.

Et quand ça arrive, vous avez deux solutions.

Soit vous relancez vous-même la discussion, soit vous attendez qu’elle le fasse.

Et là encore, deux solutions.

Soit vous pouvez attendre longtemps parce qu’elle n’est pas décidée à le faire, soit elle le fait d’elle-même.

Et si elle prend la décision de relancer spontanément la discussion, c’est qu’elle a envie de continuer à parler avec vous.

Et donc, que vous l’intéressez.

Ce qui nous amène au point suivant.

Elle s’intéresse à vous

Quand je dis qu’elle s’intéresse à vous, je veux dire à ce que vous êtes.

C’est-à-dire qu’elle cherche à aller au-delà du physique, pour creuser un peu plus.

Elle va alors se mettre en quête d’informations plus personnelles à votre sujet.

Et elle va vous poser des questions plus intimes.

Sur votre famille par exemple.

Sur votre parcours professionnel aussi.

Et parfois même sur ce que vous prenez le matin au petit déj.

En bref, elle a envie de tout savoir sur vous.

Ce qui montre bien que vous l’intéressez, et que vous lui plaisez.

Et si votre rendez-vous se passe bien et se prolonge, elle pourrait même être amenée à se projeter dans le futur avec vous.

Si vous en arrivez là, chapeau !

Elle sexualise la conversation d’elle-même

Ah, le bon vieux sujet du sexe !

Un sujet qui peut paraître anodin, tant on baigne dedans au quotidien dans la société d’aujourd’hui.

Et pourtant, sachez que ça ne l’est pas tant que ça.

Surtout quand c’est une femme qui en parle ouvertement.

Car les femmes ont souvent peur d’être mal perçues par les hommes quand elles abordent ce sujet.

Sans doute par crainte d’être vues comme des femmes faciles, comme je vous le disais plus haut.

Alors pour qu’une femme en arrive à sexualiser une conversation avec un homme qu’elle ne connaît pas, ou très peu, c’est qu’elle est vraiment très à l’aise.

Et en plus, le sexe c’est quelque chose de très intime, presque tabou lors des premiers échanges.

Peu de gens acceptent d’évoquer ce sujet en présence de personnes étrangères.

Si elle en parle avec vous, voire même qu’elle sexualise la conversation d’elle-même, il est fort probable qu’elle soit (très) attirée par vous.

Ses cheveux vous parlent

On revient à nos indicateurs d’intérêt physiques.

Ça va peut-être vous faire sourire, et pourtant…

Une femme qui se touche les cheveux en votre présence n’est pas insensible à votre charme !

Vous pensez que cet argument est tiré par les cheveux ?

Vous avez tort !

Je suis assez fier de celle-là, elle était pas facile à placer.

Bref, revenons à nos mèches de cheveux.

Pourquoi je vous parle de ça ?

Parce que si une femme qui joue avec ses cheveux, qui passe la main dedans régulièrement, ça veut dire qu’elle est un peu nerveuse.

Mais pourquoi votre présence la rendrait-elle nerveuse, si ce n’est parce que vous lui plaisez ?

Ne croyez pas qu’elle fait ça parce qu’elle s’ennuie, bien au contraire !

Ça signifie plutôt que vous lui faites perdre un peu ses moyens.

Mais ça veut aussi dire qu’elle essaie de vous charmer.

Dans notre société, les cheveux sont en effet l’emblème de la féminité.

Le glamour incarné pour une femme.

Alors si elle passe sa main dans sa chevelure devant vous, c’est qu’elle cherche à vous séduire.

Et si en plus elle penche la tête en vous regardant droit dans les yeux en le faisant, vous avez tout gagné !

Votre humour fait des ravages

Encore et toujours l’humour pour séduire.

Mais bon, je n’y peux rien si c’est la base !

Je vous épargnerai le dicton que tout le monde en a marre d’entendre, à mon avis vous y avez pensé tout seul.

Et en même temps, il est assez parlant ce dicton !

Une femme qui rit à toutes vos blagues, et je dis bien TOUTES, c’est une femme qui est séduite.

Ou en tout cas, qui est encline à se laisser séduire, et qui est même peut-être en train de succomber à vos blagues nulles.

Après tout, tout le monde ne peut pas être expert en blagues et faire rire une fille à tous les coups.

Mais si elle rigole déjà à la blague du siècle, vous pouvez tenter un trait d’humour un peu moins subtil.

Je n’irais pas jusqu’à vous recommander les blagues de Toto, mais presque.

Faites le test : sortez-lui la blague la plus nulle que vous avez en magasin.

Et si elle rigole, alors que même vous cette blague ne vous fait plus rire depuis deux ans, c’est que vous êtes sur la bonne voie.

Les compliments pleuvent

En général, une femme qui ne s’intéresse pas à un homme ne s’amuse pas à lui faire des compliments.

Déjà, parce que ce serait avouer clairement son inclination, et que les femmes n’aiment pas dévoiler leurs intentions trop vite.

Et d’autre part, les femmes n’ont pas pour habitude de complimenter les hommes, car certains interprètent mal ce genre de signal.

Elles ont souvent peur que le plus petit compliment soit interprété, à tort, comme un signe de séduction.

Mais une femme à qui vous plaisez n’hésitera jamais à vous faire des compliments.

Que ce soit parce que vous êtes hyper beau gosse dans cette nouvelle chemise, ou parce que vous être extraordinairement altruiste.

Peu importe la nature du compliment.

Si elle vous en fait, ne serait-ce qu’un ou deux, c’est que vous lui plaisez sans doute.

Elle est rassurée en votre présence

Ça rejoint un peu l’idée du contact facile dont je vous parlais plus haut.

Une femme qui est insensible à vos charmes sera généralement sur la réserve, voire même sur la défensive.

Elle ne s’engagera pas, ne s’investira pas trop dans la relation.

Car elle ne se sentira tout simplement pas à l’aise en votre présence.

En revanche, si elle est bien avec vous, elle vous le fera aisément comprendre.

Elle n’aura pas peur de vous toucher donc.

Mais elle n’hésitera pas non plus à poser son sac à main ou son téléphone près de vous par exemple.

Et peut-être même qu’elle vous proposera de boire dans son verre.

Si vous en arrivez à ce stade, bravo : vous avez atteint un degré d’intimité très fort !

Décryptez son langage corporel

C’est le fameux body language dont parlent tous les PUA.

Car à force que je vous bassine avec ça, vous devez probablement le savoir.

Une grande partie du message qu’on veut faire passer se transmet par notre corps.

Et dans le cas d’une femme qui est attirée par vous, ça se voit et ça se ressent tout de suite.

Déjà, elle est tournée franchement vers vous, ce qui montre qu’elle n’a pas peur et qu’elle est à l’aise.

Observez aussi son bassin, le cœur de la communication non verbale : s’il est aussi tourné vers vous, c’est qu’elle est séduite.

Regardez ses bras : une femme attirée les garde bien ouverts, tandis qu’une femme désintéressée, ou qui s’ennuie, aura plutôt tendance à les garder croisés.

Autre point clé du langage corporel : l’effet miroir.

C’est un réflexe qu’ont tous les êtres humains, et dont on n’a même pas conscience.

Lorsqu’une femme cherche à plaire, elle a naturellement tendance à reproduire les gestes de l’homme qu’elle veut séduire.

On retrouve d’ailleurs cet effet miroir dans des relations qui sont déjà bien installées.

C’est le cas d’une femme qui commence à s’intéresser aux mêmes activités que son partenaire par exemple.

Alors même si elle ne s’en rend pas compte, l’essentiel c’est que vous, vous en ayez conscience.

Regardez-la bien lorsque vous faites quelque chose.

Prenez votre verre, regardez un tableau accroché au mur, et voyez si elle vous suit.

Vous êtes approuvé par ses amis

La preuve sociale, encore et toujours.

Mais cette fois-ci, on prend le concept dans l’autre sens.

Déjà, il faut qu’elle vous présente à ses amis.

Si elle cherche à vous intégrer directement à son groupe d’amis pendant une soirée par exemple, il n’y a plus aucun doute possible.

Mais ça n’arrivera peut-être pas au premier rendez-vous, et ça ne veut pas forcément dire que vous ne lui plaisez pas !

Dans ce cas, laissez passer un peu de temps.

Si elle est amenée à vous présenter à ses amis par la suite, ça signifie qu’elle cherche l’approbation de son groupe.

Une autre tendance naturelle de l’être humain, sur laquelle s’appuie justement la preuve sociale.

En gros, si elle est encore un peu sur la réserve, elle va chercher à se déterminer en fonction de ses amis.

Et si elle voit que vous plaisez à ses amis, elle n’hésitera plus à se laisser séduire.

Car si ses amis, en qui elle a toute confiance, vous apprécient, ça veut dire que vous êtes forcément quelqu’un de bien.

Certes, ce n’est pas l’indicateur d’intérêt le plus représentatif.

Mais c’est bel et bien un signe d’intérêt passif, que j’ai évoqué au début de cet article.

A ne pas négliger donc.

Avec tout ça, la question “comment savoir si je lui plais” sera sans doute moins obscure pour vous à présent.

Il existe de nombreuses techniques de sioux pour savoir si on plaît à une fille.

N’hésitez pas à les utiliser !

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *