5 conseils pour s’améliorer au lit et s’épanouir sexuellement

Tous les hommes aimeraient connaître le secret pour s’améliorer au lit.

Être un “bon coup” est en effet le rêve absolu de la gent masculine.

Pour autant, l’ego ou le manque de communication de certains peuvent constituer des freins notables à l’amélioration sexuelle.

Résultat : beaucoup d’hommes ne savent tout bonnement pas comment s’améliorer sexuellement parlant.

Il suffit pourtant de peu de choses pour s’améliorer au lit et vivre une sexualité épanouie.

Voici quelques conseils à mettre en pratique pour améliorer sa sexualité et combler sa partenaire.

Comprendre les axes d’amélioration pour s’améliorer au lit

Pour s’améliorer au lit, encore faut-il savoir ce qu’il faut améliorer.

Or, beaucoup ne savent pas sur quoi ils doivent travailler pour s’améliorer sexuellement.

Si la plupart des hommes sont sûrs de leurs qualités, ils ont beaucoup plus de mal à comprendre leurs défauts.

Sans aller jusqu’à parler de défaut, personne n’est parfait et personne ne peut maîtriser tous les aspects de la sexualité.

Certains hommes débordant de confiance en eux et ont aussi un problème d’ego.

Ils s’estiment en effet être des dieux du sexe, mais ce n’est pas forcément le point de vue de leur(s) partenaire(s).

En réalité, tout le monde croit savoir faire l’amour, mais ce n’est pas toujours le cas.

Le problème, c’est qu’il n’existe aucune école où apprendre à s’améliorer au lit.

Et pour ceux qui penseraient au porno, oubliez tout de suite : ce n’est PAS une école !

Le cinéma pornographique véhicule en effet une fausse image de la sexualité.

Une sexualité scénarisée, découpée, montée, qu’il ne faut surtout pas prendre pour argent comptant.

Dans la vraie vie, il n’y a qu’un seul moyen de s’améliorer au lit : la communication.

Communiquer avec sa partenaire

Quoi de mieux pour s’améliorer sexuellement que de solliciter l’aide de la principale intéressée ?

Encore une fois, on croit tous bien faire l’amour, mais il n’y a qu’une seule personne qui peut le dire.

Sans le recul nécessaire sur ses performances, la communication avec sa partenaire est la clé pour s’améliorer au lit.

Ceux qui sont en couple y parviendront sans doute plus facilement que ceux qui changent régulièrement de partenaire.

Mais enchaîner les partenaires n’empêche pas de communiquer au sujet du sexe.

C’est même essentiel pour comprendre ce qui plaît et ce qui ne plaît pas aux femmes.

De plus, certaines choses peuvent plaire à une femme et être détestées par une autre.

Il est en effet important de comprendre que les préférences en matière de sexualité ne sont pas universelles.

Et heureusement d’ailleurs, sinon la sexualité serait d’un ennui mortel.

Pour s’épanouir sexuellement, il est donc essentiel de communiquer avec l’autre.

Se concentrer sur le plaisir de l’autre

Pour s’améliorer au lit, il faut absolument comprendre que le plaisir ne passe pas que par soi.

Le plaisir de l’autre est en effet indispensable à l’épanouissement sexuel du couple.

Pourtant, certains restent focalisés sur leur propre plaisir et oublient totalement celui de leur partenaire.

Et qu’on se le dise : ceux-là sont systématiquement considérés comme mauvais au lit.

S’améliorer sexuellement passe donc forcément par donner du plaisir à sa partenaire.

Il ne suffit pas d’en recevoir, il faut aussi et surtout en donner à l’autre.

Pour cela, il faut être attentif aux envies et aux besoins de la femme avec qui on couche.

Outre la communication en amont et en aval, il faut également prêter attention à ses réactions pendant.

Certaines femmes sont très expressives et aident beaucoup à s’améliorer au lit.

D’autres en revanche sont plus dans la retenue.

Il faudra donc creuser davantage pour satisfaire sa partenaire, et ainsi s’épanouir sexuellement.

Mais le sexe étant très personnel, il est également essentiel de tester.

Tester, le meilleur moyen de s’améliorer sexuellement

Il existe autant de préférences sexuelles que de femmes différentes.

D’autant plus que les préférences sexuelles peuvent varier dans le temps.

Une femme peut tout à fait apprécier telle ou telle pratique à 20 ans, et changer d’avis dix ans plus tard.

Les envies changent non seulement avec le temps, mais aussi parfois en fonction des partenaires.

Pour s’améliorer sexuellement, il faut donc sans cesse tester de nouvelles choses.

Bien évidemment, tout ceci doit se faire à deux, avec l’accord de chaque partenaire.

Pas question de tester de nouvelles pratiques “par surprise”, sans en avoir discuté ensemble auparavant.

Mais explorer le corps de sa partenaire pour découvrir ce qu’elle aime est essentiel.

Il ne faut pas non plus hésiter à tester de nouvelles positions sexuelles.

Certaines d’entre elles sont en effet plus excitantes que d’autres pour les femmes.

De plus, il est important de varier les plaisirs pour ne pas tomber dans la routine de couple.

Il faut donc en tester plusieurs pour s’améliorer au lit.

Il ne faut toutefois pas se focaliser uniquement sur la pénétration.

La tendance tend même plutôt à s’inverser depuis quelques années.

S’améliorer au lit avec les préliminaires

Selon une étude menée en 2019 et publiée par Statista, 21 % des femmes accordent beaucoup d’importance aux préliminaires.

Et pourtant, trop peu d’hommes négligent encore leur intérêt.

Ils sont nombreux à préférer se focaliser uniquement sur la pénétration et l’orgasme.

Mais il ne faut pas oublier que les préliminaires sont essentiels pour stimuler le désir chez une femme.

En effet, ce sont eux qui permettent de faire monter la tension sexuelle en douceur.

C’est pourquoi peu de femmes considèrent le sexe comme réussi sans préliminaires.

S’améliorer au lit passera donc par un travail sur cet aspect-là.

Là encore, il faudra faire preuve d’inventivité et rester à l’écoute du corps de sa partenaire.

L’art des préliminaires est même devenu une véritable philosophie depuis quelques temps.

La tendance est en effet au slow sex, une forme de sexualité basée sur le chemin qui mène à l’orgasme.

On oublie ainsi la pression de l’orgasme et de la performance sexuelle pure, pour se concentrer sur la montée du désir.

Le slow sex permet donc de se détacher de cette logique d’exploit sexuel pour s’améliorer sexuellement.

Pour conclure, il faut surtout retenir que le sexe doit être basé sur le plaisir de l’autre.

C’est en effet ce qui différencie l’amant du bon amant aux yeux d’une femme.

À propos de l'auteur Voir tous les articles

Richard

Richard

PickUp Artist et fondateur du site Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *