Comment bien faire le sexe

comment faire le sexe

Bien faire le sexe, c’est une obsession pour beaucoup d’hommes.

Pour ne pas dire TOUS les hommes !

En même temps, c’est une activité fort plaisante, qui mérite qu’on s’y attarde.

Mais il faut distinguer faire le sexe et BIEN faire le sexe.

Car ce sont bel et bien deux choses différentes.

Il ne suffit pas de boucler l’affaire en cinq minutes chrono pour que tout le monde soit pleinement satisfait.

Et bien que je vous conseille pas de trop cérébraliser la chose, il y a quand-même quelques règles de base à respecter.

Certaines choses vont peut-être vous sembler évidentes, d’autres un peu moins.

Mais un petit rappel ne fait jamais de mal !

Conseils pour bien faire le sexe

Il n’y a pas de mode d’emploi à proprement parler pour bien faire le sexe.

C’est avant tout une question de ressenti, d’émotions.

Toutefois, ces quelques conseils devraient vous aider à adopter un point de vue différent sur la question.

Instaurez une tension sexuelle

Avant de penser à l’acte en lui-même, il est essentiel d’instaurer de bonnes conditions pour que tout se passe parfaitement.

Et pour ça, vous devez veiller à ce que l’ambiance se prête à ce qui va suivre.

N’hésitez pas à faire monter la température en amont, pour faire grimper la tension sexuelle.

Et pour ça, n’hésitez pas à solliciter ses capacités d’imagination, en utilisant le pouvoir de suggestion.

Le mieux reste sans doute de lui donner un avant-goût de ce qui l’attend.

Faites-la imaginer l’acte sexuel.

Chuchotez à son oreille ce que vous comptez lui faire, en donnant quelques détails mais sans trop vendre la mèche non plus.

N’oubliez pas que le but, c’est de la laisser s’imaginer ce qu’elle veut.

Alors prenez garde à ne pas trop en dire, pour laisser le pouvoir de suggestion faire son travail.

N’oubliez pas non plus de vous appuyer sur le langage non verbal pour faire monter la tension.

Car on en dit des fois bien plus avec le corps qu’avec les mots.

Un clin d’œil appuyé ou une lèvre savamment mordillée par exemple, ont parfois bien plus de poids qu’un simple “j’ai envie de toi”.

Et ne croyez pas que faire monter l’excitation engendre de la frustration.

Enfin, si, mais une bonne frustration.

Ça a quand-même quelque chose de délicieux d’attendre pendant des heures avant de pouvoir enfin passer à l’acte !

Mais une fois que la tension est à son paroxysme, et que c’est enfin le moment de se lancer, n’oubliez pas une chose très importante : les préliminaires.

Ne zappez pas les préliminaires

Impossible d’expliquer comment bien faire le sexe sans parler des fameux préliminaires.

Beaucoup d’hommes seraient tentés de les bâcler, voire de les zapper carrément.

Il faut dire qu’après de longues heures d’attente à vous chauffer mutuellement, ça peut paraître normal de vouloir passer aux choses sérieuses directement.

Grave erreur !

Même si la tension sexuelle est à son comble, vous ne devez surtout pas négliger les préliminaires.

Car même si elle est déjà très excitée psychologiquement, il manque encore une partie essentielle au bon déroulement des choses.

Bravo, vous avez réussi à la rendre folle de désir dans sa tête, alors maintenant c’est son corps que vous devez rendre fou de désir.

Je ne vous l’apprends sans doute pas, mais le corps et le cerveau d’une femme ne sont pas toujours connectés en même temps.

Elle peut très bien avoir envie psychologiquement, sans que son corps ne suive le mouvement.

Et c’est là que les préliminaires se révèlent essentiels.

Ils vont en effet permettre à son corps de se préparer à l’acte sexuel en lui-même.

Sous l’effet de la noradrénaline, sécrétée par le corps durant l’excitation, ce dernier va alors se lubrifier naturellement.

Bref, que de jargon scientifique pour expliquer ce que vous savez déjà n’est-ce pas ?

Et pour réaliser des préliminaires parfaits sur une femme, vous avez de nombreuses possibilités.

Outre le fameux cunnilingus, apprécié par 80% des femmes, il existe bien d’autres façons de l’exciter.

Massages, caresses, baisers tantôt langoureux tantôt passionnés…

Et si ça la tente, pourquoi pas l’attacher au lit avec des liens de soie par exemple ?

Laisser le contrôle le temps des préliminaires est en effet une idée qui excite pas mal de femmes.

Attention toutefois : quoi que vous fassiez, veillez à ce qu’elle soit toujours d’accord !

Même si bien sûr, elle ne vous en voudra pas de faire quelque chose qui lui plaît moins.

N’hésitez pas à tester des choses durant les préliminaires.

Si ça lui plaît, vous aurez tout gagné.

Et dans le cas contraire, ne vous excusez pas.

Contentez-vous de passer à autre chose, tout en prêtant attention à ses réactions.

Prêtez attention à votre partenaire

C’est la BASE pour bien faire le sexe.

N’oubliez pas qu’une relation sexuelle, ça se fait à deux.

Et que vous n’êtes pas le seul à vouloir prendre votre pied.

Si vous voulez la faire grimper au rideau, vous allez devoir être à l’écoute de ses désirs.

Car elle aussi a envie de prendre du plaisir avec vous.

Aussi, quand vous faites quelque chose, prêtez attention à sa réaction.

Comme durant les préliminaires, si elle n’est pas réceptive à telle ou telle chose, laissez tomber et tentez autre chose.

Ne tombez pas non plus dans l’excès inverse en lui demandant toutes les deux secondes si elle aime ce que vous faites !

D’autant qu’à moins d’être tombé sur la plus inexpressive du monde, les femmes savent généralement vous faire savoir quand elles sont satisfaites ou pas.

Pour bien faire le sexe, vous devez donc avant tout ressentir une connexion avec votre partenaire.

Vous devez sentir qu’elle est bien avec vous, qu’elle sent en confiance.

C’est de cette façon que vous arriverez à la rendre folle.

Et si vous êtes animé par l’envie de lui faire plaisir, le reste viendra naturellement tout seul.

Ne vous focalisez pas sur l’orgasme

C’est un travers dans lequel beaucoup d’hommes ne peuvent pas s’empêcher de tomber.

Mais ce n’est pas de leur faute pour autant.

C’est surtout la société qui nous impose cette logique de performance et de résultat.

En insufflant dans notre esprit l’idée qu’un homme qui n’atteint pas le but ultime n’en est finalement pas vraiment un.

Si c’est ce que vous pensez, arrêtez tout de suite.

Et dites-vous que ce n’est pas la destination qui compte, mais le voyage.

Le sexe n’est pas du tout une question de performance ou d’objectif.

C’est avant tout un moment qui se vit au présent, dans le feu de l’action.

Si vous ne pensez qu’à atteindre l’orgasme par tous les moyens, vous allez passer complètement à côté de ce moment.

Et en plus, elle le sentira, et risque de se déconnecter aussi du coup.

Si bien qu’à ce rythme-là, ni vous ni elle n’atteindrez l’orgasme !

Alors laissez de côté votre chronomètre et vos prétentions de record du monde.

Laissez-vous aller, et ne pensez qu’à vous faire plaisir et à lui faire plaisir.

Laissez-la prendre le contrôle

Certes, les femmes aiment les hommes virils, qui savent prendre les choses en main.

Car après tout, personne n’aime avoir une étoile de mer en guise de partenaire non ?

Ça n’a strictement aucun intérêt.

Mais passons.

Ici, pas question de faire l’étoile de mer.

Mais plutôt d’inverser les rôles ponctuellement.

Si par exemple vous avez initié le jeu des préliminaires, vous pouvez implicitement lui demander de reprendre le contrôle momentanément.

Faites-le de façon subtile, en guidant ses mains là où vous voulez qu’elles aillent par exemple.

Vous pouvez aussi lui glisser à l’oreille ce que vous aimeriez qu’elle fasse.

Si elle ne le fait pas d’elle-même, vous pouvez par exemple lui demander de changer de position pour qu’elle se mette au-dessus de vous.

Idéal pour relancer un peu l’excitation sexuelle après un moment d’essoufflement !

Sachez aussi qu’avoir le contrôle pendant un temps de l’acte sexuel excite beaucoup de femmes.

Alors n’hésitez pas à lâcher prise temporairement, pour la laisser prendre les rênes.

Bien faire le sexe : les choses à éviter

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour bien faire le sexe.

Mais attention, tout n’est pas gagné pour autant !

Si vous voulez vraiment bien faire le sexe, sachez qu’il y a aussi des choses à éviter.

Vous préoccuper uniquement de votre plaisir

On l’a vu plus haut : le sexe, c’est un match qui se joue en équipe.

Encore une fois, il n’y a pas que votre propre plaisir qui compte.

Vous devez donc faire attention à ce qu’elle veut, ELLE.

Pas question donc de la prendre par surprise ou de la forcer à quoi que ce soit !

Déjà, si vous voulez tenter quelque chose d’un peu inhabituel, demandez-lui toujours son avis avant.

L’idéal serait bien sûr d’en avoir discuté au préalable.

Mais ce n’est pas toujours possible, notamment quand vous draguez une femme en soirée par exemple.

Dans ce cas-là, avant de tenter quoi que ce soit d’un peu farfelu, n’oubliez pas de lui poser la question avant.

Bon, ça ne veut pas dire que vous devez resté pétrifié de terreur à l’idée de vous faire envoyer bouler !

Tenter des choses en matière de sexe, c’est une bonne idée.

Assurez-vous simplement que votre partenaire est sur la même longueur d’onde que vous.

De même, oubliez votre logique de résultat.

Dites-vous qu’une femme ne voit aucun intérêt à ce que vous la fassiez jouir en cinq minutes chrono.

Encore une fois, l’orgasme à chaque rapport n’est pas une obligation.

D’autant plus que seul 30% des femmes disent avoir un orgasme à chaque rapport sexuel.

Alors oubliez un peu cet objectif, et concentrez-vous sur le chemin plutôt que sur l’arrivée.

Ou le contraire

Bien faire le sexe, c’est avant tout une histoire d’équilibre.

En gros, si vous devez faire attention aux désirs de votre partenaire, il ne s’agit pas de la harceler avec ça.

Ne vous arrêtez pas toutes les trente secondes pour lui demander si elle aime ce que vous faites !

Au mieux, ça va l’attendrir très fugacement, et au pire ça va l’agacer au plus haut point.

Vous pouvez vous contenter de lui demander une fois de temps en temps si ça va, et si elle prend du plaisir.

Ou mieux, plutôt que de lui demander verbalement, observez-la.

Regardez-la dans les yeux, et voyez ce qu’elle vous dit avec son regard.

Son corps vous en dira également bien plus long que ses mots.

Car une femme qui ne prend pas de plaisir, ça se voit et ça se ressent dans toutes les fibres de son corps.

Pas besoin d’être un fin observateur pour bien faire l’amour à une femme.

Faire tout le temps la même chose

S’il y a bien une erreur à ne pas faire, c’est celle-là !

Oubliez tout de suite le missionnaire pendant une heure.

La clé pour bien faire le sexe, c’est la variété !

Plus vous variez les plaisirs, mieux c’est.

Attention, je ne vous dis pas de changer de position sexuelle toutes les deux minutes non plus !

Mais la routine, c’est ce qu’il y a de pire dans une relation sexuelle.

Car oui, la routine peut bel et bien s’installer en quelques minutes.

C’est pourquoi vous ne devez pas hésiter à insuffler un vent de changement dès que vous pouvez.

Dès que vous en avez marre, vous pouvez changer de position.

Ou si vous voyez que le plaisir de votre partenaire diminue, et que l’excitation retombe.

N’hésitez pas non plus à changer de lieu.

Dans la chambre, sur le lit, c’est bien.

C’est confortable, on a tout à portée de main, mais ça peut vite se révéler d’un ennui mortel.

Il y a tellement d’endroits insolites à tester !

Dans la cuisine, directement sur le plan de travail par exemple.

Vous pouvez aussi passer au canapé, pour repartir sur le lit.

Entretemps, arrêtez-vous dans le couloir pour la prendre sauvagement debout contre un mur.

Bref, vous avez compris, le plaisir se cache dans la variété.

Alors ne restez pas tout le temps dans votre zone de confort, au risque de vous ennuyer et de l’ennuyer aussi.

Prendre les choses trop au sérieux

On a tous tendance à voir le sexe comme quelque chose de sacré.

Comme un moment tellement mythique que rien ne devrait venir le perturber.

Et on se trompe !

Le sexe sérieux, en toute honnêteté, ça manque cruellement de folie.

Les hommes qui se prennent trop au sérieux ne sont généralement pas les plus appréciés par les femmes.

Déjà, parce que ça donne l’impression d’un homme qui n’est là que pour le prestige de la performance.

Et ensuite, parce que le sexe, c’est aussi une histoire d’imprévus.

Car tout n’est jamais parfait pendant l’acte, ou même avant.

Un pantalon un peu facétieux qui vous joue des tours, et vous fait tomber pendant que vous essayez tant bien que mal de l’arracher sauvagement.

Ou un petit bruit impromptu qui vient briser le silence sans y avoir été invité.

Toutes ces choses font aussi partie du sexe, et chercher à les éviter à tout prix ne vous aidera pas à bien faire le sexe.

Au contraire, ne vous interdisez pas de rire !

D’ailleurs, vous saviez que le rire déclenchait la sécrétion d’ocytocine et d’endorphine, deux hormones qui créent un sentiment de bien-être et de plaisir ?

En plus du fait qu’il soit parfait pour désacraliser un peu la situation, le rire permet d’accroître la sensation de bien-être déjà induite par l’acte sexuel.

Etre trop cru

Dernier écueil dans lequel il faut éviter de tomber quand on veut bien faire le sexe.

Entendons-nous bien.

Vous trouverez toujours quelques femmes qui vous diront aimer les hommes qui leur parlent crûment.

Mais on doit parler tout au plus d’une femme sur dix.

La plupart d’entre elles n’apprécient pas particulièrement d’être traitée comme un objet.

Car quelque part, ça signifie que leurs émotions sont mises de côté, et qu’elles ne sont là que pour satisfaire les désirs de l’homme.

Et dans ce cas, on ne parle plus de faire l’amour, mais bien de baiser une femme.

Et ce n’est pas du tout la même chose.

Même s’il n’y a bien sûr aucun mal à apprécier la baise sauvage, dépourvue de sentiments.

Mais si vous lui lâchez un “je vais te baiser salope” en plein milieu de l’acte, ne vous étonnez pas de vous ramasser une paire de baffes !

Encore une fois, si vous avez déjà évoqué le sujet avec elle auparavant, et que vous êtes sûr qu’elle apprécie ce genre de pratique, alors allez-y.

Mais dans le doute, laissez de côté les paroles trop rustres, et privilégiez une communication plus douce.

Et là encore, il n’y a pas que le langage qui compte.

Évitez aussi les gestes brusques, ou les pratiques plus violentes qui seraient susceptibles de ne pas lui plaire.

Les gadgets et autres objets sexuels sont également à utiliser d’un commun accord.

Ne sortez pas l’artillerie lourde sans être sûr qu’elle est ouverte à ce genre de choses.

Ça peut paraître évident, mais ça ne l’est pas toujours pour tout le monde.

Alors autant le préciser.

Bien faire le sexe, c’est donc une question de feeling, et de volonté de donner du plaisir à l’autre sans s’oublier.

Et surtout, ne sacralisez pas trop la chose.

N’oubliez pas : le sexe ça se vit, ça ne se pense pas.

À propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

Richard

Richard

Pick-Up Artist et coach séduction à la Pickup Alliance j'utilise la science comme outil de développement personnel pour aider les personnes à être plus heureuses dans leur vie personnelle et sentimentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *